4

My Week with Marilyn de Simon Curtis

Posté par Frankie le 27 mai 2012 à 10:47 - Catégorie : , , ,
avec Michelle Williams, Eddie Redmaine, Kenneth Brannagh, Judi Dench

Résumé :
Été 1956, Marilyn Monroe débarque à Londres pour tourner avec Laurence Olivier Le prince et la danseuse qu'il met lui-même en scène. Mais les absences et les crises répétées de l'actrice hollywoodienne mettent les nerfs du roi du théâtre londonien à rude épreuve et le tournage est houleux. C'est auprès de Colin Clark, jeune troisième assistant sur le tournage que l'actrice va trouver un peu de réconfort et pouvoir redevenir Norma Jean auprès de lui...


Mon avis :
Je suis une fan absolue de Marilyn Monroe, de la femme qu'elle était, touchante, névrosée, amoureuse et de l'actrice, à la fois pur produit hollywoodien qui jouait de sa notoriété et détruite par la pression incessante. J'ai vu bon nombre de ses films dont Le prince et la danseuse dont il est question dans My Week with Marilyn.
J'ai entendu parler de ce biopic lors des Oscar de cette année quand Michelle Williams a été nominée pour celui de la meilleure actrice et j'ai eu la chance qu'il soit encore programmé sur les écrans quand je suis rentrée en France en avril. Je dois dire que je suis ravie d'avoir pu découvrir ce film que j'ai adoré !

À l'été 1956, le jeune Colin Clark, tout frais émoulu d'Oxford, est embauché comme troisième assistant sur le film de Laurence Olivier, Le Prince au bois dormant, rebaptisé ensuite Le prince et la danseuse. C'est Marilyn Monroe, alors en pleine gloire, qui va jouer la danseuse Elsie. Il s'agit pour elle, grâce à Laurence Olivier, d'acquérir une reconnaissance autre que la jolie blonde écervelée qu'elle a incarnée jusqu'à présent (hmm, ce n'est pas avec ce film que ça va changer ! ^^) et pour le roi de la scène londonienne de se faire mieux connaître outre-Atlantique. Mais le tournage tourne au cauchemar avec les absences et les retards de l'actrice peu sûre d'elle sur le plateau et la rigueur du réalisateur qui se met dans des colères folles. Marilyn va alors trouver du réconfort auprès du jeune Colin et s'offrir quelques jours de parenthèse...

Ce qui m'a plu dans ce film n'est pas tant l'amourette supposée entre Marilyn et Colin, certainement très romancée puisque tirée du propre livre de Colin Clark que de voir se dérouler sous mes yeux ce tournage chaotique que fut celui du Prince et la danseuse. Cela m'a rappelé pourquoi j'aimais tant le cinéma hollywoodien de ces années-là avec ses stars, ses scandales, et sa machine à rêves.

Pendant 1h40, j'ai été emportée dans ce Londres de l'année 56 et j'ai vraiment eu l'impression de vivre ce tournage en direct, de rencontrer Miss Monroe, Vivien Leigh (actrice que j'a-do-re !), Laurence Olivier, tous ces monstres sacrés qui me font rêver depuis mon enfance (quand je voulais être Scarlett O'Hara et où je disais "Taratata" dès que le pouvais ! ^^).

C'est cet aspect-là qui m'a fascinée ainsi que le fait d'avoir l'impression de voir Marilyn en chair et en os et encore vivante ! Et c'est là où la composition de Michelle Williams est fabuleuse. Elle nous livre une Marilyn souvent perdue, fragile, peu sûre d'elle et de son talent, prenant des médicaments pour dormir, se réveiller, aller bien, s'entourant d'une cour à sa dévotion mais ne sachant plus trop sur qui compter mais assez manipulatrice cependant et qui, dès qu'une caméra s'allume ou que des photographes passent, sait jouer de ce qu'elle est et devient lumineuse et magique, laissant place au mythe et non plus à Norma Jean. Franchement, Michelle Williams m'a épatée ! J'aimais déjà beaucoup l'actrice que j'avais pu voir dans Brokeback Mountain mais franchement, j'ai été bluffée par son interprétation très juste et émouvante.

Eddie Redmaine est vraiment choupinou ! :D Je l'avais déjà trouvé très bien dans la mini-série Les piliers de la terre et j'ai été ravie de le retrouver ici. Il joue donc ce jeune Colin Clark, fasciné par Marilyn Monroe, certainement manipulée par elle également mais qui va lui offrir une parenthèse bienvenue dans ce tournage explosif.
J'ai donc très peu parlé de leur amourette car franchement, même si l'histoire repose dessus, je n'ai pas trouvé que c'était ce qui importait le plus. Donc je ne vais pas m'étendre sur le fait que c'est mignon comme tout et touchant.

Kenneth Brannagh en Laurence Olivier m'a beaucoup plu. Il joue à merveille ce talentueux comédien rigoriste.

En revanche, j'ai été assez déçue de Julia Ormond dans le rôle de Vivien Leigh. Ce n'est définitivement pas l'actrice si chère à mon coeur, il lui manque l'éclat (le petit air de folie peut-être) qu'avait cette actrice.

J'ai aussi été déçue par le mauvais rôle donné au personnage de Paula Strasberg. Elle était la femme de Lee Strasberg qui dirigea l'Actor Studio pendant de longues années et dont beaucoup d'acteurs (dont de Niro) se réclamaient. Marilyn qui en était adepte également fit de Paula son coach et sa confidente. Dans le film, Paula ressemble davantage à un gourou un peu vampirique qu'à une confidente. Sans doute ce fut l'image qu'elle donna à Colin Clark mais bon, cela m'a un peu gênée.

À noter dans le rôle d'une petite costumière, Emma Watson, l'inoubliable Hermione des Harry Potter, qui a un petit rôle et qui est délicieuse.

La mise en scène est très classique, sans beaucoup d'imagination mais cela ne m'a pas dérangée.

En conclusion, un film à voir pour qui aime Marilyn Monroe car vous aurez l'impression de voir revivre l'actrice sous vos yeux. Et si vous voulez voir Michelle Williams mutine et pétillante dans des scènes du Prince et la danseuse ou voir une Marilyne naturelle et sans fard (comme dans certaines photos publiées à la fin de sa vie) courez voir ce film. Et en ce 50e anniversaire (si l'on peut dire ça comme ça...) de sa mort, c'est vraiment l'année Marilyn puisque l'affiche du 65e festival de Cannes est une photo de l'actrice et qu'une série, Smash, parle d'un musical qui se monte à Broadway sur sa vie. Quant à moi, j'ai acheté le livre dont le film a été tiré.

Note :



Vu en version originale sous-titrée

4 Comments


Je suis allée le voir également et moi aussi je l'ai adoré! On a vraiment l'impression de voir Marilyn. Michelle Williams est impressionnante. J'aime beaucoup cette actrice.


Ma mère l'a vu et elle a été sous le charme de cette adaptation =D


Je ne connais pas très bien Marilyn. Penses-tu qu'une néophyte comme moi peut apprécier ce film ?


@Nelfe, j'ai effectivement été époustouflée par Michelle Williams, c'est ça la magie du cinéma, faire revivre des figures de légende.

@Korto, tout comme moi ! :)

@Iluze, je pense que oui, et si ça te plaît, rien ne t'empêche d'en découvrir davantage ensuite !

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.