4

La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël Dicker

Posté par Frankie le 28 juillet 2016 à 09:03 - Catégorie : , , , ,
Résumé :
Printemps 2008, le jeune auteur Marcus Goldman apprend que son ami et mentor, le réputé Harry Quebert est accusé du meurtre de la jeune Nola Kellerman, disparue 33 ans auparavant, et dont on vient de retrouver les restes. Golman, persuadé de l'innocence de son ami, se rend dans la ville d'Aurora dans le New Hampshire afin de découvrir la vérité sur l'affaire Harry Quebert...



Mon avis :
Voilà un roman qui avait fait pas mal de bruit lors de sa sortie en 2012 mais qui ne m'avait pas tentée jusqu'à présent. Et quand j'ai cherché un roman se passant dans le New Hampshire pour boucler mon challenge 50 états - 50 billets de Sofynet, plutôt que de me tourner vers un John Irving, je me suis dit que c'était l'occasion de découvrir cette histoire qui avait enthousiasmé pas mal de lecteurs. Si je n'ai pas eu le même engouement que beaucoup, j'ai trouvé l'histoire plutôt solide et intéressante à lire malgré quelques réserves...

Au printemps 2008, alors que l'Amérique commence à penser aux présidentielles de novembre qui pourraient voir le premier président noir élu, Marcus Goldman, qui a connu le succès avec son premier roman, est pressé par son éditeur pour écrire le 2e. Mais Marcus est incapable de trouver un sujet ou d'écrire une seule ligne. C'est alors que son mentor, l'écrivain Harry Quebert, connu pour avoir écrit un roman magnifique une trentaine d'années auparavant, est accusé du meurtre de Nola Kellerman, une adolescente de 15 ans qui avait disparu d'Aurora, New Hampshire, le 31 août 1975 et dont dont vient de retrouver le corps sur la propriété de l'écrivain. Or quelques mois auparavant, Marcus avait découvert que Quebert, alors âgé de 34 ans, et la jeune fille avaient entretenu une relation amoureuse. Le jeune écrivain est cependant persuadé que son ami est innocent et il vient s'installer à Aurora pour enquêter et peut-être trouver l'inspiration pour un nouveau livre. Il commence à recevoir des messages de menaces lui enjoignant de partir...

Ce livre de presque 700 pages est à la fois un roman policier, une histoire d'amour, une étude de moeurs sur ces petites villes des États-Unis, tranquilles en façades mais dont les habitants recèlent bien des secrets et la condition d'écrivain, ses difficiles relations avec son éditeur ou avec les médias. Un livre foisonnant donc. Un livre qui aurait peut-être gagné à avoir un peu moins de pages mais que je n'ai jamais trouvé ennuyeux pour ma part.

L'enquête policière et le mystère de la disparition de Nola Kellerman sont plutôt bien ficelés. L'auteur alterne entre présent (celui de 2008) et passé (1975), racontant les évènements qui ont conduit à cette disparition, multipliant les chausse-trapes et les coups de théâtre. Si c'est parfois un peu tiré par les cheveux (je parle des coups de théâtre de la fin), j'avoue avoir été agréablement surprise de ne rien avoir deviné. Vous savez combien je me plains souvent de tout deviner à l'avance quand je lis un thriller et là, nada, je me suis fait surprendre comme une bleue :) Bon après réflexion, j'aurais pu deviner certains trucs mais que ça ne me saute pas à la figure comme d'habitude est une bonne chose :)

Ce qui m'a moins convaincue, c'est l'histoire d'amour entre Harry Quebert et Nola. Qu'est-ce que je l'ai trouvée mièvre ! Mais vraiment cucul la praline ! Du coup, je n'ai ressenti aucune émotion à la lire, et elle ne m'a fait ni chaud ni froid.

Ce qui m'a bien plus intéressée, c'est tout ce qui tourne autour du métier d'écrivain, que ce soit les relations entre Quebert et Marcus, ou le succès qui arrive soudainement, ou cette angoisse de la page blanche ou encore la vision de l'éditeur qui n'a pas le beau rôle et qui apparaît comme un requin et dont le seul souci est de faire de l'argent grâce à son auteur vedette, peut importe ce qu'il écrit. Ça ne donne pas envie d'écrire, enfin du moins aux USA :)

J'ai évoqué également l'étude des moeurs de la ville d'Aurora avec ses secrets bien gardés, pas quelque chose de bien original, on se croirait dans Peyton Place (que les plus jeunes et même moins ne connaissent sûrement pas :D ) ou dans tout autre roman, film ou série, mettant en avant ce genre de petite ville. Mais ce n'est pas inintéressant non plus.

