0

Le Caire Confidentiel de Tarik Saleh

Posté par Frankie le 30 septembre 2017 à 12:58 - Catégorie : , ,
Titre original : The Nile Hilton Incident
avec Fares Fares, Hania Amar, Mari Malek

Résumé :
Quelques jours avant la révolution de 2011, une jeune femme est assassinée dans une chambre du Nile Hilton du Caire. L'inspecteur Noureddine est chargé de l'enquête mais on lui fait vite comprendre qu'il n'a aucun intérêt à démasquer le coupable qui pourrait faire partie des hautes sphères gouvernementales...


Mon avis :
Vous le savez déjà, je vis en Tunisie depuis quelques années. Mais ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que j'ai aussi vécu 8 ans en Égypte, au Caire, ou du moins sa banlieue, dans les années 90. Et que ces 8 années dans cette ville bourdonnante, brouillonne, grouillante, polluée et avec des appareils d'état corrompus m'ont évidemment marquée.  Même si je ne regrette absolument pas ma vie là-bas, j'adore voir les films qui s'y passent et j'ai donc couru voir ce Caire Confidentiel cet été, d'autant plus que les critiques étaient dithyrambiques. Au final, le film est un très bon policier, avec une affaire assez classique mais qui vaut surtout par la peinture sociétale qu'il décrit.

Quand je dis que l'enquête dont le film parle est classique c'est qu'elle n'est pas vraiment originale. Des films où des hauts placés sont impliqués dans un meurtre et où l'affaire est étouffée et l'on met des bâtons dans les roues de l'enquêteur il y en a pléthore. Ça ne veut pas dire qu'il ne faut pas en faire de nouveaux ou qu'ils sont mauvais, c'est juste que c'est du déjà vu au cinéma.

Là où, en revanche, le film est excellent, c'est dans la société qu'il décrit et qui est très juste. Franchement, j'ai eu l'impression tout au long du film de me retrouver au Caire, l'atmosphère y est super bien décrite, la corruption des appareils de l'état aussi, et c'était amusant de retrouver certains endroits, comme ce Nile Hilton où se déroule le crime.

Et pourtant, il faut le savoir, le film a été très très peu tourné au Caire. Oui oui, il y a certes des images de la ville, mais cela a été tourné en grande partie à Casablanca et franchement on est bluffé par le réalisme et cette ambiance égyptienne particulière (qui n'est pas du tout la même qu'au Maroc ou en Tunisie). J'ai même eu vraiment du mal à croire que cela avait été tournée ailleurs qu'en Égypte. Le film devait pourtant être tourné au Caire mais trois jours avant le début du tournage, les autorités Égyptiennes ont annulé les autorisations. Comme quoi, il a peut-être eu une révolution mais rien n'a vraiment changé... Et d'ailleurs en parlant de révolution, on voit à la fin des images de cette fameuse révolution et c'est... je ne sais pas si c'est émouvant, mais en tout cas, ça rappelle bien des souvenirs puisque j'ai vécu celle de Tunisie...

Fares Fares, l'acteur qui joue Noureddine, l'inspecteur chargé de l'enquête, est libano-suédois. Et pourtant, on le croirait égyptien. Il a tourné dans de nombreux films, certains américains, dont Rogue One. J'ai beaucoup aimé et l'acteur et le personnage, corrompu lui aussi par certains côtés (il faut savoir aussi que les salaires sont maigres...) mais qui, lui, fait son boulot de flic, quitte à en pâtir... et n'est donc pas le pire.

Noureddine est le personnage central mais il y a beaucoup d'autres personnages, à commencer par son oncle, policier haut placé et évidemment corrompu, mais humaniste, ou encore Salwa, la femme de chambre soudanaise et témoin du meurtre.

Le réalisateur, Tarik Saleh est suédois d'origine égyptienne. Le Caire confidentiel est son 4e film en 12 ans. Je ne connais pas les autres mais franchement j'ai beaucoup aimé sa façon de filmer, de faire un polar noir à la sauce égyptienne. D'ailleurs le titre en français appuie peut-être un peu trop là-dessus en voulant faire un parallèle avec L.A. Confidentiel. J'aime mieux le titre original (en anglais) qui correspond bien au film. Pour en revenir au réalisateur, franchement j'ai hâte de voir d'autres films tournés par lui.

En conclusion, Le Caire Confidentiel est un polar certes peu original, certes qui fait un peu trop référence à L.A Confidentiel mais qui dépeint le Caire et son atmosphère de façon parfaite alors que le film n'a même pas été tourné sur place. Et si vous voulez savoir si l'inspecteur Noureddine arrivera à faire inculper les meurtriers et les complices du meurtre de la jeune chanteuse, regardez-le.

Note :



Vu en version originale arabe du Caire sous-titrée en français

Le film fait partie du Film de la semaine 2017 de Benji
26/52

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.