22

Sans parler du chien de Connie Willis

Posté par Frankie le 7 juillet 2011 à 08:38 - Catégorie : , , ,
Titre original : To Say Nothing of the Dog

Résumé : En 2057, les voyages dans le temps sont possibles et le professeur Dunsworthy dirige une équipe d'historiens qui se rendent dans le passé pour récolter des informations sur, ici, la reconstruction de la Cathédrale de Coventry. Ned Henry, un des historiens, souffre de déphasage après de nombreux sauts et est envoyé en 1888 pour se reposer. Mais ce qu'il ne sait pas c'est qu'il doit ramener à cette époque un chat amené en 2057 par une des historiennes et qui pourrait provoquer un paradoxe temporel. Voilà Ned propulsé à une époque où il est de bon ton de faire du canot sur la tamise et où il risque fort de rencontrer 3 hommes dans un bateau... sans parler du chien...

Mon avis :
Je dois dire que j'ai beaucoup de chance dernièrement avec les livres de science-fiction se déroulant à l'époque victorienne car après Sans âme que j'ai adoré, j'ai un nouveau coup de coeur pour ce livre déroutant, fourmillant, amusant qui mêle ambiance victorienne et technologie moderne.

Nous sommes en 2057 et les voyages dans le temps permettent de remonter dans le passé découvrir les merveilles de nos ancêtres qu'on peut regarder mais pas ramener dans le présent. L'équipe d'historiens (voyageurs dans le temps) dirigés par le professeur Dunsworthy ont fort à faire car Lady Schrapnell, une mécène qui a fait reconstruire la cathédrale de Coventry à Oxford, veut absolument découvrir où est passée une potiche vue juste avant le raid allemand en 1940.

Ned Henry, un des jeunes historiens, est de ceux qui sont les plus sollicités par Lady Schrapnell pour retrouver l'objet, ce qui n'est pas sans conséquence car les sauts multiples entraînent des déphasages dangereux pour la santé. Aussi, Dunsworthy décide-t-il d'envoyer Ned se reposer en 1888, loin de la mécène. Mais ce que Ned ne sait pas, c'est qu'il a une mission à accomplir. Une des historiennes a ramené un chat avec elle en 2057 alors que ça n'aurait pas dû être possible et ce chat doit être impérativement rendu à son époque sinon le continuum risque de se disloquer et de provoquer un paradoxe temporel. Voilà donc Ned et Verity (l'historienne) à l'époque victorienne, essayant de remettre le futur sur les rails à condition que la maîtresse du chat épouse celui qui lui est promis, devant s’accommoder des sautes d'humeur de chacun... sans parler du chien.. et du chat !

Il est très difficile de faire un résumé concis ne dévoilant pas grand chose, tellement ce livre est dense. Il se passe énormément de choses dans ce roman et il nous tient en haleine de bout en bout. Si les scènes se déroulant en 1888 chez les Mering sont assez simples à comprendre (on canote, on s'évanouit, on fait des kermesses et des séances de spiritisme), celles qui parlent de voyages dans le temps, de continuum, d'incongruités qu'il faut arranger et que sais-je encore m'ont parfois laissée dans le même état de déphasage que Ned Henry ! :) Ceci dit, à la fin, j'avais tout compris... ou presque ! ^^ Enfin bon, même si parfois on se sent un peu embrouillé, le roman est tellement prenant qu'on n'y fait plus attention.

Outre le côté science-fiction que j'affectionne, le livre est aussi un hommage à l'époque victorienne, aux auteurs et les références littéraires sont nombreuses, à commencer par Trois hommes dans un bateau de  qui donne son titre à ce roman puisque le titre exact est "Trois hommes dans un bateau (sans parler du chien)". À l'instar du livre de Jerome K. Jerome, Sans parler du chien rend hommage à la Tamise, à cette douceur de vivre quand les hommes et femmes y faisaient des promenades en canot.

Sans parler du chien est aussi une enquête policière. Il s'agit de retrouver la potiche de l'évêque disparue au moment du raid des Allemands sur Londres et les voyages dans le temps servent à nos détectives en herbe, Ned et Verity, à rechercher cette fameuse potiche dont on se demande si elle existe vraiment.

