9

Arsène Lupin contre Herlock Sholmès de Maurice Leblanc

Posté par Frankie le 7 avril 2013 à 11:45 - Catégorie : , , , ,
Résumé :
Ou quand deux monstres sacrés de la littérature policière classique s'affrontent...








Mon avis :
Le mois d'août dernier fut pour moi l'occasion de redécouvrir Sherlock Holmes ET Arsène Lupin. Et comme mes premières lectures remontaient à des décennies, ce fut plus une (bonne) découverte qu'une redécouverte. Depuis août, j'avais très envie de lire ce roman de Maurice Leblanc mettant en scène ces deux icônes de la littérature policière et impatiente de voir ce que donnait la confrontation. Grâce au Book Club de Livraddict dont le thème était "L'univers de Sherlock Holmes", j'ai pu le lire. À l'arrivée, si la lecture fut plaisante (mais longue - 4 jours pour lire 222 pages...), ce n'est pas un de mes Arsène Lupin préférés...

Quand un secrétaire en acajou renfermant un billet de loterie gagnant, puis qu'un diamant bleu d'une valeur inestimable sont volés et que tout porte à croire qu'Arsène Lupin est dans le coup avec une mystérieuse Dame Blonde, le célèbre détective anglais, Herlock Sholmès est appelé en renfort à Paris. La confrontation entre les deux hommes s'avère explosive !

Je relisais ma chronique sur L'aiguille creuse et franchement, je pourrais faire pratiquement un copier-coller de ce que j'y disais en août dernier. Je risque d'ailleurs d'être fort peu originale ! Pour le moment, les premières aventures d'Arsène lupin, dans Gentleman-Cambrioleur, restent mes préférées. Et je crois que c'est parce que c'étaient des nouvelles. Je m'aperçois que j'ai moins aimé les deux romans suivants sur la longueur. Le principe des nouvelles correspond bien au rythme d'Arsène Lupin, trublion virevoltant.

Bref, Arsène Lupin vs Herlock Sholmès n'est pas composée de nouvelles, même s'il y a pratiquement deux histoires distinctes. L'une avec un bureau en acajou puis un diamant bleu (intrigue assez intéressante) et l'autre avec une lampe juive volée, qui n'est qu'un prétexte pour faire revenir Herlock et qui m'a moins intéressée.

Pour en finir avec les intrigues, elles ressemblent assez à ce qu'on a déjà lu, il y a des vols, Arsène Lupin est dans le coup, une femme aussi et le génial cambrioleur se rit de tous et surtout des policiers à sa poursuite. Chausses-trapes, déguisements, séduction, rythme soutenu voilà les ingrédients de tout bon Arsène.

Le plus ici et ce qui est en fait le sel, c'est évidemment la rencontre (enfin la 2e rencontre puisque les deux personnages s'étaient furtivement croisés précédemment) entre Arsène Lupin et Herlock Sholmès, avatar du génial Sherlock Holmes. Et c'est un peu là où le bat blesse. Car évidemment Maurice Leblanc donne le beau rôle à son gentleman-cambrioleur et fait donc de Herlock, un détective doué, certes, mais peu avenant et qui n'a rien à voir avec l'original. Cependant, j'ai beaucoup apprécié leurs rencontres, leurs joutes verbales et la façon dont Arsène se jouait d'Herlock et vice versa.

Là où j'ai nettement moins aimé c'est qu'il fait de Watson, rebaptisé ici Wilson, un type béat d'admiration pour Herlock au point de se comporter de façon servile voir toutouesque ! Dans les roman de Conan Doyle, Watson admire beaucoup Sherlock, certes, mais sans en être ridicule, et surtout il est son ami et l'homme qui atténue la fougue et la misanthropie du détective et nous fait par conséquent l'aimer. Ici rien de tout cela et même, Herlock le traite avec mépris et comme une quantité négligeable. Ce n'était pas la peine de le faire paraître dans ce roman si c'était pour le traiter comme cela, Leblanc pouvait le laisser tranquillement Baker Street.

Arsène Lupin, lui, est égal à lui-même, fanfaron, séducteur, amusant et on aime le voir échapper aux griffes de la police.

Je ne reviens ni sur Herlock dont j'ai parlé plus haut à part pour dire qu'il a les défauts de son original, sans forcément en avoir les qualités mais à mon avis, qu'il est plus vivable.

Il est beaucoup question d'une Dame Blonde, mystérieuse et franchement, la dame blonde en question, je ne lui ai trouvé ni mystère ni vraiment de séduction et puis des femmes amoureuses d'Arsène, il y en a dans toutes ses histoires ! Il n'est pas gentleman pour rien !

On retrouve Ganimard, toujours en quête d'Arsène et se faisant toujours tourner en ridicule par le voleur !

J'aime beaucoup le style de Maurice Leblanc, désuet, il est vrai, mais très vivant, visuel, avec beaucoup de dialogues ce qui donne beaucoup de rythme à l'histoire. Je ne comprends pas d'ailleurs pourquoi j'ai mis 4 jours à lire ces 222 pages !

En conclusion, pas le meilleur des Arsène Lupin que j'ai lus et qui vaut surtout par sa rencontre avec l'avatar de Sherlock Holmes plus que par ses intrigues un peu vues et revues. Et si vous voulez savoir qui sortira vainqueur du duel Arsène Lupin/Herlock Sholmès ou qui est la fameuse Dame Blonde, lisez-le.

Note :



Ce livre fait partie partie du Challenge Thrillers et Polars de Liliba
16/12

9 Comments


Ce livre me tente depuis longtempssss. Bonnes lectures !


Je l'ai aussi lu récemment. Pas le meilleur Arsène mais j'ai trouvé chouette cette confrontation avec Herlock :)


Il faudrait que le relise Arsène...


Honte sur moi qui n'a jamais lu ni l'un, ni l'autre ...


@Joe, merci !

@Carine, oui c'est ce qui est le mieux dans ce livre.

@Liliba, oui c'est à relire même si finalement c'est un peu toujours pareil.

@Véro, bah, on ne peut pas tout lire, il y a plein de "classiques" à côté desquels je suis passée par manque d'envie ou de temps.

Merci pour vos commentaires !


Je suis du même avis concernant Wilson, comme tu as pu le constater dans ma propre chronique. Ça ne m'empêchera pas de continuer les Arsène Lupin, mais tout de même, je trouve ce livre-ci en dessous du premier !


Je pense aussi en lire d'autres à l'occasion. Merci pour ton commentaire, Jessy.


Rho, tu me donnes envie de le relire ! Je vais aller faire un tour chez ma tante, qui à conservé la collection de mon grand-père ^^

Biz


J'en ai aussi quelques-uns chez moi, des vieux exemplaires. :) Merci pour ton commentaire, Nanet.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.