9

Cellulaire de Stephen King

Posté par Frankie le 30 janvier 2011 à 10:07 - Catégorie : , ,
Titre original : Cell

Résumé :
1er octobre, 15h03, Clayton Riddell espère vendre ses dessins lors d'un rendez-vous à Boston. Une impulsion téléphonique plus tard, le monde tel qu'il le connaissait n'existe plus et l'apocalypse, sous forme de zombies vivants, vient d'envahir les rues. Clay va essayer de sauver sa peau et retrouver son fils et sa femme restés dans leur petite ville. Une longue errance commence pour lui...


Mon avis :
Cela faisait des années que je n'avais pas lu de Stephen King (à part minuit 2 il y a 4-5 ans), en fait, depuis qu'il avait commencé à donner des noms de filles à ses romans ! :) J'étais très fan de Stephen King dans les années 80 et j'adorais lire ses romans d'horreur avec une préférence pour Le Fléau. Et puis j'ai lu Jessie, Dolores Claiborne et ces huis-clos m'ont profondément ennuyée. De plus, j'ai découvert Dean Koontz à ce moment-là et j'ai nettement préféré !

Bref, j'avais laissé tomber ce pauvre Stephen King comme une vieille chaussette quand, il y a pratiquement un an, Neph a organisé le Challenge Stephen King et je me suis dit que c'était l'occasion pour renouer avec le bonhomme. Trouver un livre qui pourrait me plaire ne fut pas chose aisée mais mon choix s'est porté sur Cellulaire. 4e de couverture très courte, ne dévoilant rien. L'année est passée et l'échéance arrivant le 1er février je me suis dit qu'il fallait que je me bouge un peu ! :)

J'ai donc lu Cellulaire et je dois dire que j'ai été plutôt agréablement surprise. Je m'attendais à ce qu'un tueur soit au bout du téléphone portable et terrifie le possesseur dudit téléphone, un peu comme au début de Scream mais il n'en est rien du tout. On est même à 1000 lieues de cela !

Clayton Riddell, dessinateur, essaie de percer grâce à ses bandes dessinées. Ce jour-là, 1er octobre, il  va peut-être réaliser son rêve puisqu'il a rendez-vous à Boston. Si ses dessins sont pris, il pourrait récupérer sa femme qui l'a quitté et voir son fils plus souvent. Hélas, à 15 h 03, le monde tel qu'on le connait s'arrête brusquement, tous ceux qui pendus à leur portable ont soudain un comportement complètement erratique et se transforment en zombies sanguinaires.

Clayton va vouloir alors rejoindre sa famille dont il n'a aucune nouvelles et fait chemin avec Tom, un compagnon d'infortune et Alice, une ado de 15 ans. Chemin parsemé d'embûches et de dangers surtout que "les phonistes", comme Clay les nomment, semblent avoir une conscience commune et obéir à un homme énigmatique qui semble porter un intérêt particulier à la petite troupe de survivants qui augmente au fil de leur périple...

Comme je l'ai dit plus haut, j'ai été plutôt agréablement surprise par ma lecture. Il faut dire que je n'en attendais pas grand chose et j'ai finalement retrouvé ce que j'aimais chez cet auteur dans mes jeunes années. C'est un livre qui se lit facilement, où les situations s'enchaînent bien et où on se demande constamment comment ça va tourner. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde même s'il m'a fallu mettre ce livre en stand-by par deux fois pour cause de lectures plus urgentes.

Cependant, il n'est pas exempt de défauts non plus, à commencer par la résolution du roman que je trouve rapide et facile. La tension monte pendant une bonne partie du livre pour retomber finalement comme un soufflé ! Je n'en dirai pas plus pour ceux qui voudraient le lire !

Ce n'est pas très gore non plus. Bien sûr on a notre lot de scènes un peu sanglantes, de membres arrachés et qui volent mais bon, quand on a lu David Wellington, Stephen King c'est de la roupie de sansonnet à côté ! :)

Côté personnages, j'ai trouvé difficile de m'attacher à Clay. Il est sympathique, essaie par tous les moyens de s'en sortir, d'aider les autres mais le fait qu'il ne soit pas le narrateur met une espèce de barrière entre lui et les lecteur.

