3

Sans coeur, Le protectorat de l'ombrelle, une aventure d'Alexia Tarabotti, tome 4 de Gail Carriger

Posté par Frankie le 5 juin 2014 à 12:03 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : Heartless

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Alexia voit surgir un fantôme un beau matin l'avertissant qu'on en veut à la vie de la Reine. Pas facile de mener l'enquête quand on est enceinte de plus de 8 mois, qu'il faut prendre des dispositions pour votre futur enfant à naître afin de satisfaire les vampires et qu'en plus votre soeur est devenue une ardente suffragette...



Mon avis :
Si vous suivez régulièrement mon blog, vous savez que j'adore Alexia Tarabotti, ses aventures, son univers. Ma lecture du tome 3 remontre à un an (juin 2013) et si j'avais beaucoup apprécié, je l'avais trouvé un tantinet en-dessous des deux premiers pour diverses raisons à commencer par le fait que les joutes verbales entre Alexia et son mari m'avait manqué du fait de leur séparation pendant une bonne partie du livre. Rien de tout cela ici puisque tous les ingrédients que j'aime tant sont réunis dans ce tome 4 que j'ai évidemment adoré !

Les mois ont passé depuis qu'Alexia est revenue de son périple français et italien et que son mari a accepté le fait que l'enfant qu'elle portait était bien de lui. La vie a repris son cours normal, c'est à dire que les vampires essaient de la tuer sans arrêt pour se débarrasser de l'enfant à naître qui pourrait être fatal à leur espèce et que Lord Maccon passe son temps à grogner dès qu'il sent sa femme se mettre dans des situations impossibles. Alors que la naissance est proche, les Maccon semblent avoir trouvé une solution qui leur permettra de vivre en paix avec les vampires et près de Lord Akeldama, l'ami vampire d'Alexia. Un jour, Alexia se trouve confrontée à un fantône qui lui déclare qu'on va essayer de tuer la Reine. Malgré son état, Alexia mène l'enquête mais c'est sans compter sans les autres problèmes qui surgissent dans sa vie, à commencer par sa soeur, Felicity, devenue suffragette. Shocking !

Ce tome 4 est exquis, un vrai délice ! Durant ma lecture, j'ai gloussé, ravie par mes retrouvailles avec Alexia et son univers. Comme j'ai dit plus haut, tout ce que j'aime dans cette saga est ici présent. Vous voulez du steampunk, il y en a, vous voulez des joutes verbales entre Alexia et son mari, il y en a, vous voulez des loups-garous, des vampires, un peu plus de Lord Akeldama, il y en a, vous voulez une atmosphère victorienne, elle est là, bref, je ne pouvais pas rêver mieux pour mes retrouvailles avec ma Sans âme préférée.

L'intrigue n'est pas en reste même si elle n'est pas l'élément principal du roman. Elle est même presque anecdotique pendant un grand moment mais elle n'est pas mal car elle prend une direction tout à fait inattendue à un moment, fait "galoper" l'action en fin de tome et redistribue les cartes entre les vampires et les loups-garous de façon fort intéressante (sans en dire plus évidemment, je ne veux pas spoiler). Ah et l'auteur nous réserve quelques petites surprises concernant un certain être à naître mais évidemment je ne dirai rien de plus là non plus ! En tout cas, j'ai hâte de voir ce que ça donne dans le prochain tome !

Ah et si vous vous demandiez d'où venait le nom de la série, Le protectorat de l'ombrelle, vous l'apprendrez ici ! ^^

Quel plaisir de retrouver Alexia ! J'adore son sens de la répartie, son côté têtu, son intrépidité. En même temps, elle a des côtés assez conservateurs notamment sur l'étiquette et la façon dont on doit se tenir alors qu'elle n'applique aucun des ses principes ! :) Et avec toutes les péripéties qu'elle vit, je me suis souvent demandé comment elle arrivait à ne pas accoucher en plein milieu du livre ! :) J'adore aussi l'amour qu'elle porte à son mari même s'il l'exaspère souvent.

Lord Maccon est égal à lui-même, bougon, charmant, irrascible, alpha, quoi !

J'ai été ravie de retrouver tous les personnages que j'aimais comme Lord Akeldama, le professeur Lyall, Geneviève Lefoux, Biffy l'ancien drone d'Akeldama devenu loup-garou dans le tome précédent et qui a du mal à s'adapter à sa nouvelle condition ou encore Ivy Tunstell, amusante et souvent exaspérante. Quant à Felicity la soeur, elle est surtout pénible mais elle va nous surprendre.

Le style de l'auteur est un régal. Il y a cette touche d'humour sooo British (même si Gail Carriger est américaine), c'est bien écrit, on sent toute l'atmosphère victorienne au fil des pages et en VO, même si c'est parfois plus ardu à comprendre que d'autres livres, c'est vraiment agréable à lire.

En conclusion, voilà un tome 4 qui a su m'enchanter et où j'étais ravie de retrouver l'atmosphère des tomes 1 et 2 ! Et si vous voulez savoir si Alexia arrivera à ne pas accoucher en plein milieu de ses aventures et qui en veut à la reine, lisez-le ! Quant à moi, j'espère ne pas attendre trop longtemps avant de me plonger dans le 5e et dernier :( tome de la série !

Note :



Le roman fait partie du Baby Challenge Bit-lit 2014 de Livraddict
6/20

du Baby Challenge Science-fiction de Livraddict
11/20
(10+1joker)

et du  Challenge Read in English d'Avalon
  21

3 Comments


Perso, c'est le tome que j'ai le moins aimé de la série - j'ai adoré hein, mais je le trouve un ton en-dessous des autres :-) Il n'y a pas vraiment d'intrigue...
Mais le tome 5 est top !!!


Cette série se finit très bien en plus! J'ai aussi beaucoup aimé ce tome!


@Caro, depuis le début, ce ne sont pas les intrigues qui sont vraiment importantes dans cette saga, je l'aime pour tout le reste. Pour le tome 5, je vais essayer de le lire cet été, en tout cas, je l'ai ramené en France pour les vacances.

@Karine,yeah je suis ravie que tout se termine bien, j'ai hâte de voir ça !

Merci pour vos commentaires, les filles, ça me fait très plaisir.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.