19

Elle s'appelait Sarah de Tatiana de Rosnay

Posté par Frankie le 17 septembre 2011 à 11:47 - Catégorie : , ,
Titre original : Sarah's Key

Résumé :
En 2002, en enquêtant pour un article pour les 60 ans de la Rafle du Vel d'Hiv, Julia Harmond, installée en France depuis 25 ans et mariée avec un français, découvre l'histoire terrible de Sarah, une petite fille juive de 12 ans emmenée lors de cette rafle et qui laissa son petit frère caché dans un placard en promettant de revenir vite. Cette histoire va la bouleverser au-delà de tout...


Mon avis :
Les copines m'avaient toutes prévenue que je devrais avoir des mouchoirs à portée de mains lorsque je lirai cette histoire. Et c'est vrai qu'elle est très émouvante, touchante et poignante et que j'ai souvent eu les larmes aux yeux. Mais ayant vu La Rafle, le film de Roselyne Bosch, il y a 18 mois et qui raconte à peu près la même histoire (sur la rafle elle-même et ses atrocités), j'ai eu l'occasion de me blinder et ça n'a donc pas été le torrent de larmes attendu. De plus, la vie privée de la narratrice vient parasiter l'histoire si belle de Sarah et m'a procurée un certain agacement...

La petite Sarah, 12 ans, voit sa vie basculer en ce jour de juillet 1942 quand la police se présente à l'aube pour emmener sa famille. N'écoutant que son courage, elle cache son petit frère dans un placard en lui promettant de revenir très vite. Sarah va faire partie des 4000 enfants déportés pendant la rafle du Vel d'Hiv...

2002, Julia est américaine, vivant en France depuis 25 ans, s'engluant dans un mariage éprouvant et qui doit faire un reportage sur la Rafle du Vel d'Hiv à l'occasion du soixantième anniversaire de l'événement tragique. C'est à ce moment-là que l'histoire de Sarah croise sa route et Julia ne va vivre que pour savoir ce qu'il est arrivé à la petite fille...

C'est donc effectivement une histoire très touchante que nous conte là l'auteur, Tatiana de Rosnay. Comment ne pas être émue par l'histoire de cette petite fille qui fit partie de la Rafle du Vel d'Hiv ? C'est effectivement très poignant et j'ai beaucoup aimé que les recherche que fait Julia pour savoir ce qui lui est arrivée ensuite. Cependant, le fait d'avoir vu le film La rafle, sur le même thème, un petit garçon et sa famille arrêtés en ce 16 juillet, parqués au Vel d'Hiv et déportés dans un premier temps à Beaune, a amoindri l'émotion que j'aurais pu ressentir en découvrant Sarah. Je n'ai pas versé des torrents de larmes car je l'ai déjà fait il y a 18 mois !

Heureusement, le livre n'est pas que cela, il y a aussi toute la culpabilité de Sarah par rapport à son petit frère, laissé derrière, toute l'histoire de Sarah ensuite, et c'est vraiment ce qui fait que l'histoire est très bien. Ce qui est moins bien, en revanche, c'est la vie de Julia qui vient parasiter l'ensemble.

Dans une première partie, l'auteur alterne les chapitres entre ce qui est arrivé à Sarah jusqu'au camp de Beaune et la vie de Julia et ses recherches sur Sarah. Ensuite, on reste constamment avec Julia. Si j'ai vraiment accroché à toutes ses recherches, palpitant avec elle dès qu'elle découvrait un indice ou un fait avéré, je n'ai pas accroché du tout à sa vie privée ! Au point même de me demander si j'allais vraiment aimer le livre à un moment !

Il faut dire que sa vie perso n'est qu'une succession de clichés et de personnages caricaturaux.
À commencer par Julia elle-même qui pourrait être un personnage sympathique et auquel on s'identifie facilement. Elle est tenace, veut savoir la vérité, et c'est grâce à elle que nous avançons pas à pas dans la recherche de Sarah. Mais elle a des côtés très désagréables, comme le fait de ramener sur le tapis qu'elle est américaine et de critiquer les travers de la France par rapport à son "américanité" ! Ça m'a gonflée ! Mais le pire c'est qu'elle fait de même quand elle retourne aux USA ! Elle se met alors à critiquer son pays d'origine par rapport à son côté français. C'est gonflant !

Quant à son mari, Bretrand, c'est un cliché caricatural ambulant ! Le mec, 50 ans, parisien, hautain, odieux, qui traite sa femme comme de la merde, qui ment et qui pense que le monde (et sa femme donc) est à ses pieds ! Il n'y a pas beaucoup de nuance dans le personnage et franchement, même si apparemment le sexe est bon entre ces deux-là et permet pas mal de réconciliations, je me demande comment Julia a pu tenir plus de 10 ans avec ce type-là !

Sans parler de la famille de Bertrand, l'archétype de la famille arrivée et BCBG et insupportable de suffisance. Il n'y a que le père, Édouard, qui devient humain après un événement important.

J'ai beaucoup aimé en revanche, la petite Zoé, une gamine de 12 ans comme on trouve dans les livres et les films, vive, drôle et intelligente !

Et j'ai également beaucoup apprécié William, un américain mais dont je ne vous parle pas plus car il faut le découvrir. En tout cas, on a une très jolie fin grâce à lui.

L'anglais étant sa langue maternelle, c'est donc dans cette langue qu'elle a écrit ce roman de prime abord puis il a été traduit en français. Le style de l'auteur est assez sec avec des phrases assez courtes. Ce qui fait que certaines parties manquent un peu d'émotion. Ceci dit, ça n'empêche pas d'accrocher à l'histoire et d'aimer.

