14

Nos étoiles contraires de John Green

Titre original : The Fault in our Stars

Résumé :
Hazel, jeune fille de 16 ans, est atteinte d'un cancer incurable et n'attend plus grand chose de la vie. Sa rencontre avec Augustus à un groupe de soutien va changer la donne...





Mon avis :
Voilà un livre qui a fait énormément parler de lui il y a quelques mois (et encore maintenant) tant il a touché les lecteurs. Je comptais attendre que la pression (la passion ?) retombe un peu avant de le lire mais comme il a été choisi pour le Book Club de juillet, je me suis dit que c'était le moment de le découvrir. Et je dois dire que j'ai trouvé cette histoire très bien, même si ce n'a pas été un coup de coeur.

Hazel, 16 ans, est atteinte d'un cancer dont elle sait l'issue fatale même si son dernier traitement lui permet de mener une vie presque normale (normale, avec une bouteille d'oxygène, étant relatif...). Elle porte un regard assez cynique sur le monde qui l'entoure et sa mère essaie par tous les moyens de la faire sortir. Pour lui faire plaisir, Hazel se rend à un groupe de soutien et y rencontre Augustus, un jeune homme en rémission, qui avec humour et patience va lui redonner goût à la vie.

J'avoue que j'appréhendais un peu de lire ce roman parlant de jeunes cancéreux. Cette maladie est un sujet qui me touche de près puisque ma maman en est décédée il y a quatre ans et sur lequel je reste assez sensible. Sensible, tout en étant assez blasée je pense, puisque ce livre qui m'a touchée bien sûr, n'a pas eu l'effet, non plus, qu'il a sur ses autres lecteurs.

L'histoire est émouvante bien sûr, agréable à lire et j'ai versé ma larme sur la fin et surtout, grâce à son talent d'écriture, l'auteur évite le pathos, le mielleux pour nous livrer un récit plein de charme, voire un peu conte de fées par moment. Mais en voulant éviter à tout prix de s’appesantir sur la maladie (même si elle est omniprésente), le tout manque peut-être parfois d'un petit quelque chose.

Malgré ce manque, j'ai beaucoup aimé suivre le parcours, souvent douloureux, de Hazel et Augustus. C'est une histoire toute simple, deux ados se rencontrent, s'attirent alors que leurs jours sont comptés à plus ou moins long terme et c'est finalement la vie de tous les jours qui se déroulent sous nos yeux, avec des joies, des peines, des drames et des grands bonheurs.

J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux. Hazel paraît un peu distante voire cynique de prime abord mais n'oublions pas qu'elle vit avec sa maladie depuis l'âge de 13 ans et que c'est un fardeau bien lourd pour une jeune fille qui se sait condamnée. Du coup, j'ai aimé ses côtés un peu je-m'en-foutistes". Et on devine malgré cela une ado sensible.

Augustus est également très attachant. Il a l'air de prendre les choses avec plus de légèreté qu'Hazel mais lui aussi a vécu bien des drames et avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, comme Hazel, car qui dit rémission ne veut pas dire guérison. Spoilers, surlignez pour lire : D'ailleurs, je me doutais bien que ça allait mal finir pour lui, ma mère aussi allait beaucoup mieux à un moment et 3 mois après elle était morte...

J'ai éprouvé beaucoup d'empathie pour la mère d'Hazel. Durant le Book Club, certains lui ont reproché de surprotéger sa fille mais moi qui suis mère de grands enfants, jeunes adultes, je la comprends tout à fait. Elle s'inquiète pour elle, n'a pas envie de la perdre mais j'ai trouvé qu'elle essayait souvent de sourire, d'intéresser sa fille à vivre en dehors de son cocon et je l'ai beaucoup appréciée pour cela.

Dans le roman, il y a un personnage qui ne m'a pas plus du tout, Van Houten, un écrivain  dont Hazel puis Augustus adorent le livre et qui va faire partie de leur vie (sans en dire plus). C'est vraiment un personnage peu attachant, voire méprisable.

Le style de l'auteur est très agréable à lire. Il écrit d'un ton léger sur un sujet grave et instille une pointe d'humour dans son récit ce qui l'allège. Une adaptation ciné va voir le jour (je crois même qu'elle est déjà tournée ou en cours de tournage), je suis très curieuse de voir ce que ça donnera sur grand écran.

