16

Le Symbole perdu de Dan Brown

Posté par Frankie le 15 mai 2010 à 09:39 - Catégorie : , ,
Titre original : The Lost Symbol

Résumé : Robert Langdon, le professeur en symbologie bien connu, est appelé en urgence à Washington par son ami Peter Solomon afin de donner une conférence au Capitole. Arrivé sur place, Langdon va faire une découverte macabre qui va l'entraîner dans une course effrénée à la recherche d'un symbole de la franc-maçonnerie...



Mon avis :
Y a pas à dire, Dan Brown est un excellent faiseur de livres ! J'avais lu Le Da Vinci Code avant tout le ramdam qu'il provoqua ensuite et je l'avais dévoré, aimant beaucoup cette histoire, rocambolesque, mais palpitante. Les livres suivants de l'auteur (écrits avant le Da Vinci Code) m'ont moins séduite. Je n'ai pas vraiment accroché à Anges & Démons, pas attirée par le sujet, Deception Point fut une déception et Forteresse Digitale reste hermétique puisque j'ai arrêté au milieu il y a 3 ans.
La sortie de ce nouvel ouvrage mettant en scène Robert Langdon fut donc l'occasion de renouer avec Mr. Brown. Le sujet, les mystères de la franc-maçonnerie, m'attirait et comme j'aime tout ce qui a trait à l'ésotérisme dans les romans, j'étais ravie de lire un thriller dessus.

L'histoire est donc celle de Robert Langdon, qui a repris ses cours de symbologie à Harvard et qui doit se rendre d'urgence à Washington afin de faire une conférence à la demande de son ami franc-maçon Peter Solomon. Arrivé sur place, au Capitole, non seulement il n'y pas de conférence mais Langdon fait une macabre découverte. Commence alors pour lui une course-poursuite dont dépend la vie de son ami. Langdon va devoir décrypter des signes maçonniques disséminés dans tout Washington afin de retrouver le plus secret d'entre eux... Il sera aidé en cela par Katherine, la soeur de Solomon, une spécialiste de la science noétique. (Et là, vous devenez perplexe en vous disant : "Noétique, noétique, késako ?" - Ne vous inquiétez pas j'y reviendrai ! :)) Mais percer les secrets de la Franc-maçonnerie ne sera pas une mince affaire et de nombreuses embûches se dressent sur la route de notre symbologiste (symbologue ?) préféré !

Comme je l'ai déjà dit, Dan Brown sait y faire pour nous entraîner dans des aventures palpitantes et sans temps mort ! Il a une façon très hollywoodienne de construire son roman, avec des retournements de situations à chaque chapitre et beaucoup d'action ! Par sa façon théâtrale de finir certains chapitres, on s'attend presque à voir surgir une page de pub, comme dans les séries TV ! :) Je dois dire que j'étais assez circonspecte en commençant ce livre et que je me suis prise au jeu ! J'ai trouvé que l'histoire était intéressante, mystérieuse et j'avais toujours envie d'en savoir plus !

Las, les 50 dernières pages ont été, pour moi, d'un ennui abyssal ! Sans révéler l'intrigue, une fois le méchant arrêté, nous avons droit à 50 pages de blabla sur la recherche du symbole perdu, la signification de ci, la signification de ça, on se croirait à un cours magistral et c'est ch... ennuyeux ! Pendant des phrases et des phrases, ça parle du "Mot perdu", et j'avais envie de leur dire : "mais bon sang, vous allez le trouver ce Mot perdu, oui ou flûte ???" On arrive finalement à la fin du roman en n'en ayant rien à faire du fameux symbole ! :) Du coup, je ne sais plus s'ils ont trouvé Ze Mot Perdu ! :) La résolution de l'énigme, sans rien en dévoiler, me semble destinée à satisfaire tout le monde !

Ce que j'ai bien aimé, en revanche, c'est toute la symbolique de Washington. Je ne savais pas que la ville recelait autant de signes ésotériques ! Je ne sais pas si tout est vrai mais, d'après ce que j'ai pu en lire sur le net, on n'est pas loin de la vérité ! J'ai beaucoup beaucoup aimé la visite de la bibliothèque du Congrès avec la visite de la salle de lecture. Ça me donne envie d'aller voir ce chef d'oeuvre pour bibliophiles !

