2

Les voies d'Anubis de Tim Powers

Titre original : The Anubis Gates

Résumé :
En 1983, le professeur Brendan Doyle, spécialiste en littérature romantique du XIXe siècle, est engagé par le milliardaire J. Cochran Darrow pour accompagner un groupe de millionnaires assister à une lecture de Coleridge dans le Londres de 1810. Car Darrow a découvert des portails temporels qui permettent de passer d'une époque à l'autre. Tout se passe bien jusqu'au moment où Doyle est enlevé alors qu'il s'apprêtait à revenir à son époque...

Mon avis :
Vous le savez, je l'ai déjà répété maintes fois, j'adore tout ce qui est voyage dans le temps, donc cela faisait un bout de temps que je voulais lire Les voies d'Anubis qui traite de ce sujet. J'ai d'abord acheté la réédition de Bragelonne, il y a un ou deux ans, et j'ai fini par lire ce livre ce mois-ci. J'avais peur de ne pas accrocher car j'avais lu des avis assez mitigés mais au final, j'ai beaucoup aimé l'histoire, pas au point d'avoir un coup de coeur mais j'ai passé un très bon moment.

En 1804, un sorcier égyptien effectue un rituel avec son acolyte le docteur Romany pour ramener les anciens Dieux à la vie et mettre à bas l'Empire Britannique. Le rituel échoue mais ouvre des portails temporels à différentes époques. 1983, un milliardaire anglais, J.C. Darrow, charge le professeur Brendan Doyle, spécialistes des auteurs romantiques du début du XIXe siècle d'accompagner des millionnaires à une lecture de l'un de ces auteurs, en 1810, via l'un de ces portails. Doyle finit par accepter et l'expédition se passe bien jusqu'au moment où le jeune homme est enlevé juste avant de revenir à son époque. Le voilà coincé en 1810, poursuivi par ceux qui veulent en savoir plus sur ces portails. Son seul but, survivre afin de rentrer chez lui et en profiter pour rencontrer William Ashbless, un poète méconnu et qu'il a largement étudié afin d'écrire un livre.

Alors, j'ai commencé ce livre avec ma version française de Bragelonne mais au bout de quelques pages, je n'accrochais pas du tout au style, pompeux et avec des phrases assez difficiles à comprendre et du coup, j'ai racheté le roman en VO et là ça a été tout de suite mieux.

Les voies d'Anubis est un livre foisonnant, mêlant la science-fiction, le fantastique et la magie, l'Histoire, la mythologie égyptienne, le policier, l'aventure et avec de multiples personnages. J'avoue que ça peut désarçonner. Personnellement, cela m'a beaucoup plu. D'ailleurs, toute la première partie m'a énormément fait penser à Neverwhere de Neil Gaiman. Comme Richard Mayhew, Brendan Doyle franchit une porte (temporelle en l'occurrence) et se retrouve vite dans un monde baroque et mystérieux. On est dans le Londres du début du XIXe, contrairement à Neverwhere qui restait à notre époque, mais on retrouve cet esprit "cour des miracles" du roman de Gaiman et là d'autant plus que Doyle va faire un séjour chez les mendiants. Cela donne lieu à de nombreuses scènes rocambolesques, où l'on croise un clown assez sinistre, des créatures bizarres et de nombreux autres personnages hauts en couleurs.

Le côté voyage dans le temps et science-fiction est un peu accessoire pendant une grande partie du livre qui porte surtout sur les autres sujets dont j'ai parlé, le fantastique et la magie, surtout et ensuite tous les efforts de Doyle pour rester en vie ou encore cette histoire de Joe face-de-chien, dont je n'ai pas parlé dans mon résumé et dont je ne vous parlerai pas davantage sauf pour dire que cela réserve pas mal de surprises, de retournements et de révélations. Et pour en revenir à mon dada, le voyage dans le temps, j'ai beaucoup aimé comment, au fur et à mesure, certains événements ou personnages prenaient tout leur sens et certaines boucles temporelles étaient euh... bouclées :D

J'ai trouvé le personnage de Brendan Doyle assez attachant. Faut dire que le pauvre garçon (de 35 ans) en voit bien des vertes et des pas mûres et on se demande à chaque embûche comment il va se tirer d'affaire. C'est d'ailleurs un peu tiré par les cheveux parfois mais ça sert l'histoire alors il n'y a rien à redire.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Jacky, un jeune mendiant (mais pas que) super attachant et qui va devenir l'ami de Brendan. Heureusement qu'il est là, d'ailleurs, pour sauver plusieurs fois la mise à Doyle !

Il y a beaucoup de personnages comme je l'ai dit donc je ne vais pas vous parler de tous mais j'ai vraiment détesté Romany, le vrai méchant de l'histoire. Ah et c'est sympa aussi de croiser des personnages réels comme Coleridge ou encore Byron.

Même si la version anglaise est moins compliquée à lire que la version française, ne vous attendez pas à ce que ce soit une lecture hyper facile. Le style de l'auteur est à l'image de son histoire et de ses personnages, foisonnant ! Mais sans trop de difficultés majeures. C'est juste un rythme à prendre et la lecture est très agréable. Il n'y a juste que les chapitres qui sont un peu trop longs, je préfère quand ils sont plus courts mais cela ne nuit pas au rythme du roman qui n'est pas ennuyeux  du tout, même si finalement il y a des moments où il ne se passe pas grand chose.

En conclusion, voilà un très bon roman foisonnant et rocambolesque, mêlant science-fiction, fantastique et de nombreux autres thèmes. Il a des airs de Neverwhere (même s'il fut écrit largement avant) et même des Mystères de Paris (le roman pourrait s'appeler Les mystères de Londres ^^). Et si vous voulez découvrir toutes les aventures de ce pauvre Doyle, voyager dans le Londres de 1810 et même de 1684, aller de l'Angleterre en Egypte et en revenir et savoir si le jeune homme rencontrera le fameux (enfin pour lui) Ashbless et s'il reviendra dans son époque, lisez-le !

Note :




Ce roman fait partie du Challenge ABC 2016 de Nanet
17/26

du Challenge Read in English que j'ai repris
http://www.lesescapadesculturellesdefrankie.com/2015/09/challenge-read-in-english-2015-2016.html
26

du Challenge Un genre par mois d'Iluze
ce mois-ci : Science-fiction
7/12

et c'était l'un de mes milieux de terrain 
du Challenge Coupe d'Europe des livres de Cajou
6/11

2 Comments


Un roman que j'ai adoré, ce fut une très belle découverte ! Ravie qu'il t'ait plu également.


Oui il est vraiment très bien. Merci pour ton commentaire, Avenael.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.