Mais dans ce livre, plus que les intrigues, ce sont les personnages qui sont savoureux. J'ai beaucoup aimé Ned et Verity qui ont toujours un ton décalé et plein d'humour sur les événements qui leur arrivent. Par exemple, Ned subit toujours plein de contretemps et il garde toujours un flegme tout britannique et amusé. Tout comme Verity et j'adore leurs échanges, surtout quand ils semblaient en état de déphasage ;) J'aurais bien aimé rester plus longuement avec eux ou les revoir dans d'autres aventures.

Les autres personnages sont tous des caricatures de l'époque victorienne mais caricature dans le sens amusant du terme. Mrs Mering est une femme qui ne jure que par le spiritisme et qui tombe en pâmoison dès qu'une contrariété survient (ou quand ça l'arrange). Le colonel Mering a l'air toujours ailleurs et considère tout ce qu'il se passe chez lui et les atermoiements de sa femme et de sa fille comme des nuisances qu'il s'empresse d'oublier dès qu'il est près de ses chers poissons. Tossie, la jeune fille de la maison, est une jeune blonde écervelée a qui on n'a rien appris (comme c'était le cas pour beaucoup de jeunes filles à l'époque) et qui n'a pas 2 sous de jugeote. Terence, un des jeunes hommes de l'histoire est le romantique par excellence. Et ma préférence va à Baine, le majordome érudit et qui garde son flegme à toute épreuve. Et des épreuves quand tu es majordome de la famille Mering, tu en as dès que tu poses le pied par terre, le matin ! ^^

Bref, tout ce petit monde donne un groupe qui prend beaucoup de place et qui m'a beaucoup amusée !

Mais ceux que j'ai préférés par-dessus tout, ce sont Cyril, le chien et Princesse Arjumand, la chatte par qui tout arrive. Ils sont drôles, attachants et on envie de les avoir avec soi.

Le style de l'auteur est très British bien qu'elle soit une pure américaine. Il y a une touche d'humour en toute circonstance et j'ai beaucoup ri ! Je pense que les gens m'entourant en salle d'embarquement et dans l'avion, quand j'ai lu ce livre, ont dû penser que j'étais folle à glousser comme une bécasse ! ^^ Il y a beaucoup de références, la plupart inconnues pour moi mais j'ai trouvé ça sympathique. C'est plutôt bien écrit, il y a bien sûr des termes un peu abscons concernant les effets des voyages dans le temps mais on s'y fait bien.

En conclusion, j'aurais pu vous parler encore plus en détail de ce livre mais je préfère que vous le découvriez par vous-mêmes. Pour moi, c'est un roman bulle de champagne, qui vous laisse un peu euphorique et l'esprit léger quand vous le lisez et j'aurais aimé que ce livre soit beaucoup plus long. C'est vous dire si j'ai aimé ! L'osmose qui se passe entre un livre et son lecteur est toujours mystérieuse et je ne saurais dire vraiment pourquoi ce livre a été un coup de coeur. Une atmosphère, l'humour...Le fait est qu'il m'a emballée. Et si vous voulez savoir ce que "crioler" veut dire, si Ned saura sortir de son état de déphasage, si Princesse Arjumand est vraiment un paradoxe ambulant et si la potiche de l'évêque sera ENFIN retrouvée, lisez ce roman ! Quant à moi, j'ai commandé deux autres romans de Connie Willis.

Note :



C'est donc une lecture commune organisée par Bambi_Slaughter avec Flof13, Frenchdawn, Touloulou, Felina, Stellade, Reveline, (Myrddin).

Ce livre fait partie de mon Challenge 26 livres - 26 auteurs
5/26


22 Comments


Tu donnes très envie de le lire. Je verrai s'il est dispo à ma médiathèque :)


Je vous aurais bien rejoins pour la LC mais le délai était trop court pour moi... je vais quand même le lire cet été, j'espère qu'il me plaira autant qu'à toi !