En conclusion, une très jolie histoire qui m'a émue sans que ce soit pourtant un coup de coeur mais que je recommande si vous avez envie de suivre la vie de deux ados attachants. Et si vous voulez voir Hazel et Augustus défier la maladie et essayer de vivre une vie normale d'adolescents, lisez-le.

Note :



Retrouvez de nombreux autres avis sur Logo Livraddict


Ce livre fait partie du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle et Kalea
18/20

du Challenge Version Originale d'Avalon
   26

et comme il se passe à Indianapolis - Indiana, 
il fait partie du Challenge 50 États - 50 billets de Sofynet
 27/50
 L'Indiana est un état qui se trouve dans la région des Grands-Lacs. Il fut le 19e état à rejoindre l'Union en 1816. Sa capitale est Indianapolis où se situe l'histoire du livre et c'est également la ville la plus grande.

14 Comments


J'ai exactement le même ressenti :) Pas de coup de coeur, mais vachement ému par ce livre :3

Le film a commencé à être tourné hier :P


Je suis contente que tu aies aimé... :)
le passage a surligner m'a fait frissonner :((

Bref j'aime Green d'amour et je suis contente que ce livre t'ait plu malgré quelques bémols...


Comme toi j'ai été émue, j'ai versé ma petite larme mais ce n'est pas un coup de coeur. Cela doit tout de même être dur de lire ce genre de livres quand il fait écho à notre propre vie :(
Moi aussi j'ai beaucoup aimé la maman d'Hazel, je la trouve courageuse et elle a les bonnes réactions avec sa fille, son papa aussi m'a plu, tellement sensible, ça change de la vision des papas que j'ai. Toute la partie avec Van Houten m'a gênée, je n'ai pas aimé... J'ai préféré le quotidien, les blagues avec Izaak.


Même ressenti que toi.
Depuis le temps que je le voyais sur la toile, je suis contente de savoir de quoi il en retourne.
Parfois, j'ai pensé que la maladie était trop trop ... mais Ce dosage devait être voulu par l'auteur.
J'ai aussi trouvé Hazel assez distante surtout à la fin...
Mais bon, j'ai passé un moment de lecture qui m'a plu.


J'ai très envie de découvrir ce titre qui fait tant d'émules, mais l'occasion ne s'est pas encore présentée... Un jour, sûrement :)


J'attends encore car j'ai trop d'attentes... il faut que j'oublie les billets que j'ai lu et alors je m'y plongerai


Je trouve que tu as fait une très jolie chronique sur ce livre! Et moi aussi j'ai détesté le personnage de Van Houten!!


Une magnifique histoire je trouve !


J'ai beaucoup aimé ce livre cependant je suis comme toi je ne le trouve pas aussi touchant que tout le monde le dit. Mais je suis d'accord John Green écrit merveilleusement bien, d'ailleurs si tu ne l'as pas lu je te conseille vivement "Qui est-tu Alaska ?" du même auteur. Je trouve ce livre encore mieux que "Nos étoiles contraires".


Je croise beaucoup de critique de ce livre (notamment pour le challenge), et j'hésite quand même à le lire, malgré le positif qui en ressort... Si l'occasion se présente, on verra ;) Hop, billet ajouté !


On en a tellement entendu parler que j'ai fini par être rebuté par ce livre. Je vais encore attendre un peu avant de le découvrir !


Tout à fait de ton avis!


Je suis désolée pour ta mère...
Bisous !


@Max Hell, oui, j'ai vu que le tournage du film avait commencé.

@Cess, faudra que je lise un autre livre de lui.

@Bykiss, oui moi aussi j'ai aimé le quotidien et Isaac.

@Stellade, moi aussi, je suis contente de l'avoir enfin découvert.

@Bouchon, oui, j'espère que tu auras l'occasion de le lire.

@Kikine, oui, c'est une bonne idée. :) J'avais lu très peu de billets dessus donc je n'avais pas particulièrement d'attentes et c'est tant mieux.

@Latetedansleslivres, merci ! Et je connais peu de monde qui ait aimé Van Houten.

@Anne-C, oui très belle.

@Shaïna, ah il faudra que je le lise alors !

@Sofynet, d'habitude, je suis assez circonspecte sur les critiques élogieuses mais bon je dois dire qu'elles sont en partie méritées. Donc n'hésite pas à le lire.

@Iluze, je te comprends, ça me fait cela aussi sur certains livres mais il vaut le détour quand même.

@Karine, :)

@Arcaalea, merci. C'était il y a 4 ans mais elle me manque toujours autant...

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.