24

La voleuse de livres de Markus Zusak

Titre original : The Book Thief

Résumé :
Liesel Meminger est une jeune fille vivant près de Munich. La Mort, qui va la croiser 3 fois, nous raconte son histoire et sa vie chez les Hubermann pendant la seconde guerre mondiale et surtout pourquoi elle l'appelle La voleuse de livres...




Mon avis :
Encore une fois, je peux remercier le Big Challenge de Livraddict ! Sans lui, je serai sûrement restée dans mon petit ronron de lectures bit-lit/chick-lit/thrillers (enfin, je schématise un peu ! ^^) et serais passé à côté de petits bijoux comme La voleuse de livres. Car c'est un livre qui ne me disait pas plus que ça et que je suis ravie d'avoir découvert !

Début 39 dans l'Allemagne nazie, la Mort rencontre Liesel Meminger et emporte son petit frère. Ce jour-là, Liesel va voler un livre. Par deux autres fois, la Mort croisera la fillette. Liesel est placée dans une famille d'accueil près de Munich et grâce à Hans Hubermann, son papa adoptif, elle va reprendre goût à la vie. Il va lui apprendre à lire, elle va faire les 400 coups avec son ami Rudy. Quand Max, un juif, débarque dans sa vie et est caché par sa famille, sa vie prend un nouveau tournant et le nom que lui donne la Mort, La voleuse de livres, prend tout son sens...

C'est difficile de faire un résumé qui rende hommage à ce livre. Je ne veux pas en dire trop pour que vous puissiez le découvrir le cas échéant mais je veux en dire suffisamment pour que vous sachiez combien ce livre est bien !

Il paraît que c'est un livre jeunesse... ah bon ? C'est un livre qui est quand même dur et qui parle de sujets difficiles, je ne sais pas si jeunesse est le terme approprié, mais, à partir de 13 ans, les ados pourront tout à fait le lire et l'aimer.

C'est un livre que j'ai beaucoup aimé. Ce n'est pas un coup de coeur car il y a parfois quelques longueurs mais je dois dire qu'il m'a enveloppé comme un cocon pendant que je le lisais. J'ai envie de dire que c'est un livre lumineux. De par l'histoire qu'il raconte - la vie de Liesel, cette gamine si attachante -, de par son style assez particulier, vous avez l'impression d'être dans une petite bulle.

De prime abord, il surprend car la narration n'est pas linéaire et l'auteur plante le décor avec une façon bien particulière de s'exprimer. Le fait que ce soit la Mort la narratrice est assez spécial mais passées les premières pages et quand l'histoire de Liesel commence vraiment, on entre de plain-pied dedans. J'ai un peu regretté que la Mort nous annonce des événements à l'avance car, même si c'était bien amené, ça tuait le suspense et on tremblait/pleurait par anticipation de ce qui allait arriver. Les phrases sont assez courtes, les chapitres aussi et le texte est parsemé de petites notes, anecdotes, explications, réflexions qui donnent quelque chose de très original mais que j'ai beaucoup aimé. C'est aussi cette légèreté qui fait qu'il est abordable aux ados.

C'est un livre très triste par son sujet, la vie dans l'Allemagne en guerre, les difficultés pour vivre, les malheurs et les chagrins et la fin est vraiment poignante. Je dois dire que j'ai pleuré comme une madeleine ! Mais, à part à la fin, on n'éprouve jamais de pesanteur. J'ai parlé de bulle et de lumière plus haut et c'est tout à fait ça. Il a quelque chose de joyeux à suivre la vie de Liesel, de primesautier.

Il faut dire que le personnage de Liesel et la façon dont la Mort raconte sa vie y sont pour beaucoup. J'ai adoré ce personnage qui m'a beaucoup fait penser à Scout, la petite fille curieuse de tout dans Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. Et la façon dont Liesel et Rudy passent leurs journées me faisait encore penser à Scout, Jem son frère et leur copain Dill. Bref, c'est grâce à ce beau personnage que le livre est si fort et sa relation avec les livres et les mots quelque chose qui émeut fortement surtout parce que ça nous touche de près, nous lecteurs addicts.

Tous les autres personnages ne sont forts que par leur relation avec la fillette. Hans et Liesel, Max et Liesel, Rudy et Liesel, Liesel et Ilsa Hermann. Sans elle, ils ne seraient pas aussi prenant. Mais sans eux, Liesel ne serait pas ce qu'elle devient.

