4

La nuit dernière aux XVe siècle de Didier Van Cauwelaert

Posté par Frankie le 3 mars 2011 à 08:35 - Catégorie : , ,
Résumé :
Jean-Luc Talbot est un français moyen, contrôleur des impôts à Chateauroux, menant une vie rangée auprès de sa femme Corinne. Lors d'un banal contrôle dans un château de la région, sa vie bascule : Isabeau, la châtelaine des lieux, lui fait passer une nuit torride en l'appelant Guillaume. Petit problème, Isabeau a vécu au XVIe siècle et Guillaume serait son amour perdu. Jean-Luc est-il victime d'un complot ou est-il la réincarnation de ce Guillaume d'Arboud ?


Mon avis:
Voilà ma fois un court livre bien sympathique, qui ne mange pas de pain et fait passer un bon moment ! Cela faisait quelque temps que je l'avais dans ma Pal et ma dernière session du Challenge Juste pour Lire a été l'occasion de l'en sortir.

Jean-Luc Talbot est un français moyen qui vit une vie normale et rangée auprès de sa femme, Corinne, à Châteauroux où il y est contrôleur des impôts. Son mariage bat de l'aile et son métier ne lui apporte que peu de satisfaction. Lors d'un contrôle de routine dans un château des environs, les propriétaires, des gens excentriques, lui font de drôles de remarques. Lors d'une autre visite, il est obligé de passer la nuit au château et rêve qu'il passe une nuit torride avec une femme nommée Isabeau. Les occupants du château lui explique qu'Isabeau habita les lieux au XVIe siècle, que son esprit est coincé dans les lieux et qu'elle est persuadée que Jean-Luc n'est autre que Guillaume d'Arboud, son amour perdu. Jean-Luc ne sait que croire, surtout que cette histoire est en train de créer des problèmes dans sa vie...

Quant il est sorti en grand format en 2008, j'avais été intriguée par cette histoire d'amour par-delà les siècles. J'ai attendu que le roman sorte en poche, au printemps 2010, et puis j'ai oublié de le lire ! Je suis bien contente d'avoir profiter de mes 3 h de lecture pour Juste pour Lire pour le lire car j'ai trouvé cette lecture très sympa.

Ce n'est pourtant pas tout à fait ce à quoi je m'attendais. Je m'attendais à une histoire plus fantastique, moins "comédie" et une vraie histoire d'amour. Non pas qu'il n'y ait pas d'histoire d'amour, au contraire, il y en a même deux en parallèle ^^ mais c'est plus une façon pour le héros de prendre conscience de ce qu'il est vraiment, de ce qu'il veut vraiment, qu'une passion à travers les âges.

Pendant, une grande partie du livre, d'ailleurs, on se demande avec Jean-Luc si cette histoire est du lard ou du cochon, si ce sont les propriétaires du château qui ont monté une arnaque visant à se venger du contrôle fiscal ou s'il y a bien du fantastique dans cette histoire. Je suis fleur bleue, j'ai choisi de croire, comme le héros, à la présence des esprits et à la réincarnation, du moins dans ce livre ! :)

L'auteur en profite aussi pour faire une petite satire du Berry profond où l'on croit encore aux sorcières qui vous envoûtent, aux sorts qui se font et défont et aux éléments qui sont contre vous. J'ai beaucoup aimé l'idée de mettre un oignon dans sa poche pour se protéger du mauvais sort (mais alors bonjour l'odeur ! :)) ou de mettre dans un congélateur sur un papier le nom de ceux qui vous jettent un sort pour le geler ! :D

Les personnages sont soient très normaux voire banals soient complètement excentrique. Jean-Luc a tout du français moyen qui n'est pas content de sa vie mais qui ne fait pas grand chose pour que ça change, qui voit son mariage se défaire sans l'en empêcher et qui se réveille grâce à un événement qui le sort de sa routine. C'est lui le narrateur, le roman est écrit à la première personnage du singulier.

Idem pour sa compagne, Corinne, usée par le quotidien et qui retrouve sa vitalité grâce à une femme morte depuis longtemps et qui n'existe sans doute même pas !

Du côté des excentriques, il y a tous les habitants du château de Grénant dont on ne sait s'ils sont vraiment farfelus ou machiavéliques.

La plume de van Cauwelart est très sympathique. Le style est léger et le livre écrit sur le ton de la comédie. C'est avant tout un divertissement un peu grivois où l'anti-héros a le beau rôle finalement ! ^^

En conclusion, un livre peu épais qui se lit vite, qui est divertissant et qui vous fera passer un bon moment. Et si vous voulez savoir si coucher en rêve avec une femme morte depuis 6 siècles c'est tromper ou si toute cette histoire n'est qu'une machination diabolique visant à se venger d'un pauvre contrôleur des impôts, lisez ce livre !

Note :



Ce livre fait partie du challenge 26 livres - 26 auteurs de Nanet
2/26


C'est aussi le livre que j'ai lu dans le cadre du challenge Juste pour Lire de Mycoton


4 Comments


Du même auteur, j'ai dans ma LAL, La fin du monde tombe un jeudi par lequel je commencerai pour découvrir sa plume !


C'est le tome 1 d'Oscar Pill, c'est ça ?
Merci pour ton commentaire, Véro !


Je repasse par là pour te dire que j'ai lu ce roman et que j'ai franchement passé un très gréable moment ! Pour La fin du monde..., c'est le premier tome de Thomas Drimm.


C'est très gentil de ta part ! En revanche, ton avis n'est pas encore publié ? Oui, je connaissais le Thomas Drimm, même si je ne l'ai jamais lu. Merci encore de ton re-passage ! :)

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.