0

Le silence des ténèbres, The Dark-Hunters tome 16 de Sherrilyn Kenyon

Posté par Frankie le 5 juillet 2016 à 10:36 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : One Silent Night

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Stryker, le leader des Daimons, a décidé d'en finir une bonne fois pour toute avec ses ennemis jurés, Acheron et Nick Gautier. Pour cela, il réveille Guerre, une créature quasi indestructible. Mais Artemis n'entend pas que son protégé soit tué et oppose à Stryker son ennemie jurée, sa femme, Zephyra, qu'il a abandonnée voilà 11 000 ans...

Mon avis :
Il y a tout juste un an, j'avais lu le tome consacré à Acheron, un tome passionnant à lire. Avec One Silent Night, on revient à une histoire plus traditionnelle de l'univers des Dark-Hunters, une romance paranormale mâtinée d'un peu de mythologie pour faire avancer le fil rouge. Et cette fois-ci c'est à Stryker que Sherrilyn Kenyon s'attaque, le vilain méchant Daimon qui fait bien des misères à tous nos personnages favoris depuis de nombreux tomes. Pas le tome le plus enthousiasmant à lire mais intéressant malgré tout.

Voilà 11 000 ans, alors qu'il n'était qu'un tout jeune homme, Stryker a cédé aux menaces de son père Apollon et abandonné la femme qu'il aimait, Zephyra. Depuis, il est devenu le leader des Daimons et n'a de cesse de se venger d'Acheron, son ennemi juré et de Nick Gautier, responsable de la mort de sa soeur, Satara. Cette fois-ci, il pense avoir la solution en la personne de War (Guerre), une créature retenue prisonnière du Tartare. Créature qu'il va aller délivrer. Mais Artémis n'a vraiment pas envie qu'Acheron meure, même si ce dernier la hait et coule maintenant des jours heureux avec Tory, et elle envoie son arme secrète s'occuper de Stryker, Zephyra, la propre femme du Daimon et qu'il croit morte depuis longtemps, Zephyra qui n'est que haine envers son ancien époux et entend bien lui faire payer ses millénaires de solitude...

Quand j'ai su que ce tome porterait sur Stryker, j'avoue avoir fait la moue. Car ce personnage n'est pas le plus attachant du Dark-Hunterverse et c'est un euphémisme. C'est quelqu'un qui n'a aucune morale et ne sert que ses intérêts. Du coup, je me demandais comment Kenyon allait pouvoir nous intéresser à ce personnage sans le dénaturer. Car les Dark-Hunters parlent surtout de rédemption, où certains méchants deviennent bons grâce à l'amour ou à leurs actions. Difficile de voir Stryker devenir un gentil toutou tout à coup. Je vous rassure, il n'en sera rien :) Cette romance paranormale a ceci d'originale que les deux protagonistes se connaissent depuis longtemps et que l'élément féminin n'est pas une douce jeune femme en détresse mais une femme forte qui n'a pas attendu Stryker pour s'accomplir. C'est dire si leur histoire au cours du roman n'est pas de tout repos et qu'il faudra bien des "je t'aime moi non plus" pour faire taire les rancoeurs.

Bon, pour tout vous dire, ce n'est pas l'élément du tome qui m'a le plus passionnée. Certes cela permet de découvrir mieux le passé de Stryker, ses problèmes avec son papounet de dieu et de voir qu'il peut également être un homme (enfin un daimon ^^) dont le petit coeur palpite. En revanche, je ne me rappelais plus du tout l'histoire avec son fils Urian. Mais bon, à ma décharge, ça s'est passé dans le tome 4 ou 5 (celui sur Wulf et Cassandra), c'est à dire il y a 12 tomes et pas loin de 8 ans pour moi.

Ce qui m'a surtout plu dans One Silent Night, c'est tout ce qui touche à la mythologie. Notamment des révélations sur Nick très intéressantes ou encore sur les Daimons et la fin ouvre des perspectives intrigantes, à ce niveau-là (les Daimons), ou encore sur les relations, très malmenées depuis longtemps, entre Ash et Nick. Ça fait longtemps que j'espère voir ces deux-là se réconcilier un jour, même s'il y a eu trop d'épreuves entre eux. On est loin d'en arriver là mais au moins ils se parlent...

Je ne vais pas revenir sur le personnage de Stryker, j'en ai déjà longuement parlé plus haut, ni sur Zephyra. Dans ce tome, on retrouve donc Acheron en couple avec Tory, et c'est toujours agréable de lire un tome dans lequel il est présent. Et j'ai été aussi ravie de voir que Nick y avait une place importante. J'ai toujours aimé le personnage, même quand il était agaçant, même quand il ne prenait pas les bonnes décisions et j'aime beaucoup son évolution. Et on retrouve aussi des personnages récurrents des tomes précédents, comme Savitar et ses chemises hawaïennes, Apollymi la mère d'Ash et un petit nouveau, Jared (à ne pas confondre avec Jaden donc j'avais bien aimé l'apparition il y a deux tomes), un être intéressant et lié à la mythologie qui concerne Nick.

Le style de l'auteur est assez facile à lire en anglais, le roman est court (un peu trop d'ailleurs) et se lit très vite.

En conclusion, un tome sympa à découvrir sur un personnage qui n'est pas des plus attachants mais dont il est plaisant de découvrir des côtés moins manichéens que le vilain méchant du monde des Dark-Hunters. Et si vous voulez savoir s'il arrivera à reconquérir son ex-épouse, voir les personnages ennemis jurés de toujours s'unir le temps de combattre un autre méchant, connaître les origines de Nick et apprendre pas mal d'autres choses, lisez-le. Quant à moi, finalement, il me tarde de continuer la saga, donc j'espère ne pas mettre un an pour lire le tome suivant, qui concernera un Dream-Hunter.

Note :



Le livre fait partie du Baby Challenge Bit-lit
5/20
(5+2 jokers)

du Challenge Read in English que j'ai repris
http://www.lesescapadesculturellesdefrankie.com/2015/09/challenge-read-in-english-2015-2016.html
25

et c'est un de mes attaquants 
du Challenge Coupe d'Europe des livres de Cajou :)
3/11

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.