20

Persuasion de Jane Austen

Posté par Frankie le 14 février 2011 à 14:35 - Catégorie : , , , ,
Résumé :
Il y a huit ans, la douce Anne Elliott s'est laissé persuader de renoncer au Capitaine Frederick Wentworth qui n'était pas assez bien pour elle selon sa famille. La vie, le destin les remet face à face quand la jeune femme vient vivre quelques semaines chez sa plus jeune soeur. Elle ne l'a pas oublié mais lui semble toujours lui en vouloir. L'amour est-il toujours possible après tant d'années ?




Mon avis:
J'ai découvert Jane Austen, en avril dernier quand j'ai lu Orgueil et Préjugés. J'avais alors beaucoup aimé la plume délicate de cette auteur qui n'écrivit que 6 romans. J'ai depuis souhaité découvrir si c'était le roman que j'avais aimé ou bien l'auteur. Une lecture commune étant organisée par Evy sur Persuasion, j'ai été ravie de me replonger dans la bonne société anglaise du début du XIXe siècle. Et si je ne devais qualifier ce roman que d'un seul mot, ce serait exquis ! Même si le style est parfois alambiqué, surtout au début, je dois dire que j'ai passé de délicieux moments en compagnie d'Anne et du Capitaine Wentworth et me voilà définitivement fan de Miss Austen !

1814, la famille Elliott voit sa vie bouleversée. Le père, un baronnet désargenté se voit contraint de louer son domaine de Kellynch à un amiral de la marine anglaise, pour aller vivre à Bath. Ses deux filles Elizabeth, l'aînée et Anne, la cadette s'apprêtent à le suivre tandis que la benjamine, Mary vit avec son mari à quelques lieues de Kellynch Village, à Uppercross.

Anne qui souffre d'être inexistante aux yeux de son père et de sa soeur aînée va passer quelques semaines chez sa petite soeur en attendant que les Elliott soient installés dans leur maison de Bath. Là, son destin bascule quand la belle-famille de sa soeur invite l'amiral Croft, son épouse et le frère de celle-ci qui n'est autre que le beau Frederick Wentworth. Se nouent alors des amitiés et des amours entre les divers jeunes gens des différentes familles et Anne s'aperçoit que ses sentiment pour le beau capitaine n'ont pas varié. Mais lui semble lui en vouloir encore des ces fiançailles rompues alors et semble avoir de tendres sentiments envers Louise Musgrove, belle-soeur de Mary...

Difficile de faire un résumé qui retranscrive correctement l'abondance de personnages  et de situations qui traversent ce roman comme ça l'était déjà dans Orgueil et Préjugés. Il faut dire qu'au début du XIXe siècle, les familles sont nombreuses et se reçoivent beaucoup ! Du coup, on s'y perd un peu dans tout ce petit monde ! ^^

En commençant ce roman, j'ai eu peur de ne pas retrouver ce qui m'avait tant plus dans O&P, la dentelle qu'on a l'impression de voir se créer en avançant dans la lecture. Mais si j'ai mis 30 ou 40 pages pour vraiment entrer dans le roman (j'en avais mis 100 pour Orgueil et Préjugés), la suite n'a été que pur délice. Bien sûr, le style est parfois alambiqué et l'histoire à l'eau de rose mais Jane Austen nous emballe si bien son cadeau dans un joli papier qu'on ne peut être que conquis.

Il faut savoir aussi que ce roman fut le dernier écrit par l'auteur qui était malade à l'époque et qui n'eut pas le temps de le réviser avant de mourir. D'où peut-être ces longues phrases... Mais ce n'est pas pour cela qu'il m'a plu. Aurait-il été le premier de sa courte carrière d'écrivain que je l'aurais aimé tout autant. Il y a une sorte de grâce dans ce livre tout au long de ses 295 pages et je dois dire que je l'ai trouvé trop court.

Derrière l'apparente légèreté et les rires et les histoires d'amour des demoiselles en fleurs du début du XIXe, on retrouve aussi les thèmes chers à Miss Austen, une certaines société confite d'orgueil et de préjugés qui ne s'abaisse pas à visiter les gens de rang inférieur au leur. Et ne parlons pas alors des mariages qui semblent inappropriés comme celui d'Anne et de Frederick. Je trouve que Jane Austen dépeint très bien tout cela et nous avons vraiment l'impression de vivre à son époque.

