2

Five d'Igor Gotesman

Posté par Frankie le 4 mai 2016 à 09:49 - Catégorie : , ,
avec Pierre Niney, François Civil, Igor Gotesman, Margot Bancilhon, Idrissa Hanrot et la participation de Fanny Ardant

Résumé :
5 amis rêvent de se mettre en colocation. Le jour où cela devient possible, la situation tourne au cauchemar pour l'un deux qui fait tout pour cacher ses problèmes d'argent à ses amis.




Mon avis :
Pour mon dernier week-end en France avant le retour à Tunis début avril, je cherchais un petit film sympa à voir avec ma fille et on a jeté notre dévolu sur Five que les critiques encensaient avant même sa sortie. J'aime bien ce genre de comédie, j'adore Pierre Niney donc il n'a pas fallu beaucoup se forcer pour y aller :) À l'arrivée, si le film est sympa à voir et les comédiens tout autant, il n'est pas pour autant la géniale comédie qu'on me promettait.

5 amis depuis l'enfance rêvent de vivre en colocation. Quand l'un d'eux, Samuel, trouve l'appart de leurs rêves, ils sautent sur l'occasion. Mais le jour de l'emménagement, Samuel perd sa seule source de revenu, l'argent de son père qui pensait que son fils faisait des études de médecine alors que Sam prend des cours de théâtre. Sans rien dire à ses amis, il va se mettre en quête d'un moyen de subsistance rapide en devenant dealer...

Five se positionne donc comme une comédie générationnelle, un film de potes comme il y en a beaucoup aux États-Unis et où la France s'y essaie avec plus ou moins de bonheur. Il y avait eu Radiostars il y a 4 ans, film très sympathique mais qui n'arrivait pas à tenir sur la durée et Five est un peu dans la même veine. C'est débridé, non conformiste, on sent les acteurs très à l'aise et on rit de leurs déboires. En même temps, je me dis, tel un Roger Murtaugh dans L'arme fatale, que je suis trop vieille pour ces conneries ^^ Car j'aurais aimé un peu plus de subtilité, une comédie vraiment fine qui me fasse énormément rire. Or apparemment, pour faire rire il faut faire dans le pipi-caca et c'est là où le bats blesse pour Five. Si l'on s'en tient juste à l'histoire des 5 potes, il y a des scènes très amusantes, parfois tendres et émouvantes, mais c'est dommage qu'on tombe dans la vulgarité voire le scatologique à certains moments.

En fait, c'est un film très bobo parisien où les gens ont des problèmes de riches et où la seule façon de gagner de l'argent, au lieu de se sortir les doigts du c.. est de s'improviser vendeur d'herbe (bon ça c'est rigolo car la scène où Pierre Niney et François Civil sont en vadrouille en banlieue chez le dealer est vraiment amusante :D même si le dealer est une grosse caricature) et où la seule solution quand tout part à vau-l'eau est d'aller s'expatrier sur une île de rêve... en râlant, bien sûr, car on ne peut pas revenir en France.

 Bon d'un autre côté, on n'est pas dans un drame social et le film n'a pas d'autre but que de détendre et de divertir et en cela il réussit plutôt bien.

Les acteurs sont très naturels, à commencer par Pierre Niney qui joue Samuel et lui donnant charme et immaturité avec beaucoup d'aisance. Ce garçon est très bon aussi bien dans la comédie romantique (comme dans 20 d'ans d'écart que j'avais vu) que dans la comédie tout court. Ses petits copains ne sont pas en reste, même s'ils sont parfois un peu stéréotypés. Il n'y a que la fille, Julia, que j'ai trouvée moins convaincante. Un peu plus en retrait.

À noter Fanny Ardant dans son propre rôle, qui s'amuse à jouer l'actrice aimant fumer de l'herbe. Je ne l'ai pas trouvée très différente du personnage de Pédale douce il y a maintenant 20 ans.

C'est le premier film d'Igor Gotesman en tant que réalisateur et il joue par ailleurs l'un des 5 copains, Vadim, celui qui est peut-être le plus équilibré :) Sa réalisation est sympa, on ne s'ennuie pas. Bon c'est un peu lourd parfois mais ça va.

En conclusion, pas grand chose à dire de plus sur ce film générationnel qui rassemble une bande de copains et que j'ai trouvé bien sympa à voir même si, à mon goût il aurait gagné à être un peu plus subtil. Mais bon, le pipi-caca ça semble bien marcher... En tout cas, je pense que la génération des 20-30/35 ans à laquelle s'adresse ce film aimera beaucoup les tribulations de Samuel et ses amis d'enfance. Et si vous voulez en savoir plus, ben, allez le voir ! :)

Note :



Le film fait partie du Film de la semaine 2016 de Benji
17/52


2 Comments


J'adore Pierre Niney et du coup je pense que je regarderais ce film mais pas spécialement au cinéma par contre. Merci pour ton avis =)


Ça te fera un film sympa à regarder chez toi :) Merci pour ton commentaire, Freelfe !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.