4

White Witch, Black Curse, Rachel Morgan tome 7 de Kim Harrison

Posté par Frankie le 15 juillet 2017 à 11:13 - Catégorie : , , , , ,
Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Rachel veut savoir une fois pour toute la vérité sur la mort de Kisten et peut-être pouvoir avancer à nouveau. Mais un nouveau prédateur va lui prendre beaucoup de son temps et de son énergie, tandis qu'un nouvel occupant fait son apparition dans l'église où elle vit avec Ivy la vampire, Jenks le Pixie et sa nombreuse famille et Bis la gargouille.


Mon avis :
Voilà déjà deux ans et demi qu'on avait lu le tome 6, Heclea et moi. Entretemps, on a plutôt privilégié les Kate Daniels qu'il nous restait à lire et lu le dernier Harry Dresden (il y a déjà deux ans quand même...). Et là comme les prochains tomes de de Kate et de Harry tardent à sortir, je me suis dit que ce serait bien qu'on se remette dans les Rachel Morgan, d'autant plus qu'on a encore 6 ou 7 tomes à lire ! On a donc dépoussiéré notre tome 7 qui dormait depuis longtemps dans notre pal (enfin, en ce qui me concerne :D) et nous avons renoué avec notre copine sorcière qui fraie avec les démons. Et nous avons bien fait car franchement, c'est un super tome, pas forcément dans l'action mais très prenant et j'ai été proche du coup de coeur.

Voilà 6 mois que Kisten est mort et Rachel est bien déterminée à découvrir enfin qui l'a tué et à aller de l'avant, voire, peut-être, à envisager une nouvelle relation amoureuse. Mais Edden, le capitaine du FIB l'appelle car Glenn son fils a été battu pratiquement à mort et le Capitaine veut que Rachel et Ivy découvrent toute la vérité derrière l'affaire. Ajoutez à cela le frère de Rachel qui débarque à Cincinnati après plusieurs années d'absence, un fantôme qui squatte l'église et Al, le démon, jamais très loin, et ses relations toujours un peu compliquées avec Ivy et vous comprendrez que cela commence à faire beaucoup pour la jeune sorcière.

J'ai souvent plus ou moins reproché aux Rachel Morgan de mettre du temps à démarrer et que ça plombait un peu ce qu'on pouvait ressentir sur l'ensemble de la lecture. Et c'est marrant, parce que là, le roman n'est pas super riche en action ni très haletant et pourtant il est hyper prenant et surtout riche en émotions. À aucun moment, je ne me suis ennuyée (alors que je suis dans une phase où nombreux livres me font soupirer à un moment ou un autre) et j'ai été à fond dedans. Ah et pour une fois, le roman ne débute pas avec une histoire de démon comme ça avait le cas les tomes précédents.

White Witch, Black Curse est plutôt un tome de transition. Certaines intrigues ou problèmes trouvent leur conclusion ou leur résolution et de nouvelles intrigues et problèmes apparaissent. Je ne veux pas trop en dire mais au niveau des résolutions, on va dire que le meurtre de Kisten en est une et surtout la relation entre Ivy et Rachel trouve une sorte d'apaisement. Cela faisait plusieurs tomes que cette relation m'énervait, surtout parce qu'Ivy se la jouait souvent Drama Queen Vampire et là, je dirais, qu'il y a une sorte de statu quo qui est trouvé (même si le terme statu quo ne me convient pas tout à fait) qui permet aux deux jeunes femmes de préserver leur amitié si précieuse sans tomber dans l'excès et le grandiloquent propre aux vampires. Car faut le reconnaître et c'est encore le cas ici, ce n'est jamais simple avec les vampires ! :D

Parmi les problèmes et intrigues à venir, il y a des choses bien intéressantes que je ne veux pas dévoiler ici pour ne pas spoiler mais cela concerne le statut de Rachel et franchement ça promet ! J'ai vraiment hâte de voir où cela va nous mener.

