6

Turn Coat, Les Dossiers Dreden, tome 11 de Jim Butcher

Posté par Frankie le 15 avril 2013 à 09:22 - Catégorie : , , , ,
Risque de spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Morgan surgit un soir sur le pas de la porte de Harry. Accusé de meurtre et blessé, il vient demander l'aide de Dresden, sachant pertinemment que leur relation étant houleuse, personne ne viendra le chercher là et qu'Harry étant ce qu'il est essaiera de faire toute la lumière sur cette affaire.



Mon avis :
Nous revoici pour notre Harry Dresden trimestriel après un tome 10 qui s'était avéré passionnant. Jim Butcher est-il arrivé à faire mieux avec ce Turn Coat ? Non, il n'y est pas arrivé et ça aurait été difficile mais je vous rassure si ce tome 11 n'est pas aussi intense et palpitant, ça reste un très très bon Dresden et c'est ce qui est bien avec cet auteur, un tome un peu en-dessous reste un très bon tome.

Par une chaude soirée d'été, Harry a la surprise de voir surgir Morgan, le Gardien de la Blanche-Confrérie qui lui cherche des noises depuis des années. Morgan est accusé du meurtre d'un membre de la Blanche Confrérie et espère que malgré leurs différents Harry saura le disculper. Harry va devoir marcher sur des oeufs quand on sait que le moindre manquement peut vous valoir la peine de mort mais c'est peut-être aussi l'occasion pour lui de trouver enfin le traitre qui officie au sein des sorciers depuis des années...

Si je ne savais pas qu'il y a encore des tomes d'écrits et d'autres à venir, j'aurais pu croire en lisant Turn Coat que c'était la fin de la série. La façon dont l'auteur construit son histoire sonne, sinon comme un testament (le mot est trop fort), comme une sorte de conclusion ou de transition.

Tout d'abord, c'est l'occasion pour Harry de mettre à terme à plusieurs affaires en cours depuis un bout de temps et en particulier cette histoire de traitre au sein de la Confrérie qui gangrène l'appareil politique et menace la vie même de ses membres. J'ai trouvé tout ce côté politique un peu ardu parfois mais très intéressant à comprendre car les Dossiers Dresden ce n'est pas seulement un sorcier détective privé qui résout des affaires à Chicago, c'est aussi tout ce qu'il y a derrière, cette Confrérie garante de la stabilité du monde, de l'équilibre entre humains et choses surnaturelles et c'est bien de voir cela d'une peu plus près et non pas en passant. On a d'ailleurs l'occasion d'aller enfin au QG à Édimbourg, QG qui m'a fait penser à Poudlard (on reste dans la sorcellerie :)) et je dois dire que ça fait du bien de quitter un peu Chicago et ses environs.

Mais ce livre est aussi une sorte de recentrage sur les relations que Harry entretient avec les gens qui lui sont chers (ou qui le sont moins comme Morgan ou d'autres), de voir combien ce sont ces relations qui lui donne la force d'avancer et le rendent bon alors que c'est une puissant sorcier qui oscille quand même souvent entre deux eaux. Harry a l'art de s'entourer des gens les plus improbables (comme Tut Tut le petit fae qu'on a l'occasion de retrouver ici) ou de nouer des relations contre-nature (comme avec la Cour Blanche des vampires ou Marcone, entre autres). Cela donne lieu à de très jolis moments d'émotion quand il s'agit de faire le point sur ses relations les plus importantes comme Murphy, Molly ou Thomas ou de lui faire prendre conscience du temps qui passe comme avec Bill et Georgia, les loups-garous...
J'ai aimé aussi qu'il y ait plusieurs fois le rappel des affaires sur lesquelles Harry avait travaillé depuis 10-11 ans et qui fait prendre conscience du sorcier qu'il est devenu et que les autres craignent.
Mais je vous rassure, ce n'est pas parce qu'il y a moins d'action qu'il n'y en a pas ! On a notre lot de créatures surnaturelles très méchantes (et c'est l'occasion de plonger dans la culture amérindienne), de complots, de combats et de morts. On est bien servis.
J'adore les personnages créés par Jim Butcher, à commencer par Harry bien sûr que j'aime toujours plus de tome en tome, si c'est possible ! Ce type est extra ! J'ai eu l'occasion de parler de ce qui le fait avancer, plus haut, mais à chaque tome, on découvre des facettes de lui, sa façon de traiter avec humanité certaines personnes qui ne le méritent pas forcément ou de voir le bon quand personne d'autre ne le voit. C'est vraiment un gars bien.

