0

Les mémoires de Sherlock Holmes d'Arthur Conan Doyle

Titre original : The Memoirs of Sherlock Holmes

Résumé :
12 nouvelles racontant des affaires sur lesquelles Sherlock a enquêté, jusqu'au fameuse chutes de Reichenbach...






Mon avis :
Voilà trois ans et demi que j'avais lu les précédentes nouvelles mettant en scène Sherlock Holmes et John Watson que j'avais bien aimées, même si le genre n'est pas mon favori. J'avais l'intention de lire ces Mémoires bien plus tôt mais, pour tout vous dire, ça m'était sorti de la tête ensuite. C'est pour le Challenge Un genre par mois de septembre, où il fallait lire des nouvelles, que je me suis dit que je replongerais bien dans les histoires de Sherlock, ce que j'ai donc fait. Et même si certaines de ces 12 nouvelles sont loin d'être passionnantes, j'ai passé un bon moment.

1 ~ Flamme d'argent (Silver Blaze) - décembre 1892
L'entraîneur du cheval de course Flamme d'argent est retrouvé mort et le cheval a disparu. A la demande du propriétaire du cheval, Holmes et Watson se rendent sur place pour enquêter.

2 ~ La boite en carton (The Adventure of the Cardboard Box) - janvier 1893
Une femme, Susan Cushing, a reçu par la poste, une boite en carton qui contenait deux oreilles, l'une féminine, l'autre masculine. L'inspecteur Lestrade demande à Sherlock d'enquêter.

3 ~ La figure jaune (The Adventure of the Yellow Face) - février 1893
Très intrigué par le comportement de sa femme qu'il a surprise en train d'aller chez les voisins en pleine nuit, après qu'elle lui eut demandé 100£, Mr Grant Munro demande à Sherlock Holmes d'enquêter.

4 ~ L'employé de l'agent de change (The Stock Broker Clerk) - mars 1893
Hall Pycroft, agent de change, demande à Sherlock de venir enquêter à Birmingham sur une mésaventure qui vient de lui arriver.

5 ~ Le gloria Scott (The Adventure of the Gloria Scott) - avril 1893
Un soir d'hiver, Sherlock raconte à Watson, sa toute première enquête quand il était encore étudiant.

6 ~ Le rituel des Musgrave (The adventure of the Ritual Musgrave) - mai 1893
Holmes raconte à Watson l'une des ses enquêtes, qui se passait dans un manoir et où il fallait déchiffrer des énigmes...

7 ~ Les propriétaires de Reigate (The Adventure of the Reigate Square) - juin 1893
Trouvant Holmes fatigué après deux enquêtes difficiles en 1887, Watson l'invite à venir se reposer chez un ami, près de Reigate dans le Surrey. Pendant leur séjour, des vols sont commis dans une maison non loin et le cocher d'un des voisins est tué. Bien sûr Sherlock Holmes ne peut s'empêcher d'aller enquêter.

8 ~ L'estropié (The Adventure of the Crooked Man) - juillet 1893
Sherlock vient rendre visite à Watson pour lui dire qu'il a été engagé pour enquêter sur la mort étrange du colonel James Barclay, après une dispute avec son épouse, retrouvée inconsciente près de lui...

9 ~ Le pensionnaire en traitement (The Adventure of the Resident Patient) - août 1893
Le docteur Percy Trevelyan vient rendre visite à Sherlock car il y a un patient à demeure qui est très angoissé et il désire que Holmes enquête sur la cause de ces angoisses.

10 ~ L'interprète grec (The Adventure of the Greek Interpreter) - septembre 1893
Mycroft, le frère aîné de Sherlock, vient lui demander son aide sur une affaire auquel son voisin, un interprète grec, a été mêlé.

11 ~ Le traité naval (The Adventure of the Naval Treaty) - octobre novembre 1893
Holmes et Watson enquêtent sur une affaire où il est question d'un traité naval, top secret, qui a disparu...

12 ~ Le dernier problème (The Final Problem) - décembre 1893
Moriarty, Les chutes de Reichenbach...

Tout d'abord, j'ai été surprise de constater que j'étais très contente de retrouver les histoires de Sherlock Holmes :) J'ai toujours bien aimé ce que j'ai lu mais je n'ai jamais adoré non plus. C'est donc avec beaucoup d'entrain que j'ai entamé ces mémoires.

