6

Les Guerriers de l'arc-en-ciel d'Andrea Hirata

Posté par Frankie le 30 novembre 2014 à 18:15 - Catégorie : , , ,
Titre original : Laskar Pelangi

Résumé :
Sur l'île de Belitung en Indonésie, 10 écoliers, et leur institutrice qui les surnomment les Guerriers de l'arc-en-ciel, issus de familles pauvres et illettrées, se battent pour préserver leur petite école battue par les vents de la bureaucratie et des intérêts miniers...



Mon avis :
Cela n'a pas été très facile de trouver une lecture pour la nouvelle destination de Lucie. Comme je vous avais dit dans mon article de présentation, ce fut l'Indonésie qui fut choisie et je ne connaissais aucun auteur de ce pays-là. En farfouillant sur le net, j'ai fini par découvrir Andrea Hirata et son Guerriers de l'arc-en-ciel et je dois dire que je suis ravie de mon choix car j'ai beaucoup aimé ce joli livre largement autobiographique.

En ce jour de rentrée scolaire à la petite école de la Muhammadiah sur l'île de Belitung en Indonésie, 9 élèves et leur institutrice attendent avec angoisse. Si un dixième élève ne se présente pas, cela signifiera la fermeture de l'établissement et les espoirs déçus de ces enfants pauvres dont les parents illettrés ne peuvent les mettre à l'école chic gérée par la compagnie minière locale. Mais le miracle se produit et ces dix élèves enthousiastes malgré le manque de moyens vont faire vivre l'école pendant de nombreuses années sous l'égide de Bu Mus leur institutrice qui les appellera les Guerriers de l'arc-en-ciel...

Il y a quelques mois, à la rentrée scolaire en fait, j'ai vu passer sur Facebook un article sur les 25 chemins les plus dangereux et insolites qu'empruntaient des élèves dans le monde (c'est à voir) et pendant ma lecture, j'ai beaucoup pensé à ces petits écoliers qui chaque jour mettaient pratiquement leur vie en danger (et certains plus que d'autres) pour aller étudier. Dans nos contrées occidentales où l'enseignement est un droit pour tous nos bambins, riches ou pauvres, qui y vont bien souvent en rechignant et sans mesurer leur chance, on oublie bien souvent qu'il y dans le monde des endroits où apprendre est encore un luxe et une épopée. Et c'est de cela que parle ce livre, des laissés-pour-compte qui n'ont pas accès à l'éducation de tout un chacun et qui se battent pour apprendre.

C'est avec beaucoup de tendresse qu'Andrea Hirata raconte l'histoire largement autobiographique de cette école, de ces élèves qui jour après jour apprennent à écrire, à compter, à rêver et à aspirer à une vie meilleure que celle qu'on leur destine, pêcheurs ou miniers. Et parmi ces petits élèves, sous les oripeaux parfois un peu rustres, se révèlent parfois de véritables joyaux.

 Le livre est émaillé de nombreuses anecdotes sur leur aventures extra-scolaires et on entre alors dans le domaine de la fable et du conte. C'est très sympathique à lire. Mais la vie à Belitung n'est pas non plus un conte de fées, il y a la dure réalité, la pauvreté, les conditions climatiques extrêmes parfois, les animaux sauvages qui font partie du quotidien (enfants français, vous n'avez jamais eu à croiser un crocodile énorme en allant à l'école le matin, vous !), les enjeux économiques des uns qui vont à l'encontre des aspirations des autres, cette société minière tout puissante qui fait la pluie et le beau temps sur l'île et profite de sa population et le fait que malheureusement même si les élèves ont soif d'autre chose, leur avenir est plutôt sombre. D'ailleurs à ce sujet, la fin est plutôt douce amère.

Les personnages sont tous attachants. Enfin pour ceux de l'école, entre la jeune instit (elle a 15 ans au début du livre) enthousiaste et qui résiste contre vent et marées à l'administration qui voudrait bien se débarrasser de la Muhammadiah, son vieux collègue (dont je n'avais pas encore parlé) et ces enfants avides de savoir. Difficile de parler de tous mais j'ai beaucoup aimé Harun le simplet, Lintang le surdoué, Manhar le rêveur, Kucai le futur politicien, Trapani le beau gosse ou encore Ikal le narrateur.
Il y a bien sûr des personnages désagréables comme l'inspecteur du département de l'éducation qui n'a de cesse de vouloir fermer cet établissement dont les murs menacent de s'effondrer.

Le style de l'auteur est très agréable à lire, certains passages sont touchants, d'autres pleins d'humour et gais, on sent que l'auteur éprouve beaucoup de tendresse envers son histoire et ses personnages. C'est authentique et sincère.

Comme j'ai lu ce livre dans le cadre du rendez-vous Destination, je ne peux pas vous quitter sans évoquer l'île de Belitung qui est donc indonésienne et située à l'ouest de Sumatra. C'est une île riche en étain qui fut d'abord exploité par la compagnie minière dont j'ai parlé plus haut et dont les habitants de l'île ne profitaient guère puis après l'effondrement du cours de l'étain dans les années 90 et le renversement du président Suharto (Soeharto en français apparemment), les habitants exploitèrent eux-même le minerai ce qui leur permis d'améliorer leur quotidien et de créer des écoles comme celle où alla Andra Hirata.

En conclusion, si vous voulez découvrir un auteur indonésien qui raconte une jolie histoire touchante, je vous conseille ces Guerrier de l'arc-en-ciel. Je dois dire que je suis ravie de mon choix cette fois-ci et je me souviendrai longtemps de ces élèves et leur institutrice.

Note :



Destination effectuée avec Lucie – Olivier – Claire JeanneJostein – Paikanne – BouQuiNeTTe – Ecumeuse


J'ai donc lu ce livre dans le cadre de Destination... Indonésie


3

Réponds, si tu m'entends de Marian Keyes

Posté par Frankie le 29 novembre 2014 à 18:10 - Catégorie : , ,
Titre original :Anybody Out There

Résumé :
Anna avait tout pour être heureuse : Un boulot merveilleux comme attachée de presse dans une boîte de cosmétiques, un mari adorable et une famille complètement déjantée. Mais un terrible accident a tout remis en question...




Mon avis :
J'avais ce livre dans ma Pal depuis très longtemps et il y dormait tranquillement, quand cette année, il a fait partie du Baby Challenge Chick-lit de Livraddict. Je me suis dit que c'était une bonne occasion de le réveiller ! :) J'ai été assez surprise de découvrir qu'il ne s'agissait pas d'un chick-lit au sens propre du terme, même s'il en a l'esprit, mais c'est plutôt une comédie dramatique, assez triste d'ailleurs, et que j'ai bien aimée.

 Anna avait jusqu'à présent une vie de rêve, entre son travail au sein d'une boîte de cosmétiques et un mari Aidan, aussi sexy que charmant. Mais un terrible accidents survient et Anna se voit obligée de passer sa convalescence à Dublin dans sa famille complètement déjantée alors qu'elle ne rêve que d'une chose reprendre sa vie à New York et retrouver son mari qui bizarrement ne répond pas à ses appels...

Ça va être extrêmement compliqué de faire ma chronique sans vous spoiler car tout le roman repose en effet sur ce qu'on apprend aux environs de la page 200 et que j'avais deviné dès le début. D'ailleurs j'ai passé cette première partie à me demander si l'auteur allait nous mener en bateau pendant tout le livre, ce qui m'aurait bien énervée, alors que tout était clair comme de l'eau de roche. Heureusement, non et le livre est plus subtil qu'il n'en a l'air de prime abord.

Le livre est donc découpée en 2-3 parties, la première qui se passe à Dublin est dans la pure veine Chick-lit avec de la légèreté, malgré les blessures d'Anna, et une famille déjantée qui n'a rien à envie à celle d'Izzy Spellman (vous savez l'héroïne de la série policière humoristique de Lisa Lutz). On en profite pour faire connaissance avec Anna, suivre son parcours professionnel et sa rencontre avec Aidan. Puis c'est le retour à New-York et le roman prend une tonalité douce-amère voire triste qui porte davantage sur la reconstruction après un traumatisme. Anna doit aller de l'avant et à la fin y aura sans doute réussi.

Si le roman est estampillé chick-lit c'est parce qu'il baigne malgré tout dans un environnement assez léger et qui compense le côté un peu sombre de l'histoire d'Anna. Ne serait-ce que par la profession de la jeune femme, relation publique dans une société qui promeut des cosmétiques ou encore tout l'entourage de la jeune femme qui amène beaucoup d'humour, à commencer par la mère ou une de ses soeurs.

