1

Valérian et la cité des mille planètes de Luc Besson

Posté par Frankie le 7 octobre 2017 à 12:08 - Catégorie : , , , ,
avec Dane DeHaan, Cara Delevingne, Clive Owen, Rihanna, Ethan Hawke, Rutger Hauer et les caméos de Mathieu Kassovitz, Alain Chabat, Louis Leterrier, Gérard Krawczyk, Olivier Megaton, Benoît Jacquot, Eric Rochant

Résumé :
Au 28e siècle, les agents spatio-temporels, Valérian et Laureline sont chargés de récupérer un réplicateur. De retour sur Alpha, ils apprennent que la station est gangrenée par une force qui menace la cité même...


Mon avis :
 Une film de Luc Besson est toujours un événement, qu'il soit bon ou mauvais. Parce qu'il a toujours une vision "bigger than life" du cinéma, parce qu'il veut toujours en repousser les limites, que ce soit visuelles ou financières, parce que lui, français, veut marcher sans complexe sur les plates-bandes des Américains, parce que ses films sont souvent naïfs, parce que lui, Besson, a gardé son âme d'enfant et si ce n'est pas toujours un compliment, cela donne souvent des films sincères et touchants de maladresse. Bref Besson is back avec un film qu'il veut réaliser depuis des décennies.

Je ne connais absolument pas la BD de Mézières et Christin sauf que je sais c'est une saga culte et que bon nombre de réalisateurs se sont inspirés de Valérian et Laureline pour faire leurs films de SF. Et c'est là où je pense que le film de Besson arrive trop tard car quand on le voit on a l'impression de l'avoir déjà vu partout. George Lucas s'est inspiré du vaisseau des agents spatio-temporels pour faire son Millenium Falcon, son Jaba the Hutt est inspiré également d'un personnage de la BD, bref, beaucoup ont puisé leurs idées chez Mézières et Christin et du coup, on a l'impression que c'est Besson qui a piqué toutes les idées ! Alors qu'il l'avait déjà un peu fait avec le 5e élément :D Et dans Valérian, il s'est un peu (beaucoup) inspiré d'Avatar (et même des Minimoys m'a soufflé ma chère fille) pour le peuple Mül.

J'ai particulièrement aimé le début du film. La façon dont la Station Spatiale Internationale devient la cité aux mille planètes au fil des décennies et des siècles m'a franchement emballée. Après on entre dans le vif du film et ça se gâte un peu. Enfin non, ça ne se gâte pas vraiment. le film est plein d'action, on ne s'ennuie pas une seconde, c'est visuellement éblouissant et il y a des scènes d'ors et déjà cultes comme celle dans le bazar virtuel.

Mais il y a aussi une histoire assez simpliste (un gentil peuple exterminé, un vilain méchant mégalo), un scénario qui tient sur 2 lignes et surtout une romance à deux balles. Franchement, le film n'avait pas besoin que Valérian soit un gros lourdingue vis à vis de Laureline et essaie pendant tout le film 1) de la mettre dans son lit, 2) de lui déclarer un amour fou, dans les situations les plus incongrues, afin d'arriver à ses fins. Il me semble que dans la bd, les deux personnages finissent ensemble ou le sont mais c'était quelque chose qui pouvait vraiment s'éviter dans le film. Ou alors que ça en soit les prémices ou que ce soit plus subtil. Là ça y va vraiment à la truelle et je trouve que ça gâche le film.

Et le fait que l'acteur qui joue Valérian ait l'air d'un ado de 17 ans en pleine ébullition hormonale n'aide pas vraiment. Pourtant l'acteur Dane DeHaan a 32 ans, donc ce n'est pas un gamin mais il en a vraiment l'air. Bon il est choupi comme tout par certains côtés mais ce n'est pas le personnage que j'ai le plus aimé.

Non, celle que j'ai beaucoup aimé c'est Laureline et par voie de conséquence son actrice Cara Delevingne. Dans Suicide Quad, elle était maquillée donc on ne la voyait pas bien mais dans Valérian, elle est vraiment cool et badass et certainement plus mature que son coéquipier et love interest potentiel. La bd s'appelle maintenant Valérian et Laureline, je ne vois pas pourquoi le Laureline a été abandonné pour le film alors que c'est un perso plus charismatique.

J'ai bien aimé le rôle de Rihanna aussi. Bon ce n'est pas une actrice époustouflante mais son personnage est sympathique et touchant.

Il y a plein de caméos sympas dans le film à commencer par Alain Chabat qui s'est fait une gueule à la Geoffrey Rush dans les Pirates des Caraïbes. J'ai cru que Mathieu Kassovitz jouait le boss de Rihanna mais en fait c'était Ethan Hawke et Kassovitz joue un autre rôle mais je ne l'ai pas reconnu alors. De toute façon c'est impossible de reconnaître tout le monde mais Besson a invité tous ses copain réalisateurs enfin ceux qui font partie de son écurie EuropaCorp comme Louis Leterrier, Gérard Krawczyk, Olivier Megaton. Il paraît qu'il y a aussi Eric Rochant et Benoît Jacquot.

Et puis il y a Clive Owen que j'adore (mais qui joue un rôle sans surprise) ainsi que Rutger Hauer.

On peut reprocher beaucoup de choses à Besson, mais faut reconnaître que depuis son tout premier film, Le dernier combat, c'est un sacré réalisateur. Et il le prouve encore ici. C'est vrai, je l'ai dit, ses histoires ont souvent l'air écrite par un enfant de 5 ans, que ce soit Subway (que j'adore), le 5e élément et j'en passe mais au niveau réalisation il maîtrise. On ne peut nier que le film est magnifique visuellement, qu'il y a tous les ingrédients pour passer un très moment de divertissement et que les quelques défauts n'amoindrissent pas le plaisir qu'on a à le regarder. On est loin du flop annoncé par les américains qui, en fait, étaient jaloux comme des poux, c'est tout :D

En conclusion, Valérian et la cité des 1000 planètes ne sera sans doute pas le chef d'oeuvre de Luc Besson mais ce n'en pas un navet pour autant. C'est un très bon film de science-fiction avec une histoire mignonne à la Avatar et qui est bourré d'action et a de l'humour et dont on ne voit pas le temps passer. Et surtout il est visuellement éblouissant et pour une fois, j'ai regretté de ne pas l'avoir vu en 3D. Il a bien sûr des défauts, comme celui de passer après tout le monde ce qui fait qu'on a déjà l'impression d'avoir tout vu partout et surtout d'avoir une romance bête à manger du foin. Mais à part cela, si vous voulez découvrir Valérian ET Laureline, suivre leurs maintes aventures et découvrir les Mül dont je n'ai pas trop parlé pour laisser un peu de mystère à l'histoire, regardez-le !

Note :



Vu en version anglaise sous-titrée en français

Le film fait partie du Film de la semaine 2017 de Benji
27/52

1 Comments


Je l'ai vu en 3D et c'est vrai que c'était sympa :) Pour une fois !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.