4

Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E de Guy Ritchie

Posté par Frankie le 29 janvier 2016 à 11:48 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : The Man from U.N.C.L.E
avec Henry Cavill, Armie Hammer, Alicia Vikander, Hugh Grant

Résumé :
1963, en pleine guerre froide, un agent de la CIA un peu spécial et un espion du KGB sont obligés de faire équipe pour empêcher une organisation criminelle de fabriquer une bombe nucléaire.



Mon avis :
Je n'avais pas pu voir le film à sa sortie et pourtant ce n'est pas l'envie qui m'en manquait car il m'avait l'air tout à fait sympathique d'autant plus que c'était tiré d'une série des années 60 que j'aimais bien et réalisé par Guy Ritchie que j'apprécie. J'ai pu le regarder il y a deux semaines et j'ai beaucoup aimé même s'il manque un petit quelque chose pour en faire un film aussi réussi que Kingsman, devenu, depuis sa sortie, une sorte de référence dans le genre.

Napoleon Solo, voleur et faussaire de génie, a été contraint de travailler pour la CIA en échange de sa liberté. Dans le Berlin de 1963, en pleine guerre froide, on lui demande de récupérer une jeune femme, Gaby, dont le père, ingénieur nucléaire, a disparu. Mais les russes la veulent aussi et envoient un de leurs meilleurs espions, Illya Kuryakin. Solo finit par l'emporter mais bientôt la CIA et le KGB demandent aux deux agents de faire équipe pour infiltrer une organisation criminelle qui semble sur le point de créer une bombe nucléaire dont le concepteur ne serait autre que le père de Gaby. La cohabitation entre Solo et Kuryakin ne va pas se passer sans heurt alors que l'équilibre du monde est en jeu...

 À l'instar de ses compatriotes Edgar Wright et Matthew Vaughn, Guy Ritchie est un réalisateur qui aime faire des films rock'n roll et se réapproprier les codes des genres auxquels il s'attaque. Il avait réussi à merveille à dépoussiérer Sherlock Holmes (le premier film parce que le 2e bof bof) juste avant que la série de Moffat ne le fasse aussi et Snatch et Crimes, arnaques et botaniques sont des films anglais irrévérencieux comme je les aime. Je n'ai pas vu toute sa filmographie, il paraît que Revolver n'est pas bon et Rock'n Rolla est à mon programme de 2016.

Bref, cette fois-ci c'est au film d'espionnage qu'il s'attaque avec un film très sympathique, élégant et avec de l'action et de l'humour. Le problème c'est que Kingsman est passé par là quelques mois avant et qui lui a été un petit bijou dans le genre, plus déjanté, plus violent, plus classe, avec plus de ce flegme et cet humour so British, plus tout quoi. Donc difficile de ne pas faire la comparaison quand on a vu les deux. Cela ne veut pas dire que le film de Ritchie est mauvais, non, j'ai même passé un très bon moment à le voir mais il manque une étincelle, il y a comme une sorte de retenue, comme si Ritchie avait voulu rester dans l'esprit des années 60 sans vouloir trop se lâcher. C'est un peu dommage. En fait, le film m'a beaucoup fait penser à OSS 117 sans le côté blagues graveleuses.

L'intrigue, elle, est très classique des films d'espionnage, de ce côté-là on se croirait dans un James Bond. Organisation diabolique, coups fourrés, femmes fatales, belles voitures. La totale :) Et la référence à Bond n'est pas anodine puisque Ian Fleming avait été approché par les créateurs de la série télé quand elle a été imaginée dans les années 60 (série dont j'ai vu quelques épisodes étant gamine et que je trouvais sympa).

Ce qui fait le sel de ce film c'est la "bromance" entre Solo et Kuryakin, rivaux voire ennemis au début et qui vont apprendre à se connaître et à s'apprécier.

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Illya Kuryakin, ça a été mon préféré (comme David McCallum était mon préféré quand il le jouait dans la série). Il est joué par un américain, Armie Hammer que je n'avais pas reconnu mais qui jouait les jumeaux Voss dans The Social Network (le film sur Mark Zuckerberg avec Jesse Einseberg). C'est donc un personnage que j'ai apprécié car il est moins "poster boy" que Solo et j'ai beaucoup aimé son parcours.