Oui car Anna est affublée d'une tripotée de soeurs. J'ai arrêté de compter (je crois qu'elle en 2-3, voire 4) et me suis un peu mélangée les pinceaux entre les Helen, Claire, Maggie, Rachel (ah ben donc elle en a bien 4 ! :) D'ailleurs, Réponds-si tu m'entends fait partie d'une série sur les soeurs Walsh et apparemment certaines ont déjà eu leur histoire lors de romans précédents et Helen a la sienne dans le suivant (The Mystery of Mercy Close).

Bien souvent, qui dit roman chick-lit dit histoire d'amour. Pas de ça ici. Enfin si, mais elle appartient au passé et on commence le livre une fois que cette histoire est arrivée. D'ailleurs dans les flashbacks, cette romance est tout ce qu'il y a de conventionnel du genre (et pas désagréable non plus).

Anna est un personnage attachant, touchant même. J'aimerais pouvoir vous en dire davantage sur ce qu'elle va vivre à son retour à New-York et qui est très réaliste.

J'ai trouvé la mère d'Anna bien marrante, ainsi qu'Helen la soeur avec leurs histoires et leur façon d'envoyer des mails à Anna, mails sympathiques et amusants.

Le style de l'auteur, ou plutôt sa traduction, est agréable à lire. Le livre fait 525 pages et se lit facilement et rapidement.

En conclusion, plus qu'un chick-lit conventionnel, voilà un roman qui se démarque du genre par son côté doux-amer et qui est intéressant à lire. Sans être une grand histoire, l'intrigue est touchante et émouvante tout en gardant un côté humoristique qui allège un peu l'atmosphère. Et si vous voulez savoir ce qu'il est arrivé à Anna et où est Aidan, lisez-le.

Note :



Ce livre fait partie du Baby Challenge Chick-lit de Livraddict
12/20
(9+2 jokers)

4

Fablehaven, tome 2 : La menace de l'Étoile du Soir de Brandon Mull

Titre original : Rise of the Evening Star

Résumé :
Seth et Kendra sont obligés de se réfugier à Fablehaven chez leurs grands-parents afin d'échapper à une organisation. Mais leur séjour n'est pas de tout repos car le sanctuaire est la cible de cette même organisation qui souhaite s'approprier un mystérieux artéfact...



Mon avis :
Il y a un peu plus de trois ans, j'avais découvert cette série avec un premier tome qui ne m'avait pas enthousiasmée de par son côté très jeunesse. Cette année, je me suis décidée à lire le deuxième tome car la saga fait partie d'un des Baby Challenge Livraddict et je cherchais un roman fantasy à lire pour le challenge de Licorne. J'ai un peu mieux apprécié ce tome 2 qui m'a fait passer un moment sympa de lecture.

Après les évènements qui se sont déroulés l'été précédent, Seth et Kendra ont repris leur vie normale de collégiens. La fin de l'année approche et voilà que tout se précipite, Kendra découvre qu'un gobelin a pris l'apparence inoffensive d'un nouvel élève et en voulant s'en débarrasser a attiré l'attention de gens malintentionnés. Voilà Seth et Kendra obligés de se réfugier à Fablehaven chez leurs grands-parents pour leur échapper. Sur place, les choses ne sont pas plus tranquilles. Grand-père a fait appel à trois spécialistes afin de protéger le sanctuaire de l'organisation même qui poursuit les deux enfants, l'Étoile du soir, et qui veut s'emparer d'un artéfact caché au coeur de Fablehaven. Seth et Kendra auront bien besoin de toute l'aide possible pour éviter que l'organisation parvienne à ses fins et détruise leur sanctuaire favori.

Dans ma critique du premier tome, j'avais insisté sur le côté très jeunesse du roman et le caractère assez insupportable de Seth qui m'avait empêchée de vraiment apprécier ce livre même si je l'avais bien aimé. Curieusement, ces deux inconvénients ne m'ont pas trop dérangée pour La menace de l'Étoile du Soir. Tout d'abord parce que Seth a grandi et est moins pénible et le côté jeunesse de l'histoire est compensée par une intrigue intéressante.

L'intrigue est intéressante mais pas forcément très originale quand on a l'habitude de lire ce genre de romans. Il y a les bons et les méchants, des retournements de situation, des révélations, des coups bas mais cette Menace de l'Étoile du Soir apporte un côté un peu plus sombre et intéressant et notamment pour les tomes à venir.

Il ne se passe pas forcément énormément de choses dans la première partie du livre mais ça permet de bien se remettre dans l'ambiance et l'histoire quand, comme moi, on a lu le premier tome il y a longtemps. Comme dans le premier tome, c'est véritablement sur la fin (disons la deuxième moitié du roman) que le rythme et l'action s'emballent vraiment et on assiste à des scènes intenses et épiques. J'ai juste trouvé que le dénouement était un petit peu trop facile mais la toute fin ouvre des perspectives intéressantes, notamment sur un personnage énigmatique rencontré au cours du roman.

C'est quand même bien sympa de retrouver Fablehaven et son univers et ses créatures, un endroit magique pour des jeunes comme Kendra et Seth. Si j'étais une ado, je rêverais de me retrouver dans un tel endroit (et en tant qu'adulte qui aime la fantasy et le fantastique, j'en rêve aussi ! :)). Ce 2e tome est l'occasion d'aborder davantage le mystère de ces sanctuaires, leur fonction et le fait qu'il soit impératif de les garder à l'abri de l'avidité de certains malintentionnés comme cette fameuse Étoile du Soir.

J'ai beaucoup aimé Kendra dans ce tome. J'avais reproché dans le premier qu'elle fasse trop petite fille pour une ado de 14 ans, là je l'ai moins ressenti, il faut dire aussi qu'elle a pris un an et que ce qu'elle a vécu l'été précédent l'a changée (et je ne dis rien d'autre pour ne pas spoiler). Du coup, je trouve le personnage plutôt intéressant.

Comme je l'ai dit plus haut, Seth est moins pénible dans ce tome. Bien sûr c'est toujours un pré-ado qui n'écoute pas trop ce qu'on lui dit et qui fonce tête baissée dans les ennuis mais finalement ça permet de mettre un peu d'animation ! :) Et sa façon de faire n'est finalement pas si mauvaise puisque ça permet de le sortir de mauvais pas et d'aider les autres.

J'ai aimé qu'il y ait des figures adultes plus présentes dans ce tome. Bien sûr il y avait déjà les grands-parents dans le tome précédent mais là, la présence des trois spécialistes apporte expérience et maturité et j'ai aussi beaucoup aimé le Sphynx, un drôle de personnage sur lequel j'ai hâte d'en apprendre davantage.

On retrouve les deux satyres du tome précédent, Doren et Newell, qui apportent un peu d'humour et sont très sympas.

Le style de l'auteur est agréable à lire en VO. Il fait littéralement vivre Fablehaven sous nos yeux et j'aime beaucoup sa façon de raconter, même si le ton reste jeunesse.

En conclusion, un tome 2 qui a su davantage me convaincre que le premier même si on reste dans le jeunesse mais dont les personnages et l'intrigue ont suffisamment évolué pour que les lecteurs plus âgés y trouvent leur compte. Alors si vous voulez savoir si Seth et Kendra, aidés de la population de Fablehaven, arriveront à déjouer les plans machiavéliques de l'Étoile du Soir et à en sortir indemnes, lisez-le. Quant à moi, j'espère ne pas attendre 3 ans pour lire le tome 3.

Note :



Ce roman fait partie du Baby Challenge Fantasy de Livraddict
12/20
 (10 + 2 jokers)
médaille de bronze

Il fait aussi partie du Challenge Fantasy/Thrillers de Licorne,
puisque ce sont les Fantasy qui sont à l'honneur ce mois-ci
Fantasy
1/2
3/24

et également du Challenge Jeunesse/Young Adult de Muti et Kalea 
2/10

Ainsi que du Challenge Read in English d'Avalon
2

5

Hôtel Transylvanie de Genndy Tartakovsky

Posté par Frankie le 25 novembre 2014 à 10:25 - Catégorie : , , , ,
Titre original : Hotel Transylvania
avec Adam Sandler, Andy Samberg, Selena Gomez

Résumé :
Pour protéger sa fille, Mavis et donner un havre de paix aux créatures surnaturelles, Dracula a créé l'hôtel Transylvanie. À l'occasion des 18 ans de sa fille, il invite Frankenstein, l'Homme invisible et bien d'autres. Mais c'est alors que débarque inopinément Jonathan un jeune humain...


Mon avis express :
Pour cette chronique, je vais changer un peu ma façon de faire. J'ai pris beaucoup de retard dans mes chroniques ciné et je m'aperçois que sur certains films, quand je dois les chroniquer plusieurs semaines après les avoir vus, je n'ai plus grand chose à dire. Pas parce qu'ils ne m'ont pas plu mais parce qu'il n'y a pas forcément matière à faire une critique poussée et longue de ces films (non pas que mes critiques soient très poussées en général ! ;)). Du coup, comme je manque de temps, j'ai décidé de faire des avis express sur certains films, comme celui-ci.

