6

Les Douze, Le passage, tome 2 de Justin Cronin

Titre original : The Twelve

Spoilers sur le tome précédent

Résumé :
5 ans après avoir réussi à vaincre l'un des Douze, Peter, Amy, Alicia et leurs compagnons essaient de survivre tant bien que mal, chacun à sa façon. Mais tandis que le gouvernement texan en place et l'armée ne se donnent pour mission que protéger leurs intérêts et les rares survivants, nos amis entendant bien porter un coup fatal au 11 Viruls restants et par lesquels tout à commencé...


Mon avis :
 Il y a un an, j'avais lu le premier tome, Le Passage, que j'avais énormément aimé malgré quelques petits défauts très américains. Cette année, profitant des vacances, je me suis replongée dans cette saga en compagnie de quelques copinautes qui m'avaient accompagnées à l'époque. Une fois de plus, j'ai beaucoup aimé l'histoire racontée par Justin Cronin même si elle m'a un tantinet moins plu que le tome précédent.

Année zéro de l'épidémie, Lila, enceinte, rencontre Grey, un homme mystérieux qui s'emploie à la protéger. Kitteridge, un ancien d’Afghanistan, le "dernier rempart" de Denver, dégomme du Virul à tout va mais va devoir s'échapper lorsque le gouvernement se lance sur ses traces. Et Danny, un jeune homme un peu simple, prend sous son aile Tim et April, dont les parents sont morts, et, au volant de son bus scolaire, essaie d'échapper à l'épidémie. Horace Guilder, un agent gouvernemental, essaie, lui, de survivre par tous les moyens...
Année 73 de l'épidémie, un terrible massacre a lieu dans un champ près de Kerrville, une des seules villes abritant des survivants.
Année 97, 5 ans après avoir réussi à éliminer l'un des Douze, les douze hommes devenus Viruls et à l'origine de l'épidémie, Peter, Alicia, Amy la mystérieuse jeune fille qui les a aidés et leurs compagnons, ont repris un semblant de vie et essaient de survivre et surmonter la perte de ceux qui sont morts. Déterminés à éliminer les onze restants, et malgré l'inaction de l'armée, c'est dans l'Iowa et contre une menace peut-être plus terrible que les Viruls que leur destin et celui de l'humanité va se jouer...

Voilà une chronique assez difficile à faire car le livre est dense avec beaucoup de choses et pourtant je n'ai pas envie de tout vous raconter bien sûr ! :) D'ailleurs à ce sujet, je trouve que la 4e de couverture de l'édition française en dit beaucoup trop et j'ai essayé d'édulcorer cela dans mon résumé.

Le début du roman désarçonne un peu. En effet, nous avions laissé Le passage 100 ans après le début de l'épidémie avec une incertitude concernant les personnages que nous venions de quitter. Or quand commence Les Douze, après un prologue en forme de récapitulation des événements du Passage (bien utile pour s'en rappeler), l'auteur revient au début de l'épidémie et nous fait connaître de nouveaux personnages et de nouveaux lieux. C'est intéressant dans la mesure où ça permet de découvrir plus en profondeur ce qu'il s'est passé mais on se demande comment cela va s'imbriquer avec les événements ultérieurs (Et puis, on s'attache à des personnages qu'on ne reverra pas forcément ensuite et c'est un peu un crève-coeur...). Puis l'auteur passe à un événement marquant de l'an 73 après l'épidémie et là encore on se demande comment tout ça va se raccrocher au wagon de l'histoire principale, à savoir la lutte contre les Viruls, et surtout les Douze d'origine, et avec Peter, Amy and co. Mais au fur et à mesure que l'histoire avance, les pièces du puzzle se mettent peu à peu en place et on comprend pourquoi l'auteur a pris de le temps de revenir en arrière.