J'ai eu du mal à parler de ce livre super foisonnant de peur d'en dire trop ou pas assez. Ce que je peux dire, c'est que j'ai aimé, et que cet été je vais prendre le temps de lire "le grand livre". ^^


Je l'attends dans ma BAL aujourd'hui !!! je le lirai cet été ... allongée sur la plage au soleil. Hum je m'y vois déja.


Ah tu réveilles là de merveilleux souvenirs. Ce fut un coup de coeur pour moi aussi lors d'une lecture commune du Cercle d'Atuan. Inclassable, jouissif, décoiffant, j'aime beaucoup ta qualification de roman "bulle de Champagne" que tu lui donnes ;o)


Ta chronique me donne très envie de lire ce livre ! :)


Ah tu as mis une petite étoile en plus par rapport à moi mais globalement ta chronique rejoint la mienne :-)

J'ai beaucoup aimé mais j'ai trouvé la première partie du livre un peu ennuyeuse et répétitive et que ce roman demandait des références culturelles précises qui pourraient en échauder certains.


Ton avis est très bien fait ! Et parmi les personnages victoriens, c'est aussi Baine que j'ai préféré.


Ta critique très complète me donne envie de découvrir ce livre ! ;)


Super critique! Ton avis me donne bien envie. En plus je n'ai jamais lu de livres dans ce genre là.


Tu me donnes bien envie de découvrir ce roman "bulle de champagne", surtout que j'aime beaucoup les voyages dans le temps, même sans TARDIS ;)


Je l'avais mis dans ma LAL suite au billet d'El Jc et tu le rappelles à mon bon souvenir !


Voilà un livre qui me tente bien depuis un moment. J'aurais bien fait la LC mais ça n'allait pas, en tout cas ton avis me donne envie de le faire rentrer dans ma PAL.


@Belledenuit, j'espère que tu le trouveras et que tu auras l'occasion de le lire.

@MSM, c'est dommage que tu n'aies pas pu le lire en même temps que nous, j'espère qu'il te plaira.

@Lilly, je pense que je lirai Remake d'abord, il n'est pas très épais. Mais quand, je ne sais pas.

@Laure, l'endroit parfait ! ^^

@El Jc, c'est grâce à toi que j'ai eu envie de le lire !

@Luthien, vas-y alors ! :)

@Reveline, même les explications sur les paradoxes temporels n'ont pas réussi à me refroidir ! :)

@Bambi, aah Baine ! :)

@Laeti, j'en suis ravie !

@Arlavor, c'est l'occasion de te lancer !

@Heclea, oui mais en Tardis, c'est quand même plus classe ! ^^ Mais bon, là je dois dire que le livre est tellement bien qu'on lui pardonne de ne pas avoir de Tardis ! :D

@Véro, j'en suis ravie !

@Blackwolf, j'espère que tu auras vraiment l'occasion de le découvrir.

Merci pour vos commentaires !

stellade a écrit :

Un très bel article,Frankie!!!
Merci.
Une belle découverte SF pour moi que je ne regrette pas.


Aaaah, par ce billet, je sens ton euphorie d'ici !! Un humour british, époque victorienne, des voyages dans le temps, une enquête policière... Il faut que je découvre ce roman !!! =)


@Stellade, merci ! Moi aussi, je ne regrette pas de l'avoir lu !

@Morgouille, oui il le faut ! J'en ai encore des friselis quand je pense à ce livre !

Merci pour vos commentaires !


Rhhhoooo tu donnes envie là !!!
Et ce n'est pas le premier avis positif que je lis sur ce livre !
Je le veux maintenant !!!


une de mes prochaines lectures !
je reviendrai lire ton avis ensuite !


@Cess, pratiquement tous les avis sont positifs, si avec ça tu ne te décides pas... :)

@Lystig, j'espère qu'il te plaira ! À bientôt !

Merci pour vos commentaires !


Je l'ai beaucoup aimé, ce roman. Ainsi que l'autre de Connie Willis que j'ai lu "Le grand livre". Définitivement, j'aime ce monde!


J'ai le Grand livre et Remake dans ma Pal, à lire un jour. Merci pour ton commentaire.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.