0

32 Fangs, Vampire Story, tome 5 de David Wellington

 Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Voilà deux ans que Laura s'est échappée de la prison pour femmes dans laquelle elle était détenue et que Justinia Malvern, dernière vampire sur Terre, avait attaquée. Alors que les fédéraux traquent Laura et pensent Malvern morte dans la prison, Clara, l'ex-compagne de Laura, se doute qu'il n'en est rien et que Laura, qu'elle recherche, elle aussi, activement, s'est terrée pour mettre au point un plan pour enfin parvenir à bout de la vampire qui a ruiné sa vie.



Mon avis :
Il y a pratiquement une décennie pour les premiers tomes et 7 ans pour le 4e, qu'avec les copinautes on avait lu cette saga qui changeait des vampires glamours et dangereusement séduisants que la littérature nous proposait alors. Avec Vampire story, on était dans l'horreur, avec des vampires pas beaux, assoiffés de sang et, en face d'eux, Arkeley un vieux flic fatigué et Laura Caxton qui le considérait comme son mentor. Puis Arkeley avait succombé à la dernière vampire, Justinia Malvern et il ne restait plus que Laura pour la contrer, Laura envoyée en prison pour avoir torturé je ne sais plus qui et qui s'en était échappée après les émeutes et l'intrusion de Malvern. Bref, il y a 7 ans, on en était restées là, en attendant la sortie du 5e et dernier tome en VF. Ce cinquième tome était sorti en VO au moment où l'on lisait le tome 4 mais il n'a jamais été publié en français il me semble. Perso, je l'avais acheté en anglais peu après mais l'avais oublié au fond de ma pal électronique.

Ce mois-ci, pour le challenge Un genre par mois, il fallait lire un roman d'horreur ou de fantastique et je me suis dit que c'était l'occasion de sortir 32 Fangs de ma pal. Surtout que pour le challenge ABC, je devais lire un auteur en W et celui que j'avais choisi ne me tentait plus, je faisais donc d'une pierre deux coups. Ma lecture s'est bien déroulée, je l'ai trouvée sympa, pas exceptionnelle mais elle termine très correctement la saga Vampire Story.

J'ai été très étonnée de me rappeler aussi bien de l'histoire sept après. Bon il y avait des choses et surtout des personnages (Fetlock le marshall, Glauer l'ancien co-équipier de Laura, Urie Polder) que j'avais oubliés mais je me rappelais bien de Laura, Justinia, Clara et des évènements survenus dans le tome 4 et certains des tomes précédents. C'est toujours mieux que certaines de mes lectures plus récentes :D

Ce tome 5 conte le cheminement qui va mener à l'affrontement final entre Laura et Malvina. On se demande comment la jeune femme arrivera à vraiment tuer la puissante vampire, surtout en devant se cacher. Parallèlement, on suit Clara qui recherche Laura, Fetlock qui recherche aussi Laura. Et les fins de chapitres sont consacrés à la vie de Justinia, de son enfance aux évènements survenus à la prison, en passant par quand et comment elle est devenue vampire et comment elle a survécu tous ces siècles. Je dois dire que c'est ce qui m'a le plus intéressée dans le roman. Le reste est pas mal mais comme le tome 4, je l'ai trouvé un peu en-dessous des 3 précédents qui étaient vraiment top.

Après le cheminement, vient l'affrontement, enfin ! Et là je dois dire que j'ai été un peu déçue. Pas au début car ça saigne, ça explose, ça écharpe et étripe dans tous les coins mais le véritable face à face retombe un peu comme un soufflé. Disons que juste avant, il y a un passage un peu longuet et ensuite pouf, voilà c'est fini ! Mais j'ai beaucoup aimé la façon dont c'est réglé et c'est là où le titre du tome prend tout son sens ;)

Finalement on voit assez peu Laura. J'ai toujours beaucoup aimé le personnage mais là je l'ai trouvée très dure, déshumanisée. Elle explique très bien pourquoi il lui faut se débarrasser de toute émotion pour venir à bout de la vampire mais la Laura des tomes précédents, courageuse et attachante m'a manqué.

C'est Clara qui occupe pas mal le devant de la scène. Clara qui me laissait de marbre dans les tomes précédents et là ça n'a pas vraiment changé. Oh elle est bien sympa, elle est également courageuse mais franchement elle n'arrive pas à la cheville de son ex-compagne. Et en plus elle a le chic pour tout gâcher.

J'ai beaucoup aimé Urie Polder, le quaker sorcier avec un bras en branche d'arbre. Bon sa tribu est plutôt bizarre, sa fille, Patience, fait parfois froid dans le dos mais lui il était super.

Fetlock, l'agent fédéral et le soldat sous ses ordres (dont j'ai oublié le nom), sont assez clichés de ce genre de personnages. On a envie qu'il leur arrive des choses très cruelles :D

Quant à Justinia Malvern, j'ai beaucoup aimé son histoire, je l'ai déjà dit et j'ai aimé le personnage mais à aucun moment, ni quand elle est jeune et humaine, ni quand elle est vampire ensuite, on ne la trouve attachante et ni même digne de rédemption. C'est vraiment un monstre cruel.

Le style de l'auteur est très agréable à lire en anglais, j'avais lu les précédents en français mais là je n'ai eu aucun mal en anglais, c'est assez simple à comprendre, il a un style qui tient en haleine et sait manier l'art du cliffhanger en fin de chapitre. Et c'est parfois bien gore car les sbires de la vampire ne font pas dans la dentelle.

En conclusion, sept ans après, j'ai été très contente de retrouver Laura Caxton pour son dernier face à face avec Justinia Malvern. Le tome n'est pas aussi passionnant que l'étaient les 3 premiers mais il se lit très bien, et conclut la saga de façon très satisfaisante. Alors si vous voulez savoir comment, enfin, si Laura Caxton va venir à bout de Justinia et pourquoi le roman s'appelle 32 Fangs (32 crocs), lisez-le.

Note :



Le roman fait partie du Challenge Read in English 2019-2020
que j'organise
1

du Demi-Challenge ABC 2019 de Nanet
11/13

et du Challenge Un genre par mois d'Iluze
Octobre : Horreur, Fantastique
10/12

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.