7

Sherlock Holmes de Guy Ritchie

Posté par Frankie le 15 février 2010 à 19:37 - Catégorie : , ,

Avec Robert Downey Jr., Jude Law, Rachel Mc Adams, Kelly Reilly.

Résumé :
Lord Blackwood, adepte de magie noire, a été arrêté par Sherlock Holmes et son acolyte, le Dr Watson. Au moment de son exécution, il annonce qu'il reviendra d'entre les morts finir son oeuvre maléfique. Et c'est évidemment ce qu'il se passe ! Voilà une excellente occasion pour Sherlock de mettre en pratique ses talents de déduction et de se changer les idées. Il faut dire que dans le même temps, le Dr. Watson a décidé de se marier et de déménager ce qui rend notre héros bien déprimé...

Mon avis :
Je le dis tout de go, voilà un excellent film de divertissement !  J'y ai passé un très bon moment !

On connaît tous le célèbre héros créé par Sir Arthur Conan Doyle, excellent détective doté de capacités d'analyse et de déductions étonnantes, habitant le 221B Baker Street à Londres, fumant la pipe, jouant du violon, cocaïnomane à ses heures et entretenant une amitié ambiguë avec le Docteur Watson.

Guy Ritchie nous livre ici une version baroque et rock'n roll du héros imaginé par Conan Doyle. Pas de temps mort, de l'action, de l'émotion, des héros sympathiques, des héroïnes jolies et pas bécasses, des méchants très vilains, voilà deux heures bien employées !

L'histoire n'est pas en elle-même très originale. Un vilain Lord commet des meurtres rituels. Sherlock et Watson l'attrapent. Lord Blackwood (le vilain) est condamné à mort, est pendu, ressuscite d'entre les morts et veut devenir maître du monde (ou de l'Angleterre dans un premier temps). Sherlock doit l'arrêter. Lors de son enquête, il va retrouver une des ses belles amies qui travaille pour un personnage mystérieux qui veut s'approprier la technologie de Lord Blackwood. Il doit aussi faire face au départ de Watson qui veut s'établir dans sa propre maison et se marier avec Mary. Tout cela n'est pas sans affecter l'humeur de notre cher Sherlock qui déprime et gratouille son violon tout en faisant des expériences sur le chien de Watson.

J'ai beaucoup aimé que Guy Ritchie filme comme un film d'action. Dans ce genre de film, j'aime beaucoup quand les héros font un peu d'esbrouffe avec leurs pistolets, avec leur façon de se battre. J'aime quand il y a un ton actuel (sans être trop anachronique) dans un film d'époque et là j'étais servie et ravie ! Ça dépoussière un peu le genre et rend l'histoire très agréable.
Bien sûr il y a des passages un peu "too much", comme la scène où tout saute et où tout le monde s'en sort... ou les ralentis quand Sherlock réfléchit à la façon dont il va se débarrasser d'un adversaire. J'ai bien aimé qu'il analyse ses mouvements mais j'ai trouvé que le ralenti était trooop lent.

Ce que j'ai aimé surtout, c'est la façon dont était représenté Sherlock Holmes. Robert Downey Jr campe un Sherlock bohème et rock'n roll, un brin canaille et voyou. Il est excellent dans le rôle. J'ai toujours beaucoup aimé cet acteur et je suis ravi de le voir dans ce rôle. J'aime la façon dont le personnage se déjoue des pièges qui lui sont tendus, comment il résout les énigmes avec sa capacité de déduction extraordinaire. J'ai aimé que Ritchie n'occulte pas le fait que Sherlock avait des démons intérieurs et aimait les paradis artificiels.
J'aime aussi sa relation avec le Docteur Watson, une sorte d'amitié amoureuse et la complicité indéfectible entre eux deux. Il se comporte pratiquement comme une femme délaissée quand Watson déménage mais Watson reste envers et contre tout toujours présent quand Sherlock a besoin de lui. J'arrive même à me demander si Watson se mariera un jour...

Watson est très bien campé par Jude Law qui s'efface devant son personnage plus discret et moins flamboyant que Sherlock mais qui répond toujours présent lorsqu'il s'agit d'aider son ami. Les deux font la paire et leur humour est vraiment le petit plus du film.

Rachel Mc Adams fait une adorable Irène Adler, mutine et piquante. Irène est, apparemment, une voleuse internationale qui  a un passé avec Sherlock. Dans le film, elle travaille (contre son gré) pour un mystérieux personnage (dont on ne verra jamais le visage mais dont on saura le nom à la fin du film) qui souhaite récupérer quelque chose de la machine infernale créée par Lord Blackwood. Entre son devoir et ses sentiments pour Sherlock, le coeur d'Irène balance...

Kelly Reilly joue Mary Morstan, la fiancée du Dr. Watson. Elle est mignonne, semble avoir du caractère mais son personnage n'est pas très important.

Le méchant, Lord Blackwood, est joué par Mark Strong. Ce n'est pas le point fort de l'histoire. On a vu de meilleurs méchants.

Les deux petits reproches que je ferais, c'est la lumière du film qui est très sombre mais apparemment, comme pour Sweeney Todd de Tim Burton, les films se passant au XIXe siècle se doivent d'être sombres et gris. Et la deuxième chose, qui ne vient pas du film lui-même, c'est la petitesse des sous-titres ! Il fallait avoir une bonne vue pour les déchiffrer !

Et un truc rigolo, j'ai trouvé par moments que Robert Downey ressemblaient à José Garcia :

En conclusion, un très bon film fait pour se divertir avec d'excellents acteurs, de l'action et de l'humour. Si vous voulez savoir si Sherlock attrapera le diabolique Lord Blackwood, s'il partira avec Irène Adler et qui est l'homme mystérieux qui semble en avoir après notre héros, allez voir le film ! Moi, j'attends maintenant le 2e opus avec impatience !

Note :



Vu en version originale

7 Comments


Je suis allé le voir cet après midi et j'ai aimé. C'est un très bon divertissement. Robert Downey et Jude Law forment un bon duo. Et j'espère que Mary aura un peu plus de place dans le 2e opus. Car elle semble avoir du caractère.
Ce que j'ai aimé aussi, c'est l'humour qui se dégage du film.


j'ai bien envie de le voir... si j'y vais je te raconterai :)


Will, oui c'est vrai que j'ai bien aimé le personnage de Mary mais qu'on ne voit pas assez.

Anne sophie, quand tu veux ! :)


Pour la comparaison avec José Garcia, c'est exactement ce que m'a dit mon mari en sortant. J'ai bien aimé aussi malgré quelques longueurs. Mon fils de 13 ans a adoré.


Je l'ai beaucoup aimé aussi! :)


José Garcia ? Naaan, ça tue tout glamour, là !


mais José Garcia peut être très sexy parfois ! Sur la photo que j'ai mise, il n'est pas mal, non ?

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.