J'ai donc vu ce film d'animation qui ne m'avait pas franchement interpelée à sa sortie. Je savais qu'il existait mais n'ayant plus d'enfant en âge d'aller voir les dessins animés au ciné, je l'avais manqué. C'est parce qu'il fait partie des challenges Seriebox (et qu'il est rapide à regarder, 1h30) que je l'ai vu.

Le film est en soi assez sympathique et l'idée de base intéressante. Dracula qui a créé un hôtel pour les créatures surnaturelles afin qu'elles ne soient plus en butte aux exactions des humains. Mais bon, dans le traitement, il n'y a rien de bien original. J'ai trouvé qu'il y avait des airs de Moi, moche et méchant parfois, surtout dans le personnage de Dracula, en faux méchant comme Gru. Il n'y pas à proprement parler de véritable histoire à part le fait que la fille de Dracula, Mavis, veut voler de ses propres ailes et se rendre compte par elle-même si le monde est vraiment aussi dangereux que le dit papa.

Ceci dit, on ne s'ennuie pas un seul instant, c'est rythmé, amusant, plein d'action avec des personnages sympas et attachant comme Jonathan l'humain qui tombe par hasard dans cet hôtel de "fous" ! :) Les enfants y trouveront leur compte et passeront un bon moment ainsi que les parents.

Côté personnage, j'ai bien aimé Dracula, Mavis (même si son personnage de jeune fille se rebellant contre l'autorité parentale n'a rien de bien nouveau), Jonathan ou encore Frankenstein.

La réalisation et les dessins sont classiques de ce genre de films, rien de bien transcendant.

En conclusion, voilà un film qui est sympathique à regarder, qui fera rire petits et grands pour peu qu'on ne s'arrête pas à son manque d'originalité. Et si vous voulez savoir ce qu'il se passe dans l'Hôtel Transylvanie et si Mavis pourra vivre son rêve d'en sortir, regardez-le.

Note :



Vu en version originale sous-titrée en anglais

Ce film fait partie du Film de la semaine de Benji
29/52
Il fait également partie du Mini Challenge Animation de Seriebox
4/13
 36/50

et du Mini Challenge Comédie de Seriebox
2/7
39/50

13

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (188)

Posté par Frankie le 24 novembre 2014 à 07:33 - Catégorie : ,
Bonjour, je vous retrouve en ce dernier lundi de novembre (Eh oui, lundi prochain, nous serons déjà le 1er décembre) pour ce nouveau C'est lundi, rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane.

- La semaine dernière, j'ai terminé The Rosie Project (Le théorème du homard) de Graeme Simsion que j'ai trouvé vraiment super et charmant ! Ensuite, j'ai lu Othello de William Shakespeare que je n'ai pas aimé du tout ! Trop exalté à mon goût, je n'ai été touchée ni par l'histoire, ni les personnages. Et j'ai commencé mon livre mystère pour le Destination... Indonésie de Lucie.

- Aujourd'hui, je lis donc mon livre mystère, vous en saurez davantage quand je publierai ma chronique dimanche prochain.

- Cette semaine, une fois terminé le livre mystère, je ne sais pas trop ce que je lirai. J'ai envie de lire plusieurs livre comme La prophétie Maya, le tome 8 des Time Riders d'Alex Scarrow (c'est celui qui tient la corde actuellement), ou Once Burned (La mort dans l'âme, le tome 1 du Prince des ténèbres) de Jeaniene Frost ou encore le tome 3 de Sarah Dearly (À cran, il me semble) de Michelle Rowen. Une chose est sûre c'est que d'ici lundi prochain, j'aurai commencé Outlander 1 de Diana Gabaldon. J'ai déjà lu, en français, une grande partie de la saga, que j'adore, il y a de nombreuses années (14-15 ans pour les premiers tomes) et je devais lire le tome 7 en VO (An Echo in the Bone) cette année car il traînait dans ma pal depuis très longtemps mais la série télé et tout le battage fait autour m'ont donné envie de tout recommencer en VO :)

Bonne semaine à tous et bonnes lectures !

0

Destination... Indonésie

Posté par Frankie le 23 novembre 2014 à 08:48 - Catégorie : ,


Le challenge Destination... de Lucie de Voyages et vagabondages revient une nouvelle fois et c'est en Indonésie qu'il nous conduira, le 29 novembre, après l'Iran en août dernier. Cette fois-ci, il s'agissait de voter entre les îles Fidji, Vanuatu, les Philippines, la Papouasie-Nouvelle Guinée et donc l'Indonésie, et c'est ce dernier pays qui est sorti vainqueur.

Je vous rappelle le principe : il s'agit de lire un livre d'un auteur originaire du pays ou se passant dans le pays, d'en garder cette lecture secrète jusqu'à la publication de nos articles, le même jour. Vous saurez donc tout dans quelques jours. Mon livre est déjà acheté, c'est d'ailleurs ma lecture actuelle.

Les participants sont : Lucie – Olivier – Claire Jeanne – Jostein – Paikanne – BouQuiNeTTe – Mimi54 – Ecumeuse

Rendez-vous maintenant dans moins d'une semaine pour savoir ce que j'ai choisi !

7

La dernière valse de Mathilda de Tamara McKinley

Posté par Frankie le 22 novembre 2014 à 18:04 - Catégorie : , , ,
Titre original : Matilda's Last Waltz

Résumé :
Jenny, jeune artiste peintre, a vécu un drame dont elle a du mal à se relever. Propriétaire d'une station d'élevage dans l'Outback, elle décide de s'y rendre pour s'y ressourcer. Là elle découvre les journaux de Mathilda qui y vécu cinquante ans auparavant et dut se battre contre les éléments et les hommes qui convoitaient son domaine...


Mon avis :
Cela faisait longtemps que j'avais envie de lire ce livre et qu'il était dans ma Pal. Cette année, je me suis enfin décidée à l'en sortir d'autant plus qu'il faisait partie du Big Challenge Livraddict. J'ai beaucoup aimé cette saga familiale pleine de drames avec en arrière-plan les magnifiques paysages de l'Australie sauvage.

Dans les années 70, Jenny, jeune artiste peintre, a perdu son mari et son fils dans un terrible accident. Depuis, elle peine à remonter la pente. Elle découvre que son mari avait acquis pour elle une station d'élevage dans l'Outback et comptait lui en faire la surprise le jour de ses 25 ans. Elle décide alors de s'y rendre avant de décider de la garder ou pas. Sur ces terres sauvages, elle rencontre Brett, le taciturne mais séduisant directeur de la station. Et dans la maison, une vieille malle avec des effets et des journaux ayant appartement à Mathilda, la propriétaire des lieux quelques dizaines d'années auparavant. Jenny va alors découvrir l'histoire dramatique de la jeune femme d'alors et les secrets qui ont jalonné sa vie...

Il y a bien longtemps, j'étais très férue de sagas familiales. Que ce soit américaines (avec des sagas comme celles de Maurice Denuzière, même s'il était français ou encore certains romans de James A. Michener) et bien sûr l'incontournable Les oiseaux se cachent pour Mourir de Colleen Mc Cullough se déroulant déjà en Australie. Il va sans dire que La dernière valse de Mathilda avait tout pour me plaire. Et ce fut le cas.

C'est un roman qui se lit très bien, très vite d'ailleurs malgré ses 567 pages et qui allie tout ce qu'on aime trouver dans ce genre de roman, de l'aventure, des secrets bien gardés, des histoires prenantes et se passant sur plusieurs décennies ainsi que de la romance.

J'avoue que j'ai trouvé l'histoire de Jenny en grande partie cousue de fil blanc, notamment son histoire avec Brett, le beau directeur. Cette histoire emprunte tous les codes de la comédie romantique (même si ici on n'est pas du tout dans la comédie), deux personnages aussi différentes que possibles, qui commencent pas se détester, s'éviter, ne pas se comprendre et qui évidemment sont faits l'un pour l'autre.

Ce qui fait le sel de ce roman, c'est bien évidemment tout ce qui concerne la vie de Mathilda. Que ce soit son combat pour garder Churinga, ou sa lutte contre les aléas de la vie, son évolution de jeune fille timorée en femme de caractère, c'est vraiment passionnant. Alors oui j'avais deviné pratiquement tous les secrets et révélations, choquantes il faut le dire, qui émaillent sa vie (ça devient vraiment de plus en plus dur de me surprendre...) mais ça ne m'a pas empêchée d'apprécier réellement ce roman.