Si l'on pourrait lui reprocher quelque chose, c'est de nous montrer une peinture naïve  et très romantique de l'amour. Chez Jane, on pratique l'amour courtois et les amoureux éperdus ne se perdent jamais, justement, dans les bras l'un de l'autre. En tout cas, ni dans Orgueil et Préjugés, ni dans Persuasion. On se rencontre on se fréquente, on se plaît, on se promène dans les jardins, on s'épouse ! Fin de l'histoire ! :) Même pas u,n baiser volé dans un coin, même chaste ! On est loin des scènes parfois crues de la bit-lit ! ;) Mais je dois dire aussi que lire ce genre de roman, bien écrit, agréable et beau est très reposant et enrichissant.

En revanche, je suis très surprise de l'apparente liberté qu'ont les jeunes filles de cette époque ! Elles se promènent sans chaperon avec des jeunes gens sans que personne n'y trouve à redire ! C'est sous le règne de la reine Victoria que c'est devenu plus strict ?

Concernant les personnages, j'ai beaucoup aimé Anne Elliott. Elle peut sembler effacée de prime abord, mais elle est douce, attachante, tenace et finalement ne s'en laisse pas compter par sa famille qui la considère comme quantité négligeable. Heureusement que ses vertus et ses qualités sont reconnus par les autres, à commencer par ses amis.

J'ai aussi bien aimé le Capitaine Frederick Wentworth, moins lointain et plus volubile que Mr. Darcy de O&P. Il est attachant, on le sent touché par ce qui lui est arrivé avec Anne et il écrit comme personne ! :)

J'ai aussi apprécié Mme Smith, une amie fidèle d'Anne, qu'on voit peu mais qui est de bons conseils, ainsi que toute la famille Munsgrove qui est nombreuse et amusante !

J'ai trouvé que le couple Croft donnait une belle image de personnes équilibrées, réfléchies et s'aimant  profondément.

Concernant les personnes que je n'ai pas aimées, ce sont essentiellement celles faisant partie de l'entourage proche d'Anne.
Je ne dirai pas que Lady Russell est méchante mais croyant faire le bonheur de sa petite protégée, elle fut de mauvais conseil quand elle lui conseilla de rompre ses fiançailles à cause des préjugés de la famille Elliott. Anne, jeune et influençable, se laissa persuader que c'était mieux pour elle... Heureusement 8 ans après, son caractère plus affirmé lui permet de passer outre un éventuel désaccord de la dame.

J'ai franchement détesté Sir Elliott et Elizabeth, sa fille aînée ! Que voilà des gens prétentieux, condescendants, méprisants, toujours à l'affut d'amitiés qui pourraient les favoriser, jamais désintéressés ! J'ai eu vraiment peur au début du livre que ce soit Elizabeth, l'héroïne du roman, car je la trouvais vraiment froide et calculatrice ! J'ai poussé plusieurs fois des interjections de dégoût en lisant la façon dont ils se comportaient envers certaines personnes et surtout envers Anne qu'ils tiennent pour quantité négligeable ! Pas étonnant, qu'à presque 30 ans, Elizabeth, elle, soit encore célibataire ! Quant à son père, parce qu'il est un petit baronnet de rien du tout, il se voit au-dessus de certaines personnes et se permet de les mépriser.  J'avais envie de les baffer tous les deux !

Quant à Mary, la benjamine, elle est plus sotte qu'autre chose ! Elle aussi est pleine de préjugés et de mépris envers les gens de rang inférieur mais qu'elle est bête à manger du foin ! Son mari est bien patient avec elle pour supporter ses jérémiades incessantes ! On se demande comment, au milieu de cette famille, Anne a su devenir la jeune femme douce et compréhensive qu'elle est.

Le style de Jane Austen est bien sûr de toute beauté ! Très romanesque, il nous emporte et nous ravit ! Je dois avouer qu'au début du livre, j'ai eu un peu de mal avec certaines phrases alambiquées si bien que je me suis demandé si c'était bien du français que je lisais ! :D J'ai dû parfois relire certaines phrases mais après j'ai été conquise.