Après, ça c'est plus ou moins gâté. Plutôt moins que plus, car il ne faut pas exagérer, mais disons que je n'ai pas lu toutes les nouvelles avec le même intérêt. Certaines ont été même très ennuyeuses. J'ai plutôt apprécié les premières, un peu moins les suivantes (l'agent de change, le Gloria Scott, Le rituel de Reigate) et, ensuite, j'ai parfois décroché, jusqu'à la dernière que j'ai évidemment trouvée excellente. Elle est plus vivante que les autres, avec un enjeu plus dramatique (même si nous, on sait de quoi il retourne) et avec un vrai méchant à la hauteur de Sherlock.

En fait, là où le bats blesse dans ces nouvelles, c'est le principe de narration. En écrivant des mémoires, Watson raconte des faits qui se sont déjà déroulés des années avant et, même dans chaque histoire, il y a beaucoup de narration et peu d'action. Quelqu'un va raconter un incident ou un crime à Sherlock, qui va écouter bien gentiment, peut-être même se déplacer pour enquêter mais va vite résoudre l'affaire en un tour de main. C'est un peu ce que je reprochais déjà avec l'ouvrage précédent, avec les nouvelles, cela va très vite et sans véritable enjeu. Du coup, certaines histoires sont très très plates et perso cela m'a fait décrocher rapidement sur certaines.

En revanche, j'ai été ravie de retrouver le personnage de Sherlock Holmes. J'adore son esprit d'analyse, ses réparties et je l'ai trouvé moins méprisant envers les policiers, presque respectueux, même, ce qui est une grande première :) On aurait dit qu'on nous avait changé notre Sherlock.

Même si c'est le narrateur, j'ai trouvé Watson un peu en retrait. C'est vraiment le passeur de plat pour Sherlock. Après, oui j'aime le personnage qui est doux et gentil et j'aime son amitié avec Sherlock qui le respecte et l'estime vraiment.

On fait la connaissance de Mycroft, le frère de Sherlock et j'ai été étonnée de découvrir pratiquement un Sherlock bis. Ma vision du personnage est biaisée par la série anglaise où il est interprété par Mark Gatiss (et je ne parle même pas de la version rock'n roll jouée par Rhys Ifans dans Elementary) mais dans les livres, c'est un personnage encore plus sûr de lui que son frère.

Comme dans les livres précédents, j'ai beaucoup apprécié le style d'Arthur Conan Doyle. Cela a beau avoir été écrit il y a plus d'un siècle, cela se lit très facilement et agréablement en anglais. Et j'ai découvert que le titre de Mark Haddon, The Curious Case of the Dog During the Night Time (Le bizarre incident du chien pendant la nuit), provenait de la première nouvelle de ces mémoires. C'est une phrase prononcée par Sherlock et quand je l'ai lue, je me suis dit que ça me disait quelque chose :D). Il faut aussi savoir que la deuxième nouvelle, La boîte en carton, n'est pas toujours incluse dans Les mémoires. Elle ne faisait pas partie de l'édition anglaise d'origine, était incluse dans la première édition américaine mais plus dans les suivantes. Certaines éditions américaines l'ont mise dans le recueil "Son dernier coup d'archet". Les raisons pour ces censures c'est le sujet un peu scabreux de la nouvelle pour l'époque.

En conclusion, si j'ai apprécié retrouver Sherlock Holmes et son acolyte, John Watson, ces nouvelles sous forme de mémoires ne m'ont pas toujours bien intéressées. J'ai bien sûr adoré la dernière et d'autres m'ont plu mais j'en ai trouvé pas mal ennuyeuses ou sans grand intérêt. La faute à un manque d'interaction du génial détective et le fait que les histoires étaient plus racontées que vraiment vécues. Mais cela ne m'empêchera pas de continuer à retrouver Sherlock et Watson régulièrement et sans attendre 3 ans comme ce fut le cas entre ce recueil et le précédent.

Note :



Le roman fait partie du Challenge Read in English 2018-2019 
que j'organise
22

du Challenge Polars et Thrillers 2019-2020 de Sharon
2

et du Challenge Un genre par mois d'Iluze
septembre : Nouvelles, Novella
9/12

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.