Churinga et dans une plus large mesure, l'Outback et l'Australie, ces grands espaces désolés où le moindre voisin se trouve à 350 km de chez vous, la moindre ville 600 et des brouettes, voire plus, font partie intégrante du roman. On a l'impression de parcourir à cheval ces terres, de vivre la moindre sécheresse ou l'attente de la pluie, on se croirait même parfois dans un western. J'ai juste regretté de ne pas avoir de carte sous la main pour me repérer (en même temps, je n'avais qu'à aller voir sur internet quand je lisais et non pas après). Pour nous, européens, l'Australie est une terre lointaine et inconnue. Difficile de se rendre compte de l'échelle de ce qui est un continent après tout. Je pensais que l'Outback était pratiquement au milieu de l'Australie, voire à l'autre bout du pays, surtout que Jenny met plusieurs jours à rejoindre Churinga, en fait pas du tout ! L'histoire se déroule dans une toute petite portion du Sud-Est de l'Australie, de quoi se sentir tout petit.

J'ai déjà un peu parlé de Mathilda pour louer sa force de caractère et je dois dire que c'est un personnage que j'ai adoré suivre. Elle est fière et droite, attachante et surtout malmenée par la vie. J'ai juste regretté un truc, qui n'a rien à voir avec elle, c'est qu'au tout début la narration parle d'elle comme d'un fillette et ce à plusieurs reprises mais bon quand on a 14 ans et qu'on est pubère, on est loin d'être une fillette ! Je trouve que le terme jeune fille aurait été plus approprié.

Jenny, en comparaison, est un peu plus fade. Elle est sympa certes, mais elle est presque là pour servir l'histoire de Mathilda. Mais c'est intéressant de suivre son parcours au sein de Churinga à quelques décennies de Mathilda.

Brett le directeur est l'archétype du beau mec bougon mais sympa, qui cache ses sentiments, j'ai bien aimé mais je ne l'ai pas trouvé très intéressant.

J'ai trouvé Diane, l'amie de Jenny, rigolote et sympa à suivre. Une curiosité celle-là qui amène un peu de légèreté dans une histoire assez sombre.

Parmi les personnages qui m'ont touchée citons Tom Finley et sa femme April, vrais amis de Mathilda quand elle en a eu besoin ou encore Gabriel, l'aborigène qui l'aide. Et du côté de ceux que j'ai pas aimés du tout, la famille Squires et son patriarche avide de s'emparer de Churinga, à part l'épouse d'un des fils.

Le style, ou du moins la traduction, de l'auteur est agréable à lire. Elle a un vrai don pour conter une histoire prenante et nous donner l'impression que nous sommes au coeur de l'Outback. Elle a su écrire aussi une vraie saga familiale avec son lot de secrets.

En conclusion, même si c'est parfois cousu de fil blanc et que j'avais deviné en grande partie les secrets qui se sont déroulés sous le toit de Churinga, j'ai passé un excellent moment à voir vivre Mathilda à travers les yeux de Jenny et voir cette dernière retrouver goût à la vie. Et si vous voulez découvrir les secrets de Churinga, lisez ce joli roman qui dégage un vrai charme et qui raconte des histoires comme je les aime.

Note :



Ce roman fait partie du Big Challenge 2014 de Livraddict

12/14

13

Une saison de séries télé : de septembre 2013 à septembre 2014

Posté par Frankie le 18 novembre 2014 à 12:24 - Catégorie : , ,
Et voilà, la saison 2013-2014 des séries (celle des grands Networks en mai et celle d'été) s'est achevée il y a déjà plus d'un mois et demi et il est grand temps que je vous présente une fois encore mon looong bilan des séries que j'ai regardées en un an.

Si j'avais fait mon bilan fin mai, je vous aurais dit que l'année avait été moyenne côté nouveautés. Mais heureusement, il y a les chaînes du câble et les séries anglaises et canadienne pour donner un coup de fouet ! Car il faut bien se rendre à l'évidence, parmi les 22 nouveautés que j'ai regardées cette année, 4 sortent vraiment du lot (dont 2 qui figurent directement dans mon 5 étoiles), les autres ayant été sympas à regarder mais moins convaincantes. Et d'ailleurs dans l'ensemble, si vous regardez les séries que j'ai mises en 5 étoiles, à de rares exceptions, ce sont des séries qui n'appartiennent pas aux 5 grands networks. J'ai dit à de rares exceptions car il y a en quand même que j'adore ! Côté séries que je regardais déjà, la majorité a tenu ses promesses par rapport aux saisons précédents, quelques-unes qui s'essoufflent m'ont déçue.

Je n'ai pas fait que regarder des séries "en cours", j'en ai aussi rattrapé quelques-unes et ce grâce au Challenge Séries d'Hellody. J'ai pu enfin terminer Weeds, Burn Notice, Damages, rattraper mon retard sur Defiance, Black Mirror, Hannibal, House of Cards et Kaboul Kitchen, voir la seule saison de Freaks and Geeks et commencer The Good Wife. J'ai aussi continué à regarder Bates Motel que j'avais commencé l'an dernier mais je vous en reparlerai dans mon bilan de l'an prochain quand j'aurai tout vu.

Mais j'ai aussi abandonné quelques séries, en majorité des nouveautés qui ne me convainquaient pas. C'est ainsi que Brooklyn Nine-nine est passée à la trappe au bout de 3 épisodes, ainsi qu'Intelligence (au bout de 7), Bad Teacher (une série vraiment nulle abandonnée au bout d'un épisode) Ironside (1 épisode vu et annulée juste après, The Michael J. Fox Show après quelques épisodes (voir ce pauvre Michael J. Fox tirer partie de sa maladie - Parkinson - comme ça, m'a mise mal à l'aise), Almost Human après un épisode (j'avais bien accroché mais pas eu le temps de la regarder et comme elle a été annulée au bout de 13 épisodes, je ne pense pas reprendre). J'ai aussi abandonné Halt and catch fire, qui était une bonne série mais au bout de 3 épisodes, je me suis ennuyée à regarder ces types construire un ordinateur dans les années 80. Je lui redonnerai peut-être une chance puisqu'elle a eu une saison 2. Et j'ai aussi abandonné Nashville après le premier épisode de la saison 2, trop soap pour moi.

Allez, hop, c'est parti pour ce bilan détaillé des 67 séries que j'ai vues au cours de l'année !



Cette année encore, Game of Thrones est ma série préférée. La saison 4 a été vraiment excellente, j'en ai adoré chaque épisode et avec une mention particulière pour Peter Dinklage (Tyrion Lannister) qui vole toutes les scènes dans lesquelles il joue ! La série a joué encore une fois sur son côté gore (il y a des scènes qu'il vaut mieux ne pas regarder après avoir mangé) et sexe mais c'est que du bonheur ! La série, qui a énormément de succès a bien sûr obtenu une saison 5 qui sera diffusée au printemps.

Sherlock est enfin revenu au bout de 2 ans pour une saison 3 que j'ai énormément aimée ! Certains ont décrié cette saison, moi elle m'a passionnée pendant ses trois trop courts épisodes ! La série aura une saison 4, quand, on ne sait pas, espérons (mais j'en doute) que ce ne sera pas dans deux ans !

Pas de saison 8 pour Doctor Who en 2013-2014 (elle vient de se terminer, je vous en reparlerai l'an prochain) mais des téléfilms et épisodes spéciaux pour les 50 ans de notre cher docteur, anniversaire auquel j'ai assisté à Londres en novembre dernier. Il y a eu An Adventure in Space and Time sur la genèse de la série, excellent, un épisode vraiment très bon pour le 50 anniversaire (épisode que j'ai vu 3 ou 4 fois), un épisode de Noël, émouvant puisqu'on a changé de docteur et une parodie où certains anciens docteurs essaient à tout prix de figurer dans l'épisode anniversaire ! Si vous aimez Doctor Who ne passez pas à côté du téléfilm An adventure in Space and Time et The Five(ish) Doctors Reboot.

La voilà LA nouveauté de l'année ! The leftovers est une série sur ceux qui sont restés après que 2% de la population mondiale ont disparu 3 ans auparavant. C'est une série exigeante, magnifique, il y a des épisodes magistraux et brillants et les acteurs sont à l'avenant à commencer par Justin Theroux (et pas seulement parce qu'il porte bien le jogging ;)) qui joue le torturé shérif Kevin Garvey et Carrie Coon merveilleuse Nora. Il n'y a que le générique que je n'ai pas aimé. La série a eu une saison 2, youpi !

The Americans a su tenir toutes ses promesses en saison 2. J'adore le mélange espionnage/vie de famille et c'est toujours très juste. Matthew Rhys et  sont excellents. La série a obtenue une saison 3 qui sera sûrement diffusée au début de l'année comme les autres fois.

