0

La grande vadrouille de Gérard Oury

Posté par Frankie le 3 août 2017 à 09:20 - Catégorie : , , , ,
or
avec Louis de Funès, Bourvil, Mike Marshall, Marie Dubois

Résumé :
En 1942, un chef d'orchestre irascible et un gentil peintre en bâtiment un peu lunaire doivent faire équipe malgré eux pour accompagner 3 parachutistes anglais en zone libre. Commence alors un périple dangereux pour nos compères...




Mon avis :
Vous devez vous demander ce que fait ce film ici :) En fait, et je vous raconte ma vie, normalement le dimanche, on (le mari et moi) regarde la 6, Zone interdite ou Capital mais en avril, pendant les vacances scolaires, il y avait un dessin animé à la place donc on s'est décidé pour La grande vadrouille, film qu'on connaît par coeur et qu'on a vu sûrement une dizaine de fois depuis 40 ans :) Et je dois dire que j'ai encore passé un moment très amusant en compagnie de Bourvil et Louis de Funès.

La grande vadrouille est un classique de la comédie française, celle emblématique des années 60 et 70, qui réunissait petits et grands au cinéma et devant leur télé ensuite. Je vais faire mon ancienne combattante :D mais les jeunes des 30 dernières années, abreuvés aux choix qui s'offrent à eux et dans l'immédiateté ne s'imaginent vraiment pas que certains d'entre nous ont grandi dans un monde où l'on avait 1, deux, puis 3 chaînes de télé avec pas grand chose à voir en journée, à part les week-ends où l'on s'abreuvait de séries américaines (ça n'a pas changé :D) et françaises et qu'au cinéma, on n'avait pas grand chose à se mettre sous la dent quand on était petits et que nos parents nous emmenaient voir LE Disney de Noël, les films de De Funès et ceux des Charlots et point (notre culture ciné on la doit surtout au Cinéma de Minuit et le Ciné-Club...). Le premier film un peu "adulte" que j'ai vu au ciné, c'est King Kong avec Jessica Lange en 1976, j'avais 13 ans, puis, vous le savez, Star Wars l'année d'après...

Breeef :) pour en revenir à La grande vadrouille, c'est vraiment une comédie hilarante avec des scènes cultes et des répliques qui le sont tout autant. Le Tea for Two et le "You are" "are "you dans le Hammam, les scène de ronflements à l'hôtel en compagnie des gradés allemands, le "dites 33" de la mère supérieure qui se transforme en "thirty three" quand l'anglais lui répond, le soldat allemand bigleux (joué par Modo) qui tire à côté et plein d'autres scènes emblématiques et qui nous font toujours rire aux éclats 50 ans après.

Quand Gérard Oury a tourné son film en 1965-66, je trouve que c'était culotté de le faire sur le thème de la seconde guerre mondiale à peine 20 ans après ces événements traumatisants pour bon nombre de français. Et il a eu pourtant raison puisque le succès a été immédiat.

Le film ne serait pas ce qu'il est sans ses deux monstres sacrés du cinéma de l'époque, Louis de Funès et Bourvil, aussi différents en personne que leurs personnages le sont. C'est vraiment la réunion des deux personnalités qui donne ce ton à cette comédie. On a envie de taper sur l'irascible Stanislas Lefort, personnage égoïste au possible et vraiment pénible et envie de câliner le tout gentil Augustin qui se met en quatre pour les autres et se retrouve bien malgré lui entraîné dans cette aventure. Et on retrouve aussi des acteurs connus de l'époque comme Mick Marshall, fils de Michèle Morgan et beau-fils de Gérard Oury, Mary Marquet qui joue la mère supérieure, Marie Dubois qui joue l'amoureuse de Bourvil, Henri Génès, Paul Préboist et bon nombre d'autres acteurs de personnages secondaires voire tertiaires.

La grande vadrouille était la 2e comédie de Gérard Oury après le Corniaud déjà avec Bourvil et De Funès. Auparavant il avait fait des films noirs. Après, il va faire rire la France aux éclats pendant plus de 15 ans avec des comédies comme La folie des grandeurs, Le cerveau, Les aventures de Rabbi Jacob, La carapate et j'en passe avant de faire des comédies mineures et moins intéressantes. Mais il a vraiment su parler aux Français à une époque et leur changer les idées.

En conclusion, je ne sais pas si La grande vadrouille fait rire les jeunes générations mais c'est un film que je peux revoir inlassablement et qui me fait toujours beaucoup rire avec ses situations burlesques et pourtant dans un contexte, la seconde guerre mondiale, pas toujours très rigolo. Alors si vous aussi vous voulez assister aux pérégrinations de Stanislas et Augustin et de leurs amis anglais, regardez-le !

Note :



Le film fait partie du Film de la semaine 2017 de Benji
17/52

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.