0

Le monde de Dory d'Andrew Stanton et Angus MacLane

Posté par Frankie le 1 avril 2017 à 11:54 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : Finding Dory
avec Ellen de Generes, Albert Brooks, Idris Elba, Ed O'Neill, Eugene Levy, Willem Dafoe, Diane Keaton, Ty Burrell

Résumé :
Dory, la poissonne à la mémoire courte et amie de Nemo et son père Marlin, décide de retrouver ses parents dont elle fut séparée quand elle était petite et qu'elle avait oubliés. Elle se lance alors dans une grande aventure avec ses amis qui va les mener dans un parc océanographique en Californie.

Mon avis :
J'ai déjà eu l'occasion de vous le dire mais j'adore regarder des dessins animés de temps en temps et retrouver mon âme d'enfant. En février, alors que j'étais seule un dimanche après-midi et que le moral était plutôt en berne dû à l'actualité peu réjouissante, je me suis dit que ce film me redonnerait la pêche et il a tout à fait rempli son objectif car j'ai passé un très bon moment avec l'adorable poissonne amnésique.

Il y a 14 ans, j'avais emmené les enfants, qui étaient jeunots à l'époque, voir Le monde de Nemo, un dessin animé sympa, dont je ne garde pas un grand souvenir si ce n'est de ses personnages et surtout Dory, cette poissonne qui ne se souvenait jamais de ce qu'elle avait vécu 5 minutes auparavant. Du coup, faire une suite sur elle est plutôt sympathique et le film l'est autant que son héroïne principale qui est vraiment choupinette comme tout.

Le film commence par expliquer comment Dory s'est retrouvée séparée de ses parents quand elle était petite et ensuite c'est parti pour plus d'une heure trente d'aventures et de mésaventures menées tambour battant, au cours desquelles Dory va connaître bien des frayeurs mais aussi se faire des amis et, qui sait, retrouver ses parents.

Dans ce monde de Dory, on croise toute une galerie de personnages marins tous plus savoureux les uns que les autres, à commencer par une pieuvre nommée Hank, une baleine et un beluga et des phoques amusants. Sans oublier Nemo et Marlin, eux aussi de la partie. Quant à notre Dory, malgré son handicap, ce personnage adorable est courageux et entreprenant, n'ayant pas peur d'affronter le danger.

Pour la version originale, le film a fait appel à des pointures à commencer par Ellen de Generes qui doublait déjà Dory dans Le monde de Nemo et il y a deux acteurs de Modern Family, Ed O'Neill (Jay Pritchett) et Ty Burrell (Phil Dunphy) qui doublent respectivement Hank la pieuvre et Bailey le beluga. Et dans ce film, j'ai appris que Dominic West (qui joue un des deux phoques aux côtés d'Idris Elba) était anglais et avait donc un accent britannique. Ce qui n'est pas le cas dans The Affair où son Noah est américain...

Visuellement, le film est magnifique. les couleurs sont éclatantes, la réalisation est donc très belle.

En conclusion, voilà un film d'animation choupi comme tout et parfait pour contrer la morosité de certains dimanches après-midi. C'est bien sûr un film qui s'adresse aux enfants mais nous, adultes, pouvons aussi y trouver notre compte. Et si vous voulez savoir si Dory arrivera à retrouver ses parents et comment elle a appris à parler baleine, regardez-le.

Note :



Vu en version originale sous-titrée en anglais

Ce film fait partie du Mini Challenge Animation 2017 de Seriebox
2/8
38/50

et du Film de la semaine 2017 de Benji
8/52

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.