Quant à l'intrigue "de la semaine", elle concerne une nouvelle créature dans le bestiaire de la série, une banshee, et j'ai trouvé toute cette partie-là franchement bien et touchante. Notamment sur la fin. Je n'en dirai pas tellement plus mais ça implique une petite fille banshee et un empathe :) Entretemps, la maman banshee aura causé bien des ennuis à Rachel et la ville de Cincinnati.

Rachel Morgan est vraiment un personnage que j'aime beaucoup. J'ai un peu tendance à l'oublier mais dès que je me replonge dans ses aventures, je me rappelle pourquoi je l'aime pratiquement autant que Kate Daniels. Car elle est forte tout en étant émotive, parce qu'elle est tête brûlée et qu'elle se lance toujours inconsidérément dans les problèmes mais bien souvent pour sauver les autres et parce que invariablement ça lui retombe sur le coin de la figure. Et dans ce tome, la pauvre a fort à faire au niveau émotionnel, que ce soit concernant son passé avec Kisten, ou avec sa famille ou encore avec ses amis ou potentiels love interests.

Je ne reviens pas sur Ivy, je l'ai dit, je l'ai trouvée plus supportable. Et bien sûr il y a Jenks, notre Pixie chéri et qui vieillit et dont la femme vieillit et qui nous brisent le coeur à chaque fois un peu plus car l'échéance approche ou l'un et l'autre vont mourir. J'en veux à Kim Harrison d'avoir choisi un Pixie aussi vieux dès le début de sa saga. Zut alors, on s'est attaché à lui, je ne veux pas le perdre.

Sinon on retrouve Bis la gargouille, Al le démon, qui m'agace et m'amuse tout à la fois, Trent l'elfe, Ford l'empathe (dont je ne me rappelais pas du tout !) et d'autres personnages qu'on croise au fil des tomes.

Le style de l'auteur est agréable à lire. Ce n'est pas le plus facile à lire en Urban Fantasy VO mais bon ça passe bien quand même.

En conclusion, je m'aperçois que je pourrais parler des heures de ce tome alors qu'il n'y a pas forcément grand chose à dire et surtout je ne vais pas tout vous raconter mais c'est pour vous dire que c'est un très très bon tome de Rachel Morgan, qui sert un peu de transition entre un passé un peu lourd pour Rachel et un avenir qui ne s'annonce pas plus léger mais qui est intrigant à coup sûr ;) Et donc si vous aussi vous hésitiez à continuer Rachel Morgan, franchement foncez et lisez ce tome. Quant à Heclea et moi, on vous retrouve dans quelques mois pour le tome 8 car on ne va pas laisser passer deux ans et demi avant de continuer !

Note :



Lu en lecture commune avec Heclea

Le roman fait partie du Challenge Read in English 2016 - 2017 que j'organise
24

et du Challenge Thrillers/Fantasy de Licorne
Fantasy : 6/6
Total : 12/12
3 points pour le roman + 2 point bonus
car le roman fait 649 pages en VO et que l'auteur est une femme

4 Comments


Super tout ça, tu m'as redonné envie de continuer la série (j'avoue que les pries de tête Rachel/Ivy des derniers tomes FR m’avaient vraiment énervé !)
Il ne faut pas que je fasse comme tu dis attendre 2 ans entre chaque tome :P Motivation ^^


Contente de voir que je n'étais pas la seule que la relation Ivy/Rachel agaçait ! :) Mais sinon oui, faut s'y remettre, c'est toujours très sympa à lire ! Et merci pour ton commentaire, Lianne !


J'aimais bien l'histoire de la banshee au début, mais au bout d'un moment j'ai trouvé que ça tournait en rond.
Pas assez de Trent non plus pour moi dans ce tome.
Mais en effet beaucoup beaucoup d'émotions !!!


@Zina, ah oui ? j'ai trouvé plutôt bien amené toute cette histoire de Banshee pour ma part. Et pour Trent, j'ai trouvé que ça faisait du bien qu'il soit un peu en retrait, il avait été bien présent dans le précédent. Merci beaucoup pour ton commentaire !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.