1

Guy d'Alex Lutz

Posté par Frankie le 24 novembre 2019 à 11:58 - Catégorie : , , ,
avec Alex Lutz, Tom Dingler, Pascale Arbillot, Dani, Elodie Bouchez, Nicole Calfan.

Résumé :
Gauthier, un jeune journaliste, apprend au décès de sa mère qu'il serait le fils illégitime de Guy Jamet, une vieille gloire des années 70-80. Alors que le chanteur est sur le point de sortir un album de reprises et de faire une tournée, le jeune homme décide de l'approcher, sous prétexte de faire un documentaire sur la vie du chanteur...


Mon avis :
J'ai eu très envie de voir ce film lors de sa sortie l'an dernier, mais je n'avais pas eu le temps de le faire. Et c'est donc en avril que j'ai pris enfin le temps de le voir et je dois dire qu'il m'a beaucoup plu. Plus même que je n'en attendais.

Voilà un film très sincère, sur un personnage pas forcément sympathique mais dont l'histoire est finalement touchante. Et qui parle de nostalgie, de ces chanteurs un peu has been qui ont eu leur heure de gloire, il y a 30 ou 40 ans (voire 50 ans pour certains) et qui reviennent sur le devant de la scène, drainant des foules énormes lors de leurs concerts, comme les tournées Âge tendre ou RFM Party 80. Stars 80 en parlait déjà avec des vrais chanteurs des années 80 mais sur le ton de la comédie un peu lourde, Guy aborde le sujet de façon plus intimiste et avec pudeur.

Je veux revenir cinq minutes sur ce phénomène de nostalgie. Pour moi, qui suis née dans les années 60, ai grandi et été ado dans les années 70 et suis devenue adulte dans les années 80, tous ces chanteurs de variétés, comme on disait, comme Hervé Vilard, François Feldman, François Valery, Herbert Léonard, Peter & Sloane, Début de soirée etc... (mais pas Lio ou Jeanne Mas que j'adorais) sont vraiment ringards. Ils l'étaient déjà à l'époque et mon avis n'a pas changé. Mais le fait est que je connais toutes les chansons, que la radio Nostalgie passe sans arrêt des tubes des années 80, que dans les soirées, certaines chansons font danser tout le monde et que même les jeunes générations les connaissent. Et les vieilles générations adorent aller les voir et leur font un accueil immense (moi je préfère aller voir Muse :p) Et je trouve ça très bien car c'est représentatif d'une époque.

On connaît surtout Alex Lutz pour l'émission Catherine et Liliane sur Canal + où il a fait les beaux soirs d'un segment du Petit journal pendant des années avec son copain Bruno Sanches mais l'acteur est aussi un homme de spectacle et de cinéma. Là, il est vraiment excellent dans le rôle de ce chanteur, un peu has been, un mélange de Sardou, Herbert Leonard ou François Valéry. Il a un air ronchon et désabusé qui va à merveille au personnage de 70 ans et assez autoritaire et autocentré quand il le joue à 40 ans. Ce n'est vraiment pas un personnage très sympathique à vrai dire mais il arrive à très bien le nuancer. Et puis surtout, j'ai été épaté par la façon dont l'acteur était vieilli. Généralement, quand on vieilli un acteur de 40 ans pour qu'il ait l'air de 70 ans, on voit toujours un peu le maquillage ou l'artifice. Ici on a vraiment l'impression de voir un type de plus de 70 ans. J'ai regardé le cou et les mains et c'est bluffant. Et en plus il chante très bien. Pas étonnant qu'il ait reçu le César du meilleur acteur masculin en février dernier.

Les autres personnages sont plus en retrait. Le jeune journaliste est bien sûr très présent mais finalement on le voit peu puisque c'est lui qui est censé filmer. J'ai beaucoup aimé retrouver la chanteuse Dani dans le rôle de l'ex-épouse et surtout c'est bien vu d'avoir choisi Elodie Bouchez pour jouer sa version jeune car elle lui ressemble énormément. Et j'ai été ravie de revoir Nicole Calfan que j'aimais beaucoup autrefois.

Pour ce qui est de la réalisation, je n'ai pas grand chose à dire. C'est Alex Lutz lui-même qui met en scène, à la façon d'un documentaire mais ça va, ça ne tremble pas trop :) Et l'ensemble est bien fait, solide, intéressant, on alterne le présent avec les flash-backs et ça donne une bonne dynamique.

En conclusion, Guy a été une très bonne surprise. Je m'attendais à aimer le film mais pas autant à être prise par l'histoire et le personnage qui, de prime abord, n'est pas des plus sympathiques. Mais Alex Lutz arrive à lui donner une épaisseur et le rend finalement plutôt touchant. Alors si vous aussi voulez découvrir le rôle qui a permis à l'acteur/réalisateur d'avoir le César du meilleur rôle masculin cette année, regardez-le.

Note :



Vu en version originale française

Le film fait partie du Film de la Semaine 2019 de Benji
24/52
et il me valide la Consigne de la semaine 16
puisqu'il fallait voir un film réalisé par un acteur
14/52

1 Comments


Ben tu vois moi j'ai pas aimé... J'avais aussi très envie de le voir et ça a fait clairement "pchitt". En fait j'ai trouvé ça très plat, je n'ai pas ressenti d'émotion.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.