En conclusion, un superbe roman d'une époque surannée et romantique avec des héroïnes qui soupirent en rêvant de leur prince charmant et si vous voulez savoir si Anne arrivera à reconquérir le beau Capitaine Wenthworth, lisez ce livre que j'ai au moins autant aimé, sinon plus, qu'Orgueuil et préjugés. Je voulais regarder l'adaptation TV faite par la BBC mais je n'ai pas eu le temps. Mais, je vous promets, vous en entendrez bientôt parler... :)

Note :



C'est donc une lecture commune organisée par Evy et à laquelle participent aussi Amandine, anasthassia, Betynou, Chantilly, didi8921, Eden1487, Elea23, Elizabeth-Bennet, Elphaba, Exxlibris, Iluze, Jelydragon, jostein, (Lady K), Leyla, Melisende, Morgouille, Niënor, Sakina et Scor13.


Cette lecture est ma lettre A du Challenge 26 livres - 26 auteurs de Nanet
 1/26

Et il faut aussi partie du Challenge God Save the Livre d'Antoni
1/5


20 Comments


J'aime beaucoup la chasteté de l'univers de Jane Austen. Je crois que je suis vieux jeu mais je trouve très souvent que les romances contemporaines vont trop vite en besogne...


ahh, je suis ravie que tu aies aimé! j'ai adoré ce roman!! la scène de la lettre est superbe!!


Un coup de coeur pour moi également :)


J'ai du me retirer de la LC, mais il reste mon prochain livre à lire, j'ai hâte!! Et je confirme, l'adaptation BBC de 2007 est exquise!!
Bienvenue dans la grande famille des Austen addicts!!


Je crois qu'il va falloir que je m'y mette à lire Jane Austen...


Encore une jolie chronique qui ressemble beaucoup à ce que j'ai pensé de Persuasion.
Par contre, j'aime beaucoup cette "pudeur" des sentiments chez Jane Austen. Même sans scène de baisers torrides, on arrive à sentir la passion chez Anne ou chez Wentworth et dire que seuls des mots arrivent à décrire ces sentiments, c'est magique !
J'ai vu l'adaptation de la BBC de 2007 aussi, globalement assez contente mais un peu mitigée sur le côté trop "moderne"...


Orgueil et préjugés avait réussi à me faire changer d'avis sur les classiques et les histoires d'amour en littérature. Ta chronique me donne envie de retrouver l'écriture si particulière de Jane Austen et cet univers bien loin de mes lectures habituelles !!


j'adore jane Austen mais je n'ai pas encore lu celui ci ! Il me tente beaucoup...


Je suis d'accord avec l'ensemble de ton billet ! La grâce qui enveloppe le roman en fait une lecture apaisante.
Personnellement, l'amour courtois me frustre plus dans les adaptations qu'à la lecture. Sûrement parce qu'à la lecture, on est beaucoup plus libres d'imagination. Mais bon, il est vrai que ça manque tout de même de bisous !

Lady Russel, je lui en ai voulu jusqu'à la fin. Elle est décrite comme une amie, pourtant je ne lui ai trouvé aucune des qualités que devrait avoir une amie et je n'ai pas pu lui faire confiance une seconde !

Comme toi, je vais bientôt regarder l'adaptation de la BBC... Bon visionnage ! :)


j'ai aussi beaucoup aimé ce livre. Le côté "à l'eau de rose" des histoires d'amour ne me dérange pas du tout, bien au contraire ;-) Ah le romantisme... soupir....


Tout d'abord une petite précision, mon commentaire sur l'amour courtois dans le livre n'était pas du tout une critique mais une simple constatation ! J'avais fait la même dans Orgueil et Préjugés ! :) J'ai l'impression que vous pensez toutes que ça m'a gênée mais pas du tout ! J'aime bien aussi ce côté-là de l'amour dans les romans !

@Iluze, c'est aussi comme cela que l'amour se vivait alors, après, on ne sait pas comment ça se passait dans les alcôves, c'était peut-être débridé ! ^^

@Choupynette, oui, la scène est très prenante, assez surprenante même !

