4

Sherlock Holmes : Le signe des quatre d'Arthur Conan Doyle

Posté par Frankie le 2 août 2012 à 19:46 - Catégorie : , , , , , ,
Titre original : The Sign of Four

Résumé :
Quand Mary Morstan, une jeune femme, vient demander l'aide de Sherlock Holmes et John Watson, pour élucider la disparition, voici 10 ans, de son père qui a servi dans l'armée des Indes, le premier voit enfin une occasion de sortir de son ennui. Son enquête le mène sur la piste du Signe des quatre...



Mon avis :
Toujours dans le cadre du Combat d'auteurs d'Iluze, j'ai lu ce Signe des quatre peu de temps après avoir lu Une étude en rouge. Si l'on retrouve l'esprit de la première aventure et ses personnages charismatiques, voilà une histoire qui m'a moins emballée pour diverses raisons.

Depuis Une étude en rouge, Sherlock Holmes n'a pas eu de grandes affaires à traiter et trompe son ennui en s'adonnant à la cocaïne, au grand dam de son ami John Watson. Aussi quand Mary Morstan vient le voir afin qu'il l'aide sur une affaire intéressante, il saute sur l'occasion. Le père de Mary, ayant servi aux Indes, a disparu mystérieusement lors de son retour en Angleterre, il  y a 10 ans. Depuis quelques années, Mary reçoit chaque année une perle rare. Voilà qu'aujourd'hui, elle reçoit un message lui donnant rendez-vous. Sherlock, qui flaire une bonne affaire et John, sous le charme de Mary, acceptent de l'accompagner. L'enquête va les mener sur la piste d'un fabuleux trésor, une organisation appelée Le signe des quatre et un meurtre...

J'ai été très heureuse de retrouver Sherlock et Watson si peu de temps après leur première aventure. Une grande partie du Signe des quatre m'a d'ailleurs beaucoup plu. On découvre l'addiction de Holmes pour les paradis articifiels dès qu'il s'ennuie et que son cerveau n'est pas mis à rude épreuve et on découvre également le côté romantique de Watson. :)

L'intrigue elle-même est plutôt sympathique et nous entraîne dans des contrées exotiques comme les Indes et ses trésors fabuleux. Toute l'enquête est menée évidemment de main de maître par Sherlock Holmes pour notre plus grand plaisir. C'est un vrai bonheur de le voir dérouler les fils de l'intrigue avec sa maestria habituelle, sous les yeux toujours ébahis de son fidèle compagnon.

Le livre est découpé en 12 chapitres et construit sur le même modèle que le livre précédent. Présentation de l'intrigue, enquête, résolution et récit du meurtrier pour comprendre ce qui l'a amené à tuer. Si cette partie-là était vraiment bien dans Une étude en rouge, j'ai trouvé ce récit nettement plus ennuyeux ici. Le récit prend part dans le dernier chapitre qui, du coup, est très long par rapport aux autres ! Ça n'en finissait pas et j'avoue que j'ai eu hâte d'en finir et que ça a un peu douché mon enthousiasme.

Sherlock Holmes est égal à lui-même ici. Intelligent, observateur, sûr de lui, arrogant même, laissant peu de place aux sentiments (il faut lire son discours sur l'amour et les femmes) et aux émotions, même s'il en montre une quand Watson - spoilers - lui annonce son mariage à la fin - fin du spoiler. On sent son besoin d'être toujours dans l'action, de mettre ses talents à l'épreuve et le fait qu'il ne vive que pour ça et que tout le reste l'indiffère ou, au mieux, l'ennuie. Je ne vais pas revenir sur son usage de cocaïne, je l'ai déjà évoqué plus haut.

Watson est, lui, toujours le candide l'histoire, celui par qui nous découvrons les faits. J'aime bien sa tranquillité et sa bonhomie qui contraste bien évidemment avec l'agitation de Sherlock ! :) J'ai trouvé qu'il tombait bien vite amoureux de Mary Morstan...

Les policiers passent encore pour les dindons de la farce et ici c'est l'inspecteur Jones qui fait les frais des talents de déductions de Holmes, même si au final, c'est lui qui en récolte le mérite.

Je n'ai pas grand chose à dire sur les autres personnages, que ce soit Mary Morstan, mignonnette, ou les victimes ou méchants de l'histoire. Je vous laisse découvrir ça par vous-même.

Le style de l'auteur est encore ici très agréable à lire, on voit très bien les personnages vivre, Sherlock en perpétuel mouvement ou Watson plus flegmatique. J'ai beaucoup aimé déambulé à leur suite dans le Londres de la fin du XIXe siècle. Aucune difficulté encore à lire cette histoire en anglais.

En conclusion, encore une bonne histoire de Sherlock Holmes, même si moins percutante que la précédente et surtout avec un dernier chapitre ennuyeux. Cela ne m'empêchera pas, bien sûr, de continuer à lire les aventures de mon détective consultant préféré ! Et si vous voulez savoir ce que signifie le signe des quatre et comment Sherlock va résoudre l'énigme, lisez-le !

Note :



C'est donc encore un livre lu dans le cadre du Combat d'auteurs d'Iluze
2 points pour Sherlock/0 pour Arsène

Et avec son auteur anglais, il fait partie
du Challenge God Save the Livre d'Antoni.
7/5
3e lecture VO

Il fait également partie du Challenge Thrillers et Polars de Liliba
2/12

4 Comments


Encore une qu'il me faudra découvrir!! :) Merci pour ton avis!
Pauline,
Entre Les Pages : http://areader.over-blog.com/


Merci pour ton commentaire, Pauline ! :)


et en plus tu lis en anglais, pfuiiiittt...


Oui ! :) Et c'est assez facile à lire en VO, je dois dire. Merci pour ton commentaire, Liliba.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.