Black Mirror est une série anglaise percutante et perturbante sur les travers de notre société, surtout à travers les moyens de communication. Les épisodes sont indépendants et vraiment excellents, à part peut-être le dernier, moins efficace. Il y a deux saisons comportant chacune 3 épisodes. Il y a aura une saison 3 (enfin je crois !).

Hannibal est un prequel à Dragon Rouge et Le silence des agneaux dans lequel Hannibal Lecter est encore un psychiatre respecté sur lequel s'appuient le FBI et Will Graham. C'est une série troublante, très gore, assez atypique sur un grand network américain et je la trouve excellente. Et dites-moi docteur, c'est grave si voir Hannibal préparer ses petits plats à base de viande d'origine sûrement humaine me donne faim ? :) En tout cas, la série, malgré des audiences assez faibles, a été reconduite pour une saison 3. Vivement le printemps !

Penny Dreadful est une série qui a été diffusée cet été, une série envoûtante et à l'atmosphère troublante portée par une excellente Eva Green. Les Penny Dreadful étaient des petits magazines d'horreur coûtant 1 penny à l'époque victorienne. Dans la série, on y trouve pêle-mêle des vampires, le docteur Frankenstein, des loups-garous et même Dorian Gray. La série a été reconduite pour une saison 2.

La saison 3 de Homeland a marqué la fin d'un cycle et la série aurait très bien pu se terminer comme cela. Malgré quelques défauts (des storylines annexes peu intéressantes parfois), c'est une série que je trouve toujours très bonne. La saison 4 est en cours (et en est aux 2/3).

Cela faisait 3 ans que j'avais laissé Damages en fin de saison 3, assez mitigée d'ailleurs. Ce laps de temps a été bénéfique pour la série car non seulement j'ai trouvé les 2 dernières saisons excellentes (surtout la 4e) mais les acteurs toujours au top. Du coup, de 3 étoiles et demies, la série remonte à 5 étoiles. La série est maintenant terminée, dommage...

House of Cards est une série politique classe avec d'excellents acteurs comme Kevin Spacey ou encore Robin Wright, dirigés par de grands metteurs en scène comme David Fincher, James Foley ou encore Jodie Foster et qui conte les manigances de Frank Underwood qui n'ayant pas obtenu le poste qu'il convoitait va s'appliquer à écarter du pouvoir tous ceux qui se dressent devant lui. Et sans états d'âme. Sa femme est aussi retorse que lui. On adore les détester tous les deux ! J'ai rattrapé la 1ere saison, vu la 2e en suivant et la 3e sera diffusée en février par Netflix.

La saison 2 était déjà dans mon 5 étoiles mais la saison 3 de Person of Interest a été encore meilleure. Vraiment prenante, poignante, il y a des épisodes magistraux et la fin de la saison redistribue les cartes pour nos personnages préférés. La saison 4 vient de débuter. C'est pour moi la meilleure série hors câble.

La saison 2 d'Orphan Black a tenu toutes ses promesses avec une Tatiana Maslany fabuleuse. On n'a pas l'impression de voir la même actrice quand elle joue un clone. Vivement la saison 3 qui sera diffusée au printemps !

L'an dernier j'avais découvert Supernatural et englouti 3 saisons avant de faire le précédent bilan. La série a été mon fil rouge de l'année, et j'ai fini les saisons restantes (9e incluse) début juin. J'adore cette série, Dean et Sam et oui c'est souvent redondant (surtout quand on voit les saisons à la suite) mais toujours prenant. Et l'ajout de Misha Collins (l'ange Castiel) et de Mark Sheppard (le démon Crowley, celui que je préfère) a été un vrai plus. La saison a été reconduite pour une saison 10 (oui 10 !) qui est en cours.


The Good Wife est la série au long cours que je rattrape cette année. J'ai déjà vu la saison 1 et suis en passe de finir la 2e. C'est une très bonne série que j'aime beaucoup. Je trouve le personnage d'Alicia Florrick digne et super classe, c'est super bien joué et j'aurais pu mettre la série directement en 5 étoiles mais je pense que ce sera pour l'an prochain. Quand j'ai fini la saison 1, ce n'était pas encore un coup de coeur mais c'est en passe de le devenir. En tout cas, grâce à cette série et Drop Dead Diva, je suis incollable sur le jargon juridique ! :D La saison 6 a débuté, encore de longues heures en compagnie d'Alicia et les autres en perspective ! :)

Outlander, tirée des romans de Diana Gabaldon (Le chardon et le tartan en VF), a fait frétiller les femmes depuis l'annonce de sa création. J'ai lu les premiers tomes il y a 14 ans et continué ensuite au rythme des parutions VF, j'ai regardé la première partie de la saison 1, j'ai beaucoup aimé cette adaptation très fidèle et qui m'a donné envie de redécouvrir les romans en VO alors que j'aurais dû lire le tome 7 (An Echo in the Bone), cette année. Ce n'est pas encore un coup de coeur mais les derniers épisodes n'en étaient pas loin. La série reviendra pour la 2e partie de la saison 1 au printemps et la saison 2 est déjà acquise.

The Blacklist est la nouveauté "Big Network" que j'ai préférée cette année. Saison 1 très solide, mystères intéressants et surtout un James Spader qui fait tout le sel de cette saison 1 de par sa prestance et sa présence. J'ai d'ailleurs failli mettre la série en 5 étoiles mais elle reste un peu trop formatée par rapport à d'autres séries plus novatrices. La saison 2 est en cours.

Sleepy Hollow est ma 2e série network préférée. Elle reprend le mythe de Sleepy Hollow avec le cavalier sans tête et Ichabod Crane mais remise au goût du jour. C'est une série surnaturelle pas forcément originale mais super bien fichue et sans épisodes à jeter. Elle est fun et l'alchimie évidente, et platonique pour le moment, entre Ichabod et Abbie Mills la flic apporte un gros plus à la série. Et Tom Mison avec sa dégaine et son délicieux accent anglais n'y est pas pour rien non plus :) et pour ne rien gâcher, j'aime beaucoup le générique et sa musique. La série a eu une saison 2, diffusée actuellement.

Grimm poursuit son très bon bonhomme de chemin en cette saison 3 avec des épisodes qui ne me déçoivent jamais. rebondissements et révélations ont jalonné cette saison et la fin de la saison promet une saison 4 (qui vient de débuter) très intéressante.

L'an dernier, j'avais mis une demi-étoile en moins pour Once Upon a Time. J'aime énormément cette série mais la saison 2 m'avait un tantinet moins passionnée. Et la saison 3 a été tout à fait à la hauteur de mes attentes, que ce soit la partie sur Peter Pan (j'ai adoré le personnage) ou celle sur la Wicked Witch. D'où la demi-étoile en plus cette année :) Et puis une série sur les contes de fée (même ceux qui tournent mal), un peu de guimauve quand je regarde tant de séries sombres et gores, ça fait du bien ! La saison 4 vient de commencer et s'annonce passionnante.

La saison 2 de Arrow fut, à mes yeux, aussi bonne que la première. J'aime beaucoup cette série et ses personnages et je me précipite toujours le jeudi matin pour la regarder. Encore une fois, Oliver et ses amis en ont vu des vertes et des pas mures et ont dû déjouer les plans machiavéliques de méchants bien tordus. La saison 3 est en cours.

L'an dernier j'avais failli mettre 4 étoiles et demies à la première saison d'Elementary, c'est chose faite cette année ! Pourquoi ? Parce que j'aime énormément cette mouture de Sherlock Holmes, que les personnages sont super et que Rhys Ifans en Mycroft Holmes a été la cerise sur le gâteau ! La saison 3 vient de débuter redessinant les relations entre Sherlock et Joan (je vous rassure, pas dans un sens romantique).

C'est sûr que The Walking Dead a des défauts mais aussi bien des qualités, c'est pour cela que ça reste une des séries que j'aime énormément et qui reste en quatre étoiles et demies. La saison 4 a été mouvementée pour tous nos personnages, la 2e partie de saison les a même vus séparés en plusieurs groupes (d'où peut-être un ralentissement de l'action) mais la fin de saison laissait entrevoir de nouvelles perspectives. La saison 5 vient de débuter et s'annonce passionnante et la série a d'ors et déjà été renouvelée pour une saison 6.

La saison dernière a vu le départ de Nikita, une série que j'aime particulièrement. La 4e et dernière saison n'a eu que 6 épisodes, suffisamment pour boucler les intrigues en cours et dire adieu aux personnages qu'on aimait. Ce fut peu mais toujours mieux que certaines séries annulées sans ménagement et se terminant sur des cliffhangers !


