4

Encres de Chine, une enquête de l'inspecteur Chen, tome 3 de Qiu Xiaolong

Posté par Frankie le 20 mai 2015 à 12:23 - Catégorie : , , , ,
Titre original : When Red is Black

Résumé :
Une ancienne Garde Rouge devenue dissidente est retrouvée assassinée, affaire qui embarrasse le Parti et qui souhaite qu'elle soit vite résolue. Tandis que son adjoint Yu enquête, l'inspecteur Chen, lui, fait taire ses scrupules en acceptant une traduction d'un riche homme d'affaires...



Mon avis :
Cette fois-ci, je n'ai pas attendu deux ans ni même un pour continuer les enquêtes de l'inspecteur Chen, puisque ma lecture du tome 2 remonte à à peine six mois. Il faut dire que j'adore cette série de livres et j'avais inscrit Encres de Chine à mon nouveau challenge ABC et quand il m'a fallu trouver un policier à lire pour le Challenge de Licorne en ce mois de mai, c'est tout naturellement que je me suis tournée vers celui-ci. Et encore une fois, je suis ressortie enchantée cette lecture et son ambiance.

L'inspecteur Chen est abordé par un riche homme d'affaires pour effectuer une traduction afin de développer certains quartiers de Shanghai. Motivé par l'argent que lui rapportera ce travail, Chen se met en congés. Mais dans le même temps, une ancienne garde rouge devenue un écrivain dissident est retrouvée assassinée chez elle. Même si Chen suit l'affaire de loin, c'est son adjoint Yu qui mène l'enquête, pressé par le secrétaire du Parti, Li, que cette affaire embarrasse...

Cela va m'être difficile de faire une chronique originale par rapport aux deux premiers livres. Car tout ce que j'ai dit auparavant, je pourrais très bien le redire mot pour mot ici ! :) Comme j'ai donc déjà eu l'occasion de le dire, ce qui est intéressant dans cette série ce ne sont pas tant les enquêtes que l'atmosphère et l'ambiance de ce Shanghai des années 90. Son passé et ses traditions toujours présents et cette envie frénétique de modernité à l'occidentale.

Même si ici l'enquête prend une résonance très politique et permet de constater les ravages qu'ont fait la politique de Mao et sa Révolution Culturelle et dont les stigmates sont encore très présents sur les Chinois, 2 ou 3 décennies après, et qu'ils essaient pratiquement d'oublier en ces années 90. Peu au fait de la politique et de l'Histoire de la Chine, j'ai toujours cru que Mao était considéré comme un dieu vivant, même longtemps après sa mort. Or, en lisant cette série de livres, je m'aperçois que la Chine, tout en gardant une partie de son héritage communiste, essaie de s'affranchir de cette révolution. Ou du moins disons que le capitalisme est plus attrayant que Le petit livre rouge :)

L'enquête nous promène donc dans les dédales des Shikumen, ces maisons traditionnelles où s'entassent de nombreuses familles dans des conditions très précaires. Alors que beaucoup s'engraissent grâce au Parti ou aux affaires capitalistes juteuses qu'ils mènent, voire grâce à leurs liens avec les Triades, Qiu Xiaolong met en avant les pauvres gens, les oubliés de tous et parfois ceux que la Révolution culturelle a laissés meurtris et sans ressource. J'ai été très émue par cet aspect-là du livre et la vie, peu facile, dans ces Shikumen. Et le fait que ce soit Yu, lui-même vivant dans des conditions peu engageantes, qui mène l'enquête, donne beaucoup d'humanité à son enquête.

Chen, lui, semble s'éloigner de plus en plus de ces préoccupations terre à terre. Je ne dis pas qu'il vend son âme au diable et qu'il n'a pas raison de profiter des largesses qu'on lui offre, mais c'est très flagrant ici, son travail annexe, ses envies d'évolution et de modernité prennent le pas sur son métier d'inspecteur et c'est un peu dommage. Car il faut ce genre de personne, peu bureaucratique et cultivée,  au sein d'une police dominée et dirigée par le Parti. Bon, il reste malgré tout ce personnage poète attachant s'intéressant de près, malgré tout, à l'enquête et son évolution mais j'espère bien qu'il restera ce flic intègre qu'on connaît.

Encore une fois, la poésie et la nourriture prennent une grande place à l'histoire et c'est ce qui donne cette tonalité tout à fait particulière et attachante à cette série policière. Mais alors, qu'est-ce que ça me donne faim ! Je ne vous dis pas comme j'ai envie de manger chinois en lisant ce livre ! :D

Le style de l'auteur, ou du moins sa traduction, est toujours très agréable à lire, j'aime beaucoup.

En conclusion, encore une très bonne enquête de l'inspecteur Chen (ou de l'inspecteur-adjoint Yu devrais-je dire :)) qui dépeint Shanghai prise entre traditions et modernité, montre l'influence que les exactions du passé ont eu sur de nombreuses personnes et surtout qui donne envie de déclamer des vers et de manger ! :D En tout cas, si vous voulez savoir qui a tué Yue Lige la dissidente et ce que signifie être une "petite secrétaire", lisez-le ! Quant à moi, il me tarde me plonger dans de nouvelles enquêtes de Chen et Yu !

Note :



 Ce livre fait partie du Challenge ABC 2015 de Nanet
  14/26

du Challenge Thrillers et Polars 2014-2015 de Liliba
qui a passé le flambeau à Canel 
11/8

et du Challenge Fantasy/Thrillers de Licorne,
avec les thrillers/policier à l'honneur ce mois-ci
Thrillers
1/2 
9/12

4 Comments


Je ne connais pas du tout, je sais que cet auteur est très lu pour combler les lettres un peu compliquées dans les ABC ! ;)

Il faudra que j'essaie, est -il important de commencer par la première enquête ?
Merci Frankie !


C'est vrai que c'est pratique pour l'ABC mais en dehors de cela, c'est aussi très très bien ! :) Et je ne sais pas si c'est important de commencer par la première enquête disons que comme dans chaque série de ce genre, même si les enquêtes sont indépendantes, c'est mieux car on voit l'évolution des personnages et de leurs vies, ce serait dommage de commencer par la fin :) Merci pour ton commentaire, Licorne.

Walpurgis a écrit :

Ah ! Je ne suis pas la seule à avoir l'eau à la bouche en lisant ce livre ! Tout ne me fait pas envie mais tout de même.
J'ai bien apprécié l'enquête, ça se lit très facilement et on en apprend énormément sur la Révolution culturelle et ses ravages. Ca me donne envie d'en savoir plus.
J'étais contente que Yu soit plus présent et comme tu dis Chen commence à jour à un jeu dangereux mais en même temps comment lui en vouloir ? J'étais contente de son comportement envers Nuage Blanc, j'ai l'impression que certaines personnes voudraient le corrompre.


C'est vrai que dans cette série, tout est intéressant aussi bien au niveau historique et culturel que culinaire. Merci pour ton commentaire, Wal et désolée pour le retard dans mes réponses aux commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.