20

La nuit des temps de René Barjavel.

Posté par Frankie le 21 septembre 2010 à 09:24 - Catégorie : , , ,
Résumé :
Lors d'un relevé de routine, les membres d'un expédition polaire en Antarctique enregistre un drôle de signal sous la glace. En creusant, ils vont faire la plus extraordinaire des découvertes qui dort là depuis la nuit des temps.






Mon avis :
C'est le livre qui avait été choisi parmi les livres que leurs lecteurs estimaient injustement noté. Je dois dire que ce n'est pas grâce à moi que sa note va remonter car je suis assez mitigée sur ce roman.

Écrit en 1968, ce roman qui se lit pourtant extrêmement vite et bien raconte l'histoire d'une expédition polaire qui découvre un signal sous la glace. Avec l'aide du monde entier, ils vont creuser et découvrir avec effarement une civilisation vieille de 900 000 ans.  Par-delà le temps, ils vont alors découvrir la magnifique histoire d'amour entre Elea et Païkan.

Le problème avec les romans de science-fiction écrit depuis des décennies c'est qu'on en a vu de toutes sortes et mieux depuis ! Je dois finir par être blasée mais cette histoire de civilisation perdue et la passion qui exista entre deux de ses habitants d'un autre âge me semble rabâchée à l'envi ! Et pourtant, je n'aurais aucun autre exemple à vous donner ! :)  Enfin bon, je sais où Steve Berry a été pêché une partie de son idée de La Prophétie Charlemagne...

Bref, j'ai franchement trouvé le livre vieillot et, pour une histoire d'amour déchirante, curieusement dénuée d'émotion ! Le postulat de départ me plaisait pourtant énormément. J'aime beaucoup - enfin j'aimais beaucoup mais ça m'a un peu passé - ce genre de roman SF mais est-ce le genre qui a vieilli ou moi qui n'accroche plus autant, je m'aperçois que je deviens très difficile quand je lis ce genre.

Tout ce qui concerne la partie "technique" ou politique du livre est très représentatif de l'époque à laquelle fut écrit le livre. La peur de LA bombe ultime, les technologies imaginées, la façon de s'exprimer et cela donne un ensemble gentiment daté que ce soit dans la partie "actuelle" ou la partie Gondawaienne (Gondawa étant le monde d'avant).

Quant à l'histoire d'amour, c'est peut-être ce que j'ai trouvé de mieux et encore ! C'est quand même assez New age ! Dans le style, je préfère encore l'histoire entre Jake Scully et Neytiri dans Avatar (pas taper !) ! J'ai trouvé Elea et Paikan assez niais et peu charismatiques en fait ! Je ne suis pas contre une belle histoire d'amour jolie comme un coeur mais bon, là, ça ne prend pas trop ! À part la fin qui serre le coeur quand même (je ne suis pas non plus un coeur de pierre !) !

Concernant les personnages, j'ai déjà habillé nos deux Gondawaiens pour l'hiver donc je n'en rajouterai pas trop, sauf que Elea est assez clichée. 

Quant à Simon, le médecin, qui est en partie narrateur, franchement d'où ça sort son amour pour Elea ??? J'ai trouvé ça bateau, bête à manger du foin et n'apportant vraiment rien à l'histoire, à part un mec qui soupire après une femme inaccessible ! Je ne vois pas du tout l'intérêt de nous avoir collé une pseudo passion de la part de ce type ! Au début, je pensais qu'il s'agissait d'une passion réciproque qui aurait mal tourné mais pas du tout ! Bref, Il aurait joué le rôle du médecin standard, c'était très bien comme ça !  Il pouvait avoir tout autant d'intérêt pour Eela. Du coup, tous ses paragraphes m'ont paru pesants à lire !

À l'origine, ce devait être un film et Barjavel en avait écrit le scénario. Je ne sais pas si c'est pour cela que le style du roman est aussi plat et dénué de sentiments. Les phrases sont souvent courtes et sèches voire abruptes et c'est en grande partie pour cela que je n'ai pas ressenti une grande émotion à sa lecture.

En conclusion, je suis peut-être un peu sévère dans mon jugement car ce n'est pas non plus un livre inintéressant.  L'histoire est belle et il se lit très vite et très facilement et si vous voulez savoir ce qui se cache sous la glace après des centaines de milliers d'années, lisez-le !


Note :



Ce livre était donc le livre choisi dans le cadre du défi "tu es mal noté, mon pauvre, on va arranger ça", version estivale et est lu en lecture commune avec Lexounet, Charmante Lova, Evertkhorus, Klemocius, Maïko, Nadège, Lau', Véro, Azariel87, Myrrdin, Karline05, Louisemiches, Maxoo, JuNa62, Cacahuete, Dolly, Virginiie, Eden1487, 100choses.



20 Comments


Je l'ai lu il y a près de 20 ans et j'avais beaucoup aimé. Je me demande ce que ça donnerait si je le relisais aujourd'hui...


lol !!!
on pourrait presque croire qu'on a rédigé nos billets ensemble !!!!!!
je n'ai rien à rajouter à ton billet !
je te rejoins totalement dans ce que tu as écrit même dans ce que tu dis en plus par rapport à moi notamment au sujet de simon !


ben je me sens un peu seule à avoir apprécié cette lecture mais je suis têtue ...
j'ai adoré son univers de Gondawa même si effectivement Eléa est totalement dépourvue d'motions


J'ai un ami qui le relit avec toujours autant de plaisir depuis des années. Ton avis me fait juste redouter de le faire à mon tour un jour ^^'


Je ne savais pas que c'était destiné à être un scénario... Du coup ça explique bien le non-parti pris de Barjavel, entre le côté "scientifique" et le côté "romance". Effectivement, un réalisateur inspiré aurait peut-être pu nous faire pleurer..