Les amis fidèles sont toujours là, j'en ai parlé, Murphy, l'amie fidèle, Bill et Georgia, Butters (pas beaucoup), Molly (qui a encore besoin de grandir un peu), Thomas et surtout Mouse, le chien exceptionnel qui est vraiment un personnage à part entière !

Dans ce tome, j'ai appris aussi à mieux connaître Listen-to-Wind, un des membres de la Confrérie et amérindien, personnage qu'on avait déjà vu mais qui est plus présent et très intéressant.

Mon regret est que ça manque un peu de Bob (on le voit dans une seule scène) et surtout de Michael. On avait quitté Michael en mauvaise posture dans le tome précédent et si on n'a pas lu les nouvelles se passant entre les deux tomes, on reste dans l'incertitude concernant ce personnage important.

Et puis il y a Morgan, ce personnage odieux qu'on connait depuis le début et qui en a fait baver à Harry pendant tous ces tomes ! Et qui reste odieux envers et contre tout (enfin presque, je ne vais pas tout dévoiler quand même !), même s'il demande de l'aide à Harry !

Rien de nouveau à dire sur le style de l'auteur, ça se lit bien et assez vite. J'ai eu moins de difficulté de compréhension que dans le précédent.

En conclusion, un très bon tome, avec un peu moins d'action que les précédents mais sans doute plus profond et riche et qui sonne comme une transition afin de faire mieux repartir la saga. Et si vous voulez savoir si Harry arrivera à prouver que Morgan est innocent (et s'il l'est), s'il démasquera le traître, lisez-le. Quant à moi, j'ai hâte de lire la suite !

Note :



Lu en lecture commune avec Heclea, Yumiko et Taliesin

C'est une lecture VO et fait partie du Challenge Version originale d'Avalon
  18

6 Comments


11e tome ? Et il y en a encore combien à venir ?


Apparemment on suit Harry depuis 8 ans, il le dit à un moment, où il se demande si tout ce qu'il fait depuis 8 ans n'est pas plus ou moins manipulé.
Sinon effectivement Jim Butcher a su créer toute un groupe de personnages secondaires tous très attachants, et qu'on a tous envie de revoir à chaque fois. Comme toi j'adore Tut-tut et Mouse (le chien que tout le monde rêve d'avoir :P).


J'ai vraiment adoré ce tome, et le "un peu moins d'action" ne m'a pas gênée, au contraire j'ai aimé ce recentrage sur les relations d'Harry :)
Merci pour l'orga et vivement la prochaine


@Véro, hummm autant ! :D

@Taliesin, à un moment quand il parle de Bill et Georgia, il a l'air de dire qu'il les connaît depuis 10 ans... C'est vrai sinon qu'on aime toujours autant revoir les uns et les autres !

@Heclea, même si je parais un peu "déçue", ce n'est pas le cas, j'aime aussi quand les relation de Harry avec les autres sont mises en avant.

Merci pour vos commentaires.


C'est vrai que l'auteur est un maître en la matière, car même si un tome est un peu moins bon il n'en reste pas moins génial :) J'ai aussi hâte de lire la suite, ce sont toujours de très belles retrouvailles, même si l'évolution du récit devient inquiétante pour Harry...


Oui vivement la suite ! Merci pour ton commentaire, Yumiko !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.