J'ai vraiment a-do-ré sa relation avec son père adoptif, Hans. La façon dont il lui redonne goût à la vie au début, dont  il s'occupe d'elle ensuite, c'est magnifique ! On voit tellement de choses sordides que j'avais peur que Hans ne soit pas clair au début et heureusement c'est une relation splendide, touchante, lumineuse (j'emploie beaucoup ce mot, j'ai l'impression ! ^^), un vrai bonheur à lire.

Idem pour la relation de Liesel et Max, le jeune juif caché dans son sous-sol. Tout ce qui concerne ces deux-là est tout simplement beau.

La relation qu'elle a avec Rudy, son meilleur ami qui espère lui dérober un baiser, est plus classique. Ils tirent profit de la situation pour trouver des "mauvais" coups à faire, s'amuser et faire que les temps soient moins difficiles. J'ai beaucoup aimé Rudy.

C'est sa relation avec Ilsa Hermann qui est plus particulière. Je ne veux pas en dire plus mais les deux personnages sont assez touchants dans leur façon de se côtoyer.

Rosa, la mère adoptive de Liesel a beau être moins sympathique de prime abord, j'ai quand même réussi à m'attacher à elle car j'ai senti que, sous ses airs bourrus, elle aimait profondément la petite.

J'ai déjà parlé du style un peu plus haut donc je n'y reviendrai pas.

En conclusion, un livre dont le sujet est difficile et qui est parfois un peu long mais qui, par sa narration assez légère et son personnage principal, Liesel, vous émouvra. Et si vous voulez savoir pourquoi Liesel se verra désignée sous le nom de Voleuse de livres par la Mort elle-même, ou qui la Mort emportera et vous fera pleurer des rivières, lisez-le !

Note :




C'est une lecture commune organisée par Angelbb avec Kincaid40, Cajou, Aidoku, Eudilmat, Nane42, Meldc, Achille49, Stellade, Gr3nouille2010, Can-diice, Delcyfaro, PetiteMarie, Lizi, Elisabeth-Bennet, Morgouille, Nin4.

Il fait partie du Big Challenge Livraddict 2011
12/12
mon objectif est achevé, ce que je lirai d'ici le 31/12 ne sera que du bonus ! :)

Il fait aussi partie du Baby Challenge Drame, toujours de Livraddict
11/20

Il fait partie du Challenge 26 livres - 26 auteurs de Nanet
13/26
J'en suis à la moitié du challenge, ça va être coton pour le finir celui-ci ! ^^

C'est aussi apparemment un livre jeunesse
donc il fait partie du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mélo , Nodreytiti et Mutinelle
6/10

24 Comments


Encore un livre qui m'attend dans ma P.A.L. et que je suis impatiente de découvrir !


Ah la la, quelle histoire ! Je l'ai lu complètement par hasard il y a quelques années et comme toi j'ai pleuré comme une madeleine, je ne me rappelle pas avoir pleuré autant à la fin d'un roman !

Ton parallèle entre Liesel et Scout est très juste, je n'y avais pas pensé. Et pour le reste je suis entièrement d'accord avec toi.


Malheureusement pour moi je n'es pas accroché à cause du style d'écriture!
C'est dommage, et ça me frustre quand même, car l'histoire est vraiment spendide et les personnages tellement attachants!
Je suis ravie que tu es passé une excellente lecture!


Un livre à lire de toutes les façons..
je suis mitigée .
Je n'ai pas pleuré:Le style d'écriture y étant pour beaucoup pour "alléger" les faits.
Contente de l'avoir découvert avec vous tous.


ça fait longtemps que je veux le lire mais je n'en ai pas encore eu l'occasion !


POur ma part, je n'ai malheureusement pas du tout été touchée par ce livre :/ Même si je lui ai trouvé plein de qualités autres (comme nous montrer une autre facette de la guerre, avec le quotidien du peuple allemand), je suis restée de marbre face au évènements décrits. Les personnages ne m'ont pas émue et je me suis même parfois franchement ennuyée :S


je partage assez ton avis, il y a beaucoup d'émotion dans ce livre


J'approuve le terme dans ma bulle quand tu lis ce livre car c'est exactement ça ! On se retrouve dans un monde, on oublie tout le reste.
Ton article rend vraiment justice à ce livre. Et bravo pour le Big Challenge !


Je plussoie tout à fait (comme d'habitude, j'ai envie de dire :D) ! J'ai eu cette même impression de cocon autour de moi pendant la lecture, par contre je n'ai pas ressenti de longueur, peut-être parce que j'ai étalé ma lecture (involontairement au départ) sur plusieurs semaines...
Et voilà qu'en plus, tu m'offres une raison de plus de lire "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" ! :)


Il faudra que je pense à le louer à la bibliothèque, ton avis m'a donné encore plus envie de le lire :)


@Sofynet, un très joli livre à découvrir en effet.

