3

Au revoir là-haut d'Albert Dupontel

Posté par Frankie le 19 juin 2018 à 11:24 - Catégorie : , , , ,
avec Nahuel Perez Biscayart, Albert Dupontel, Laurent Lafitte, Mélanie Thierry, Niels Arestrup, Emilie Dequenne, Heloïse Balster

Résumé :
Après la première guerre mondiale, deux rescapés, Albert Maillard, un comptable, et Édouard Péricourt, un jeune dessinateur de génie défiguré dans le conflit, décident de monter une arnaque aux monuments aux morts...



Mon avis :
Je n'ai jamais lu le roman de Pierre Lemaître dont est tiré le film (shame on me) et je n'avais pas particulièrement envie de voir le film avant sa sortie. Ne me demandez pas pourquoi, j'ai parfois des lubies comme ça :) Mais j'en ai entendu beaucoup de bien et j'ai failli aller le voir lors d'un séjour à Paris début décembre. Au moment des César quand il a été nommé plusieurs fois et considéré comme un candidat sérieux aux récompenses majeures (il a eu entre autres celles du meilleur réalisateur et de la meilleure adaptation), je me suis dit que je verrais bien ce film qui entendait chiper les prix à mon chouchou 120 battements par minute et c'est une semaine après la cérémonie que j'ai pu le regarder et je dois dire que j'ai eu un beau coup de coeur pour ce chouette film.

Au revoir là-haut est un grand et beau film populaire. On a tendance à employer le terme populaire de façon péjorative mais ce n'est pas le cas ici. C'est à dire que c'est un film qui n'est ni une grosse comédie bien grasse, ni un film d'auteur prise de tête mais une histoire accessible à beaucoup, passionnante à suivre et bien jouée.

Je dois dire que j'avais un peu peur du sujet avant de voir le film. Deux rescapés de la grande guerre qui montent une arnaque aux monuments au mort, ce n'est pas l'intrigue la plus glamour qui soit :D et pourtant ça marche. Parce que Dupontel livre un film sincère et tendre avec juste ce qu'il faut d'ironie et de grincements :) C'est tiré d'un roman dont le matériau doit être déjà très bon mais l'acteur réalisateur a su capturer toute la poésie qui se dégageait de cette histoire aux côtés tragiques et romantiques.

Et puis les acteurs sont excellents. Dupontel n'en fait pas des tonnes, il reste même en retrait, avec de rôle d'ancien comptable un peu timide, alors qu'en tant que réalisateur il aurait pu se mettre plus en avant. Du coup, cette humilité sert énormément son personnage qui devient un héros malgré lui.

Mais celui que j'ai préféré entre tous c'est bien sûr Nahuel Perez Biscayart qui m'avait déjà bouleversée dans 120 BPM. Ici il campe un jeune héros à la destinée tragique et on voit finalement peu son visage caché derrière des masques, mais qu'il est expressif avec eux, qu'il arrive à faire passer bien des émotions ! Il m'a énormément touchée du début à la fin. Et s'il n'avait pas eu le César du meilleur espoir masculin pour le Campillo c'est avec ce film qu'il aurait pu l'avoir.

J'ai aussi beaucoup aimé la petite fille qui accompagne nos deux compères. Je l'ai trouvée convaincante.

J'avais dit lors de ma chronique de Elle de Verhoeven que je n'aimais pas vraiment Laurent Lafitte qui jouait toujours des types désagréables et là, bingo, qu'est-ce qu'il joue ? Une ordure. Ce n'est pas cela qui va le faire remonter dans mon estime ! :D Mais il joue très bien ce rôle de salopard fourbe, ça on ne peut le nier.

Les femmes sont plus en retrait, que ce soit Mélanie Thierry ou Emilie Dequenne qui a quand même un rôle un peu plus conséquent.

Je ne peux pas comparer la réalisation de Dupontel à ses autres films mais je l'ai trouvée très bien. J'ai lu des critiques qui la comparait à celle des Carot/Jeunet et en y réfléchissant c'est pas faux. Mais c'est peut-être aussi l'époque à laquelle se déroule le film qui veut ça. Mais le fait est que le film est bien filmé, avec de belles images, un rythme pas forcément emballant mais sans temps mort.

En conclusion, je suis vraiment ravie d'avoir découvert ce film car il a été un coup de coeur et ça aurait été dommage que je passe à côté. Il faudrait que je lise le livre un de ces jours. Et si vous voulez découvrir si Albert Maillard et Édouard Péricourt arriveront à monter leur arnaque, regardez-le.

Note :



Le film fait partie du Challenge Le film de la semaine 2018 de Benji
11/52

3 Comments


J'ai l'intention de lire le roman avant ! Et le film suivra très certainement, maintenant que je sais qu'il en vaut la peine, merci :)


Je l’ai vu en avant première l’ete dernier et ça a été un coup de cœur aussi. Depuis j’ai lu le roman, l’adaptation est très fidèle ( sans être du 100%) et très respectueuse de l’ecrit ( mais si j’ai bien suivi l’auteur a participé ��). Bref j’ai adoré aussi le roman.


J'ai adoré ! Malgré le tragique il y a de la magie dans ce film !
Ça m'a donné envie de voir d'autres films de Dupontel.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.