3

Serenity : L'ultime rébellion de Joss Whedon

Posté par Frankie le 14 février 2016 à 10:26 - Catégorie : , , ,
Titre original : Serenity
avec Nathan Fillion, Summer Glau, Gina Torres, Alan Tudyk, Morena Baccarin, Adam Baldwin

Résumé :
La jeune River Tam dotée de pouvoirs et programmée pour être une machine à tuer est sauvée par son frère Simon du Centre de Conditionnement où elle était retenue. Ils trouvent refuge sur le Serenity, un vaisseau de classe Firefly dont le capitaine est Malcolm Reynolds, ancien vétéran de guerre dont le camp perdit contre l'Alliance. Depuis, son équipage et lui vivent de contrebande et commercent avec les différentes planètes. Mais l'Alliance a lancé un de ses meilleurs limiers à la poursuite des Tam...


Mon avis :
Je voulais déjà voir ce film l'an dernier dans le cadre des challenges ciné de Seriebox mais à l'époque je n'avais pas encore vu la série Firefly dont ce film est la conclusion. J'ai donc regardé la série en janvier et j'ai enchaîné avec Serenity. J'ai trouvé que ce long métrage concluait bien la série mais que l'histoire avait perdu un peu du charme qu'elle avait, en passant du petit au grand écran.

Au 26e siècle, les Terriens ont colonisé et terraformé de nombreuses planètes et lunes. Une guerre d'Unification a opposé l'Alliance, composée surtout de planètes intérieures aux rebelles indépendants des planètes extérieures. Lors de la bataille de Serenity, les indépendants ont perdu dont Malcolm Reynolds qui voue depuis une haine farouche à l'Alliance. Ayant acquis son propre vaisseau spatial qu'il a baptisé Serenity en hommage à la défaite de son camp, il s'est constitué une équipe de contrebandiers qui écument les planètes tout en gardant une façade honnête en commerçant de façon légale. Un jour, Reynolds et les siens recueillent à leur bord, Simon Tam, jeune médecin et sa soeur River, sujet d'expériences dans un centre tenu par l'Alliance et dotée de pouvoirs télépathiques et devenue une machine à tuer. Les membres du Serenity font devoir faire preuve d'ingéniosité pour échapper au tueur lancé à leurs trousses par l'Alliance et ils vont mettre à jour un complot gigantesque...

Serenity est un film un peu hybride dans la mesure où il se veut la continuité de la série pour en garder ses fidèles, tout en attirant de nouveaux spectateurs au cinéma. Du coup, quand on a aimé Firefly, c'est un peu décevant. Je pense qu'à l'époque, les fans ont dû être ravis de retrouver l'équipage du Serenity alors qu'il pensait leurs aventures terminées mais quand on enchaîne, comme moi, série et film, il n'y a pas photo, le film est moins bien.

Déjà parce qu'avec le film, on a l'impression d'un retour en arrière. Le dernier épisode de Firefly montrait des relations apaisées entre les Tam et l'équipage du Serenity, notamment avec Mal Reynolds et là on se croirait revenu au tout début quand il n'attendait que de se débarrasser du gentil médecin et de sa soeur bizarre. En plus, dans le film, il est dit qu'il s'est passé 8 mois depuis l'arrivée des Tam à bord du vaisseau, alors qu'à la fin de la série, il s'était écoulé un an. Et pour finir, un des personnages, Sheperd Book a quitté le vaisseau et dirige une communauté (c'est un pasteur), on ne sait pas pourquoi, et ceux qui ne voient que le film, peuvent penser qu'il a toujours vécu sur cette planète.

J'ai dit en préambule que le film avait fait perdre de son charme à ce qui faisait l'essence de la série et c'est parce que la série (j'aimerais bien trouver un synonyme à série pour ne pas avoir à répéter le mot 12 millions de fois ! ^^) mélangeait western et science-fiction, était fun et restait légère malgré tout. Ici, le western est un peu moins présent, on est dans le space-opera pur, et même si j'aime le genre, j'ai trouvé que ça manquait d'un peu de saveur. Et je regrette que l'histoire se focalise essentiellement sur River Tam, un peu au détriment des autres personnages.