Marcus Goldman est un personnage plutôt agréable à suivre. Le succès lui a sans doute monté à la tête mais toute cette histoire va lui apprendre l'humilité. Et c'est un garçon fidèle en amitié, tenace et qui ne craint pas de prendre des "coups". Il est affublé d'une mère, véritable caricature de la mère juive, qui amène un peu d'humour tout au long du roman quand il l'a au téléphone.

Harry Quebert est un personnage plus énigmatique. Est-il ce mentor que Marcus adule, l'habitant tranquille d'Aurora, le pédophile que tout le monde voit quand on apprend son histoire avec Nola, un véritable amoureux, un meurtrier ou rien de tout cela ? Tout au long du roman, on navigue entre plusieurs avis, suivant le déroulement de l'histoire.

Quant à Nola Kellerman, c'est aussi une énigme tout au long de l'histoire. Lolita pour les uns, jeune fille bien rangée pour les autres, là aussi le roman va souvent nous mener sur différents chemins, nous faisant pensant qu'elle est l'une alors qu'elle est tout autre...

J'ai bien aimé le flic Galahowood, qui est un peu la caricature, il faut le reconnaître, du flic bougon de prime abord mais qui a finalement un coeur d'or.

Le style de l'auteur n'est pas exceptionnel, ça se lit bien, très bien même. Il sait tenir son lectorat en haleine malgré la longueur de son roman. Bien souvent, je me suis demandé qu'elle était la vraie histoire, suivant la façon dont il la racontait. Si certains événements étaient réels ou simplement un point de vue d'un personnage. Je pense en particulier à l'histoire entre Nola et Quebert. On ne sait jamais (enfin si on finit par le savoir) si elle était réelle ou simplement le point de vue de Harry Quebert. Ah et j'ai bien aimé la façon de l'auteur de noter les chapitres à rebours (de 31 à 1) avec en début de chapitres, des conversations entre Quebert et Goldman sur la façon d'écrire.

En conclusion, même si je ne suis pas aussi enthousiaste que beaucoup, j'ai beaucoup apprécié ce roman à plusieurs facettes, qui brouille les pistes et nous mène souvent en bateau, avec des coups de théâtre un peu tiré par les cheveux mais efficaces. Alors si vous voulez découvrir la charmante ville d'Aurora, savoir si Marcus Goldman vaincra son angoisse de la page blanche et surtout découvrir la vérité sur l'affaire Harry Quebert, lisez-le !

Note :



De nombreux autres avis sur Logo Livraddict


Et comme le roman se passe dans le New Hampshire
il fait donc partie du Challenge 50 États - 50 billets de Sofynet
  51/51
avec Washington D.C
Challenge réussi !

Le New Hampshire fut le 9e état à intégrer l'Union en 1788. Sa capitale est Concord, sa plus grande ville, Manchester. Aurora, la ville où se déroule le roman est apparemment fictive. Disons qu'il existe des Aurora mais pas dans le New Hampshire.

Et il fait partie du Challenge Polars et Thrillers de Sharon
1

4 Comments


Merci de ton com' Frankie. J'ai beaucoup aimé ce roman qui est très complet au niveau des sentiments, et des sujets abordés. Les pistes qui se brouillent sans arrêt m'ont incité à avancer toujours plus vite sur cette lecture. Son dernier est dans ma pal ;)


On me l'avait offert, il faudrait que je le lise, mais j'avoue qu'il est sur le bas de ma pile...


Malgré tout le bien que j'en avais entendu à l'époque, je ne l'ai pas lu jusqu'à maintenant, je me méfie toujours des livres trop plébicité.... Mais ta critique me motive à l'ouvrir un de ces jours, puisque je l'ai dans ma PAL ... :)
Hop, billet ajouté !


@Licorne, c'est vrai que l'auteur brouille les pistes, peut-être un peu trop d'ailleurs...

@Zina, n'hésite pas à l'en sortir, il se lit bien.

@Sofynet, c'est vrai que quand un livre a trop de succès, ça rebute parfois.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.