6

D'outre-tombe, Chasseuse de la nuit tome 6 de Jeaniene Frost

Posté par Frankie le 20 novembre 2013 à 18:55 - Catégorie : , , , ,
Titre original : One Grave at a Time

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Heinrich Kramer, un ancien inquisiteur chasseur de sorcières devenu fantôme reprend forme humaine à chaque Halloween pour torturer et brûler des femmes innocentes. Cette année, Cat est bien décidée à l'envoyer ad patres pour l'éternité...


Mon avis :
Cette année, on dirait bien que je rattrape mon retard sur mes séries urban fantasy/bit-lit qui traînait dans ma Pal. Après avoir lu le tome 4, il y a 3 ans, j'ai lu le tome 5 en septembre dernier et je n'aurai attendu que deux petits mois pour retrouver Cat & Bones dans ce sixième opus. Je dois dire que si cette série m'a souvent déçue (aussi bien la série principale que les spin-off), ce tome 6 m'a bien plu et a fini de me réconcilier avec la saga.

Fabian, l'ami fantôme de Cat, vient faire appel à elle pour qu'elle aide son amie (fantôme) Elizabeth. Cette dernière fut accusée de sorcellerie et brûlée vive il y a quelques siècles sous la coupe d'un inquisiteur impitoyable, Heinrich Kramer, devenu fantôme lui aussi depuis et qui reprend forme humaine chaque année à Halloween afin de s'en prendre à des femmes et les brûler vive. Elizabeth souhaite en finir une bonne foi pour toute avec l'inquisiteur mais n'y arrivera pas seule. Cat et Bones acceptent de l'aider mais ont fort à faire par ailleurs avec Madigan, un agent gouvernemental qui entend avoir la main mise sur l'agence que dirigeait Don jusqu'à sa mort survenue dans le tome précédent...

Je dois dire que je n'ai pas eu une minute d'ennui à la lecture de ce tome ! Aussi bien concernant l'intrigue Kramer que les démêlées de Cat avec Madigan. J'ai trouvé que tout était bien dosé, assez intéressant, même si pas extraordinaire non plus, et qu'on passait un bon moment.

Après les goules dans le tome précédent, ce sont sur les fantômes que se concentre l'auteur cette fois-ci. Pas facile de se débarrasser d'eux, il faut le reconnaître ! D'autant plus que depuis le dernier tome et sa rencontre avec la reine vaudou, Marie, Cat a la fâcheuse habitude de les attirer comme des aimants ! :) Ce qui est assez amusant... sauf quand il s'agit d'un psychopathe comme Kramer ! Et il faudra du temps, des amis et pas mal de souffrance pour en venir à bout. D'ailleurs, à ce sujet, on peut sans doute regretter un certain manque de suspense car même si certains sont blessés, Cat et ses amis vampires ou autres sont tellement forts qu'on ne tremble jamais vraiment pour eux...

L'autre mini intrigue porte sur cet homme Madigan, un agent gouvernemental qui prend possession de l'agence de Don, l'oncle de Cat, et dont on ne connaît pas vraiment l'agenda secret...  Que veut-il vraiment ? Quels intérêts sert-il, tout cela reste bien mystérieux mais, en attendant, c'est un vrai chieur !

Cat & Bones sont loin du couple explosif des premiers tomes et je dois dire personnellement ça me plaît beaucoup ! Je les trouvais assez agaçants avant, jusqu'au tome 5 (surtout Bones) et j'aime cette relation apaisée qu'ils ont. Apaisée ne veut pas dire plan-plan non plus ! Ils ont maintenant cette complicité, cette relation profonde basée sur l'amour et la confiance et cela fait d'eux des personnages hyper forts ! Il y a d'ailleurs de très jolies scènes entre eux deux.
Dans le tome précédent, j'avais dit que concernant Cat, c'était plutôt un tome de transition entre son hybridité et sa vampirité (je ne sais pas si les mots existent ! ^^) et dans ce tome 6, on sent que de ce côté-là tout va bien aussi, elle est vampire, et s'approprie complètement sa condition particulière. Cela fait d'elle une personne particulièrement forte aussi bien physiquement que mentalement. Elle est moins rentre-dedans qu'avant (quoique) mais elle est plus équilibrée.

On retrouve toute la clique gravitant autour de Cat & Bones, leurs amis comme Spade & Denise, Ian, toujours là pour aider. Il manque Menderes & Kiera et Vlad (déjà parti dans son propre spin-off à ce moment-là ?).

J'aime beaucoup Fabian le gentil fantôme, il est trop mignon et j'ai trouvé adorable sa relation avec sa copine Elizabeth ! :)

Un nouveau venu, Tyler le medium amène un peu de légèreté à l'histoire car son personnage est particulièrement truculent.

Côté méchant, Heinrich Kramer est particulièrement gratiné mais assez basique "moi inquisiteur, toi femme donc sorcière, donc moi brûler toi !" On ne peut pas dire qu'il soit très développé ! Quant à Madigan, même si on ne sait pas si c'est vraiment un méchant, il m'a mise assez mal à l'aise mais je pense que c'est avant tout un gros connard ! :)

Le style de l'auteur est comme à son habitude, assez sympa et facile à lire.

