1

La dernière réunion des filles de la station-service de Fannie Flagg

Posté par Frankie le 7 octobre 2017 à 13:46 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : The All-Girl Filling Station's Last Reunion

Résumé :
À presque 60 ans, à Point Clear en Alabama, Sookie Poole a fini de marier ses trois filles et aspire à profiter de la vie avec son mari, même si sa mère de 88 ans, Lenore lui prend une bonne partie de son énergie. Mais voilà qu'un courrier destiné à sa mère et qu'elle a ouvert comme tous les autres, lui apprend un secret qui remet toute sa vie en question. Ses recherches l'emmène alors sur les traces de de Fritzi Jurdabralinski et ses 3 soeurs qui tinrent une station-service dans le Wisconsin pendant la seconde guerre mondiale...


Mon avis :
J'avais adoré Beignets de tomates vertes de la même auteure et lu il y a déjà 4 ans et demi (et dont il faut toujours que je voie l'adaptation ciné) et j'ai toujours eu envie de relire un de ses romans et retrouver cette atmosphère qui m'avait tant plu. Cette année, j'ai donc jeté mon dévolu sur cette réunion des filles de la station service, sans savoir du tout ce quoi ça parlait. Et j'ai n'ai pas été déçue car j'ai une fois de plus adoré l'histoire que nous proposait Fannie Flagg.

Avec l'automne qui s'installe et les jours pluvieux (oui même en Tunisie...), on a bien besoin d'un feel-good book et je dois dire que ce roman entre tout à fait dans cette catégorie. C'est un roman qui fait chaud au coeur, qui fait sourire, qui émeut, avec des personnages attachants et qui, de plus, narre une partie méconnue de l'Histoire de l'aviation américaine.

Comme dans Beignets de tomates vertes, il y a deux histoires en une. Celle actuelle (en 2005, en fait) qui se passe dans le Sud des États-Unis, en Alabama et raconte la vie de Sookie Poole, mère et femme au foyer, qui a toujours essayé de plaire à tout le monde et qui, après la découverte du secret la concernant, décide de vivre surtout pour elle (et son mari). C'est une histoire vraiment très sympathique à suivre, légère et amusante, pleine d'humour grâce à Sookie, ses réflexions et ses agissements (les trésors d'ingéniosité qu'elle déploie pour voir son psy sans que personne ne le sache). Mais au-delà de cela c'est aussi une réflexion sur la place de la femme au foyer ou les relations parents/enfants. Que ce soit la relation compliquée entre Sookie et sa mère ou celles, beaucoup moins tendues, avec ses enfants.

Et puis il y a la vie de la famille Jurdabralinski, famille d'origine polonaise établie dans le Wisconsin, à Pulaski, ville à majorité polonaise également. Une famille haute en couleurs avec ses 4 filles, dont la pétulante Fritzi, et le fils, et la guerre qui va permettre aux 4 filles de s'affirmer dans un monde d'hommes. Car quand les hommes vont à la guerre, il faut bien remplir le vide et les 4 soeurs vont s'occuper de la station-service et ensuite certaines vont entrer dans l'aviation américaine.

Car le roman c'est aussi une histoire méconnue, celles des Wasps, Women Airforce Service Pilots, pilotes femmes, dont le rôle a été tu pendant des décennies. Embauchée pour pallier le départ des hommes en Europe, elles ont servi de liaison, et ont été vitales à l'effort de guerre grâce à leurs talents de pilotes. Mais elles n'ont jamais été reconnue militairement et, même, leur groupe a été démantelé avant la fin de la guerre pour ne pas faire de l'ombre aux hommes. Ce n'est qu'en 1977 que les scellés ont été brisés alors que quelqu'un déclarait qu'on était en train de former les premières pilotes femmes, ce qui a rendu les vétérantes furieuses. C'est vraiment une partie passionnante à suivre et qui m'a énormément plu.

On pourrait penser que Sookie est le pendant d'Evelyn Couch de Beignets de tomates vertes car comme elle est femme au foyer dans le Sud des États-Unis. Et pourtant les deux femmes n'ont rien à voir. Evelyn était triste et désabusée, Sookie a, à 60 ans, une vie déjà bien remplie et heureuse et elle va aborder la deuxième partie de sa vie avec optimiste. Cette femme est vraiment une crème, et est très très gentille et attachante. Et pleine d'humour. Franchement, elle m'a souvent fait rire par ses réflexions.

J'ai aussi beaucoup aimé son mari avec lequel elle forme un couple très uni et formidable. Franchement, il est super.

La mère de 88 ans, Lenore, est un peu plus compliquée à aimer. C'est une femme exigeante sur tous les points, une mère qui l'est tout autant. Mais au fil des pages on arrive à la comprendre, à se rendre compte que cette mère parfaite à vécu dans des décennies et un endroit, le Sud, où la représentation et le statut social faisait tout. Et on se rend compte que si elle a été exigeante avec sa fille (Sookie), c'était sans doute sa façon de lui montrer, maladroitement certes, qu'elle l'aimait.

Parmi les personnages du passé, il y a bien sûr Fritzi, le trublion de la famille Jurdabralinski, femme avant-gardiste, personnage hors pair. Elle m'a rappelé par certains côtés Idgie de Beignets de tomates vertes, par leur faconde, cette façon d'être libre à une époque où les femmes sont cantonnées à un seule rôle, enfin deux, mère et épouse. Bien avant la guerre, Fritzi est une femme libre et qui fait ce qu'elle veut et l'entrée des États-Unis dans le conflit mondial va lui permettre de s'affirmer un peu plus. Ses soeurs sont plus en retrait mais elles dégagent aussi une belle aura de sympathie et vraiment j'ai adoré les voir à l'oeuvre dans la station-service familiale.

J'avais lu Beignets de tomates vertes en français, j'ai lu La dernière réunion... en anglais et vraiment c'est très très agréable à lire. Le style de l'auteur est tout à fait charmant, avec pas mal d'humour et pas vraiment difficile à comprendre. Si vous aimez l'auteur et lisez en anglais, n'hésitez pas à découvrir sa plume en version originale.

En conclusion, la dernière réunion des filles de la station service est un livre coup de coeur et doudou, qui se lit presque comme une conte de fée, même si certains personnages connaissent des épreuves. Mais il fait du bien, donne le sourire aux lèvres ou la larme à l'oeil, suivant les scènes et tous les personnages sont attachants, à commencer par Sookie Pearle ou encore Fritzi, la femme libre des années 40 et pilote hors pair. Franchement, si vous voulez passer un bon moment et voler dans le ciel en compagnie des Wasps, lisez-le.

Note :



Le roman fait partie du Challenge ABC 2017 de Nanet
20/26

et du Challenge Read in English 2016 - 2017 que j'organise
32

1 Comments


J'avais adoré le film Beignets de tomates, et depuis j'ai toujours eu envie de lire des livres de cette auteure. J'ai celui-ci dans ma PAL depuis sa sortie en vf, mais je sais pas ce que j'attends ! Ce qui est sûr c'est que ta chronique me remotive :)

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.