24 décembre 2020

La ligne blanche, Walking Dead tome 29 de Robert Kirkman et Charlie Adlard

Titre original : Lines We Cross

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Bouleversé par la mort d'Andrea qu'il considérait comme sa seconde mère, Carl a du mal à s'en remettre. Maggie, elle, n'accepte pas que Rick puisse laisser Negan en liberté. Michonne et quelques autres partent en mission de reconnaissance pour trouver la communauté où vivrait Stephanie la jeune femme qui communique avec Eugène depuis plusieurs mois. Mais en chemin, c'est quelqu'un d'autre qu'ils vont découvrir. Et le leadership de Rick, est, UNE FOIS DE PLUS, remis en question, cette fois-ci par Dwight...

 
 
 
Mon avis :
Je ne devrais pas laisser passer autant de temps entre deux tomes de Walking Dead. Déjà que j'ai tendance à me lasser depuis de nombreux tomes, l'écart entre le tome 28 et ce 29e tome, 21 mois, n'a pas du tout été bénéfique ! J'ai lu ce roman sans grande conviction et l'ai trouvé très moyen.

Je ne sais pas si c'est la période qui n'était pas propice mais, franchement, ce tome est une grosse déception. Il ne se passe pratiquement rien à part quelques scènes intéressantes et chocs mais dont on n'a pas la résolution dans ce tome. Et c'est très bavard ! J'avais envie de leur dire de se taire à tous, tellement leurs blablas m'agaçaient !
 
Après, je pense que je ne suis pas objective car quand j'ai refeuilleté le tome pour faire cette chronique, j'ai vu qu'il y avait des moments intéressants (oui je l'ai déjà dit), notamment quand Michonne et ceux qui l'accompagnent rencontrent Princesse, une jeune femme qui met un peu d'animation dans ce tome anémique.

Disons qu'au bout de 29 tomes, il n'y a rien de bien nouveau. Rick est bousculé en temps que leader, oh quelle surprise ! Ça a été le cas plusieurs fois donc rien de nouveau sous le soleil.

Que Maggie soit énervée que Negan soit en liberté, oui on peut tout à fait le comprendre, même si cela fait des années qu'il a tué Glenn. D'ailleurs, je trouve que la façon dont cela est traité est tout à fait judicieux et Maggie la joue assez finement d'ailleurs ce qui va lui permettre d'avancer enfin.
 
Quant à Negan, son évolution est également intéressante.

Pour le reste, rien à dire de plus.

Côté dessins, j'ai toujours un mal fou à reconnaître les gens, je dois faire un gros effort de concentration ! Bon, Jesus, lui, j'arrive à bien le reconnaître, Dwight aussi, Rick j'ai plus de mal mais alors Maggie, je ne la capte pas du tout ! À chaque fois que je la vois je me demande qui c'est ! :D

Et côté dialogues, c'est bavard je l'ai dit.
 
En conclusion, c'est donc une lecture très moyenne en ce qui me concerne, en partie par lassitude et parce que j'ai laissé passer trop de temps depuis le dernier tome et en partie parce qu'il ne se passe rien de bien nouveau, à part une nouvelle personnage qui a l'air sympa. Et puis c'est très bavard. Le point positif c'est la fin de la série a été annoncée avec le tome 33, donc ça me motive à finir la série car il me reste peu de tomes à lire et le prochain, le 30e, dont la couverture est spoilée à la fin de ce tome-ci, semble annoncer un changement. Du coup, je pense ne pas attendre trop longtemps pour le lire !
 
Note :



 
Le livre fait partie du Challenge Un genre par mois d'Iluze
au mois d'octobre : Fantastique, Horreur
10/12

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir :)