17

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (171)

Posté par Frankie le 30 juin 2014 à 08:34 - Catégorie : ,
Nous sommes le dernier lundi de juin et c'est le moment de faire sur mes lectures de la semaine dans ce rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane.

- Lundi dernier, j'avais juste commencé The Wise Man's Fear (La peur du sage), le tome 2 de Chronique du Tueur de Roi de Patrick Rothfuss, un beau pavé de 1000 pages en VO...

- Aujourd'hui, je suis donc toujours dans The Wise Man's Fear ! :) J'ai dépassé la moitié du livre (soit plus de 500 pages), 54 % exactement, et, même s'il n'y pas un rythme effréné, j'aime énormément. Je me régale à suivre les aventures de Kvothe.

- Cette semaine, devinez ce que je vais lire ? Bah oui, The Wise Man's Fear ! :) Je vais essayer de le finir d'ici lundi prochain (mais ce n'est pas gagné) et si j'y arrive, j'enchaînerai avec Un amour vintage d'Isabel Wolff, un petit chick-lit anglais (en VF cette fois-ci).

Bonne semaine à tous !

3

Lucille, Walking Dead tome 18 de Robert Kirkman

Posté par Frankie le 27 juin 2014 à 09:48 - Catégorie : , , ,
Titre original : What Comes After
Illustrations : Charlie Adlard

Spoilers sur les tomes précédents
**Je répète : Spoilers sur les tomes précédents**

Résumé :
Après la perte d'un des ses plus proches compagnons, Rick semble accepter la domination de Negan. Mais voilà que Carl s'enfuit pour suivre ce dernier et se venger...




Mon avis :
Vous savez que j'aime bien sortir un petit Walking Dead de temps à autre car ça se lit vite. Et ce mois-ci, ça tombait bien car c'était pile le livre qu'il me fallait pour le challenge d'Iluze, un genre par mois ! Si ce tome 18 est bien rythmé avec encore des personnages effrayants, je dois dire que je commence à éprouver une forme de lassitude et je me demande bien ce qui arrivera à me redonner de l'élan dans les prochains tomes...

La mort de Glenn et le départ de Maggie a affecté les membres de la communauté d'Alexandria. Rick semble se soumettre à l'autorité de Negan lorsqu'il vient se ravitailler et qui prend un malin plaisir à humilier tout le monde. Mais en secret, Rick cherche le repaire du psychopathe. Mais voilà que Carl croyant à la soumission de son père profite d'une visite de Negan pour se glisser dans son camion et peut-être venger ceux qui sont morts... Mais il est bien vite découvert... Tâtera-t-il de Lucille, la batte meurtrière de Negan ?

J'avoue qu'en voyant la couverture de ce 18e tome, j'ai eu un peu peur. Effectivement, on y voit le chapeau de Carl par terre dans la poussière, ce qui peut donner à penser qu'il arrive des choses terribles au jeune garçon. Mais après, j'ai pensé qu'ils ne spoileraient pas comme ça un événement aussi dramatique ! :)

Bon bref, même si le tome est assez dynamique et intéressant, je trouve qu'on tourne toujours en rond avec ce psychopathe qui est une resucée du Gouverneur et règne par la terreur ou les habitants d'Alexandria qui mettent en doute, pour la nième fois, la fiabilité de Rick à être un leader. Il y a des moments tendus tout au long du tome, angoissants même mais on est loin du niveau des 10 premiers tomes. Ne croyez pas cependant que je m'ennuie, non pas du tout, je poursuivrai les prochains tomes car j'ai toujours envie de savoir ce que deviennent nos héros.

Dans mon résumé, j'ai dit que la mort de Glenn affectait ses proches, c'est vrai mais j'ai trouvé aussi qu'ils n'en faisaient pas vraiment beaucoup de cas. Se sont-ils endurcis à ce point ?

Pas grand chose à dire sur les personnages, ils sont égaux à eux-mêmes. Un nouveau personnage, Ezechiel, qui m'a l'air bien barré, fait son apparition en fin de tome, on en reparlera dans le prochain qui porte d'ailleurs son nom.

Pour les dessins, j'ai toujours un peu de mal à reconnaître certains personnages, surtout ceux qu'on côtoient peu. La violence est toujours présente, aussi bien dans le texte de Kirkman que dans les illustrations d'Adlard.

En conclusion, un tome où l'on ne s'ennuie pas du tout mais qui commence à confirmer la lassitude que j'ai à lire cette série que j'aimais beaucoup. Espérons que les prochains tomes me passionneront davantage. Et si vous voulez savoir si le petit Carl mord la poussière et si Rick va encore une fois se mettre les gens à dos, lisez-le.

Note :



C'est le livre que j'ai choisi pour le challenge d'Iluze Un genre par mois
ce mois-ci Comics, BD, Manga
6/12

15

Allegiant, Divergent tome 3 de Veronica Roth

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Après la découverte de la vidéo d'Édith Prior, Tris et Four n'ont de cesse de vouloir échapper à Evelyn, la mère du jeune homme et leader des sans factions, et d'aller voir ce qu'il y a au-delà de l'enceinte de leur ville... Ce qu'ils vont découvrir va complètement bouleverser la vision qu'ils ont de leur monde...



Mon avis :
Si vous vous rappelez bien, quand j'ai lu le tome 2 fin mars dernier, j'avais un peu oublié ce qu'il se passait dans le tome 1. Aussi quand j'ai vu que beaucoup lisaient ce tome 3 tout juste sorti en VF, cela m'a donné envie de ne pas le laisser plus longtemps dans ma Pal et de battre le fer pendant qu'il était encore chaud (entendez, pendant que je me rappelais bien des événements du tome précédent :)) ! Et je suis ravie de l'avoir lu maintenant car contrairement aux 2 premiers tomes que j'avais aimés sans plus, j'ai beaucoup aimé celui-ci, rythmé et surprenant.

À la fin du tome précédent, Tris, Four, leurs amis et habitants de Chicago apprenaient qu'ils étaient le fruit d'une expérience qui devait prendre fin le jour où les Divergents seraient nombreux. Mais Evelyn, la leader des Sans factions et mère de Tobias/Four, entend asseoir son autorité et rétablir l'ordre au sein de la communauté et fait fi de cette vidéo. Tandis que Caleb, le frère de Tris, est jugé pour trahison, la jeune fille est contactée par les Allegiants, menés par Cara et Johanna et fidèles aux principes des anciennes factions. Elles entendent envoyer un petit groupe au-delà de l'enceinte voir ce qu'il s'y passe. C'est ainsi que Tris, Four et quelques autres arrivent à s'échapper et ils découvrent alors un monde complètement différent de leur vie dans Chicago...

C'est difficile de parler de ce livre sans spoiler mais sachez qu'il prend une tournure vraiment différente des deux tomes précédents. On n'est plus dans les Factions/Sans factions et querelles intestines pour le pouvoir et la mainmise sur le peuple mais on y parle de manipulations génétiques voire d'eugénisme où ceux qui auraient les bons gènes seraient les élus et ceux qui auraient les mauvais seraient relégués voire ostracisés, la ville de Chicago étant le produit d'expériences visant à étudier le comportement des uns et des autres... C'est assez glaçant, sombre et terrifiant. Et c'est sans parler sur la manipulation mentale dont on avait pu voir un aperçu chez les Érudits. Bref, on est loin des Audacieux sautant d'un train en quête de sensations fortes...

J'ai beaucoup aimé la direction prise par l'auteur, c'est intéressant et rythmé, surprenant même, même si ce n'est pas forcément très original et qu'il y a un petit coup de mou en milieu de livre. J'ai beaucoup aimé les réactions de Tris & co quand ils découvrent que leur monde ne limitait pas au périmètre presque archaïque de Chicago et j'ai aimé le choix audacieux (ha ha ha :)) de l'auteur à la fin, même si ensuite l'épilogue est peut-être dispensable.

Si je pouvais reprocher quelque chose, c'est peut-être qu'avec des sujets aussi graves, l'auteur reste un peu superficielle dans son propos (on reste dans le Young Adult où ce sont des ados qui doivent contrer les méchants manipulateurs) et que the Fringe (traduit par la Bordure ?) une espèce de no man's land où vivent des laissés-pour-compte est peut-être trop vite évoquée.

Dans ce tome, j'ai retrouvé la Tris que j'avais aimée dans le tome 1. Finis les atermoiements et le sentiment de culpabilité qui la rongeaient et la rendaient pénible, elle est redevenue cette jeune fille battante, attachante et tenace. Et sa relation avec Four (qui connaît des hauts et des bas, on n'est pas chez Oui Oui) est assez mignonne.

Four/Tobias est dans ce tome un garçon toujours aussi attachant, fidèle à ses principes, courageux et fidèle.

Pas grand chose à dire sur les autres personnages, certains sont sympas, d'autres non, je regrette encore une fois que pratiquement tous les adultes soient des êtres avides de pouvoir et pas très sympathiques. J'ai dit pratiquement tous, certains sont bien.

Le style de l'auteur est toujours le même, agréable et facile à lire en VO. Cette fois-ci, on a deux points de vue, celui de Tris et celui de Tobias, c'est bien car ça permet d'élargir la narration mais j'ai trouvé qu'il manquait une différence nette entre les deux narrateurs et du coup, Tobias a un côté assez féminin :)

En conclusion, un très bon tome qui m'a beaucoup plu et qui est le meilleur de la saga à mes yeux et la conclut très bien, même si on a le coeur serré parfois (et on verse quelques larmes...). Et si vous voulez savoir ce qu'il y a au-delà de l'enceinte de Chicago et si Tris, Four, leur amis et tous ceux qui croient en la paix arriveront à leurs fin, lisez-le.

Note :



Retrouvez d'autres avis sur Logo Livraddict


Le roman fait partie du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle
12/20

et du Challenge Read in English d'Avalon
24

18

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (170)

Posté par Frankie le 23 juin 2014 à 08:32 - Catégorie : ,
C'est lundi à nouveau et c'est de France que je fais le point sur mes lectures dans ce rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane. En effet, je suis rentrée hier de Tunisie pour deux longs mois dans ma maison en France. C'est la première fois que je rentre aussi longtemps depuis que je vis en Tunisie (4 ans) et je vais pouvoir bien profiter de ce séjour pour faire plein de choses. Bon fini de parler de ma vie, passons aux choses sérieuses ! :)

- La semaine dernière, j'ai fini Nord et Sud d'Elizabeth Gaskell. Je l'ai fini vendredi et j'aurai mis 9 jours pour le lire (en VO). J'ai beaucoup aimé ce roman et plusieurs jours après, j'y pense encore. J'ai enchaîné avec Fire Made Flesh, le tome 6 des Foulards Rouges de Cécile Duquenne, qui était très bien et j'ai lu Demain de Guillaume Musso. Commencé samedi matin, je l'ai fini hier vers 15h, c'est dire si ça se lit vite ! Je l'ai trouvé pas mal mais cousu de fil blanc. Et j'ai commencé The Wise Man's Fear (La peur du Sage), le tome 2 de Chronique du Tueur de Roi de Patrick Rothfuss.

- Aujourd'hui, je lis donc The Wise Man's Fear. J'ai juste commencé donc je ne peux pas trop en parler mais je suis contente de replonger dans cet univers.

- Cette semaine, je pense que je ne lirai que ma lecture en cours car il fait 1000 pages en VO, ça m'étonnerait même que je l'aie fini lundi prochain ! Je vous dirai ça dans une semaine !

Bonne semaine !

6

Les flammes de Rome, Time Riders tome 5 d'Alex Scarrow

Titre original : Gates of Rome

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Cette fois-ci, c'est au temps de l'empire romain, sous le règne de Caligula, que nos voyageurs du temps doivent se rendre pour remettre l'histoire dans le droit chemin. Mais les modifications drastiques de l'Histoire ne sont pas les seuls dangers qu'ils doivent affronter...

Mon avis :
Je n'aurai pas mis bien longtemps avant de me jeter sur ce tome 5 puisque ma lecture du 4e remonte à à peine un mois ! Il faut dire que l'auteur a le chic pour donner envie de lire les suites tout de suite ! :) Bref, j'ai été ravie de retrouver mes Time Riders préférés dans une nouvelle aventure échevelée !

Des hommes de 2070 remontent le temps afin de coloniser Rome et changer ainsi le futur afin qu'il soit plus vivable. Mais les conséquences vont être terribles et voilà Liam, Sal, Maggie et Bob obligés de se transporter sous le règne du terrible Caligula afin de tout remettre en ordre sans savoir s'ils pourront rentrer dans le New York de 2001. Car d'autres dangers bien plus inquiétants les menacent par ailleurs...

 Si l'auteur reprend à peu près le même schéma que dans les tomes précédents ce n'est en aucun cas lassant. Car il apporte toujours une petite touche différente à ce schéma qui rend l'histoire passionnante. Ici, et sans trop spoiler, c'est le fait que nos amis ne savent pas s'ils pourront rentrer à New York et qu'ils doivent donc trouver un moyen de le faire ! Heureusement, Alex Scarrow a trouvé une pirouette pour régler ce problème un peu gênant. :)

Donc, cette fois-ci nous sommes au coeur de l'Empire Romain avec un empereur fou, des supports units comme garde prétorienne et une histoire qui a été trèèèès modifiée ! Si vous voulez en apprendre plus sur l'Histoire de Rome, ce n'est pas ce livre qu'il faut lire, bien sûr. Le contexte est un prétexte, on aborde les centurions, la vie dans les rues de Rome mais ça reste assez superficiel.. C'est surtout la petite histoire qui est passionnante, l'impact que les hommes de 2070 ont eu sur cette période ou encore la façon dont nos amis arrivent à communiquer pour se faire comprendre des Romains qui parlent latin et dont ils s'adaptent à cette vie.

Et puis outre "l'intrigue du jour", il y a toute la mythologie Time Riders, toutes les questions qu'on se pose depuis le début, les motivations du mystérieux Waldstein, l'homme qui a créé la machine à voyager dans le temps et qui en est revenu changé à jamais, cette mystérieuse agence de Time Riders, bref de nombreuses questions qui trouvent doucement des réponses mais qui amènent invariablement d'autres questions ! Et sans parler de ces dangers que j'ai évoqués dans mes résumés et qui relancent complètement la donne pour nos voyageurs du temps ! Cela s'annonce passionnant !

Nos Time Riders sont égaux à eux-mêmes, même si leurs missions commencent à avoir un impact certain sur leur mental et leur physique en particulier sur Liam dont je me demande comment il va gérer ce qu'il apprend et que nous savions déjà depuis plusieurs tomes...

Pas de Becks dans ce tome. Après les événements du tome précédent, elle est maintenant en "gestation".

Il y a deux Romains qui m'ont bien plu, il s'agit de Cato et Macro qui aident nos amis et en fin de livre, Alex Scarrow nous apprend qu'ils font partie d'une série de livres écrits par son frère Simon, sur leurs jeunes années en tant que légionnaires. Donc si vous voulez les retrouver...

Le style de l'auteur est toujours très sympa à lire en VO, ça se lit vite, les chapitres sont courts, l'auteur sait nous appâter et nous donner envie de continuer et bien sûr la fin donne envie de se jeter sur la suite.

En conclusion, encore un super tome qui m'a emballée une nouvelle fois d'autant plus qu'en plus du schéma habituel, d'autres événements importants viennent se greffer à l'histoire et relance la machine Time Riders ! J'ai hâte de savoir ce que cela va donner ! Et si vous voulez savoir si Sal, Maddie, Liam et Bob arriveront remettre la bonne Histoire sur les rails et à rentrer dans leur New York de 2001, lisez-le. Quant à moi, je vous retrouve très vite pour le tome 6 !

Note :



Ce livre fait partie du Challenge Read in English d'Avalon
23

Du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle
11/20

Et du Challenge God Save the Livre d'Antoni
7/5

5

Les Mains de Dieu de Ludovic Rosmorduc

Posté par Frankie le 17 juin 2014 à 11:11 - Catégorie : , ,
Résumé :
1215, alors que la guerre contre les Albigeois fait rage, Théodore d'Havricourt, un vieil érudit et Jehanne, une jeune fille poursuivie par les assiduités d'un homme, et qu'il a prise sous son aile, doivent fuir Carcassonne car ils sont accusés d'être des hérétiques. Ils sont poursuivis par un Dominicain, une Main de Dieu, qui veut s'emparer d'un livre mystérieux en leur possession...




Mon avis :
Même si cela fait très longtemps que je n'en ai pas lu, j'ai toujours été fan de ce genre de livre d'aventures historiques, mâtinées de mystère ésotérique, un peu à la manière du Nom de la Rose, ma référence en la matière. Aussi, quand en mars dernier, les copines de Bookenstock ont lancé un concours pour gagner ce livre, j'y ai participé et j'ai été l'une des heureuses gagnantes ! Et je suis ravie car j'ai beaucoup aimé cette histoire !

1215, Simon de Montford entend mater les derniers foyers albigeois. Théodore d'Havricourt est un vieil érudit qui collectionne les livres rares qu'il se procure auprès de Frère Barnabé, le copiste de la basilique Saint-Nazaire de Carcassonne. Un soir, il prend sous sa protection une jeune fille, Jehane, qui a connu bien des mésaventures avant de se retrouver dans un bordel, trois jours auparavant. C'est en voulant fuir un des clients de l'établissement qu'elle se retrouve face à Théodore. Mais le client furieux les accusent d'être des Albigeois et voilà Théodore et Jehanne obligés de s'enfuir. Ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'ils se trouvent en possession d'un livre mystérieux recherché par un Dominicain un peu particulier, une Main de Dieu...

Les Cathares, ou plutôt les Albigeois (l'utilisation du terme Cathare est assez récent) m'ont toujours fascinée. J'ai toujours eu un faible pour cette religion ostracisée face à la puissante religion catholique et dont les membres ont été massacrés sans pitié et j'ai toujours aimé lire des livres en parlant (mon préféré étant Montségur - Les Cathares d'Antoine de Lévis-Mirepoix, que j'ai lu il y a très très longtemps). Les Mains de Dieu ne parle pas vraiment de Catharisme, ne vous attendez donc pas à en apprendre beaucoup sur cette religion. Il sert plutôt de toile de fond, de prétexte à l'intrigue. Mais la façon dont l'auteur l'évoque et plante son décor est très intéressante.

L'histoire se concentre davantage donc sur la fuite de Théodore et Jehanne, les rencontres qu'ils vont faire dans ce Sud de la France troublé et surtout ce mystérieux ouvrage pour pourrait changer la face du monde. Au niveau historique c'est très bien documenté, on se croirait vraiment à cette époque-là avec son église toute-puissante, ses moines étudiants à la lueur des chandelles, ses basiliques sombres et mystérieuses et les villes moyenâgeuses, les échoppes et les ruelles.

Concernant le livre mystérieux, je ne vous en dirais pas davantage, on peut être un peu tantinet déçus par la résolution de l'intrigue mais finalement elle est très bien comme cela. :) J'ai trouvé la notion de Mains de Dieu intéressante, ces moines semblent les précurseurs des inquisiteurs qui séviront deux-trois siècles plus tard.

J'ai beaucoup aimé le vieux Théodore d'Havricourt, même s'il a certains petits côtés agaçants. Mais je suis fan de  ce genre de vieux bonhomme qui aime les livres ! C'est d'ailleurs le personnage le plus intéressant et le plus fouillé.

Jehanne m'a moins convaincue. Je n'oublie pas qu'elle est une très jeune fille, un peu naïve et romantique mais je ne suis pas arrivée à m'attacher à elle. Je me suis même demandé quel intérêt avait ce personnage dans l'histoire à part être un véritable coeur d'artichaut ! Je trouve qu'elle oublie bien vite le jeune garde dont elle s'amourache en 2 secondes...

Le moine Norbert, la Main de Dieu, est assez intéressant de par sa fonction et sa quête mais j'ai trouvé dommage que finalement il n’interagisse pas davantage avec nos héros.

Le livre est très bien écrit. Il se lit très vite mais le style de l'auteur n'est absolument pas superficiel, j'ai même trouvé qu'il y avait pas mal de densité dans sa façon de narrer, et on ne s'ennuie pas une seconde. C'est une histoire "alerte" :)

En conclusion, si vous cherchez un livre d'aventures avec une base historique solide, ce roman est fait pour vous, vous passerez un excellent moment en compagnie de Théodore d'Havricourt et de Jehanne, accessoirement. En tout cas, je suis ravie d'avoir eu l'occasion de le découvrir, je ne lis plus assez de livre de ce genre et cela me manque. Je ne peux donc que remercier Phooka (qui est créditée dans les "pour" et j'ai trouvé ça savoureux) et Dup de Bookenstock, ainsi que les éditions J'ai Lu et l'auteur de m'avoir permis de gagner ce roman et de lire ! Et si vous voulez en savoir plus sur ces fameuses Mains de Dieu et quels secret renferme le livre mystérieux, lisez-le !

Note :



Retrouvez sur Logo Livraddict les avis de Licorne, Phooka, Dup, Paikanne, Ange et Unchocolatdansmonroman

13

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (169)

Posté par Frankie le 16 juin 2014 à 09:59 - Catégorie : ,
Bonjour, c'est lundi, c'est le moment de faire le point sur mes lectures dans dans ce rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane.
 
- La semaine dernière, j'ai fini Allegiant, le tome 3 de Divergent de Veronica Roth et ma première impression a été confirmée, j'ai bien mieux aimé que les deux premiers. Puis j'ai lu Lucille, le tome 18 de Walking Dead de Robert Kirkman, bien mais je me lasse un peu et j'ai commencé Nord et Sud (en VO) d'Elizabeth Gaskell.
 
- Aujourd'hui, je lis donc Nord et Sud et c'est un sacré morceau à lire en VO. J'ai déjà lu des pavés en anglais donc ça ne me rebute pas mais là, le style me change de mes lectures VO habituelles ! :) Je n'ai pas de problème particulier de compréhension, malgré le style milieu du XIXe siècle mais ça se lit doucement. Pour le moment, j'en suis pratiquement à 45% et ça me plaît beaucoup.
 
- Cette semaine, je vais déja finir Nord et Sud, je ne sais pas quand, j'espère d'ici vendredi, et ensuite, je lirai quelque chose de plus léger, comme Demain de Guillaume Musso par exemple. Ah et aussi, je vais évidemment me jeter sur le tome 6 des Foulards Rouges de Cécile Duquenne, Fire made Flesh, qui sort mercredi !
 
Bonne semaine à tous !
 

17

Challenge Coupe du monde des livres

Posté par Frankie le 12 juin 2014 à 20:06 - Catégorie : ,


En cette période de Coupe du monde de football, ma copine Cajou a eu l'idée de créer un challenge original, La Coupe du monde des livres. Ce « challenge-qui-n’en-est-pas-vraiment-un » consiste tout simplement à créer son équipe parfaite de 11 livres pour ce mois de Coupe du Monde qui se déroule entre le 12 juin (aujourd'hui) et le 13 juillet :

Le gardien de but : THE roman que vous voulez à tout prix lire, celui qui n'a pas le droit de passer à travers les mailles du filet des profondeurs de votre PAL.
Les attaquants : les 4 romans de votre PAL que vous voulez ABSOLUMENT lire.
Les milieux de terrain : les 3 romans de votre PAL que vous avez envie de lire juste après.
Les défenseurs : les 3 romans que vous n’avez pas encore dans votre PAL mais que vous voudriez vous offrir -sans attendre le Mercato- pour parfaire votre équipe.

Mon équipe est constituée et fin prête pour ce Mundial !

Mon Gardien de but
C'est tout simplement le livre que je viens de commencer donc évidemment que je veux le lire à tout prix ! ^^ Et rien de mieux qu'un classique de la littérature anglaise pour garder la cage !

Mes attaquants

Mon milieu de terrain

Mes Défenseurs

Voilà, mon équipe est constituée et rendez-vous dans un mois pour savoir si mon équipe s'est bien débrouillée, même si on n'est même pas obligés de les lire tous, c'est juste une petite pal d'été pour faire partager nos envies !

En tout cas, si vous voulez constituer votre équipe c'est chez Cajou que ça se passe !


6

Into the Wild de Jon Krakaeur

Posté par Frankie à 10:48 - Catégorie : , , , , , ,
Résumé :
Août 1992, le corps décomposé de Chris McCandless est retrouvé dans un bus abandonné dans la toundra d'Alaska. Comment ce jeune épris de liberté et d'aventures s'est retrouvé là, c'est que raconte le journaliste Jon Krakaeur.






Mon avis :
En 2009, j'avais vu le très beau film de Sean Penn (sorti en France en janvier 2008) et il m'avait donné envie de lire le livre. C'est maintenant chose faite (deux ans après l'avoir acheté) et j'ai trouvé que c'était un beau témoignage, poignant mais j'avais quand même nettement préféré le film.

Été 1990, Chris McCandless, 22 ans, est tout juste diplômé de l'université d'Atlanta. Il décide alors de tout quitter pour voyager dans l'Ouest de l'Amérique avec des moyens de fortune avec pour but de finir par l'Alaska. Août 1992, son corps est retrouvé par des chasseurs. Il est mort de dénutrition dans un bus échoué dans le bassin de la Sushana, un endroit coupé du monde et pourtant relativement proche de la civilisation...

Voilà un témoignage qui m'a énormément fait penser à l'histoire d'Aron Ralston, vous savez le jeune homme parti dans les gorges de l'Utah et qui s'est retrouvé coincé 127 heures et n'a dû son salut qu'au fait qu'il ait réussi à couper sa main. Même si leurs objectifs et leurs motivations étaient totalement différents (McCandless cherchait à fuir une certaine forme de conformisme et était en rébellion larvée avec ses parents alors que ce n'était pas le cas de Ralston qui avait simplement le goût des aventures de l'extrême), leurs aventures auraient pu avoir le même résultat et je me suis dit que Ralston avait eu beaucoup de chance de s'en sortir vivant et McCandless le malheur d'y succomber alors qu'avec un petit coup de pouce du destin et plus d'expérience, il aurait pu s'en sortir...

Pour en revenir à Into the Wild, c'est donc le travail d'un journaliste, Jon Krakaeur, qui a d'abord sorti un article sur l'affaire, puis s'est intéressé à la vie du jeune homme et aux raisons qui l'avaient emmené au bus 142 de la Sushana. Il a donc retracé son parcours à partir des notes laissées par le jeune homme et les divers témoignages de ceux qui l'ont croisé au cours des deux ans qu'on durait son périple ouest-américain. C'est intéressant, poignant même de voir ce jeune homme idéaliste se chercher, se trouver peut-être, et qui meurt alors qu'il était prêt à "rentrer dans le rang".

J'ai beaucoup aimé tous ces passages-là, les rencontres qu'il avait faites au cours de son voyage, les lettres qu'il leur avaient envoyées, toujours pleine d'optimisme et de positivisme. J'ai été un peu perturbée par la façon qu'avait Krakaeur de raconter, ne suivant pas un ordre chronologique donc du coup, j'ai parfois été un peu perdue sur le déroulement des événements. Mais cela reste un témoignage fort et très intéressant. J'ai juste moins aimé quand l'auteur digressait sur d'autres aventuriers de l'extrême pour prouver que McCandless n'était pas la tête brûlée et l’inconscient que beaucoup de gens imaginaient qu'il était.

C'est vrai qu'après la découverte du corps du jeune homme, beaucoup se sont insurgés contre son inexpérience et son insouciance, en disant presque que c'était normal qu'il soit mort vu les conditions dans lesquelles il était parti dans cette région de l'Alaska. Personnellement, je ne lui jetterai pas la pierre. Par exemple, j'ai fait du désert, je sais très bien qu'il suffit d'un rien pour que tout bascule et qu'on peut très bien se trouver à 5 km de la civilisation et manquer y rester... Je vais faire comme Krakaeur, digresser un peu. En 2002, on est partis dans le désert près d'une oasis égyptienne (je vivais alors en Égypte) pour une balade qui devait durer deux heures et où on a failli passer la nuit sur un coup de malchance (un pneu dégonflé et déjanté) avec en tout et pour tout une demi-bouteille d'eau, deux bières et deux enfants de 11 et 8 ans. Idem il y a deux ans quand on a failli passer le nouvel an ensablé en Tunisie à 2km de la route... À chaque fois, on s'en est sortis, heureusement. Donc oui l'inconscience sûrement mais aussi de la malchance ont mené le McCandless à sa perte.

J'ai surtout vu un jeune homme idéaliste, épris de liberté, après tout, il avait 24 ans, le bel âge pour vivre ses rêves non ? J'ai été surtout très triste de la façon dont il est mort, de dénutrition, pour avoir mangé des baies qui l'ont rendu malade. Ça m'avait déjà marqué dans le film et là aussi.

Pas grand chose à dire sur le style de l'auteur qui est assez "clinique". Il raconte les faits et c'est tout. Même si chaque chapitre s'ouvre sur des citations de livres que lisait Chris, ça reste un témoignage, il ne s'agit pas de faire pleurer dans les chaumières en rajoutant du pathos. Et finalement, c'est pas mal comme cela.

En conclusion, même si j'avais nettement préféré le film de Sean Penn, j'ai beaucoup aimé ce témoignage sur ce jeune homme qui partit un jour en quête de lui-même et n'en revint pas. Alors si vous voulez découvrir les raisons qui ont poussé Chris (qui se fait appeler Alex au cours de son périple) McCandless à tout quitter et vivre son rêve, lisez-le.

Note :



Ce livre fait partie du Challenge ABC 2014 de Nanet
14/26

Et du Challenge 50 États - 50 billets de Sofynet
pour l'Alaska
 38/50
L'Alaska est l'état le plus étendu des États-Unis et celui qui a la densité la plus faible en terme de population (0.49 habitants au km2).  Il a été l'avant-dernier état à rejoindre l'Union le 3 janvier 1959. Le point le plus haut est le mont McKinley (ou Denali) dont l'auteur parle dans le livre et qui fait 6194 m). Sa capitale est Juneau et la plus la plus importante, Achorage.

3

Une mort certaine, La communauté du Sud, tome 10 de Charlaine Harris

Titre original : Dead in the Family, A Sookie Stackhouse Novel

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Sookie se remet de ses blessures après la guerre des faés tandis que son cousin Claude s'installe chez elle, Eric voit arriver son Sire et gére la nouvelle donne au sein de la communauté Vampire, Bill est mal en point et les métamorphes se demandent s'ils ont bien fait de sortir du placard...

Mon avis :
Vous aurez beau chercher sur mon blog des chroniques sur les tomes précédents, vous n'en trouverez pas. Et pour cause, ma lecture du tome 9 remonte à il y a cinq ans, en juin 2009 (j'en faisais mention dans le bilan de mes lectures 2009), avant que je commence mon blog. Je dois dire que j'ai retrouvé avec plaisir Sookie et ses amis, même si, il faut le reconnaître, il ne se passe pas grand chose dans ce tome 10.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Sookie Stackhouse, il s'agit d'une jeune femme télépathe un peu naïve, habitant Bon Temps en Louisiane et qui travaille comme serveuse chez Merlotte, un bar tenu par son ami Sam Merlotte, un métamorphe. Elle a un frère Jason, un peu bêta mais très beau. Les vampires ont fait leur coming out et se nourrissent de sang synthétique, le True Blood. Au fil des tomes, Sookie va tomber amoureuse de Bill Compton, un vampire, se sentir trahie par lui, le quitter, aura une relation avec Quinn, un tigre-garou puis avec Eric, un autre vampire sombre et dangereux. Sa grand-mère va mourir, son frère être transformé en panthère-garou, Sookie va apprendre qu'elle a (ainsi que son frère) du sang faé, va faire connaissance de son grand-père faé, assister à la guerre faé, va combattre des sorcières, va assister à un attentat terroriste contre les vampires, va voir la carte des territoires vampires redessinée après la mort de la reine de Louisiane, les métamorphes vont sortir du placard et son amie et collègue Arlène va tourner chrétienne intégriste prônant la haine des métamorphes. Elle va accueillir Amélia, une jeune sorcière en délicatesse avec ses supérieures depuis qu'elle a changé un amoureux en chat. Et j'en passe et des meilleures. Ah et dans le coin, se balade Bubba, un vampire qui ressemble étrangement à Elvis Presley ;)

Dans ce tome 10, après la guerre des faés, la vie reprend son cours pour Sookie. Après le départ d'Amélia, son amie sorcière qui rentre à La Nouvelle-Orléans, c'est son cousin, Claude, qui vient s'installer chez elle, ce qui n'arrange pas sa vie déjà bien compliquée avec Eric qui doit composer avec le nouveau roi de Louisiane et son sbire Victor, et qui voit débarquer Appius Livius Ocella, celui qui l'a changé il y a bien longtemps, qui arrive en compagnie de son nouveau "fils", Alexis Romanov, l'héritier des Tsars que tout le monde croit mort pendant la révolution Bolchévique. De son côté Bill est très mal en point depuis qu'il a de l'argent dans le corps et les métamorphes qui avaient fait leur coming out précédemment subissent l'ostracisme des habitants, en particulier Sam qui craint pour son bar. Ajoutez à cela qu'on découvre un corps sur le terrain de Sookie qui semble avoir été mis là pour piéger la jeune femme...

J'ai été ravie de voir que je n'avais pas oublié grand chose de cette saga, 5 ans après ma dernière lecture. Sans doute grâce à la série télé qui est encore diffusée (dont la dernière saison va d'ailleurs commencer bientôt). même si elle s'éloigne énormément des livres, notamment à partir de la saison 4, mais qui me permet de rester dans le bain chaque année.

On ne peut pas dire qu'il se passe beaucoup de choses dans ce tome. Plutôt pas mal de petits événements. Ce serait comme la chronique d'une petite ville mais avec des vampires, des métamorphes et des faés. :) Mais cela ne m'a pas trop dérangée car cela m'a permis de retrouver Sookie et son univers en douceur, d'avoir des rappels sur les tomes passés car si je me rappelais de pas mal d'événements, j'en avais quand même oublié certains. Alors évidemment, du coup, je n'ai pas grand chose à raconter ! Ce tome est plutôt comme un tome de transition qui conclut les événements survenus dans les 2-3 tomes précédents. Si intrigue il y a, elle est mineure comme cette histoire de cadavre retrouvé sur le terrain de Sookie ou encore l'arrivée du "Père" d'Éric qui est traitée de façon assez superficielle. De toute façon, il ne faut pas se leurrer, tout reste assez superficiel dans ce tome. Mais bon, c'est quand même sympa à lire quand on aime la saga.

Beaucoup trouvent Sookie assez sotte (et la Sookie de la série télé ne fait rien pour changer cette impression), je l'ai surtout toujours trouvée très naïve. Ici, elle essaie de retrouver un semblant de vie normale et de vivre sa relation compliquée avec Éric.

Je trouve qu'Éric n'est plus que l'ombre de lui-même ! C'était quand même un personnage charmeur et charmant mais assez cruel et violent, maintenant on dirait qu'il est complètement éteint ! Être avec Sookie ne lui réussit pas ! Et ce n'est pas avec son Sire qu'il va avoir l'occasion de s'affirmer ou avec Victor celui qui le surveille pour le compte du nouveau roi de Louisiane ! Ho, réveille-toi mon gars !

Pas grand chose à dire sur les autres personnages, Jason est égal à lui-même, même s'il a l'air d'avoir un peu plus de plomb dans la tête, on voit Alcide, l'Alpha des loups-garous (que j'aime bien), Tara, la meilleure amie de Sookie, ou encore Sam que j'aime beaucoup.

Sans spoiler, c'est sympa de retrouver des personnages qui ont disparu dans la série télé ou qui ont un destin complètement différent et à l'inverse, j'ai eu parfois un pincement au coeur de ne plus y voir de personnages qui eux sont toujours bien vivants dans la série.

L'écriture de l'auteur est assez facile à lire en VO, pas de tournures compliqués, c'est d'ailleurs grâce à cette saga que je m'étais remise à lire en anglais à l'époque car c'était simple à lire :D

Ah et j'ai bien aimé le clin d'oeil à la série télé quand, à un moment, sur le Juke Box chez Merlotte, passe Bad Things de Jace Everett  qui est la musique du générique. :)

En conclusion, j'étais contente de retrouver Sookie et Bon Temps, j'ai pris du plaisir à lire ce tome 10 même si les intrigues sont superficielles et pas passionnantes. Enfin si vous voulez faire connaissance avec Alexei, le dernier des Romanov (dont j'ai très peu parlé) et qui savoir qui a mis un cadavre sur le terrain de Sookie, lisez-le. Quant à moi, j'espère ne pas attendre encore 5 ans pour lire le tome suivant que j'ai dans ma Pal !

Note :



Le roman fait partie du Baby Challenge Bit-lit 2014 de Livraddict
7/20
et du  Challenge Read in English d'Avalon
  22

Et d'un challenge dont je ne vous avais pas parlé et qui est organisé par Cécile
1/1
Le but de ce challenge est de trouver LE livre à la couverture qui  nous semble la plus moche, la plus kitsch ou soyons fou, une qui soit moche et kitsch, de le lire, et d’en faire un billet.
J'ai trouvé que la couverture de ce tome 10 de La communauté du Sud était particulièrement moche (comme beaucoup des couvertures VO de cette saga d'ailleurs.

20

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (168)

Posté par Frankie le 9 juin 2014 à 09:29 - Catégorie : ,
Bonjour, déjà lundi, c'est le moment de faire le point sur mes lectures dans dans ce rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane.
 
- La semaine dernière, j'ai fini Les Mains de Dieu de Ludovic Rosmorduc, qui était très bien, j'ai lu Gates of Rome (Les flammes de Rome), le tome 5 des Time Riders d'Alex Scarrow, que j'ai énormément aimé une fois de plus et j'ai commencé Allegiant, le tome 3 de Divergent(e) de Veronica Roth.

- Aujourd’hui, je lis Allegiant, j'ai dépassé la moitié et ça me plaît beaucoup, plus que les deux premiers tomes.

- Cette semaine, je vais d'abord finir Allegiant, puis je lirai Nord et Sud d'Elizabeth Gaskell. C'est un classique de la littérature anglaise. Je vais essayer de le lire en anglais donc je pense que je ne lirai rien d'autre d'ici lundi prochain, je serai sans doute même encore dedans la semaine prochaine !

Bonne semaine à tous !

3

Sans coeur, Le protectorat de l'ombrelle, une aventure d'Alexia Tarabotti, tome 4 de Gail Carriger

Posté par Frankie le 5 juin 2014 à 12:03 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : Heartless

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Alexia voit surgir un fantôme un beau matin l'avertissant qu'on en veut à la vie de la Reine. Pas facile de mener l'enquête quand on est enceinte de plus de 8 mois, qu'il faut prendre des dispositions pour votre futur enfant à naître afin de satisfaire les vampires et qu'en plus votre soeur est devenue une ardente suffragette...



Mon avis :
Si vous suivez régulièrement mon blog, vous savez que j'adore Alexia Tarabotti, ses aventures, son univers. Ma lecture du tome 3 remontre à un an (juin 2013) et si j'avais beaucoup apprécié, je l'avais trouvé un tantinet en-dessous des deux premiers pour diverses raisons à commencer par le fait que les joutes verbales entre Alexia et son mari m'avait manqué du fait de leur séparation pendant une bonne partie du livre. Rien de tout cela ici puisque tous les ingrédients que j'aime tant sont réunis dans ce tome 4 que j'ai évidemment adoré !

Les mois ont passé depuis qu'Alexia est revenue de son périple français et italien et que son mari a accepté le fait que l'enfant qu'elle portait était bien de lui. La vie a repris son cours normal, c'est à dire que les vampires essaient de la tuer sans arrêt pour se débarrasser de l'enfant à naître qui pourrait être fatal à leur espèce et que Lord Maccon passe son temps à grogner dès qu'il sent sa femme se mettre dans des situations impossibles. Alors que la naissance est proche, les Maccon semblent avoir trouvé une solution qui leur permettra de vivre en paix avec les vampires et près de Lord Akeldama, l'ami vampire d'Alexia. Un jour, Alexia se trouve confrontée à un fantône qui lui déclare qu'on va essayer de tuer la Reine. Malgré son état, Alexia mène l'enquête mais c'est sans compter sans les autres problèmes qui surgissent dans sa vie, à commencer par sa soeur, Felicity, devenue suffragette. Shocking !

Ce tome 4 est exquis, un vrai délice ! Durant ma lecture, j'ai gloussé, ravie par mes retrouvailles avec Alexia et son univers. Comme j'ai dit plus haut, tout ce que j'aime dans cette saga est ici présent. Vous voulez du steampunk, il y en a, vous voulez des joutes verbales entre Alexia et son mari, il y en a, vous voulez des loups-garous, des vampires, un peu plus de Lord Akeldama, il y en a, vous voulez une atmosphère victorienne, elle est là, bref, je ne pouvais pas rêver mieux pour mes retrouvailles avec ma Sans âme préférée.

L'intrigue n'est pas en reste même si elle n'est pas l'élément principal du roman. Elle est même presque anecdotique pendant un grand moment mais elle n'est pas mal car elle prend une direction tout à fait inattendue à un moment, fait "galoper" l'action en fin de tome et redistribue les cartes entre les vampires et les loups-garous de façon fort intéressante (sans en dire plus évidemment, je ne veux pas spoiler). Ah et l'auteur nous réserve quelques petites surprises concernant un certain être à naître mais évidemment je ne dirai rien de plus là non plus ! En tout cas, j'ai hâte de voir ce que ça donne dans le prochain tome !

Ah et si vous vous demandiez d'où venait le nom de la série, Le protectorat de l'ombrelle, vous l'apprendrez ici ! ^^

Quel plaisir de retrouver Alexia ! J'adore son sens de la répartie, son côté têtu, son intrépidité. En même temps, elle a des côtés assez conservateurs notamment sur l'étiquette et la façon dont on doit se tenir alors qu'elle n'applique aucun des ses principes ! :) Et avec toutes les péripéties qu'elle vit, je me suis souvent demandé comment elle arrivait à ne pas accoucher en plein milieu du livre ! :) J'adore aussi l'amour qu'elle porte à son mari même s'il l'exaspère souvent.

Lord Maccon est égal à lui-même, bougon, charmant, irrascible, alpha, quoi !

J'ai été ravie de retrouver tous les personnages que j'aimais comme Lord Akeldama, le professeur Lyall, Geneviève Lefoux, Biffy l'ancien drone d'Akeldama devenu loup-garou dans le tome précédent et qui a du mal à s'adapter à sa nouvelle condition ou encore Ivy Tunstell, amusante et souvent exaspérante. Quant à Felicity la soeur, elle est surtout pénible mais elle va nous surprendre.

Le style de l'auteur est un régal. Il y a cette touche d'humour sooo British (même si Gail Carriger est américaine), c'est bien écrit, on sent toute l'atmosphère victorienne au fil des pages et en VO, même si c'est parfois plus ardu à comprendre que d'autres livres, c'est vraiment agréable à lire.

En conclusion, voilà un tome 4 qui a su m'enchanter et où j'étais ravie de retrouver l'atmosphère des tomes 1 et 2 ! Et si vous voulez savoir si Alexia arrivera à ne pas accoucher en plein milieu de ses aventures et qui en veut à la reine, lisez-le ! Quant à moi, j'espère ne pas attendre trop longtemps avant de me plonger dans le 5e et dernier :( tome de la série !

Note :



Le roman fait partie du Baby Challenge Bit-lit 2014 de Livraddict
6/20

du Baby Challenge Science-fiction de Livraddict
11/20
(10+1joker)

et du  Challenge Read in English d'Avalon
  21

17

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (167)

Posté par Frankie le 2 juin 2014 à 09:57 - Catégorie : ,
Bonjour, déjà le mois de juin, c'est le moment de faire le point sur mes lectures dans dans ce rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane.
 
- La semaine dernière, j'ai fini Dead in the Family (Une morte certaine), le tome 10 de La communauté du Sud de Charlaine Harris. Même s'il ne se passe pas beaucoup de choses dans ce tome, j'étais contente de retrouver Sookie et sa bande. Puis j'ai lu Into the Wild, une belle et triste histoire sur un jeune homme parti en solitaire en Alaska et mort de dénutrition, que j'ai beaucoup aimée mais j'avais préféré le film de Sean Penn. Et j'ai commencé Les mains de Dieu de Ludovic Rosmorduc. Ça se passe au temps des Cathares et il y a en jeu un mystérieux livre et une relique.

- Aujourd'hui, je lis donc Les mains de Dieu. Je l'ai commencé samedi soir, et hier soir j'en avais lu plus de 200 pages. Aujourd'hui, j'en suis à 250 pages, à 130 pages de la fin. Ça me plaît beaucoup, j'adore tout ce qui touche aux Albigeois (les Cathares).

- Cette semaine, je vais d'abord finir Les mains de dieu, aujourd'hui ou demain. Ensuite, ce sera simple, je lirai le tome 5 de Time Riders, The Gates of Rome (Les portes de Rome ?) d'Alex Scarrow et Allegiant, le tome 3 de Divergent(e) de Veronica Roth. Pour une fois que je vais un livre en même temps que tout le monde ! ^^

Voilà, c'est tout pour cette semaine !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.