@Jelydragon, il faut dire que ce roman est superbe !

@Czar, dommage que tu n'aies pas pu la faire avec nous ! J'ai hâte de voir cette adaptation !

@Emeralda, Si tu la lis, j'espère que son style et ses histoires sauront te charmer autant qu'à moi.

@Niënor, oui, c'est très bien retranscrit dans le roman ! Quant au modernisme de l'adaptation, j'en reparlerai quand je l'aurai vu ! :)

@Ptitetrolle, c'est tout à fait pareil pour moi ! Ce n'est pas un genre que je lis d'habitude mais elle a su me conquérir !

@Sybille, vas-y, lis-le !

@Morgouille, c'est vrai que je n'ai pas dit grand chose sur Lady Russell mais je suis entièrement d'accord avec toi !

@Elea, contente que cette lecture t'ait plu !

Merci pour vos commentaires !


Voilà un des livres de J Austen que je n'ai pas encore lu (3/6) et qui entrera (rapidement?) dans ma PAL... puisque je pense lire les 6 livres... étant devenue en quelque sorte fan de l'auteure après les deux premiers (O&P et raison.. )

J'ai été surprise aussi du manque de chaperon, lors de ma première lecture (raison) mais après quelques vérification, c'est un fait véridique. Les chaperons sont venus un peu plus tard.

Biz


Ravie que tu succombes petit à petit à la beauté des histoires de Jane !
Je plussoie le commentaire de Nienor sur la passion qu'on ressent à la lecture, malgré la pudeur des mots. C'est sans doute une des choses que je préfère. ^^
Tout à fait de ton avis en ce qui concerne l'entourage proche d'Anne. Alors qu'elle semble appréciée de tous les autres, sa propre famille la dénigre ! Quelle bande de nullos ! :o

J'ai aimé l'ambiance très mélancolique de l'adaptation de 2007, j'attends ton avis sur celle-ci avec impatience ! ^^


Je me suis aussi retirée de la LC car je n'arrive pas à rentrer dans le livre pour le moment.

On verra si j'arrive à le lire pendant les vacances


Aaah merci ! Quel plaisir de lire une telle phrase : "lisez ce livre que j'ai au moins autant aimé, sinon plus, qu'Orgueuil et préjugés."

O&P a souvent la préférence, aussi voir quelqu'un qui a trouvé Persuasion supérieur ne peut que me rendre heureuse ^^ (oui, je continue à dire que Persuasion n'est pas apprécié à sa juste valeur!)

Si tu veux continuer ta découverte de l'oeuvre de Jane Austen, je te conseille Northanger Abbey (si ce n'est pas déjà fait)! Beaucoup plus "léger" que Persuasion et tout aussi "piquant" que O&P. Un vrai petit régal !


@Nanet, je compte lire aussi les 6 romans mais avec parcimonie pour avoir le temps de les déguster. Merci pour l'info sur les chaperons !

@Méli, c'est vrai que la famille d'Anne est une vraie plaie ! Elle est affligeante !

@Scor, dommage ! Il faut bien 40 pages pour entrer dedans et passer outre le style un peu alambiqué.

@Filipa, c'est vrai que j'ai trouvé que Persuasion avait quelque chose qui se dégageait, un peu plus par rapport à O&P. Je compte lire tous les romans de Jane. Pour le moment, j'ai Raison et sentiments dans ma Pal.

Merci pour vos commentaires !


je n'ai pas encore lu celui-ci, j'ai toujours Orgueil et préjugés dans ma pal ;-)


Il faut vite l'en sortir ! :) Merci pour ton commentaire !


Moi aussi j'ai bien envie de lire un autre titre pour savoir si sa plume va autant me séduire que dans Orgueil et préjugés... j'ai enfin vu la série avec Colin Forth (ça s'écrit comme ça ?) et j'ai vraiment retrouvé l'essence du livre ! Jane Austen est vraiment une de mes belles découvertes de 2010 !


Non, c'est Colin Firth. J'ai les films et mini-série aussi à regarder ! C'est vrai que ce sont de très belle découvertes !
Merci pour ton commentaire, Véro !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.