7

Ed Wood de Tim Burton

Posté par Frankie le 11 mai 2012 à 09:26 - Catégorie : , ,
avec Johnny Depp, Martin Landau, Bill Murray, Sarah Jessica Parker, ¨Patricia Arquette

Résumé :
La vie d'Ed Wood, considéré comme le plus mauvais réalisateur de tous les temps et devenu culte au fil du temps.





Mon avis :
Ed Wood est l'un des rares films (l'autre étant Pee Wee's Big Adventure) de Time Burton que je n'avais pas vus. Je me rappelle très bien quand il est sorti, en 1994 mais à l'époque, l'histoire de ce réalisateur le plus mauvais de tous les temps ne me tentait pas vraiment. C'est donc à l'occasion du Ciné-Club de mars de Sériebox dont le thème était les films de Tim Burton que j'ai eu enfin l'occasion de le regarder et j'en suis ravie car j'ai beaucoup aimé ce film.

1953, Ed Wood, scénariste qui rêve de devenir Orson Welles va réaliser un film et sortir Bela Lugosi, vieil acteur connu pour ses compositions de Dracula, de sa retraite. Plusieurs films réalisés avec les moyens du bord, des images d'archives n'ayant souvent aucun rapport avec le sujet et des effets spéciaux foireux vont suivre. Aimant se travestir en femme, Wood va peu à peu tomber dans l'oubli jusqu'à ce qu'il soit désigné plus mauvais réalisateur de tous les temps deux ans après sa mort en 1980. Le réalisateur va alors faire l'objet d'un culte au fil du temps, culte qui sera relancé au moment de la sortie de ce film.

Avec ce film, c'est un hommage à Hollywood qu'a voulu rendre Tim Burton, pas le Hollywood glamour qu'on connaît mais celui de films de séries Z, réalisées avec les moyens du bord et souvent mauvais, il faut le reconnaître.

Je ne connaissais pas du tout le personnage d'Ed Wood avant d'entendre parler du film à sa sortie et je comprends mieux pourquoi en l'ayant vu ! :) Cet Ed Wood fut vraiment un drôle de personnage ! Il se rêvait en Orson Welles mais avec une vision bien particulière sur le métier de réalisateur ! ;) C'était également un hommes qui aimaient les femmes mais aimaient encore plus s'habiller avec leurs vêtements, en robe, en gilet et en perruque ! Un personnage tout à fait particulier donc. D"ailleurs son premier long métrage porte sur cette dualité.

Je ne sais pas si le film de Burton retrace vraiment la vérité sur cet homme et son parcours mais il a réussi à faire un film vraiment prenant. J'ai été un peu surprise de prime abord, me demandant comment il allait réussir à m'intéresser à ce ringard mais on entre finalement très bien dans l'histoire et j'ai franchement beaucoup aimé ! On n'est pas loin du coup de coeur d'ailleurs !

C'est Johnny Depp qui porte Ed Wood à bout de bras et il y est excellent ! Son interprétation est peut-être un chouya caricaturale mais c'est le rôle qui veut ça. J'ai beaucoup aimé comment il campait cet homme idéaliste et qui poursuit un rêve en se donnant tous les moyens, même les plus farfelus, d'y parvenir.
Ce qui est marrant c'est qu'ayant vu Big Fish, il y a quelques mois, j'ai trouvé qu'Ewan McGregor avait un peu les mêmes mimiques que Depp dans Ed Wood.

Martin Landau, Monsieur Cosmo 1999, joue le rôle du vieux Bela Lugosi et je dois dire qu'il y est très bon.

En revanche, j'ai trouvé que Sarah Jessica Parker (la Carrie Bradshaw de Sex and the city), toute jeune à l'époque, jouait franchement mal. Mais bon, c'est peut-être le rôle qui veut ça.

Sinon, dans ce film, on retrouve d'autres noms connus comme Bill Murray, Patricia Arquette et bien sûr la muse de Burton à l'époque, Lisa Marie.

Et dans le rôle de Loretta King, on reconnaît l'inoubliable Drusilla de Buffy, Miss Juliet Landau qui n'est autre que la fille de Martin.

La réalisation de Burton est impeccable, comme d'habitude. On y retrouve sa patte gothique avec des trouvailles savoureuses. J'ai beaucoup aimé le générique ainsi que le pré-générique ainsi que certains mouvements de caméra (notamment lors d'un enterrement lorsque la caméra montre le cercueil qui descend et qu'on voit apparaître les personnages derrière). Et j'ai beaucoup aimé son utilisation du noir et blanc.
Et à un moment, il m'a semblé entendre une petite musique qu'on retrouvera ensuite dans Mars Attacks.

En conclusion, c'est un excellent Tim Burton sur un homme qui avait une conception tout a fait personnelle du cinéma et qui fascine en allant au bout de la ringardise pour faire les films qui lui plaisent. Et si vous voir l'effet que donne Johnny Depp habillé en femme ou comment Ed Wood s'arrange pour créer des effets spéciaux avec 3 fois rien, regardez ce film !

Note :



Vu en version originale sous-titrée

7 Comments


Je n'ai pas su accrocher à ce film de Tim Burton. Il faudrait que je retente...


J'adore Tim Burton! d'ailleurs faut que j'aille voir son nouveau! =)


@Iluze, oh dommage !

@Enigma, je suis allée le voir, pas son meilleur film mais du pur Burton ! :)

Merci pour vos commentaires !


un excellent Burton !


Oui, il est excellent. On reconnait la patte de Burton mais il change un peu des films gothiques qu'on connait de lui. Merci pour ton commentaire !


"Et dans le rôle de Loretta King, on reconnaît l'inoubliable Drusilla de Buffy, Miss Juliet Landau qui n'est autre que la fille de Martin."

Oh bah tiens je savais pas du tout c'est super intéressant !!
J'ai vraiment aimé ce film, il est tout à fait spécial, et il peut apparaître pour certains comme une grande farce, mais je l'ai surtout trouvé bourré d'émotion :)
Ah et maintenant que tu en fais la remarque, je vois très bien ce que tu dis pour le parallèle entre Ewan Mcgregor dans Big Fish et Johny Depp dans Ed Wood ^^
Bisous bisous ^^


Oui je suis d'accord avec toi sur l'émotion ! Et je suis ravie de t'avoir appris quelque chose sur Juliet Landau ! ^^
Merci pour ton commentaire, Arcaalea.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.