Signed, Sealed, Delivered est ma série choupinette de l'été. C'est Breched Stark qui me l'a fait découvrir et je ne regrette absolument pas de l'avoir écoutée. Certes c'est bien guimauve et plein de bons sentiments (on verse sa larme à chaque fin d'épisode) mais que ça fait du bien ! C'est l'histoire du service des lettres perdues dans le Colorado et l'équipe de ce service enquête à chaque fois pour retrouver le destinataire. C'est vraiment une série mignonne et les 4 acteurs principaux sont super. La chaîne Hallmark a décidé pour le moment de ne pas lui donner de saison 2 mais plutôt des téléfilms, un qui sera bientôt diffusé (le 23 novembre) et 3 ou 4 autres durant l'année 2015. C'est mieux que rien et qui sait, on aura peut-être droit à une nouvelle saison après cela.

Marvel's Agents of Shield (dont le showrunner est Josh Whedon) est dérivée des films Marvel et surtout de ceux que l'on a vus ces dernières années comme Avengers, Thor ou Captain America. On y retrouve l'agent Coulson censé être mort dans Avengers (mais je ne vous dirai pas comment il peut être encore vivant) qui forme une équipe pour traquer les vilains. La première partie de saison est bonne mais c'est surtout à partir de la 2e partie, qui est la conséquence directe de ce qu'il se passait dans Captain America 2, qu'elle devient très solide. Franchement, j'aime beaucoup cette série et je suis ravie qu'elle ait été renouvelée pour une saison 2, en diffusion actuellement.

La saison dernière, j'ai pris le temps de voir les deux dernières saisons de Burn Notice, la 6e et la 7e. Deux saisons très bonnes, en particulier la 6e que j'ai dévorée. La 7e conclut bien la série et m'a satisfaite. J'ai quitté à regret Michael, Fiona, Sam, Jesse et Maddie.

La saison dernière, j'ai dit au revoir à Shaw et Gus de Psych. La 8e saison a été diffusée en début d'année 2014, saison bien trop courte puisqu'elle ne comportait que 10 épisodes mais 10 épisodes très sympas comme d'habitude avec cette dose d'humour et d'inventivité qui a été la marque de fabrique de cette série pendant toutes ces années.

 La saison 3 de Continuum a été très bonne encore une fois, même si elle a une demi-étoile de moins que l'an dernier (ce qui n'est pas très important à mes yeux). Elle a été un peu plus complexe que les deux premières saisons avec des histoires de timelines différentes mais je l'ai beaucoup appréciée. À l'heure actuelle et plusieurs mois après la fin de la saison, son sort n'est toujours pas connu (annulation ou renouvellement ?) au grand dam des fans dont je fais partie.

 Comme Continuum, White Collar a une petite demi-étoile en moins dans ce bilan pour sa saison 5. Pas parce que je l'aime moins, non je l'adore, je la trouve toujours aussi classe et j'aime beaucoup les deux acteurs principaux mais parce que j'ai trouvé dans cette saison qu'on revenait parfois un peu en arrière dans les relations entre Neal et Peter. Zut quoi, après 4-5 ans, Peter pourrait avoir un peu plus confiance en Neal ! Mais dans l'ensemble, la saison a été très bonne et elle s'est finie sur un cliffhanger qui a bien failli n'être jamais résolu. Après des semaines de tergiversations, la chaîne USA a accordé une dernière saison de 6 épisodes (bon c'est mieux que rien !) à la série qui est en cours de diffusion.

Il y a deux ans, je vous avais dit en fin de saison 4 de Drop Dead Diva que le sort de la série n'était pas connu. Après avoir été annulée, elle a finalement été reconduite pour deux dernières saisons. La saison 5 durant l'été 2013 mais elle n'était pas terminée quand j'avais fait mon bilan alors, et la saison 6 au printemps. J'ai beaucoup aimé ces deux saisons, même si la storyline de Stacy en saison 5 m'a agacée et j'ai dit adieu à ces personnages sympathiques avec beaucoup de tristesse.

Au bout de 7 saisons, The Big Bang Theory reste une très bonne comédie, l'une des rares qui me fassent vraiment rire. On peut peut-être trouver que ça tourne un peu en rond mais franchement je me n'ennuie jamais que ce soit avec les garçons ou les filles. En plus, Sheldon évolue (trèèès dou-ce-ment il faut le reconnaître) et ça me plaît bien. La série a été renouvelée pour trois, oui TROIS, saisons jusqu'à la 10e et la saison 8 est en cours.

L'an dernier, The Following avait fait partie de mes nouveautés préférées mais j'ai trouvé la saison 2 un tantinet en-dessous d'où la demi-étoile en moins. C'est une série qui est bonne mais certaines storylines m'ont un peu barbée, notamment celle qui suit une secte... La série a été renouvelée pour une saison 3 qui sera diffusé certainement en début d'année.

L'an dernier je n'avais pas eu le temps de regarder la saison 1 de Defiance en direct, j'ai donc rattrapé mon retard au printemps et enchaîné avec la saison 2. Ce n'est pas une série exceptionnelle mais après des débuts (2-3 épisodes) laborieux, j'ai fini par beaucoup l'apprécier. J'aime les personnages, l'ambiance (parfois sulfureuse). J'ai trouvé la saison 2 un peu en-dessous (d'ailleurs à cause de ça la série a failli perdre une demi-étoile) mais je suis ravie qu'elle ait été renouvelée pour une saison 3.

La saison 1 de Witches of East End a été mon petit guilty pleasure de l'automne dernier. Cette série sur une famille de sorcières m'a bien plu même si ce n'était pas toujours extraordinaire (il paraît que ça ressemble à Charmed mais je n'ai jamais vu cette série). La saison 2 a été diffusée cet été et était dans la lignée de la première. J'aurais pu mettre 3 étoiles et demies mais Aunt Wendy jouée par Mädchen Amick vaut une demi-étoile à elle toute seule ! :) La série a été récemment annulée après des semaines d'incertitude au grand dam des fans qui se battent encore pour qu'elle soit renouvelée. Il faut dire que le dernier épisode nous a laissés avec plein de cliffhangers non résolus ! Franchement Lifetime, tu aurais pu la renouveler !

Lost Girl est une série que j'apprécie beaucoup depuis le début. La saison 4 m'a bien plu mais j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose pour que ce soit vraiment prenant comme avant. C'est peut-être dû au fait qu'il n'y a pas la même complicité entre Bo et ses amis pendant une grande partie de la saison (pour les besoins de l'intrigue). Mais les épisodes de fin de saison ont bien rattrapé le tout, ce qui fait que je la garde en 4 étoiles. La série a obtenu une 5e et dernière saison qui sera diffusée à partir de décembre.




L'été 2014 aura vu la fin de True Blood après 7 saisons de bons et loyaux services. Une série qui aura eu des hauts et des bas, du très bon comme du ridicule mais qui n'aura pas laissé indifférent. J'ai mis une demi-étoile en moins à cette saison 7, comme il y a deux ans pour la 5e, car elle ne fut pas exceptionnelle même si j'ai passé de bons moments à la suivre et laisse un sentiment doux amer sur la fin (mais je n'ai pas hurlé de rage comme certains fans). Bon Temps, Sookie, Bill, Eric, Pam et les autres vont quand même bien me manquer l'été prochain..

L'an dernier j'avais vu les 3 saisons de Falling Skies et avait beaucoup apprécié cette série. Cette année, j'ai suivi la saison 4 avec plaisir et intérêt mais j'ai trouvé la série moins percutante qu'avant, surtout à cause de l'histoire de Lexi qui m'a laissée de marbre. J'espère que la saison 5, qui sera malheureusement la dernière rattrapera le tir et que la série retrouvera sa demi-étoile perdue.

J'avais laissé Nancy et ses fils en bien mauvaise posture à la fin de la saison 5 de Weeds, il y a déjà plus de quatre ans. La saison dernière, je me suis enfin décidée à regarder les deux dernières saisons, les 6 et 7e, et je dois dire que ce long break m'a fait du bien car j'ai retrouvé les Botwin avec plaisir. J'ai beaucoup aimé la saison 6 à laquelle j'aurais mis 4 étoiles si je l'avais regardée seule, j'ai trouvé la dernière saison moins percutante d'où les 3 étoiles et demies. Mais je ne l'ai pas trouvée désagréable non plus. La fin de la série n'est pas mal et la conclut bien.

J'aime toujours la série The Middle qui je trouve super sympa. L'année dernière, elle était en 4e étoiles mais j'ai trouvé que cette saison 5 tournait peut-être un peu en rond. Je ris toujours beaucoup aux facéties des enfants Heck mais ça n'évolue pas des masses. Et quand est-ce que Brick va arrêter de muer, le pauvre ça fait deux ans qu'il a la voix éraillée ! La saison 6 vient de commencer.