Mais ne croyez pas que je n'ai pas aimé, ce n'est pas le cas, j'ai été très contente de ce film de conclusion, j'ai passé un très bon moment à suivre les aventures du Firefly et de ses occupants, j'ai frémi, j'ai sursauté et j'ai espéré que tous s'en sortiraient indemnes. Et j'ai également espéré que Mal et Innara (qui a le statut de compagnon, sorte de prostituée de luxe) règlent leurs problèmes et succombent à leur tension sexuelle :D

Firefly et Serenity, c'est un vivier d'acteurs chers à Whedon, des acteurs qu'on a vus souvent depuis dans d'autres séries (pas tous, hein ;)), celles de Whedon (Dollhouse) ou ailleurs, qui ont fait leurs preuves et que j'ai, pour ma part, toujours appréciés.

À commencer par Nathan Fillion, qu'on connait mieux maintenant dans le rôle de Richard Castle dans la série... Castle :) qui campe donc ici l'emblématique Malcolm Reynolds, vétéran de la guerre qui ne s'est jamais remis de la défaite de son camp et qui ne perd pas une occasion de vouloir s'attaquer à l'Alliance. C'est un personnage qui présente parfois des abords un peu durs mais sur lequel, et son équipage le premier, peut compter. J'ai beaucoup aimé l'acteur dans ce rôle, surtout que je rattrape Castle en ce moment et c'est marrant de voir les deux facettes de l'acteur.

J'aime beaucoup l'actrice Summer Glau qui joue River Tam. Bon elle campe encore un personnage bizarre mais je la trouve très choupinette et surtout très jeune dans le film :)

Difficile de parler des autres personnages si je m'en réfère essentiellement au film car ils ont été développés dans la série et donc on en apprend peu sur eux dans Serenity mais j'ai aimé les retrouver car ils forment une bande formidable. Je suis très fan de Morena Baccarin (Innara) que je trouve pleine de charme, de Gina Torres qui est super dans le rôle de Zoe, la fidèle lieutenant de Mal, ou encore d'Alan Tudyk toujours marrant dans le rôle de Wash, le pilot du vaisseau et époux de Zoe. Dans la série, j'avais découvert l'adorable actrice qui joue le rôle de Kaylee, la mécanicienne à bord et le mignon comme tout acteur qui joue Simon Tam et ils sont toujours aussi choupinous dans le film. Le seul qui ne m'a pas vraiment convaincu c'est Adam Baldwin qui campe une fois de plus un gros bras grognon.

Whedon, dont c'était le premier long métrage à l'époque se tire très bien de sa réalisation. Il faut dire aussi qu'il maîtrise bien son sujet :)

En conclusion, je ne sais pas si ceux qui n'ont jamais vu Firefly apprécieront Serenity et si ceux qui connaissent la série aimeront forcément le film car l'histoire a perdu un peu de charme en passant sur le grand écran et il se focalise trop sur River Tam au détriment des coups que montait l'équipage du Serenity mais, malgré mes réserves, j'ai bien apprécié ce film car il sert de bonne conclusion à Firefly. Alors si vous voulez savoir si l'équipage du Serenity arrivera à échapper au tueur lancé aux trousses de Tam, si ces derniers finiront par être acceptés comme membres à part entière de l'équipage, et quel est le scandale que l'Alliance a voulu étouffer, regardez-le.

Note :



Vu en version originale sous-titrée VO

Ce film fait partie du Mini Challenge Science-fiction de Seriebox
1/5
46/50

et du Film de la semaine 2016 de Benji
5/52

3 Comments


Tu as pointé du doigt exactement ce que je lui reproche ^^
C'est un film trop hybride pour plaire. Ceux qui n'ont pas vu la série vont avoir du mal à saisir ce qui unit les membres d'équipage et ceux qui ont vu la série vont trouver les personnages un peu plats et que l'univers manque de relief (en tout cas ça a été mon cas ^^).

J'ai quand même aimé le voir pour son côté conclusion et surtout pour voir ENFIN le couple Kaylee/Simon que je shippais à fond dans la série et qui m'avait fait grogner à force de se tourner autour ^^


Même sentiment que toi sur ce film que j'ai vu deux fois. La première c'était il y a quelques années sans avoir vu la série et il m'était un peu passé au dessus, comme si j'avais manqué un épisode au niveau des relations entre les personnages (oui c'était le cas). La deuxième c'était après mon visionnage de la série (un gros coup de coeur !), et même si j'ai plus apprécié ce coup là (notamment d'avoir une conclusion), j'ai trouvé que le film n'avait pas le même charme (le côté western en moins par ex).


@Yoda Bor, on est bien d'accord ! :) et pour Kaylee et Simon, j'ai été ravie aussi car ils sont trop choux.

@Gilwen, oui le point positif est qu'il conclut bien la série.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.