2

L'homme des morts de V.M Zito

Posté par Frankie le 25 novembre 2018 à 08:59 - Catégorie : , , , , , , ,
Titre original : The Return Man

Résumé :
Quand les gens ont commencé à se transformer en zombies sur la côte Ouest des États-Unis, les gens sains se sont repliés à l'Est, avec le Mississippi formant une barricade naturelle. Et depuis 4 ans, personne ne peut passer à l'Ouest où ne restent que quelques survivants. Parmi eux, Henry Marco, ancien neurochirurgien, qui effectue des contrats afin de retrouver des proches de survivants de l'Est et leur donner le coup de grâce. Il espère toujours retrouver sa femme, disparue le premier jour de l'épidémie et pense qu'elle reviendra dans des lieux aimés si elle a été transformée. Un jour le gouvernement fait appel à lui pour qu'il retrouve un scientifique en Californie...

Mon avis :
Quand il a fallu chercher un auteur en Z en fin d'année dernière, pour le Challenge ABC, j'étais bien embêtée car c'est toujours une lettre pour laquelle il est difficile de trouver un auteur. J'ai donc fait quelques petites recherches et je suis tombée sur ce monsieur Zito et son roman à la Walking Dead qui m'avait l'air tout à fait intéressant à lire. Et je dois dire que j'ai passé un très bon moment avec ce roman qui ne renouvelle pas forcément le genre mais l'aborde de façon assez sympathique.

En fait, c'est une histoire qui a plusieurs couches. Quand le roman débute, on a l'impression que l'histoire va être un huis clos qui va simplement porter sur ce type qui traque les zombis afin de les "retourner", les envoyer ad patres, pour de bon. Mais quand le gouvernement s'en mêle, l'histoire prend une autre dimension, avec un espion chinois qui s'associe avec Marco dans l'intérêt de son pays, une course à travers le désert américain qui prend des allures de buddy movie, des pilleurs sanguinaires qui donne au roman une tonalité à la Mad Max (et pas seulement parce qu'ils circulent en quad) et une équipée sauvage dans une prison qui nous rappelle la saison 2 (ou 3 ?) de The Walking Dead. Ajoutez à cela une espèce de scientifique fou qu'il faut retrouver et vous voyez le tableau.

Mis à part un coup de mou en milieu de livre, quand Marco et Wu, l'espion chinois, tracent la route et doivent surmonter maints obstacles, notamment des hordes de zombis et dont les scènes sont un peu longuettes ou redondantes et une fin qui m'a laissée perplexe et un peu triste en fait, j'ai beaucoup aimé tout le reste. Parce qu'il y a de l'action, de l'émotion, que rien n'est jamais gagné et que Marco est d'emblée attachant.

Bon il faut le reconnaître, au début, on a l'impression que Henry Marco n'est qu'un gros bras mercenaire qui est un peu taré de faire ce genre de missions (tuer les proches des gens sains) mais on s'aperçoit vite qu'il y a autre chose derrière cette façade. Au moyen de flashbacks, on découvre sa vie d'avant, quand il était médecin, amoureux et on voit que c'est finalement un homme assez renfermé, voire timide, attachant et pas du tout le big gun qu'il est parfois ensuite. Et même quand on le suit dans sa mission pour le gouvernement, on constate qu'il a gardé toute son humanité, par rapport à Wu qui laisse paraître peu d'émotions.

Même si on sait que Wu n'est pas forcément là pour aider Marco ou qu'il a un autre agenda, j'ai beaucoup aimé le personnage, conditionné pour certaines choses, mais qui peu à peu développe un genre d'amitié avec Marco. Bon ne vous emballez pas, ils ne seront pas copains comme cochon à la fin du livre mais on voit qu'ils ont un respect mutuel.

Il y a peu d'autres personnages, le mec du gouvernement est une ordure de première et ce jusqu'à la toute fin, le beau-frère de Marco qui gère les choses du côté Est est peu présent et je ne veux pas dire s'ils vont retrouver le scientifique ;)

Le style de l'auteur se lit bien. C'est très visuel, on se croirait vraiment dans un film ou une série quand on le lit et c'est assez facile à lire en anglais. Certaines scènes de combats contre les zombis sont assez rocambolesques et tirée par les cheveux et on se demande comment Marco et Wu peuvent s'en sortir à chaque fois mais ça donne du punch à l'ensemble :)

En conclusion, voilà un très bon roman d'action et post-apocalyptique qui ne renouvelle pas forcément le genre mais qui est très agréable à lire et j'ai passé vraiment un très bon moment avec Henry Marco et Wu a parcourir une partie de l'Amérique peuplée de zombis. Alors si vous aussi voulez découvrir qui est Marco derrière l'homme qui sort l'artillerie lourde pour dégommer du zombis, savoir quelles épreuves il a subies avant l'épidémie et s'il va retrouver sa femme, morte vivante ou vivante, lisez-le. Quant à moi je lirai volontiers un autre roman de l'auteur. Malheureusement, pour le moment, à part deux nouvelles, il n'a rien publié de nouveau depuis 5 ans.

Note :



Le roman fait partie du Challenge ABC 2018 de Nanet
  25/26

et du Challenge Read in English 2018-2019 que j'organise
2

2 Comments


Ca fait une éternité que j'ai envie de lire ce bouquin et pourtant je l'avais un peu oublié... Ton avis le rappelle à mon bon souvenir !


De mes souvenirs - livre lu il y a 5 ans + toute petite mémoire - j'avais trouvé l'histoire assez linéaire. Mais j'ai bien aimé que tueur de zombie devienne un métier :D Par contre, on est sur du roman glauque qui conviendra aux appréciateurs du genre.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.