0

L'astre des ténèbres, The Dark-Hunterverse tome 18 de Sherrilyn Kenyon

Titre original : Bad Moon Rising

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Aimée Peltier et Fang Kattalakis se sont aimés au premier regard mais elle est une ourse-garou et lui un loup-garou et leur amour est interdit...



Mon avis :
Vous savez que la saga des Dark-Hunters et leur acolytes (les were-hunters, les dream-hunters et j'en passe) est ma saga de romance paranormale préférée et je vous en ai déjà parlé longuement dans cet article. Depuis qu'on a fait leur connaissance dans les premiers tomes de la saga, j'ai toujours beaucoup aimé Aimée et Fang, les amoureux "maudits" qu'on a croisés deux-trois fois si ma mémoire est bonne. Cela faisait bien longtemps que l'auteure n'avait pas fait un tome sur un garou (le dernier étant celui sur Wren Tigarian, il y a 9 tomes... ah non c'était le suivant, celui qui se passait à Seattle, Dark Side of the Moon ) et comme cela fait plus de 10 ans que j'ai lu les 14 premiers tomes, autant dire que cela faisait un bail que j'avais pas vraiment croisé le Sanctuaire et les Peltier et assimilés. Du coup, j'ai été super contente de les retrouver et notamment d'en savoir plus sur Fang et Aimée. Le seul hic c'est que l'histoire n'est pas la suite des 17 tomes précédents mais parallèle aux tomes 3 à 9 donc j'ai un peu oublié certains événements. Ce n'est pas très important car cela a été une lecture très agréable.

Pour ceux qui ne connaissent pas les were-garous, je vous invite donc à lire mon vieil article dont je parle plus et qui raconte leur genèse mais je n'y parle des Peltier et des Kattalakis que de façon assez succincte.

Les Peltier sont donc une famille d'ours qui tient le Sanctuaire, un bar créé dans le Vieux Carré de la Nouvelle-Orléans, par Nicolette et Aubert les parents, en vue d'offrir un abri et un refuge à toutes les créatures. Ceux qui viennent doivent laisser toutes velléités de vengeance ou de meurtre à la porte. Aimée est le seule fille de la tribu Peltier, elle est donc précieuse à bien des égards. Fang, lui, est le frère de Vane, ils sont loups tous les deux. Seulement Vane est un Arcadien (Né humain se transformant en loup), alors que Fang est un Kattagaria, né loup et se transformant en humain) mais ils s'adorent et se protègent.

Quand ce tome commence, Vane et Fang ne sont à priori que de passage à la Nouvelle-Orléans car ils sont avec leur meute pour protéger les femmes (dont leur soeur bien aimée) qui attendent des petits. Des circonstances brutales puis tragiques vont les amener au Sanctuaire etles y faire rester pour Fang qui va connaître bien des épreuves mais rencontrer la jolie Aimée qui lui est interdite.

Comme je l'ai dit, le tome se passe en parallèle des tomes 3 à 9, puisqu'il est question de Talon et Sunshine (le couple du tome 3), de la rencontre puis la relation entre Vane et Bride et de tout ce qu'il arrive à Wren dans le tome 9. Cela peut faire redondant mais quand on a lu les tomes il y a 10 ans, ce n'est pas dérangeant. Et surtout il y a beaucoup plus. l'histoire ne porte pas seulement sur Fang et Aimée, ou les Lycanthropes. Ceux-ci sont au coeur de l'intrigue bien sûr et on en apprend un peu plus sur leur fonctionnement, la façon dont ils sont dirigés et on apprend aussi que Savitar joue un rôle assez conséquent dans tout cela.

Bad Moon Rising, c'est aussi un mélange où l'on retrouve pratiquement toutes les créatures du Dark-Hunterverse, les Chasseurs et les garous bien sûr mais aussi les Daimons, toutes sortes de démons également, et, nouveauté, des chasseurs de démons.

J'ai toujours aimé Fang et Aimée car dans les tomes où ils apparaissaient ils étaient mignons comme tout et j'ai toujours eu l'impression que Fang était un timide alors qu'on voie dans ce tome que pas du tout, il est même plus féroce que Vane qui passe presque pour un enfant de coeur. Fang est soumis à rude épreuve dans ce tome, non seulement parce qu'il aime Aimée mais personnellement son chemin va être bien tortueux. Je dois dire qu'il (le chemin) m'a beaucoup intéressé.

Aimée n'est pas que la petite chérie de la famille qu'il faut protéger, elle est beaucoup plus forte que cela et surtout a des capacités que les autres ne connaissent pas. J'ai beaucoup aimé en apprendre davantage sur elle et surtout sur la famille Peltier, les parents, les enfants, les deuils qu'ils ont vécu et j'en passe. Et j'ai beaucoup aimé la relation d'Aimée avec son frère Dev.

Ce tome est l'occasion de retrouver des personnages qu'on voit régulièrement dans les autres tomes ou qu'on a vus et d'autres qui sont morts. Cela m'a fait quelque chose de revoir Cherise, la mère de Nick Gautier dans ce tome par exemple. Ou d'entendre parler de Nick alors qu'il est encore un jeune chien fou, bien avant tous les événements qui vont changer sa vie... J'ai aimé revoir Acheron et Simi, Valerius et de nombreux autres qu'on croisait alors.

Et j'ai été très surprise par Savitar. J'ai un peu de mal à comprendre exactement quel est son rôle et qui il est vraiment (et apparemment personne, pas même Acheron ne le sait non plus :D), on sait que c'est un des derniers Chtoniens, qu'il est vivant depuis la nuit des temps, qu'il a des pouvoirs immenses et qu'il est le garant d'une sorte d'équilibre entre les créatures. Et dans ce tome, on apprend aussi qu'il supervise l'Omegrion, le conseil des lycanthropes et qu'il agit comme une espèce de juge et a un pouvoir de vie et de mort sur les garous. Et il peut se montrer très cruel. Bref ce n'est pas que le mec en chemise hawaïenne débonnaire qu'il nous montre parfois.

Le style de l'auteur est toujours très agréable à lire en anglais, j'adore sa façon de raconter, c'est très plaisant, addictif et franchement j'ai lu le livre assez rapidement moi qui lis comme un escargot. Et j'ai aimé aussi que les deux amoureux ne couchent pas de suite. Il faut attendre pratiquement la fin du roman pour avoir une scène de sexe.

En conclusion, voilà un tome très sympathique, qui permet d'éclairer sous un jour nouveau la relation entre Fang et Aimée et de voir ce qu'il leur est arrivé avant qu'on quitte les garous il y a bien des tomes. Outre leur histoire d'amour, j'ai été très intéressée par tout ce qu'il se passait autour, des choses que l'on savait déjà, d'autres qu'on a apprises, les découvertes qu'on a faites et surtout de revoir des personnages emblématiques de la saga, qu'on aime (ou déteste suivant qui ils sont). Et surtout le livre se termine de façon bien énigmatique (avant la conclusion) et je ne crois pas que cela ait été traité dans les tomes entre le 9e et le 18 donc je pense que ce sera abordé dans les prochains. J'ai vraiment hâte de trouver du temps pour lire le 19e tome, No Mercy (mais je pense lire le premier tome des Chroniques de Nick avant). Quant à vous, j'espère vous avoir donné envie de lire ce tome ou de continuer la saga si vous avez aimé Fang et Aimée au début de la série et n'avez pas continué.

Note :



Le livre fait partie du Challenge ABC 2018 de Nanet
  11/26

du Challenge Read in English 2017 - 2018 que j'organise 
12

et du Baby Challenge Bit-lit de Livraddict
 2/20

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.