En ce qui concerne la franc-maçonnerie en général, je ne sais pas si ce qui est décrit dans le livre est vrai mais on sent que Dan Brown a mené une recherche approfondie et s'est bien documenté ! D'après quelqu'un que je connais qui a lu le livre et s'intéresse à la franc-maçonnerie (sans en faire partie), certains aspects sont réels.
C'est toujours intéressant quand on lit un livre aussi rocambolesque qu'il y ait une part de vérité ! :) Je savais déjà que la pyramide et l'oeil sur le billet de un dollar était un signe franc-maçon mais je ne savais pas que les fondateurs de l'Amérique l'étaient (franc-maçons).

Quant à la science noétique, je n'en avait jamais entendu parler avant de lire le roman ! Et j'ai été bien surprise d'apprendre que ça existait ! :) C'est une science métaphysique qui dit que l'esprit peut influer sur la matière (je schématise, hein !). J'ai trouvé le concept très intéressant ainsi que les travaux menés par Katherine mais mon regret est que, finalement, cette science est très peu utilisée dans le livre (ou alors j'ai loupé quelque chose !). Enfin si le concept est présent mais sans application pratique. Je pensais que l'association de Langdon et de Katherine serait vraiment celle de la noétique et de la symbologie afin de résoudre l'énigme, je suis assez restée sur ma fin à ce niveau-là.

Concernant les personnages, j'ai trouvé Langdon assez fade sur ce coup-là ! Dans ce roman, ce n'est absolument pas l'action hero ! En cela, il m'a fait penser à Cotton Malone, le héros de La Prophétie Charlemagne que j'ai lu en février dernier. Ici aussi, Langdon se fait balader par tout le monde, il n'est jamais entreprenant et ce sont les autres qui lui disent quoi faire ! Il a l'air assez effacé, en fait ! Ok il trouve des indices mais on se dit qu'on aurait pu trouver sans lui !

Katherine Solomon est l'image même de la belle femme intelligente qui a réussi ! J'ai beaucoup aimé son laboratoire auquel on accède dans le noir (brrr, je n'ose même pas imaginer devoir aller là-bas matin et soir !). Quant à son rôle dans l'histoire, il fallait bien une touche féminine, hein et ce n'est pas Inoue Sato, la redoutable responsable du Bureau de la Sécurité de la CIA qui allait l'apporter !

Quant au méchant, il est vraiment vraiment caricatural ! Il est effrayant certes mais vu et revu et,  dans le même genre de psychopathe, j'ai nettement préféré ceux de Dragon Rouge ou du Silence des agneaux de Thomas Harris auxquels Mal'akh m'a fait penser ! Difficile de faire original à ce niveau-là ou je finis par être blasée... :(

Le style de Dan Brown est très agréable à lire, à part quand il part dans des explications un peu alambiquée mais je dois reconnaître que c'est grâce à son écriture que j'ai dévoré une bonne partie du bouquin !

En conclusion si vous voulez savoir si Le Symbole perdu sera retrouvé et si Langdon arrivera à se sortir du guêpier dans lequel il s'est fourré tête baissée, lisez le livre ! Le Symbole perdu n'est pas le thriller de l'année mais il se lit bien et vous fera passer des heures palpitantes si vous voulez une lecture détente.

Note :



Lecture commune avec Iluze, Mallou , Ana76, Avalon, Véro, Caelina, et tinelire.

16 Comments


Chouette cette lecture commune va me permettre de comparé mon avis au votre :) En tout cas comme toi, les dernières pages m'ont ennuyé à un point ! Ce livre ne fut pas un coup de coeur loin de là en ce qui me concerne ;)


à lire un de ces jours !


Ce roman fait parti des livres qui m'ont bien plu, j'en garde un bon souvenir, même s'il est vrai que certains passages étaient un peu longuets...
Comme toi, j'aime les histoires policières mêlées à l'ésotérisme ! Et cette science : la noétique est intrigante.
Bonne journée Frankie


Evy, pareil que moi, pas de coup de coeur mais une lecture agréable malgré tout et malgré la fin.

Anne Sophie, si tu le lis, j'espère qu'il te plaira.

fildediane, j'aimerais bien un roman sur cette science noétique, même s'il me semble qu'il a y déjà eu des romans sur le cerveau manipulant la matière.

Merci pour vos commentaires.


Je l'avais acheté et commencé mais je m'étais arrêtais car je n'accrochais pas vraiment .

Mais ta critique donne vraiment envie de s'y entrainer de nouveau surtout que tout comme toi j'aime beaucoup le coté ésotérique et la recherche de symboles .