C'est Henry Cavill qui joue Napoleon Solo. Je n'avais jamais vu jouer cet acteur puisque que je n'ai pas vu Man of Steel dans lequel il est Superman (et donc qu'on va retrouver bientôt dans  Batman vs Superman). Je ne sais pas si c'est le personnage ou l'acteur mais je l'ai trouvé un peu rigide. Physiquement, j'ai trouvé qu'il ressemblait énormément à Matt Bomer avec la décontraction et le charme ravageur en moins. D'ailleurs Solo pourrait être le Neil Caffrey des années 60.

Alicia Vikander, jeune actrice suédoise, est assez convaincante dans le rôle de Gaby. Elle n'est pas que la potiche de service et c'est déjà ça. Difficile pour les femmes d'exister dans ce genre de films et elle s'en sort très bien.

À noter la présence de Hugh Grant dans un rôle secondaire, qui a vieilli mais que j'aime toujours revoir (ainsi que son accent anglais :))

Si la réalisation de Guy Ritchie est un peu trop sage il y a quand même de beaux moments, notamment des courses de voitures (au début et à la fin) que j'ai trouvées bien fichues et des split-screens sympas.

En conclusion, The Man from U.N.C.L.E est un divertissement bien sympa, avec des personnages agréables à regarder mais qui manque peut-être un peu de rythme et qui souffre de la comparaison avec l'excellent Kingsman sorti 6 mois auparavant. En tout cas, si vous voulez assister à la rencontre musclée entre Napoleon Solo et Illya Kuryakin et savoir si, quand même c'est le sujet du film :), ils arriveront à arrêter la méchante organisation internationale et à l'empêcher de mener à bien ses noirs desseins, regardez-le ! Quant à moi, s'il y a une suite, je la regarderai volontiers, ne serait-ce que pour retrouver Kuryakin :)

Note :



Vu en version originale sous-titrée VO

Il fait partie du Mini Challenge Action de Seriebox
1/4
39/50

et du du Film de la semaine 2016 de Benji
3/52

4 Comments


C'est assez amusant... J'ai trouvé dans The Man From U.N.C.L.E. la petite étincelle qu'il me manquait justement dans Kingsman ! J'avais apprécié le film de Matthew Vaughn, évidemment. Beaucoup de classe et d'élégance, de l'humour, Colin Firth (bah oui, on ne va pas se mentir). Mais la photographie, l'univers, la retenue du film de Ritchie me parlaient plus. J'ai eu un gros coup de cœur pour The Man From U.N.C.L.E. que je n'ai clairement pas eu pour Kingsman malgré tous ses atouts :).


Je n'ai pas pu m'empêcher non plus de le comparer à Kingsman que j'ai préféré dans la mesure où il poussait tout au paroxysme. Mais, U.N.C.L.E reste un très bon divertissement avec une très bonne bande originale et ce qu'il faut d'action pour passer un bon moment.

J'ai aussi relevé que le personnage de Napoleon Solo a une grosse ressemblance avec Neal Caffrey. Cependant, j'ai aussi une grosse préférence pour Illya et j'ai adoré le "couple" qu'il formait avec Gaby. Je me suis aussi fait la réflexion que Hugh Grant avec sacrément vieilli.

En tout cas, si une suite devait voir le jour, c'est avec plaisir que j'irai au cinéma.


Moi c'est le contraire, j'ai préféré celui-ci à Kingsman, peut-être un peu trop violent et excessif pour moi (même si j'ai beaucoup aimé, hein !). J'ai complètement adhéré au style de Ritchie, qui créait tout un univers. Par contre comme toi j'ai adoré le personnage d'Ilya, c'était aussi mon préféré. J'espère qu'on aura vraiment droit à de nouveaux épisodes !!


@Alexandra, c'est amusant de voir les points de vue différents sur ces deux films :)

@Avalon, il faut dire aussi qu'Illya est plus cool que Solo :)

@Zina, c'est vrai que Kingsman va loin dans la violence mais c'est ce qui m'a plu. :)

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.