Je l'ai lu quand j'étais au lycée, mais à l'époque je lisais de la SF classique. Du coup j'avais adoré ce bouquin, mais plus pour la partie SF que pour la romance. Comme belledenuit, je me demande maintenant ce que j'en penserais si je le relisais.


Je l'ai lu ado, et j'avais adoré...


J'en ai lu des extraits il y a longtemps mais ça ne m'en a pas laissé beaucoup de souvenirs.


Je n'ai pas du tout été intéressé par le côté romance et ce n'est pas ce que j'ai trouvé central... Quant au Docteur Simon, j'ai eu l'impression qu'il était amoureux d'une civilisation parfaite plus que d'Elea et c'est pour ça qu'il est subjugué au premier regard... Après c'est mon interprétation...
C'est vrai que c'est kitsch sinon, mais j'ai trouvé très intéressant cette critique de la société de la guerre froide!


Je me retrouve totalement dans ton avis !
D'un côté, il y a l'amour entre Elea et Paikan qui manque cruellement d'émotions, et de l'autre celui entre Simon et Elea, et j'avoue que cette partie m'a laissé perplexe, étant donné qu'on se demande comment Simon a pu tomber amoureux d'une femme qu'il ne connaît pas du tout, a moins que ça ne soit que physique, et donc ce serait un amour superficielle, hmmm pas très romantique tout ça :s

Par contre, je ne savais pas du tout que c'était un scénario a l'origine, ça aurait peut être donné quelque chose de mieux ! (et personnellement, ça m'aurait fait perdre beaucoup moins de temps.)


Pour moi le fait que Simon soit amoureux ça permet de couper un peu l'effet "bête de foire" d'Eléa. Et on peut supposer que le fait qu'il soit amoureux ça puisse influer sur la fin (j'essaye d'éviter un spoiler mais il lui aurait dit ce qu'il avait vu en tout dernier)


Et ben, pour le coup, je suis surprise de voir autant d'avis "négatifs" ou "déçus".

Bon, étant une immense fan de Barjavel, amoureuse de cet homme mort avant l'heure, je ne suis pas du tout subjective. Déjà lu et relu ce titre trois fois. Lu et relu quelques autres... enfin. J'aime. :)

Mais j'ai l'impression que "l'idéologie" de l'auteur et sa plume très particulière en divisent plus d'un ! Soit on aime, soit on déteste, soit on est indifférent.

En tout cas, intéressant ces différents avis !


@Belledenuit, si tu le relisais, j'espère qu'il te plaira plus qu'à moi !

@Cacahuète, c'est vrai que je me suis beaucoup retrouvée dans ton article aussi ! :)

@Karline, mais non tu n'es pas la seul, tout le monde a l'air d'adorer ce livre !

@Lelf, tu l'aimeras peut-être autant.

@Louise Miches, je ne sais pas si la platitude que j'ai ressenti vient effectivement du fait que c'était un scénario.

@Aily, relis-le, tu verras bien ! :)

@choupynette, je pense qu'ado, je l'aurais bien aimé aussi !

@Serena, comptes-tu le lire un jour ?

@Evert, contrairement à toi, je trouve que l'histoire d'amour est au centre du roman et que le docteur Simon tombe amoureux de la femme, mais ses "mon amour, ma bien-aimée" m'ont plus fait soupirer d'ennui qu'autre chose.

@Audrey, je suis entièrement d'accord avec toi !

@Maïko, c'est surtout que ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe !

@Meli, beaucoup adorent aussi et tant mieux si ce livre "parle" encore, 42 ans, après à ses lecteurs !

Merci pour vos commentaires !


Eh bien ... effectivement, il ne t'a pas emballé ! Je conçois que tous les points que tu soulèves aient gâché ta lecture... heureusement pour moi, cela n'a pas été le cas et je suis tombée sous le charme !


Peut être pour moi ça a toujours était un coup de foudre pour Simon. Il me semble que d'ailleurs ils disent à un moment que tous les hommes tombent amoureux d'elle en la voyant à la télé et pareil pour les femmes avec Païkan (ouais bon c'est quand même un peu exagéré sur c coup là lol). La différence c'est que Simon lui il "vit" avec elle, et il doit s'occuper d'elle en tant que médecin donc ça reforce peut être mdr.
Mais bon, après je comprends qu'on puisse pas accroché à certains postulats ça se contrôle pas ^^


Oui mais, il se fait complètement un film avec ses "mon amour, ma bien-aimée", j'ai vraiment trouvé ça "too much" et peu convaincant ! Ça ne va pas avec son personnage de médecin plutôt posé qu'on voir par ailleurs.
Merci encore pour ton commentaire.


Je viens lire ton avis et comme tu le sais d'avance, je me rattache à tout ce que tu décris, un livre que je ne relirai pas c'est sûr...


@Lexou, oui, on est bien d'accord sur ce livre ! Merci pour ton commentaire !


Moi aussi, je n'ai pas réussi à être touchée par les sentiments des personnages... J'avoue que je m'attendais à mieux et pas du tout à un rôle de "potiche" pour le personnage féminin principal...


C'est malheureusement l'époque et l'auteur qui veulent ça... Merci pour ton commentaire, Iluze.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.