Justin Cronin nous a donc concocté une histoire principale (qui se passe 5 ans après Le passage) extrêmement bien ficelée, intense mais avec les mêmes travers que pour son premier tome. C'est un roman très américain, où le religieux et le militaire sont assez présents. Ce n'est pas gênant en soi mais j'ai eu l'impression qu'il avait voulu faire parfois dans la surenchère et sortait de temps en temps l'artillerie lourde pour faire avancer son histoire et ses intrigues. Les Douze sont au Passage ce qu'Aliens (le 2e) était à Alien (le premier) ! :)

En fait, c'est quand l'auteur se recentre sur ses personnages et son histoire d'origine qu'il est formidable et qu'il nous emporte. Quand il se concentre sur Peter, Alicia, Amy, Wolgast, chacun ayant un destin à accomplir, qu'il nous offre les scènes les plus belles et les plus poignantes et on oublie bien vite les réserves qu'on a pu avoir à certains moments.

Certains passages sont durs et sombres et renvoient à un période terrible de l'histoire mondiale avec dictateur et camps de concentration, asservissement de la masse pour arriver à ses objectifs... Je ne veux pas en dire plus mais nos personnages préférés vont devoir affronter une menace presque plus dérangeante que 12 Viruls. Et la fin promet des choses très intéressantes pour le tome 3, The City of Mirrors...

Mes personnages préférés restent Peter, Amy et Alicia. Peter parce que c'est le héros humain par excellence, qu'il est attachant et qu'on a peur pour lui à chaque instant. Amy et Alicia parce que ce sont deux jeunes femmes/filles très intéressantes, très attachantes également et qui vont devoir embrasser leur destinée, surtout Amy, mais je n'en dirai pas plus.

Mais d'autres personnages tout aussi intéressants viennent se greffer à l'histoire, Lila qui est assez ambigüe et dont on ne sait trop quoi penser, Grey, un personnage touchant, Kitteridge, de prime abord le G.I Joe de base mais qui se révèle plus profond, Danny le gentil chauffeur de bus et bien d'autres encore comme Greer l'ancien militaire devenu déserteur pour avoir aidé Peter & co dans le tome 1 ou en Tifty un malfrat.
Quant à Horace Guilder que j'évoque dans mon résumé, c'est une ordure de première et je ne vous en dirai pas plus ! :)

Le style de l'auteur n'est pas très compliqué à comprendre en anglais même s'il faut s'accrocher lors de certains passages. Mais il a le sens du rythme et sait nous accrocher avec son écriture.

En conclusion, une chronique pas évidente à faire tellement il y aurait à en dire, sur une suite pratiquement aussi bonne que le premier tome et qui a su beaucoup me plaire malgré quelques réserves. J'ai hâte de découvrir ce qu'il va nous réserver pour la suite qui ne devrait sortir qu'à l'automne 2015. Et si vous voulez savoir notre bande de survivants sera de taille face aux Viruls et autres menaces que j'évoque brièvement, lisez-le !

Note :



C'est une lecture commune effectuée avec Heclea et Imaginelf.

Ce roman fait partie du Big Challenge 2014 de Livraddict

10/14

du Baby Challenge Science-fiction de Livraddict
12/20
(11+1 joker)

et du du Challenge Read in English d'Avalon
29

C'est aussi  le livre que j'ai choisi pour le challenge d'Iluze Un genre par mois
Ce mois-ci : la Science-fiction
 8/12

6 Comments


C'était très chouette de poursuivre la lecture de cette saga avec toi !
Je suis d'acc avec tout ce que tu dis, et je suis bien curieuse de pouvoir découvrir la suite, rendez-vous l'année prochaine :)


Je dois le lire, j'avais beaucoup aimé le 1, mais vu le pavé, j'ai du mal à m'y mettre :)


Il faut que je le lise aussi mais je vais attendre un peu et surtout que les enfants soient à l'école et au lycée :P


J'ai l'intégrale dans ma PAL, j'espère qu'il me plaira!! :)


Je ne lis pas pour ne pas être spoilée. Je pense que j'ai les deux tomes. Quelque part!


@Heclea, c'est toujours un plaisir de faire des LC avec toi ! Et oui vivement que la suite sorte !

@Ptitelfe, il est moins épais que le premier et il se lit très vite malgré toutes ces pages. N'hésite pas à le lire.

@Belledenuit, donc maintenant tu peux le lire ! ^^

@Latetedansleslivres, j'espère aussi !

@Karine, retrouve-les et lis-les, c'est un ordre ! :D

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.