6

La république des voleurs, Les Salauds Gentilshommes, tome 3 de Scott Lynch

Titre original : The Republic of Thieves

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Après leur dernier gros coup, Locke et Jean ont fui Tal Verrar. Mais Locke est mourant et n'a plus que quelques jours à vivre. Une mage-esclave lui propose de le soigner. En échange, elle veut que les deux compères fassent tout pour que le parti qu'elle soutient gagne les élections de Karthain. Mais la partie adverse a engagé un adversaire de taille, Sabetha, ancien membre des Salauds Gentilshommes et la femme dont Locke est amoureux depuis toujours...



Mon avis :
Je n'aurai pas attendu très longtemps pour lire ce tome 3 puisque ma lecture du 2e remonte à août dernier et non pas 3 ans comme entre le premier et le deuxième. Il faut dire que Des Horizons rouge sang m'avait énormément plu par son côté Ocean's Eleven mâtiné de Pirates des Caraïbes. Cette fois-ci, même si j'ai beaucoup apprécié retrouver les personnages et l'univers, j'ai eu un peu plus de mal avec certains passages. Mais ce fut quand même une très bonne lecture dans l'ensemble.

Après leur gros coup à Tal Verrar et leurs aventures en mer, Locke Lamorra et Jean Tannen sont une nouvelle fois en fuite et Locke est mourant, empoisonné par l'Archon Maxilan Stragos, et ayant donné le seul antidote à Jean, tandis que ce dernier pleure la mort d'Ezri son amour. L'issue semble proche pour le jeune voleur mais une mage-esclave leur propose un marché : Les élections approchent à Karthain la cité des mages et il est d'usage que chaque parti, au nombre de deux, usent de tous les moyens pour gagner. Si Locke et Jean acceptent de faire tourner les votes en faveur du parti qu'elle soutient, Locke sera soigné. Évidemment, les deux amis ne peuvent qu'accepter. Mais en face d'eux va se dresser un adversaire coriace, Sabetha, engagée pour faire la même chose pour le parti concurrent. Sabetha, la femme que Locke aime depuis l'enfance et qui est partie de sa vie depuis cinq ans. Les retrouvailles ne vont pas être de tout repos...

J'adore les personnages de Locke et Jean, j'adore l'univers des Salauds Gentilshommes, j'adore les retrouver mais il n'y a pas à dire, je n'arrive pas à avoir de coup de coeur pour cette saga. Et pourtant, j'adorerais ! :) J'adorerais être exaltée par leurs aventures et l'intrigue du jour. Malheureusement ce n'est pas le cas. Il y a toujours des moments que je trouve longs ou pas très intéressants. Ça avait été surtout le cas pour le premier tome, nettement moins pour le 2e. La république des voleurs se situe entre les deux. J'ai beaucoup aimé certains trucs, d'autres m'ont fait soupirer mais deux semaines après la fin de ma lecture il me tarde de retrouver nos deux héros et de connaître la suite de leurs (més)aventures. Avouez que c'est paradoxal, hein ?

Dans ce livre, il y a deux histoires en une. Tout d'abord toute la partie actuelle, très centrée sur la politique et ses magouilles, pas toujours passionnante mais savoureuse quand Locke et Jean doivent user de toute leur intelligence et leur imagination pour faire basculer les votes de leur côté. C'est toujours un plaisir de voir les deux compères à l'oeuvre, se prendre des coups bas mais les rendre avec finesse.

La deuxième histoire, ce sont les flashbacks. Comme dans le premier, on revient largement en arrière et ils portent sur la jeunesse de Locke, sa vie avant les Salauds Gentilshommes, sa rencontre avec Sabetha, l'évolution de sa relation avec elle au fil des ans, et sa vie avec Chains et les autres voleurs, Galdo et Calo qu'il est bien agréable de retrouver. C'est toujours agréable aussi d'en apprendre plus sur la vie passée de Locke. Mais j'ai trouvé que ces flashbacks phagocytaient un peu trop le roman au détriment du reste. Ils doivent représenter la moitié du livre. Était-il nécessaire d'en faire autant sur leur passage au sein d'une troupe de théâtre pour jouer La république des voleurs ?  Ce n'était certes pas inintéressant car Scott Lynch a de vrais talents de conteur, mais j'avoue m'être un peu ennuyée à ce moment-là et avoir trouvé cela un peu longuet.

Ce qu'on attendait tous depuis le début, ce sont les retrouvailles de Locke avec l'arlésienne prénommée Sabetha. Et en cela, ce n'est pas décevant :) Les flashbacks sont intéressants à ce niveau-là, car il montre l'évolution de leur relation, et que Locke, depuis le début, avait eu du fil à retordre avec la belle voleuse et que c'est vraiment un adversaire à la hauteur concernant l'intrigue politique. On ne sait toujours pas pourquoi la jeune femme est partie quelques années auparavant mais on sait que leur relation est trèèèès compliquée :)

Ce roman est aussi l'occasion d'en apprendre un (tout petit) peu plus sur les Bondsmages (les mages esclaves) mais ils restent quand même bien mystérieux, on sait surtout qu'ils ont une magie très puissante.