Je devrais peut être le relire cet été :)

Caelina a écrit :

Oui, une lecture agréable. Comme toi un peu deçue par Langdon qui ne fait pas grand chose au final. Et d'ailleurs par l'ensemble des personnages que je trouve peu développés (à part peut-être le méchant). Mais pour ce qui est de l'action (les premières pages passées comme tu as pu le lire chez moi), elle est bien présente et les pages finissent par défiler ! Bref, pas un coup de coeur non plus, mais un livre sympa.


J'avais vraiment beaucoup aimé le Da Vinci Code. Anges et Démons m'avait barbé au plus haut point. Celui-ci est dans ma LAL, j'espère qu'il me plaira!


C'est vrai que la fin avec le recul est un peu molle et qu'on s'en fout un peu du "Mot Perdu"... Mais certains passages sont excellents comme celui dans "la chambre noire", j'adore.


C'est vrai que je n'ai parlé des 50 dernières pages mais tu as résumé mon sentiment : un ennui abyssal ! Nos avis se rejoignent sur pas mal de point même si tu as plus apprécié cette lecture que moi.


J'ai beaucoup aimé cette lecture! J'ai aimé les retournements de situations mais comme toi peu apprécié la fin.


Je pense que j'attendrai la sortie poche mais je le note ;-)


Leyla, oui en lecture d'été, ça passera très bien ! :)

Caelina, c'est vrai qu'on ne s'attache pas du tout à Langdon !

100choses, contente de voir quelqu'un qui n'a pas aimé Anges & démons, je pensais être la seule ! ^^ Je lirai ton avis avec intérêt le jour où tu le liras.

Baba, je crois que le labo dans la chambre noire est ce que j'ai préféré ! avec la visite de la biliothèque du Congrès !

Marionnette, la fin est trop longue et trop alambiquée !

Heclea, tu sais, je l'ai lu parce que mon père me l'a passé. Tant mieux, d'ailleurs, car je ne pense pas que je l'aurais acheté, même en poche.

Et merci pour vos commentaires !


J'ai détesté le Da Vinci Code, et il est hors de question que je m'impose encore un calvaire avec Le Symbole Perdu... personne je crois n'arrivera à me faire changer d'avis, d'autant que le monsieur écrit avec ses pieds à mon avis, que par ex, pour le Da Vinci Code, j'ai trouvé ça assez cousu de fil blanc, bref... Et puis, ce qui me déplaît c'est que Dan Brown présente ses thèses etc comme des vérités absolues, alors que pas mal de choses sont totalement fictives... Bref, t'as remarqué : je suis allergique au bonhomme !!! mdr


Oui, Flof, j'ai remarqué que tu n'aimais pas ! :D Tous les goûts sont dans la nature heureusement ! ;) Je ne suis pas une fan absolu de Brown mais j'ai passé un bon moment.
Petite précision quand même, il ne dit pas que les faits sont authentiques mais que les rituels, éléments scientifiques, monuments et oeuvres d'art le sont, ainsi que les organisations et institutions citées. Après, il a brodé autour pour en faire un roman, bien sûr !

Maxenc a écrit :

Un professeur de "symbologie" à l'Université réputée d'Harvard est tenu de savoir lire les langues anciennes, qui sont le fondement de la langue anglaise tout autant que de la langue française.

Or le porte-parole de Dan Brown, Robert Langdon, démontre pages 492 & 493 de l'édition JC Lattès du roman "Le Symbole Perdu" son incapacité de traduire un mot grec puisqu'il transcrit la voyelle longue "èta", dont la graphie en majuscule est "H", par une consonne muette comme le "h" de l'alphabet latin.

Cette erreur est un véritable "barbarisme", emploi impropre d'un caractère qui n'est plus commis par les collégiens qui commencent à étudier le grec ancien dès la première quinzaine de cours après la rentrée (et c'est une appréciation tolérante).

C'est pourtant un des éléments de base du roman
de Dan Brown, qui avait été enseignant avant d'être auteur.

Se moque-t-il de ses lecteurs ou essaie-t-il de leur asséner quelque chose qui n'existe pas, encore que la déclaration liminaire de son livre affirme que tout est réel et authentique.

Et l'auteur fait preuve en outre d'un anti-américanisme primaire en osant déclarer que ce mot-clé était celui du troisième président des U.S.A., Thomas Jefferson, grand-maître de la franc-maçonnerie et auteur de la déclaration d'indépendance des treize colonies, en l'accusant de ne pas savoir lire l'alphabet grec.

C'est décevant.


Merci pour ton commentaire, Maxenc !
Je pense qu'il ne faut pas non plus chercher midi à quatorze heures dans les romans de Dan Brown. C'est essentiellement du divertissement.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.