6

Sherlock Holmes : Une étude en rouge de Arthur Conan Doyle

Titre original : A Study in Scarlet

Résumé :
La rencontre du Dr. Watson et de Sherlock Holmes, homme aux talents de déduction géniaux, leur emménagement au 221B Baker Street et leur première enquête, celle d'un homme tué dans une maison de Lauriston Garden, sans blessure apparente et dont la scène de crime ne laisse que de maigres indices.



 Mon avis :
 Dans mon adolescence, j'avais lu des romans de Sherlock Holmes (ne me demandez pas lesquels, je ne m'en souviens pas, à part Le chien des Baskervilles) et puis, j'avais relégué ce héros au fin fond de ma mémoire... Puis est venue l'adaptation ciné de Guy Ritchie avec Robert Downey Jr. plus en forme que jamais, puis j'ai découvert la série télé de la BBC l'hiver dernier et là, j'ai redécouvert ce héros génial (enfin, je suis surtout tombée amoureuse de Benedict Cumberbach ;) - et un peu de Martin Freeman aussi ! ^^ - superbe Sherlock des temps modernes) et j'ai acheté l'intégrale de ce héros de Sir Arthur Conan Doyle, en ebook et en VO. Grâce au Combat d'auteurs d'Iluze, j'ai enfin pu lire cette première aventure mettant en scène Sherlock et son compagnon John Watson et c'est une superbe (re)découverte !

John Watson, médecin blessé pendant la guerre d'Afghanistan, rentre à Londres et emménage en colocation avec Sherlock Holmes, au 221B Baker Street. Holmes est détective consultant - non officiel - pour Scotland Yard. Il est bientôt appelé à enquêter sur le meurtre d'un homme tué dans une maison de Lauriston Garden. Grâce à ses capacités de déduction hors du commun, Holmes va se servir des maigres indices à sa portée pour remonter le fil des événements qui démarrent en Utah au sein d'une communauté mormone rigoriste et qui se terminent à Londres...

Cette étude en rouge est divisé en deux parties de 7 chapitres chacun. Dans la première, nous faisons donc connaissance avec deux géants de la littérature classique anglaise, à savoir Sherlock Holmes et John Watson et j'avoue que c'est passionnant ! :) La façon dont Sherlock mène l'enquête, démêle les fils là où la police échoue, a toujours l'air d'en savoir plus que les autres, est vraiment très sympathique à lire, même si le bonhomme n'a pas l'air facile à vivre ! ^^

J'ai été très étonnée d'apprendre qu'en fait Sherlock possède très peu de connaissances dans de nombreux domaines. Je pensais qu'il connaissait tout ! :D mais cette ignorance est en fait compensée par ses talents d'investigation et de déduction, qui le font réussir à tous les coups.

J'ai eu peur que la deuxième partie soit nettement moins intéressante car elle se passe principalement en Utah, et raconte comment on en est arrivés aux événements de Lauriston garden. Or, il n'en est rien du tout, c'est très bien et je n'ai pas eu un instant d'ennui.

Si l'on regarde les choses de façon objective, Sherlock Holmes est quand même un type imbuvable ! :D Toujours sûr de lui, vivant dans son monde, n'ayant, à priori, pas d'amis jusqu'à l'arrivée de Watson, il n'hésite pas à rabaisser les autres et en particulier les policiers Gregson et Lestrade qu'il fait passer pour des crétins finis ! Je n'ai jamais vu Dr House mais je suppose que ce pourrait être son frère ! :) Mais on ne peut s'empêcher d'être fasciné par ce personnage, par sa façon de s'exprimer, de bouger, de prendre son violon à ses heures perdues. On est plein d'admiration car Watson, le narrateur, est en admiration devant lui et ça se ressent énormément. Dans cette première histoire, leur amitié n'est qu'à l'état d'ébauche et on a très envie de voir comment deux personnages si différents vont pouvoir être amis.

Donc, comme je l'ai dit, c'est John Watson le narrateur. C'est par lui que passe toute l'histoire. C'est bien mieux que si c'était Holmes, par exemple ou si la narration était à la 3e personne. Cela permet au lecteur de s'identifier à Watson qui fait le lien entre nous et l'histoire. Car Waston est le mec normal dans toute sa splendeur ! :) Un peu effacé, c'est l'exact opposé de notre ami Sherlock.

Quant aux autres personnages, ils sont très secondaires. On aperçoit à peine la logeuse des deux hommes et, comme je l'ai dit, les deux policiers, Gregson et Lestrade, ont l'air un peu stupides (mais plein de bonne volonté !) et sont décrits de façon assez insignifiante.

J'ai été très étonnée de voir que le style de l'auteur était aussi moderne et accessible. Je m'attendais à quelque chose de vieillot (l'histoire a été écrite en 1887) et peut-être un peu ardue à lire et pas du tout ! C'est très facile à lire en anglais, très vivant, très agréable aussi. Le livre est assez court et se lit vite.

En conclusion, une très bonne introduction au monde de Sherlock Holmes et de John Watson et dont l'intrigue principal est plutôt bien tournée et est également intéressante. Et si vous voulez découvrir notre détective génial et savoir comment (et non pas si :)) il découvrira le meurtrier de l'homme de Lauriston Garden, lisez cette étude en rouge ! Quant à moi, je vous retrouve bientôt pour la suite, Le signe des quatre.

Note :



C'est donc le premier livre que j'ai lu pour le Combat d'auteurs d'Iluze
1 point pour Sherlock ! :)
0 pour Arsène !

Et comme l'auteur est anglais,
il fait partie du Challenge God Save the Livre d'Antoni
6/5
2ère lecture VO pour le challenge

Il fait également partie du Challenge Le tour des genres en 365 jours du Reading Corner 
14/20
2/2
en catégorie Classique

Et il fait également partie du Challenge Thrillers et Polars de Liliba
1/12

6 Comments


Je l'ai en VO sur ma liseuse. Il faudrait vraiment que je l'en sorte :). Je ne me rappelle plus trop du caractère de Sherlock mais tu me donnes envie là ^^.


Tu verras il est hyper facile à lire en vo ! Merci pour ton commentaire, Iluze !


Est-ce que j'ose l'avouer ? je n'ai jamais lu de Sherlock Holmes...


Il faut remédier à cela, c'est vraiment très bien ! Merci pour ton commentaire, Liliba !


Ton enthousiasme me fait terriblement plaisir. Sherlock, c'est mon chouchou personnel depuis... 14 ans maintenant, et ce roman tient vraiment une place particulière pour moi. Je suis totalement dingue du récit (très drôle) de cette rencontre entre Holmes et Watson...
Et je suis ravie de voir aussi que tu fais partie des nombreuses voctimes de BBC Sherlock :D
Et tu devrais vraiment regarder Dr. House, c'est une très bonne série et les références à Sherlock y sont plus ou moins discrètes mais nombreuses...


Ah oui, je suis très fan du Sherlock de la BBC, j'ai même succombé à Elementary la série de CBS ! Pour Dr House, j'ai presque toutes les saisons en DVD, mes enfants ont regardé, je n'ai toujours pas pris le temps de le faire. Merci pour ton commentaire, Méloë.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.