Locke et Jean sont toujours égaux à eux-même, j'adore toujours autant leur amitié profonde et sincère et leur fidélité l'un envers l'autre. C'est vraiment une super bromance. Ce qui est sympa dans ce tome, c'est de découvrir d'autres facettes de Locke et de constater que derrière le trublion un peu arrogant parfois, se cache un homme capable d'aimer et de rester fidèle à une femme, même quand celle-ci est partie depuis longtemps. Les scènes qu'il a avec Sabetha sont souvent riches en émotions. Et puis dans ce tome, on a quelques révélations sur ses origines. Après, à savoir si elle sont réelles ou pas, car on sait que dans cette saga, tout est une question de faux-semblants...

Jean, lui est un peu moins mis en avant que dans le tome précédent mais c'est toujours un personnage très attachant.

On fait donc connaissance de Sabetha, une jeune fille puis une jeune femme, libre, indépendante et qui n'en fait qu'à sa tête. C'est un peu difficile de s'attacher à elle car elle est comme un courant d'air, une impression fugace. Comme Locke, on pense l'attraper et la cerner et pouf elle est déjà loin.

C'est un plaisir de retrouver Chains, le chef débonnaire des Salauds-Gentilshommes et Galdo et Calo, les jumeaux amusants et farceurs.

La Bondsmage Patience est un être énigmatique (à l'image de son ordre), on ne sait pas très bien quel plan elle poursuit.

Même si les intrigues qu'il écrit ne sont pas toujours passionnantes et que je mets un temps fou pour lire chaque tome (là 13 jours pour 700 et quelques pages, même en VO, ça fait beaucoup), j'aime beaucoup le style de Scott Lynch et sa façon de raconter. L'humour et l'ironie qu'il met dans la bouche de ses deux personnages principaux, son univers très riche et puis il n'y a pas à dire, voilà quelqu'un qui sait terminer ses romans de façon très intéressante en donnant envie de revenir vite pour le prochain tome, ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Et je ne sais pas si vous avez remarqué mais la couverture du roman est sublime.

En conclusion, voilà un 3e tome qui ne m'a pas forcément passionnée pour ses intrigues "du jour", la partie politique étant moins haletante que ce qu'il se passait dans le tome 2 mais qui est très intéressant pour beaucoup d'autres choses et notamment ses personnages et son univers. J'aurais aimé avoir un coup de coeur mais, même si ce ne fut pas le cas, j'ai passé un très bon moment en compagnie de Locke et Jean, qui se mettent une fois de plus dans de sales draps et ai été ravie de rencontrer Sabetha et de revenir sur la période des Salauds Gentilshommes. Et même si j'ai des réserves, je dois dire que c'est un roman qui marque, car plusieurs jours après ma lecture, j'ai encore le livre en tête et j'ai hâte de retrouver Locke et Jean pour de nouvelles aventures (le tome 4 est prévu en juillet prochain). En tout cas, si vous voulez savoir ce qu'est La république des voleurs et quel parti gagnera les élections de Karthain, lisez-le.

Note :



Ce livre fait partie du Big Challenge 2016 de Livraddict
1/10

C'est ma première lecture pour le Challenge ABC 2016 de Nanet
1/26

Il fait partie du Challenge Fantasy/Thrillers de Licorne
Session 2 : la Fantasy
2/2
4/12

et du Challenge Read in English que j'ai repris
http://www.lesescapadesculturellesdefrankie.com/2015/09/challenge-read-in-english-2015-2016.html
11,5

6 Comments


J'ai très envie de retourner dans cet univers, j'avais adoré le premier tome !
Si en plus on en apprend plus sur Sabetha, je serai contente !


Contrairement à toi, je laisse traîner avant de me lancer dans le tome 3, haha. J'ai eu du mal à lire le 2 en VO, beaucoup de vocabulaire technique, et du coup même si j'adore l'univers, c'était un peu long et éreintant en vo. Du coup j'attends un peu avant de me procurer le suivant et de le lire, mais, malgré tes réserves, tu me donnes envie de ne pas trop trop attendre ! Surtout si le 4 sort cette année !


Faudrait vraiment que je reprenne le T2 cette année, tu m'as donné envie :P


J adore cette série !! À se demander ce que j attends pour lire ce tome 3 !!


Contrairement à toi, j'ai beaucoup aimé la partie flash-backs ; elle est longue, mais en même temps aussi palpitante que l'histoire principale, alors c'est comme avoir deux aventure en parallèle ! Je suis une grande fan de cette série et ravie d'apprendre grâce à toi la sortie du quatrième tome qu'on a attendu bien trop longtemps !


@Yoda Bor, oui il faut que tu continues, surtout que le tome 2 est très bien (même s'il n'y a pas encore Sabetha).

@Lyra, c'est vrai que le tome 2 n'était pas évident à lire et pourtant c'est celui que j'ai préféré. Et oui n'attends pas trop pour lire ce 3e tome :)

@Lianne, oui, lis le tome 2 ! :)

@Zina, oui qu'est-ce que tu attends ??? :D

@Nathalie, je n'ai pas dit que je n'avais pas aimé les flashbacks, j'ai juste trouvé qu'ils empiétaient un peu trop sur l'intrigue actuelle et que la partie théâtre était un peu longue mais sinon, c'était intéressant de se replonger dans le passé des Salauds Gentilshommes. Et je suis contente de ne pas à avoir trop à attendre avant la sortie du tome 4, c'est pour le 5e que ce sera dur d'attendre :)

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.