2

La bibliothèque des âmes, Miss Peregrine et les enfants particuliers tome 3 de Ransom Riggs

Posté par Frankie le 17 septembre 2017 à 11:21 - Catégorie : , , , , , ,
Titre original : Library of Souls, Miss Peregrine's Peculiar Children Book 3

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Jacob, Emma et le chien particulier Addison partent à la recherche de leurs amis et de Miss Peregrine, leur Ombrune, enlevés par Caul, le frère de cette dernière, qui les a mystifiés pendant plusieurs jours. Leur pas les mènent dans une boucle effroyable, l'Arpent du Diable, où vivent les Particuliers les plus dangereux...


Mon avis :
Même si le tome 2 m'avait moins passionnée que le premier, il me tardait de trouver un moment pour lire ce 3e tome afin de découvrir comment Jacob et les siens allaient s'en sortir face aux Estres et surtout comment se concluait cette saga originale et attachante. Ce 3e tome aura été le moins palpitant des 3, j'ai mis beaucoup de temps à le lire mais je suis contente de voir comment tout cela se conclut.

La bibliothèque des âmes reprend exactement là où Hollow City s'était arrêté, à savoir Jacob, Emma et Addison, coincé dans le métro par un Hollow (un Creux en VF ?) et voyant, impuissants, leurs amis être emportés par les Estres. Pendant une bonne partie de ce tome, ils vont s'efforcer de les retrouver puis les libérer, en subissant bien des épreuves et des contretemps.

Ce tome 3 emprunte à la mythologie grecque car imaginez un homme nommé Sharon, faisant traverser la Tamise dans sa barque, moyennant une pièce d'or pour mener les gens à l'Arpent du diable. C'est évidemment une adaptation du mythe de Charon, le passeur qui faisait passer les âmes via le Styx vers le royaume des morts, moyennant un péage. J'ai trouvé sympa cette analogie d'autant plus que je n'ai fait le rapprochement qu'au bout de quelques pages. Je me suis dit mais bon sang mais c'est bien sûr ! :D

Après, une fois dans l'Arpent du diable, l'auteur lorgne davantage vers Charles Dickens et Oliver Twist avec ses rues londoniennes mal famées, ses enfants exploités, sa crasse et j'en passe. Mais l'avantage c'est qu'il n'édulcore pas son propos non plus.

Puis on entre, ENFIN, dans le vif du sujet, à savoir sauver tout le monde et vaincre Caul et ses Estres. Je dis ENFIN car même si tout le voyage de Jacob et Emma est intéressant, ce qui nous intéresse vraiment est de savoir s'ils vont retrouver leurs amis et comment ils vont les délivrer. Toute cette partie-là, à partie du moment où notre trio échoue chez Bentham, un autre membre de la fratrie des Peregrine, est vraiment passionnante à suivre et cette fameuse bibliothèque des âmes est une bonne trouvaille. J'ai vraiment trouvé qu'il y avait des points très originaux. Après, j'ai peut-être trouvé un peu rapide certaines résolutions et toute la fin m'a moins passionnée même si elle m'a finalement convenue. Mais on a l'impression que l'auteur veut contenter tout le monde, à commencer par Jacob et Emma. Mais c'est bien que cela se finisse bien :)

Dans le tome précédent, je m'étais interrogée sur les boucles temporelles et sur le fait qu'à la fin les enfants particuliers vivaient à notre époque et ne semblait pas souffrir de ce vieillissement qui les atteint dès qu'ils quittent leur boucle. On a l'explication ici : il ne faut pas rester trop longtemps dans le présent et vite trouver une autre boucle. Et surtout il faut trouver une boucle qui ne soit pas plus récente que celle d'origine. Vous voyez, ce n'est finalement pas compliqué ! :D

Dans ce tome, Jacob est le héros que l'on attendait. Dans les tomes précédents, son pouvoir consistait juste à voir les Hollows ce qui était bien pratique, je vous l'accorde, quand personne d'autre ne peut les voir. Là son pouvoir s'élargit et il trouve vraiment sa place au sein des particuliers. Du coup, on comprend son tiraillement entre sa vie d'avant et sa famille et celle qu'il s'est trouvé avec Miss Peregrine et ses enfants particuliers.

Emma est bien présente dans ce tome, elle est mignonnette mais sert un peu de faire-valoir. Quant aux autres personnages des précédents tomes, les enfants de la boucle de Cairnholm surtout, ils sont un peu en retrait. Sinon, j'ai bien apprécié Addison le chien, comme dans le tome précédent. Et là, le fameux Sharon m'a bien plu. Quant aux méchants, ils sont vraiment caricaturaux...

Le style de l'auteur est toujours agréable à lire en anglais. Le roman est toujours émaillé de photos du début du XXe siècle (peut-être même fin 19e), mais autant je trouvais qu'elles s'imbriquaient parfaitement dans le récit dans le tome 1, autant là j'ai trouvé que c'était presque faux, que ça faisait photos fabriquées exprès pour l'histoire, un peu comme le tome 2 d'ailleurs. Apparemment, les photos sont d'époque mais elles ne font pas vraiment authentiques. Ou peut-être trop...

En conclusion, La bibliothèque des âmes est une très bonne conclusion à la trilogie de Ransom Riggs qui a su construire une histoire très originale sur 3 tomes. Franchement, je l'ai trouvée de très bonne facture. Mais mon préféré restera le tome 1 et heureusement que cela s'arrête au tome 3 car c'est celui qui m'a le moins passionnée, même s'il est sympa à lire et qu'il y a de très bonnes choses. En tout cas, si vous voulez savoir si Jacob, Emma et Addison vont retrouver leurs amis, défaire les Estres et l'ignoble Caul, ce qu'est la bibliothèque des âmes et si Jake arrivera à concilier sa vie avec sa famille et celle avec ses amis particuliers, lisez ce tome bien sûr !

Note :



Le roman fait partie du Challenge Read in English 2016 - 2017 que j'organise
29

et du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle
9/10

2 Comments


Je te rejoins sur l'avis général, ce fut le tome le moins palpitant mais qui m'a semblé aussi nécessaire pour connaître la conclusion (forcément !). Je suis contente aussi d'avoir trouvé la problématique du vieillissement avec les boucles temporelles. Question rebondissements, ils s'enchainent. Les personnages courent beaucoup. Idem sur les photos : j'ai trouvé que celles du premier tome s'inscrivaient bien dans le récit, pour les deux volumes suivants, le récit était trop construits autour de ces images et pour moi, il y avait réellement un côté bancal général.


@Acr0, je vois qu'on est pas mal d'accord sur l'ensemble :) Mais c'était sympa comme conclusion. Merci pour ton commentaire.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.