7

Her de Spike Jonze

Posté par Frankie le 14 février 2015 à 09:08 - Catégorie : , , , , ,
Avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams

Résumé :
Après une rupture difficile, Theodore fait l'acquisition d'un programme intelligent censé l'aider dans ses tâches courantes. Conçue pour s'adapter et évoluer, l'intelligence artificielle, dotée d'une voix féminine et s'étant prénommée Samantha, va vite devenir indispensable au quarantenaire, au point d'en tomber amoureux...



Mon avis :
J'avais complètement raté ce film lors de sa sortie alors qu'il passait pourtant alors que j'étais en France. Mais à vrai dire il ne m'attirait pas plus que ça et je suis passée à autre chose. Mais lorsque les challenges Seriebox sont sortis, j'ai vu qu'il faisait partie de plusieurs listes et les bons échos que j'avais entendus malgré tout m'ont donné envie de le voir. Et je dois dire que je ne le regrette pas car je l'ai trouvé très bien.

Dans un futur proche, Theodore est écrivain public pour un site web, c'est à dire qu'il envoie des lettres de toutes sortes pour le compte d'autrui. Déprimé depuis sa rupture avec femme un an auparavant, il vit en solitaire. Un jour, il fait l'acquisition d'un programme d'intelligence artificielle, OS1, censé s'adapter à son utilisateur et à qui il donne une voix féminine. Theodore trouve en Samantha, comme elle s'est fait appeler, une confidente, une oreille attentive et un remède à la monotonie et leur relation d'homme à machine évolue bientôt en un sentiment amoureux de la part de Theodore mais qui semble également partagé par Samantha.

Si l'idée de départ m'a énormément fait penser au film Simone sorti en 2002 avec Al Pacino (En gros, une actrice virtuelle devenait une star), l'histoire écrite et réalisée par Spike Jonze fait preuve d'originalité tout en étant fortement d'actualité à l'heure des Siri et autres compagnons vocaux qui nous aident dans nos tâches informatiques et téléphoniques. Qui n'a jamais eu de conversations surréalistes avec monsieur ou madame Siri ? :) Imaginez que Siri ait la faculté de s'adapter, que le monde qui vous entoure ne vous donne pas satisfaction et que Siri devienne bientôt votre meilleur(e) ami(e), imaginez que... Bon on va s'arrêter là, hein car ça en devient troublant, hein ? ;)

Le film est donc une comédie romantique peu conventionnelle, troublante, qui met même mal à l'aise parfois tellement il est facile de prendre Samantha pour une jeune femme qui se trouverait derrière un écran. Elle semble tellement vivante qu'on oublie presque qu'elle n'est pas humaine et on comprend que Theodore tombe amoureux d'elle. Enfin je dis comédie romantique, ce n'est pas tout à fait vrai. Une comédie romantique c'est plutôt fun et léger. Là, pas du tout ! C'est mélancolique, voire triste parfois, avec une fin douce-amère mais pas inattendue.

Au début, j'ai cru que Théodore était le seul à avoir un OS1 mais au fil de l'histoire on s'aperçoit que de nombreuses personnes y succombe, dépendent de plus en plus de cette personne virtuelle. Ça fait un peu froid dans le dos...

Le film parle donc également d'un monde aseptisé, hyper connecté, où les gens sont plus à l'aise dans le virtuel que dans la vraie vie et où les relations, les vraies et de toutes sortes, sont compliquées. Il n'y a qu'à voir le métier qu'exerce Theodore, écrivain public virtuel, se substituant avec talent à ceux qui veulent envoyer un mail à un proche ou un être aimé. Ou encore le couple que forme le personnage joué par Amy Adams et son compagnon, triste à mourir et voué à l'échec.

Vous ne me croirez sans doute pas mais j'ai mis 5 bonnes minutes avant de m'apercevoir que c'était Joaquin Phoenix (acteur que j'adore) qui jouait le rôle de Theodore ! :) Je ne l'avais même pas reconnu sur l'affiche c'est dire ! En fait, je savais juste que Scarlett Johansson jouait dedans mais c'est tout. On dirait que l'acteur a maigri lui donnant un visage plus fin que celui que j'avais dans mon souvenir (Walk the Line et Two Lovers), et la moustache le change un peu. Mais, un fois reconnu, il n'y avait plus de doute. Et ce j'apprécie avec cet acteur, c'est cette façon de s'effacer derrière son personnage. Ici, il EST Theodore, homme effacé, timide un peu, déprimé, qui grâce à Samantha va retrouver goût à la vie. Phoenix est bien sûr excellent dans ce rôle.