Je ne sais pas pourquoi j'ai fait descendre la saison 5 de The Vampire Diaries d'une demi-étoile. C'est une série que j'aime beaucoup et j'ai noté la saison à presque 16 de moyenne de Seriebox. Mais avec le recul, il y a eu des storylines peu marquantes, voire énervantes. La fin de saison était très bien, cependant. La saison 6 a débuté le mois dernier.

 Kaboul Kitchen est la seule série française de ce bilan. J'ai rattrapé les saisons 1 et 2. J'ai beaucoup aimé la saison 1 qui m'a bien parlé tout comme pas mal de situations puisque je suis expat en Tunisie et que ceux qui y vivent comme moi s'y sont souvent retrouvés :) La 2e saison a été un peu moins bonne à mes yeux à cause de tout le truc avec la CIA mais j'ai toujours bien ri aux tournures françaises du général Hamidallah et de Habib le serveur. Les chansons du générique de début (French Cuisine) et de fin (Leroy) sont excellentes. Une saison 3 est prévu mais sans doute sans Gilbert Melki trop gourmand. Alors moi je dis Kaboul Kitchen sans Jacky, non merci !

J'ai mis un an pour regarder la saison 2 de Doctor Who Classic ! Il faut dire que même s'il n'y a que 9 épisodes, ils sont composés de 4 à 6 parties chacun et je n'ai pas toujours eu le temps de les voir. C'est toujours aussi kitsch surtout dans les effets spéciaux à mourir de rire mais j'aime toujours ce premier docteur. Cette saison, on a dit au revoir aux compagnons d'origine (sans regret pour Susan et avec un pincement au coeur pour Ian et Barbara) et gagné deux autres, Vicki, une sorte de Susan-bis en un peu moins pénible, et Steven le dernier arrivé. J'ai trouvé les deux derniers épisodes, le 208 et 209 mieux construits et intéressants que les précédents. Faut maintenant que je trouve le temps de voir la saison 3 et les 23 autres derrière !

Freaks and Geeks est une série diffusée il y a 15 ans et qui n'aura eu qu'une saison. Une série bien sympa sur des "tire-au-flanc" et des "intellos" au sein d'une école et qui m'a rappelé des souvenirs puisque j'avais le même âge que Lyndsay (la bonne élève qui traîne avec les fumistes, un peu comme moi d'ailleurs en 1ère et terminale :)) à l'époque à laquelle se passe la série (1979-1980) et donc j'ai retrouvé des références de mes années lycée. Cette série a vu émerger de jeunes talents devenus célèbres comme James Franco, Seth Rogen, Jason Segel ou encore Busy Philipps.

Modern Family est une série sympa mais dont la pluie de récompenses, notamment aux Emmy Awards, me laisse un peu de marbre. Bon j'avoue que cette année, pour sa 5e saison, j'ai un peu plus ri que d'habitude et Lily que je trouvais insupportable l'an dernier m'a davantage convaincue. La saison 6 est en cours.

The 100 est une série de printemps sur 100 ados délinquants (plutôt rebelles en fait), envoyés sur Terre 100 ans après une catastrophe nuclaire pour voir si elle est vivable, pendant que les adultes restent dans leur station spatiale. J'avoue que je n'étais pas super convaincue au début car c'était assez cliché mais les épisodes ont été en s'améliorant et j'ai fini par l'apprécier. Si en saison 2, qui vient de débuter, la série reste aussi bonne elle sera dans les 4 étoiles.

Comme pour The 100 (mais pas sur la même chaîne), Resurrection est une série de printemps et elle ne m'a pas non plus convaincue au début, surtout parce que ça ressemblait fortement aux Revenants, l'excellente série française sur à peu près le même thème. Ça reste une série de Network sans forcément une grande originalité mais j'ai fini par apprécier et je suis contente qu'elle ait eu une saison 2 qui a débuté il y a quelques semaines.

The Tomorrow People avait un air de Heroes et de The Alphas, donc pas forcément originale mais je l'ai trouvée sympa à regarder et j'ai fini par m'attacher à elle. Les audiences n'ont pas convaincue la CW qui l'annulée au bout de la première saison. Dommage.

About a Boy est une comédie de printemps, adaptée du roman de Nick Horby et qui avait déjà été adaptée au cinéma avec Hugh Grant. À l'époque, j'avais trouvé le film bien sympa. La série l'est aussi, fraîche, drôle et attachante. La série vient de revenir pour une saison 2, je suis ravie de retrouver Marcus, Will et Fiona.

On a retrouvé Cougar Town et ses habitants pour une cinquième saison, ma foi bien sympathique, même si on reste dans le classique avec les personnages qui évoluent peu. La série a eu une 6e et ultime saison qui sera diffusée à partir de début janvier.

Community c'est comme Cougar Town, c'est toujours sympa à regarder mais il n'y a plus cette étincelle qui illuminait les premières saisons. La 5e saison est passée très vite, la série a joué sur ses codes sans trop se fouler mais j'ai passé de bons moments à la regarder. Elle a été annulée par NBC mais reprise in extremis par Yahoo pour une saison 6 (and a movie ? - plaisanterie récurrente dans la série).

Salem fut diffusée il y a quelques mois et s'inspire des sorcières de Salem. J'avoue l'avoir trouvée assez moyenne au début mais j'ai fini par l'apprécier au fil des épisodes. Il y a quelque chose d'accrocheur qui m'a plu et j'adore le générique (qui me rappelle, allez savoir pourquoi, celui de True Blood) sur une chanson de Marilyn Manson. La série a été reconduite pour une saison 2.

Silicon Valley est une comédie diffusée au printemps que j'ai failli abandonner. Ça parle de geeks de la Silicon Valley (comme son nom l'indique) qui essaient de monter une start-up. Et finalement c'est super sympa à regarder. La série a eu une saison 2.

J'ai failli abandonner The Crazy Ones avec le regretté Robin Williams au bout du premier épisode. Je trouvais que l'acteur en faisait des tonnes et tirait un peu la couverture à lui et ça m'énervait. Mais les autres nouvelles comédies de l'automne dernier ne m'ayant pas convaincue du tout, j'ai persisté et finalement je ne le regrette pas car j'ai vraiment bien accroché. Je regrette juste qu'elle ait été annulée car j'aurais aimé la retrouver à l'antenne cet automne. Mais bon avec la mort de Robin Williams (il se dit que l'annulation a été pour partie cause de sa dépression...), la question ne se posait plus de toute façon

The Last Ship a été diffusée cet été et m'a fait énormément penser à Last Resort, alors que les deux séries n'ont rien à voir si ce n'est qu'elles se passent sur et dans l'eau. En tout cas, grâce à ces séries, je suis incollables sur les termes de navigation ! :) Bref, c'est l'histoire d'un virus qui décime la population et le bateau et la médecin qui se trouve dessus et qu'il faut protéger à tout prix des velléités des vilains russes sont le seul espoir pour trouver un vaccin. C'est assez bourrin américain mais bon pour l'été, ça passe très bien ! :) La série reviendra pour une saison 2 l'été prochain.


Lors de sa première saison, j'avais bien apprécié Revolution au point de la mettre presque en 3 étoiles et demies. Mais il manquait quelque chose... Pour sa 2e saison, j'ai trouvé que ça démarrait très bien mais au fur et à mesure de sa diffusion, la série est retombée dans ses travers. Elle n'était pas désagréable à voir (et puis rien que pour Miles Matheson et Sebastian Monroe, deux personnages emblématiques de la série, ça valait le coup :)) mais elle était en dents de scie. Bon point quand même, Charlie a été bien plus supportable qu'en saison 1. La série, faut d'audience, a été annulée à l'issue de la saison 2.

Après une première saison très bonne puis une 2e un tantinet en-dessous, Suburgatory est revenue pour une saison 3 de 13 épisodes diffusés au printemps. J'ai aimé retrouvé les personnages mais j'ai trouvé qu'il manquait ce charme qui m'avait tant plu en saison 1 (d'où encore une demi-étoile en moins par rapport à la saison 2). Et j'ai trouvé Tessa pas sympa du tout dans certains épisodes. La saison 3 a été la dernière, j'ai trouvé quand même que c'était dommage car j'aimais bien la série malgré mes réserves et je voulais voir ce qu'allait devenir la relation chaotique entre George et Dallas.

The Neighbors avaient été la comédie complètement barrée de l'année 2012-2014. Un OVNI sympathique qui avait décroché une saison 2 contre toute attente. J'ai trouvé cette saison 2 un peu en-dessous de la première (d'où une demi-étoile en moins) même si marrante à regarder, sans doute parce qu'on avait un peu le tour des personnages. Pas de miracle pour la suite, The Neighbors n'a pas eu de saison 3.