Ce livre est là pour nous rappeler également qu'il ne faut pas oublier ces tragédies de l'Histoire. Qui sait exactement ce qu'est la Rafle du Vel d'Hiv ? Avant de voir le film de Roselyne Bosch, je n'avais qu'une vague idée de la tragédie qui s'était jouée ces 16 et 17 juillet 1942 et il ne faut pas oublier cela !

Il existe aussi un film tiré du livre avec Kristin Scott Thomas dans le rôle de Julia et que je compte bien regarder un jour car j'aime beaucoup cette actrice.

En conclusion, une très belle histoire émouvante sur une petite fille emporté par l'Histoire et qui vous touchera beaucoup malgré le parasitage de la vie de la narratrice. Et si vous voulez savoir si Sarah survivra, si elle retrouvera son petit frère, si Julia va renouer les fils de la vie de la jeune fille et y voir clair dans la sienne, lisez ce livre.

Note :



Ce livre fait partie du Challenge 26 livres - 26 auteurs de Nanet
8/26

19 Comments


J'avais beaucoup aimé mais pas la vie de la narratrice pour moi inutile.


J'ai lu ce roman avant la naissance de mon blog donc je ne l'ai pas chroniqué. Cependant, si j'avais à le faire, mes mots serait presque tous les mêmes que les tiens : cliché et caricatural pour la vie sentimentale de Julia, haletant pour la vie de Sarah et poignant pour l'épisode du petit frère.
Je lui aurais aussi accordé un 4/5 !

C'est un roman que j'ai fait lire à mes élèves et ils l'ont beaucoup apprécié, même les garçons... et certains d'entre eux sont partis visiter Auschwitz quelques semaines plus tard, ce qui a encore donné plus de profondeur aux événements décrits.

Bisous Frankie ^^


je ne suis pas sûre de parvenir à lire ce roman, "la rafle" est "inregardable" pour moi, comme souvent ces films sur cette période de l'histoire et d'autant plus quand il est question d'enfants !


J'ai beaucoup beaucoup aimé ce livre! Bien plus que le film d'ailleurs où j'ai trouvé qu'il manquait trop de choses...


Il était dans ma wish et je viens de le recevoir en swap !! moi aussi j'ai vu la rafle et depuis je mourrais d'envie de le lire ... merci pour ton article !


J'ai le livre dans ma PAL, il a l'air très émouvant.


J'avais lu ce livre au moment de la sortie du film et il m'avait beaucoup plu. Cela dit, c'est vrai que comme toi, la vie de Julia m'a totalement parasité l'histoire !
Mais bon, ça reste une très belle découverte :)


Effectivement, une partie du roman vient parasiter le reste, dommage ! Mais l'histoire de Sarah est bouleversante.
C'est un peu la même chose pour l'adaptation. Les passages centrés sur Sarah sont magnifiques.


Qu'est-ce que j'ai envie de le lire celui-là !


j'ai aimé ce livre même si les bémols étaient nombreux (le côté chauvin que tu as relevé notamment). M'enfin, c'est pas le pire de cet auteur.. :-/


Ce livre est dans ma PAL, j'ai très hâte de le lire !


comme tu le soulignes, la partie sur Julia est absolument bourrée de clichés. C'est absolument incroyable de les accumuler à ce point. Je ne comprends pas que l'éditeur ait laissé passer ça. Mais il faut croire que l'émotif a pris le pas sur le qualitatif, vu le succès du roman...Sur le sujet de la seconde guerre mondiale, du traitement des Juifs par les Nazis, j'ai trouvé d'une toute autre classe le roman de Nancy Houston Lignes de failles.


Nancy Huston. Désolée.


Je n'ai pas été dérangé par les clichés moi et n'ai pas trouvé les personnages caricaturaux...
J'avais été embarqué par cette histoire...


@Laure, sa vie aurait pu être intéressante si elle n'avait pas été aussi clichée.

@Cajou, ça devait être une sacrée expérience pour tes élèves !

@George, j'avais beaucoup pleuré en visionnant la bande-annonce de La rafle et du coup moins en voyant le film mais c'est quand même très dur. On se demande vraiment comment des gens ont pu faire ça à des enfants.

@Marion, j'essaierai de voir le film à l'occasion.

@June, j'espère qu'il te plaira !

@Luthien, il l'est effectivement

@Luna, c'est vrai que si on occulte la vie privée de Julia, le livre est superbe.

@calypso, C'est vrai que cette vie de Julia est un peu pénible, heureusement que Sarah est là !

@Véro, alors vas-y !

@Violette, ah... D'un autre côté s'il n'y a pas un sujet fort comme dans Sarah, et si l'auteur s'attarde sur ce qu'on n'a pas aimé, c'est sûr que ses autres livres doivent être moins intéressants.

@Freelfe, j'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé.

@Choupynette, c'est vrai que c'est vraiment gros parfois ! Je note le Lignes de faille qui m'a effectivement l'air très bien.

@Cess, l'histoire de Sarah m'a embarquée aussi ! Pour le reste, c'était assez pénible, surtout le mari !

Merci pour vos commentaires !


L'histoire contemporaine a aussi gâché un peu ma lecture mais j'ai été très touchée par l'histoire de cette petite fille. On imagine facilement toutes les histoires du genre qu'on vécut tellement de personnes. Moi j'ai pleuré


C'est effectivement une histoire touchante que celle de Sarah. Merci pour ton commentaire, Kikine.


Je te rejoins sur les clichés sur Julia, son mari et sa belle-famille. Ca gâche un peu le livre...
L'histoire de Sarah est très émouvante surtout ce lien avec son frère Michel...
J'étais contente de découvrir ce passage sombre de notre histoire trop longtemps tu.


C'est vrai que sans les passages sur la vie de Julia, le livre aurait été parfait. Merci pour ton commentaire, Wal.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.