Si vous pensez voir la belle plastique de Scarlett Johansson, vous en serez pour vos frais. Ici elle n'est qu'une voix, mais quelle voix ! C'est ce que je préfère d'ailleurs chez elle, ce timbre de voix particulier, un peu rauque. Il faut bien sûr voir le film en VO pour l'apprécier. En tout cas, son rôle est bien sûr très intéressant, cette OS1 qui va évoluer au-delà de ce qu'on attendait d'elle, découvrir les sentiments, le monde et les possibilités infinies qui l'entoure et pour finir le libre-arbitre. L'actrice donne vie et chaleur à ce programme informatique et en fait un personnage attachant (bon faut faire gaffe quand même car on sait bien qu'un jour les robots et les AI nous domineront, hein ! :)) À noter que c'est Samantha Morton (Minority Report) qui a joué le rôle de Samantha pendant le tournage mais que le réalisateur peu satisfait du résultat a fait réenregistrer son rôle par Johansson en post-production. Et c'est tant mieux !

Le film se focalisant surtout sur l'histoire d'amour entre ces deux personnages, les autres sont un peu en retrait. On remarque quand même Amy Adams, loin des rôles pétillants qu'on lui fait jouer souvent, en proche amie de Theodore. Elle est impeccable, baba pas maquillée et habillée à la va comme je te pousse.

Un que j'ai mis du temps à reconnaître aussi c'est Chris Pratt qui joue le rôle du patron de Theodore.

La femme de Theodore est jouée par Rooney Mara, que je ne connaissais que de nom mais qu'est-ce qu'elle ressemble à sa soeur Kate (la jeune journaliste de House of Cards).

Je n'avais encore jamais vu de film de Spike Jonze. C'est pourtant un réalisateur qui m'intrigue énormément depuis son premier film, Dans la peau de John Malkovich. C'est donc avec Her que je l'ai découvert. On ne peut nier que c'est un excellent scénariste et directeur d'acteurs. Cependant, j'ai trouvé sa réalisation un peu plate. C'est très bien mais elle manquait d'un petit quelque chose. Mais bon après tout, je n'y connais rien en réalisation donc qui suis-je pour critiquer monsieur Jonze . :) Ah et la BO d'Arcade Fire est très bien.

 En conclusion, voilà un très bon film sur une histoire d'amour étrange portée par de très bons acteurs. On peut peut-être reprocher un manque d'étincelle au tout, ou peut-être la mélancolie ambiante m'a-t-elle empêcher de vraiment adorer ce film mais je l'ai quand même beaucoup aimé. Et si vous voulez savoir si Theodore et Samantha vivront pleinement leur amour virtuel et auront plein de petits pixels, regardez-le !

Note :



Vu en version originale sous-titrée VO

Ce film fait partie du Ciné Challenge de Seribox
1/13

81/100

du Mini Challenge Comédie romantique
1/7

33/50

et du Mini Challenge Drame
1/9
26/50

du Challenge Le film de la semaine 2015 de Benji
7/53

7 Comments


J'ai trouvé ce film assez puissant, dans les valeurs qui véhiculent, la thématique à laquelle il s'attaque, la photographie... A l'inverse de toi, je ne savais pas que Scarlett Johansson jouait dedans. Mais on reconnait très vite sa voix dès qu'elle prononce les premiers mots :)


Coucou Frankie, décidemment chaque fois que j'ajoute un film à ma wish list tu écris une chronique dessus, c'est magique lol. Bisous


@Acro, c'est vrai que Miss Scarlett a une voix très reconnaissable (à condition de le voir en VO).

@Marion, effectivement ! :) J'espère qu'il te plaira quand tu le regarderas.

Merci pour vos commentaires.


Déjà, avec un casting pareil c'est prometteur, ensuite le pitch me tente assez, et pour finir ton billet vient enfoncer le clou !
Un de plus à voir absolument ! Merci Frankie :)


De rien, Lup, regarde-le dès que tu peux ! Merci pour ton commentaire !


Comme tu le sais puisque tu es venue donner ton avis chez nous (merci !), j'ai beaucoup aimé ce film également.
Je l'ai trouvé plein de tendresse mais aussi ouvert à plein de questionnement.
Un film intelligent, sensible et superbement joué.


C'est vrai qu'il fait poser pas mal de questions. Et effectivement il est très bien joué. Merci beaucoup pour ton commentaire, Nelfe.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.