@Nathalie, c'est vrai que c'est très difficile de se retenir de pleurer à la fin. J'en pouvais plus !

@Angelbb, dommage pour le style narratif, c'est vrai qu'on accroche ou pas.

@Stellade, c'est vrai que tout le long du livre je trouvais que c'était plutôt léger mais ça m'a cueillie sur la fin !

@Sybille, dès que tu peux, lis-le !

@Meloë, oh dommage, mais on ne peut pas tous aimer les mêmes livres. J'ai beaucoup aimé qu'on nous décrive des allemands finalement aussi victimes (pour certains) que les autres dans cette guerre sordide.

@Mélanie, surtout sur la fin.

@Walpurgis, merci !

@Morgouille, parfois j'ai trouvé un tantinet longuet, je ne saurais même pas dire où ! :) Oui il faut lire Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur !

@isa, j'espère que tu le trouveras et que tu aimeras quand tu le liras !

Merci pour vos commentaires.


Je suis d'accord que pour certains passages voire même certains chapitres, on soit complètement captivé car il y a des passages forts & marquants malgré les longueurs. Ca vaut le coup quand même de s'accrocher même si le style d'écriture n'est pas tip top je trouve mais apparemment chacun à son avis propre là-dessus ^^ Heureusement d'ailleurs qu'il y a des passages aussi intenses car du coup, on apprécie pleinement l'histoire même si ce n'était pas le cas au début par exemple..
J'aime bien l'humour de la Mort aussi par moment ^^


Ce livre est dans ma PAL et ta chronique me donne envie de l'en sortir rapidement !


Complétement d'accord avec toi, c'est un très beau livre, une histoire magnifique.. j'ai beaucoup aimé


@Gr3nouille, j'ai bien apprécié le style de l'auteur donc j'ai bien accroché, une très bonne lecture pour moi et c'est vrai que la mort est savoureuse ! :)

@Luthien, tu sais donc ce qu'il te reste à faire ! ;)

@Delcyfaro, oui superbe !

Merci pour vos commentaires !


Je l'ai lu il y a un certain temps maintenant et j'en garde encore un vif souvenir. Je pense le relire prochainement.


Moi aussi, j'ai été étonnée de son classement en "jeunesse"...
J'ai aussi adoré la relation Hans-Liesel !
Je ne connais pas du tout Scout mais ce que tu en dis donne envie de la découvrir !


Voilà, j'ai enfin mis mon billet en ligne et je fais donc le tour des articles de cette LC. J'ai autant aimé lire ton billet que de lire ce livre, à vrai dire ! Tu as bien raison, ce roman est lumineux et je partage tout à fait tout ce que tu écris.Comme toi, j'ai beaucoup aimé mais les longueurs de la première moitié n'en font pas un coup de coeur !
Merci pour ton joli billet ^^
Cajou


Comme tu as pu le constater, c'est pour moi un véritable coup de coeur. Je l'ai lu avec plaisir, et il reste en ma mémoire, tenace et vivant... Depuis, qq personnes l'ont lu autour de moi et c'est un plaisir d'en discuter avec elles.

Je vois que tu lui accorde tout de même un 4 1/2 ^^ c'est beaucoup...

Biz


@Avalon, je ne pense pas le relire (j'ai déjà du mal à lire tous les livres que je voudrais) mais j'en garderai un bon souvenir.

@Petitemarie, Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur est vraiment un livre à découvrir !

@Cajou, merci ! On a le même avis alors ! :)

@Nanet, oui, j'aurais même mis 5 étoiles mais ce n'était pas tout à fait un coup de coeur !

Merci pour vos commentaires !


J'ai oublié de parler des relations entre les personnages qui sont pourtant un point fort de ce livre en effet. et comme toi j'ai été ennuyée par la façon d'annoncer les événements à l'avance.
Par contre, contrairement à beaucoup d'autres que j'ai lus sur le sujet, je n'ai pas trouvé qu'il était très dur ou difficile : l'horreur reste à une certaine distance je trouve.
Dans l'ensemble je n'ai pas accroché autant que toi.


Mypianocanta, c'est vrai que l'horreur reste à distance mais il y a quand même des moments durs ou tristes pour un livre estampillé jeunesse. Merci pour ton commentaire.


Ce livre est juste une pépite ! Très poétique et en même dramatique et triste, j'ai juste adoré personnellement **


Tout à fait d'accord, Petit Panda. Merci beaucoup pour ton passage ici et ton commentaire.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.