Believe est une série sur une gamine ayant des pouvoirs et pourchassée par des méchants. Sympa à regarder, pas transcendante, elle avait un air de Touch. J'ai bien apprécié, la série n'a pas marché et n'a pas eu de saison 2, elle ne me manque pas.

Once Upon a Time in Wonderland est une série dérivée de Once Upon a Time se déroulant au pays des merveilles. On y retrouve donc les personnages du livre de Lewis Carroll, Alice, le lapin blanc, la reine rouge etc... Pour tout dire, au début, la série n'était pas très bonne, les deux personnages principaux, Alice et le Génie ayant un charisme d'huître. Mais je me suis attachée à l'histoire et si la série à 3 étoiles c'est surtout pour l'excellent Michael Socha qui jouait Will Scarlet, le Valet de coeur. La série a eu de très mauvaises audiences et n'a pas été reconduite pour une saison 2. La très bonne nouvelle c'est que Michael Socha a intégré le cast de OUAT.

Lors de sa saison 2, j'avais bien apprécié New Girl. Pour sa saison 3, j'ai trouvé qu'il manquait quelque chose (d'où la demi-étoile en moins). Je l'ai trouvé sympa le plus souvent mais certains épisodes tombaient assez à plat et Jess et Nick étaient un peu ennuyeux. La série a obtenu une saison 4 que je regarde puisqu'elle est diffusée actuellement mais j'espère que le niveau va remonter car je suis attachée aux personnages.

How I Met Your Mother a pris fin à l'issue de cette saison 9. Lors de mon bilan précédent, j'avais dit combien cette série devenait lassante et je n'ai regardé cette saison 9 que parce que c'était la dernière. Sur le papier, l'idée de faire tout une saison sur un week-end (spoilers : celui du mariage de Barney et Robin) était sympa, à l'écran ça a été autre chose. Sur 24 épisodes, il a fallu faire du remplissage, ce qui a été assez ennuyeux et alors qu'on n'attendait qu'une chose c'est de voir davantage LA mère qu'on avait aperçue en fin de saison 8. La fin a fait couler beaucoup d'encre, j'étais moi-même sceptique à l'issue du tout dernier épisode. Avec le recul, je l'ai trouvée plutôt bonne mais du coup elle a rendu pratiquement toute la saison inutile. J'ai donc été assez mitigée sur cette ultime saison mais je lui mets quand même trois étoiles car bon c'est quand même une série emblématique avec des personnages que j'ai toujours beaucoup aimés. D'ailleurs cette année, cela me manque un peu de ne pas retrouver toute la bande...

Extant est une série SF diffusée cet été. Je pense que si elle avait été diffusée pendant l'année, je l'aurais abandonnée... Mais l'été, j'ai plus de temps et suis plus indulgente donc j'ai regardé la 1ère saison en entier. Dans l'ensemble, j'ai bien aimé, plus la storyline sur le petit garçon robot que l'histoire d'Halle Berry qui était bien partie et est devenue un peu rocambolesque en milieu de saison. La série a été reconduite pour une saison 2 malgré des audiences assez moyennes, comme ce sera encore l'été, je pense que je serai là ! :)

Legends est aussi une série d'été que j'aurais abandonnée à tout autre moment. C'est l'histoire d'un agent du FBI qui agit sous couverture (les Legends du titre) et qui a du mal à se rappeler sa vraie personnalité. Ajoutez à cela un complot et des mystères. J'ai trouvé que la série n'était pas très convaincante quand les épisodes portaient sur les missions de Martin Odum, davantage quand on se focalisait sur la "mythologie". C'est avec Sean Bean (le Ned Stark de Game of Thrones). La série n'a toujours pas été renouvelée à l'heure actuelle.

The Strain est tirée des roman de Guillermo Del Toro et Chuck Higan (un scénario de film à l'origine, il me semble, donc la boucle est bouclée) et sur une épidémie transformant les gens en une sorte de vampires/zombies. Et évidemment des survivants les combattent. Une série d'été assez moyenne, que là aussi j'aurais sûrement abandonnée durant l'année, mais que j'ai bien aimée malgré ses défauts. La série a eu une saison 2 qui sera diffusée l'été prochain.
 

Encore une demi-étoile pour Glee pour sa saison 5 et encore, j'ai failli mettre deux étoiles et demies ! Il est temps que la série s'arrête car elle n'a plus le charme des premières saisons. J'ai dans l'ensemble plutôt bien noté les épisodes sur Seriebox, ce qui aurait dû la mettre plus haut dans le classement, mais avec le recul, ce fut une saison assez moyenne avec quelques épisodes vraiment très bons et qui m'ont arraché des larmes, ceux qui faisaient référence à Finn. Comme vous le savez, Cory Monteith est mort en juillet 2013 et a laissé un grand vide dans la série. Je pensais que la série s'étant principalement délocalisée à New-York ça allait lui redonner un bon coup de fouet et en fait ce fut le contraire. Rachel fut imbuvable et une vraie diva pendant une grosse partie de la saison et les autres personnages en-dessous de ce qu'ils étaient. Et l'essence même de la série, la chorale au lycée, m'a manquée. La série va revenir pour une 6e et dernière saison de 13 épisodes, je regarderai bien sûr pour voir comment tout cela va se conclure.


 

Under The Dome était déjà une série les plus mal classée l'an dernier et pourtant j'ai été là cet été pour sa saison 2. J'ai toujours un peu de mal à abandonner des séries dont j'ai vu une saison entière et comme j'ai dit l'été je suis plus dispo pour voir ce genre de séries. À un moment, j'ai pensé que Under the Dome allait plutôt dans le bon sens, quand l'intrigue s'est élargie, mais elle est vite revenue dans ses travers, ses querelles de village pourrait-on dire. Mais bien évidemment, la fin de saison donne envie d'être là pour la saison 3 l'an prochain ! Grrrr ! :)

Dominion est une série de printemps/été, diffusée à la suite de Defiance sur Syfy. Une sombre histoire d'Anges qui se battent pour la domination du monde et un élu, un pauvre garçon, un peu perdu au milieu de tout ça. Ce n'était pas très bon à vrai dire, voire parfois ridicule mais j'ai regardé la série en entier (et c'était très bien quand je faisais mon repassage :D). La série a eu une saison 2, je ne sais pas si je regarderai.

****************************************

Me voici arrivée au bout de ce loooong bilan (et bravo à ceux qui l'auront lu jusqu'au bout ! ;)) et je constate que j'ai carrément explosé mes records avec 67 séries entières vues (contre 51 l'an dernier) ! Je ne sais pas où j'ai trouvé le temps d'ajouter 16 séries à mon emploi du temps, d'autant plus que j'ai une vie (bien remplie) en dehors des séries, Mais bon, il faut se souvenir qu'il y a des séries diffusées l'été, d'autres pendant l'année, certaines font 30 min, d'autres 40, 10-13 épisodes ou 22. J'avoue avoir une préférence pour les séries de 10 à 13 épisodes, plus concises même si j'adore nombre de séries dépassant ce nombre.

Parmi ces 67 séries, on en trouve 13 à 5 étoiles (3 de plus que l'an dernier et je n'ai pas compté les Doctor Who Specials), 10 à 4 étoiles et demie (idem que l'an dernier), 11 ont 4 étoiles (2 de moins que l'an dernier), 20 à 3 étoiles et demies (6 de plus !), 11 ont 3 étoiles (8 de plus que l'an dernier) et 2 ont 2 étoiles et demie (contre 0 l'an dernier).

Comme vous pouvez le constater, pas de gros flops encore cette année, j'ai trouvé des séries moyennes mais pas forcément nulles (je n'arrive pas à me dire qu'une série est nulle, il y a toujours un petit truc qui m'accroche ou sinon j'abandonne), certaines séries m'ont déçues cependant mais je retiens surtout de très bonnes surprises ou d'excellentes confirmations.  En fait, de nombreuses séries se trouvent en milieu de tableau, plutôt bonnes à très bonnes mais pas exceptionnelles.

J'espère que la saison qui vient de démarrer sera un bon cru (mais d'après ce que j'ai vu pour le moment et comme chaque année, je suis un peu déçue par ce que les networks proposent et mes espoirs reposent encore sur les séries du câble ou anglaises) et je vous donne donc rendez-vous dans un an (un peu moins j'espère si j'arrive à le faire dès fin septembre) pour un nouveau bilan ! Si vous avez des questions à me poser sur certaines séries, n'hésitez pas à le faire en commentaires ! Et j'espère que je vous aurai donné des idées de séries à regarder ! ;)

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.