0

Deuils de miel, Sharko tome 2 de Franck Thilliez

Résumé :
6 ans après les évènements de Train d'enfer pour Ange Rouge et un an après avoir vécu un drame terrible, le commissaire Sharko se lance sur la piste d'un tueur particulièrement retors qui utilise des insectes pour parvenir à ses fins...






Mon avis :
Après la première enquête du commissaire Sharko il y a deux ans et celle du lieutenant Hennebelle, l'an dernier, j'ai continué ma lecture des thrillers de Franck Thilliez avec cette 2e enquête de Sharko. Un thriller qui est une fois de plus sanglant et terrifiant et qui m'a beaucoup plu.

Quand j'avais lu Train d'enfer pour Ange Rouge, j'avais aimé mais n'avait pas été vraiment surprise. J'avais ensuite un peu mieux accroché avec La chambre des morts. Avec Deuils de miel, on est dans la lignée des deux précédents, c'est un thriller très efficace, méticuleux même je pourrais dire, pas vraiment surprenant non plus, quoique... Je n'ai pas deviné le coupable et c'est un bon point. En tout cas, c'est hyper tordu avec des airs à la Silence des Agneaux pour certains côtés et les méthodes employées par le tueur sont glaçantes. Il faut avoir l'estomac et le coeur bien bien accrochés car c'est gore et malsain.

Quand j'ai dit que ce n'était pas trop surprenant, je parlais surtout de ce qu'il arrivait à Sharko, des trucs que j'ai devinés rapidement, comme j'avais deviné un peu la même chose dans un roman d'un autre auteur il y quelques années (je ne mets ni le nom de l'auteur ni le titre du roman pour ne pas spoiler ceux qui auraient lu Deuils de miel et pas l'autre et vice-versa). Ce n'est peut-être pas évident au tout début mais ça le devient vraiment très rapidement. Mais bon du coup, c'est difficile de parler du personnage sans spoiler mais ce bon commissaire passe par des phases assez difficiles.

Spoilers sur le premier tome

Il faut dire que l'auteur n'épargne absolument pas son personnage. Dans le premier tome, la femme de Sharko avait été enlevée mais l'issue avait été heureuse et on avait quitté le commissaire avec sa femme et une petite fille. Coup de théâtre quand on commence Deuils de miel, il s'est passé un drame terrible et Sharko a du mal à surmonter cette épreuve. Du coup, cela se ressent sur son travail, sa santé et tout le reste. Et j'avoue que ça m'a super attristée d'apprendre ce drame. En même temps, si Sharko n'avait plus été dans la police, il n'y aurait pas eu d'histoire, CQFD :) Le personnage m'a pas mal touché, c'est celui auquel j'ai le plus accroché. Sans doute parce qu'il est omniprésent.

Du coup, j'ai peu de souvenirs des autres personnages, que ce soit ses collègues ou supérieurs ou le tueur. Enfin, si, je me souviens bien de tout mais les personnages ne sont pas très marquants.

Dans le premier tome sur Sharko, j'avais eu du mal avec le style de l'auteur, trop poétique et imagé. C'était mieux passé dans le tome sur Lucie Hennebelle car il me semblait moins présent. Ici, on retrouve ce léger travers mais je dois admettre que cela ne m'a pas gêné, j'ai même trouvé que ça allait bien avec l'histoire :) Comme quoi, on peut changer d'avis :) Et outre le style un peu forcé, l'auteur sait très bien raconter et nous tenir en haleine.

En conclusion, avec Deuils de miel, on retrouve le commissaire Sharko, pas au mieux de sa forme, physique ou mentale, et avec une affaire qui va le mettre à rude épreuve car les meurtres qu'il doit résoudre ont été ingénieusement montés par un tueur retors.  Alors si vous voulez savoir le pourquoi du titre et ce que vit le commissaire Sharko et, bien sûr, savoir qui est le tueur, lisez-le.

Note :



Le roman fait partie du Challenge ABC 2018 de Nanet
  9/26

  du Challenge Polars et Thrillers de Sharon
9

 Thrillers/ Policer : 6/9
Total :11/18
Point Bonus pour le livre : 3
et 1 point pour l'alternance des genres

et du Baby Challenge Thriller de Livraddict
2/5
7/20

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.