0

La vache de Mohamed Hamidi

Posté par Frankie le 1 janvier 2017 à 10:33 - Catégorie : , ,
avec Fatsah Bouyahmed, Lambert Wilson, Jamel Dbebouze

Résumé :
Fatah, petit paysan algérien, rêve d'aller au Salon de l'agriculture à Paris. Aussi lorsqu'il reçoit une invitation, il ne sent plus de joie et rejoint Marseille avec sa vache Jacqueline pour un road trip à travers la France pour rejoindre la capitale et arriver à temps pour le concours de la plus belle vache...



Mon avis :
Je pensais avoir fini mon année cinéma avec RockNRolla et puis vendredi soir, on était devant la télé quand ce film est passé. Comme il n'y avait rien d'autre de vraiment folichon à regarder (c'était ça ou du rugby...), je me suis dit pourquoi pas. Et ce film fut bien sympathique à regarder.

La vache est donc une espèce de fable moderne, voire un conte de fées, gentil et très naïf. Il ne révolutionne pas le cinéma, il sera sans doute vite oublié mais on passe 1h30 dans un monde où tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, où tous les français sont charmants et pas racistes pour un sou et accueillent Fatah à bras ouverts. Franchement, en ces moments de montée du nationalisme et des actes et paroles racistes libérés, ça fait du bien de voir un film se passant dans une France de plus en plus imaginaire. Et on rit devant les péripéties que vivent Fatah et sa vache Jacqueline, un animal vraiment très placide.

Le personnage de Fatah est vraiment très attachant. C'est grâce à lui que le film est plus touchant que ridicule et sa bonhomie, sa naïveté devant certaines situations le rendent éminemment sympathique.

Lambert Wilson, lui, a vraiment un rôle très caricatural. Aristocrate désargenté, collet monté et bougon et qui va se lier d'amitié avec Fatah et se dégeler à son contact.

On y trouve aussi Jamel Debouzze dans un petit rôle, celui du beau-frère de Fatah, établi en France et jouant un peu les caïds.

La réalisation de Mohamed Hamidi est bonne enfant, un brin désuète, on se croirait dans la France des années 60-70, quand Bourvil et De Funès régnaient sur le cinéma comique. Et puis il y a cette référence avec La vache et le prisonnier...

En conclusion, La vache est un film gentiment désuet, sympathique à regarder, amusant et naïf où les gentils arrivent à renverser des montagnes pour arriver à leurs rêves. C'est le film parfait pour comater devant la télé en cette période où l'on passe du temps à faire bombance et où le cerveau déconnecte à fond :) Alors si vous voulez faire un bout de route avec Fatah et Jacqueline la vache et savoir s'ils arriveront à temps au Salon de l'Agriculture, regardez-le.

Note :



Il fait partie du Film de la semaine 2016 de Benji
54/52

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.