J'ai plus aimé les autres personnages, à commencer par Alice, cette petite jeune fille de 15 ans avec un aplomb et un sang-froid que bon nombre d'adultes pourrait lui envier. Elle a été mon personnage préféré.

J'ai aussi été très touchée par Jordan, l'ado de 13 ou 14 ans, courageux, intelligent et qui n'a pas peur de prendre part à la guerre contre les "phonistes".

Quant à Tom, il est comme Clay, sympathique, courageux mais moins attachants que les deux ados.

Le style de Stephen King est sa force et sa faiblesse. C'est un peu cliché d'écrire cela mais tout à l'heure, je disais que j'avais retrouvé ce que j'aimais chez cet auteur mais d'un autre côté, je me suis crue également figée dans les années 80. Le style est le même, la façon de raconter ce genre d'histoire aussi, bref, il n'y a rien de bien original. J'ai aussi été un peu gênée par le fait que le personnage principal, celui qu'on suit tout le temps, Clay, ne soit pas le narrateur. Je lis de nombreux livres où le narrateur dit "je" et là, le fait de lire "il" ou "Clay" m'a déstabilisée. J'avais l'impression qu'on parlait parfois de quelqu'un d'autre ! :)

En conclusion, je suis très contente d'avoir renoué avec Stephen King à l'occasion de ce challenge même si, finalement, rien de bien nouveau n'est arrivé depuis la dernière que j'avais lu cet auteur. Et si vous voulez savoir pourquoi ceux qui avaient un téléphone portable sont tous devenus des "phonistes", si Clay retrouvera son fils ou sera contaminé, lisez ce roman qui reste, même s'il est sans grande originalité, agréable à lire. Quant à moi, j'ai encore... 1 jour pour regarder Christine, le film que je dois voir pour ce challenge ! ^^
Quant à l'auteur, je le retrouverai sûrement au cours de l'année 2011 dans La ligne verte pour un autre challenge.

Note :

1/2

9 Comments


Comme la plupart des S. King de ces dernières années, je n'ai pas aimé et pas terminé celui-ci... Par contre ses recueils de nouvelles restent top !


J'ai du mal avec Stephen King, c'est super si ton livre de 600 pages tu en fais un de 300 !! c'est trop long.


Je ne lis pas en détail, j'ai ce livre en Stand by depuis un moment et je compte bien le lire (j'ai bien vu que tu avais été agréablement surprise, donc ;o)) . Et cela me rappelle que je dois aussi finir ce challenge d'ici demain, en regardant un film.... Arrgghh !


Comme toi, j'ai eu une période King puis depuis le désert... j'ai toujours aussi eu du mal à trouver mieux que Shinning qui reste mon préféré !


Je crois que Cellulaire est la dernière "nouveauté" (et depuis, ce n'est en plus une!) de King que j'ai lue ! Il m'avait plu, mais sans plus... Merci pour ton article, en tout cas :)


@Radicale, j'ai eu du mal avec Minuit 2, comme j'ai du mal avec les nouvelles en général, c'est trop court à mon goût ! :)

@Laure, le livre n'était pas si long mais il fallait que je loge mes autres lectures !

@Sofynet, alors ce film ! J'ai regardé le mien hier soir ! :)

@Véro, c'est vrai que Shining est très bien, plus compréhensible que le film ! :)

@Neph, voilà, c'est ça, il est bien mais bon, c'est du King de la vieille époque !

Merci pour vos commentaires !


Ah bon, il est si bien que ça ce roman? Moi c'est marrant tu vois mais les "récents" King ne me donnent pas du tout envie.
Je fais peut être ma tête de mûle mais bon, je trouve qu'il a sacrément baissé en qualité avec les années. Ou alors c'est moi qui me suis lassée...


J'avais adoré le lire il y a deux ou trois ans...
Sur le coup, même pas peur, mais la première fois que mon portable a sonné après l'avoir refermé, j'ai bien du faire un bon de 3m et je n'ai pas osé l'ouvrir =)

Merci beaucoup d'être passée sur mon blog et d'avoir laissé ta trace =)


@Nelfe, non il n'est pas si bien que ça :) mais il m'a agréablement surprise. Après, il a plein de défauts aussi.

@Luna, j'ai même pas pensé à faire attention à mon portable ! :D

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.