En conclusion, un tome qui m'a beaucoup plu et avec lequel j'ai passé un excellent moment même si les intrigues ne sont pas à tomber par terre. Et si vous voulez savoir si Cat & Bones arriveront à contrer Heinrich Kramer et à mettre au pas Madigan-monsieur-balai-dans-le-cul, lisez le ! :) Quant à moi, je vous retrouve bientôt pour le spin-off sur Vlad. Quant au tome 7 de cette saga, il n'est pas encore sorti et ce sera le dernier de la saga.

Note :



Lecture commune organisée par Dex avec Harmo20, Simi, L.J.Duhrel, Sharon et Sokitty.


Il fait partie du Challenge Read in English d'Avalon
3

22

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (147)

Posté par Frankie le 18 novembre 2013 à 09:17 - Catégorie : ,
Une nouvelle semaine commence et c'est le jour de retrouver C'est lundi que lisez-vous, ce rendez-vous créé par Mallou et repris chez Galleane. Semaine qui sera d'ailleurs bien chargée pour moi, puisque je pars, cet après-midi, en France pour deux semaines et que le week-end prochain, je serai à Londres pour les 50 ans de la série Doctor Who. Avec Heclea, on va à la convention  organisée pour cet anniversaire. J'ai très hâte d'y être. Comme je rentrerai lundi prochain dans la journée, je ne pense pas faire de C'est lundi la semaine prochaine.

- La semaine dernière, j'ai fini Black-out de Connie Willis que j'ai finalement beaucoup aimé et j'ai commencé One Grave at a Time (D'outre-tombe), le tome 6 de Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost.

- Aujourd'hui, je lis donc One Grave at a Time, j'en suis à 60 % et j'aime beaucoup ce tome.

- Cette semaine, je vais finir One Grave at a Time et je pense lire Iced, le spin-off sur Dani O'Malley, de Karen Marie Moning. Ensuite, je lirai Major Pettigrew's Last Stand (La dernière conquête du major Pettigrew) de Helen Simonson, Peter Pan de J.M Barrie et Ancestral, le tome 4 de Rebecca Kean de Cassandra O'Donnel, je ne sais pas encore bien dans quel ordre. Tout dépendra de mon rythme de lecture.

Bonne semaine à tous !

3

Lectures communes du 2e semestre 2013 - Partie 3

Posté par Frankie le 17 novembre 2013 à 10:20 - Catégorie : ,
La fin de l'année approche et j'ai rajouté quelques petites lectures communes à mon programme ! :)

Le 20 novembre, Dex nous propose de continuer la saga Chasseuse de la nuit avec le tome 6, D'outre tombe (One Grave at a Time en VO), de Jeaniene Frost. Ce sera aussi avec Harmo20, Simi, L.J.Duhrel, Sharon et Sokitty.








 Le 30 novembre, je vais enfin réussi à sortir Iced de ma pal puisque Joanskindgom nous en propose la lecture. C'est la série spin-off des Chroniques de MacKayla Lane de Karen Marie Moning avec le personnage de Dani O'Malley en héroïne. Ce sera aussi avec vivivamp, Les Chroniques d'Arwen, Zina, Lucie2006 et Stellablogueuse.






Le 7 décembre, Audel nous propose de lire le tome 4 de Rebecca Kean de Cassandra O'Donnell, Ancestral. On fera la LC en compagnie de Sokitty et Lilichat.








 Et le 8 décembre, Sevmarguerite nous propose la lecture de Grimalkin et l'Épouvanteur, le tome 9 de la saga, de Joseph Delaney. Ce sera en compagnie de Pimousse également.








Et ce sera tout pour l'année 2013 ! Enfin normalement ! ;)


0

Bilan du 7e round de "Juste pour Lire"

Posté par Frankie le 15 novembre 2013 à 18:36 - Catégorie : ,

Le challenge Juste pour lire organisé par Sevmarguerite vient de se terminer (pour rappel, il avait lieu du 28 octobre au 11 novembre) et c'est l'heure de faire un petit bilan !

Durant cette période, j'ai réussi à faire deux sessions.

- La première, le jeudi 31 octobre où j'ai lu pendant 3h. J'ai lu 176 pages de Succubus Shadows en VO et écouté plusieurs albums comme Sarah Schiralli - Bang Bang, Peter Yorn & Scarlett Johansson - Break-up, Noisettes - Wild Young Hearts et Katie Melua - Secret Symphony.

- La 2e session a eu lieu le dimanche 3 novembre, où j'ai lu pendant 2h, 80 pages de Fair game (Que la meilleur gagne) d'Elizabeth Young, un livre VO donc, sans musique cette fois (si l'on excepte mon mari jouant de la guitare à côté de moi :D)

Ce qui me fait 256 pages de lues, toutes en anglais.

Un bilan plutôt positif dans l'ensemble car je pensais n'avoir le temps que de faire une petite session de 2h ! Vivement le prochain round car j'adore prendre le temps de me poser 2-3 heures pour lire, chose que je n'arrive jamais à faire autrement !

18

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle de Jonas Jonasson

Posté par Frankie à 12:16 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : Hundraåringen som klev ut genom fönstret och försvann

Résumé :
Avant de s'enfuir de sa maison de retraite le jour de ses 100 ans et de partir dans une cavale des plus loufoques, Allan Karlsson mena une vie qui le fut tout autant puisque ses talents d'artificier lui permirent de rencontrer les grands de ce monde tout au long du XXe siècle...



Mon avis :
Voilà un livre qui me faisait de l'oeil depuis longtemps sans que j'ai pris le temps de le lire. Et j'aurais eu tort de passer à côté car voilà un roman anti-dépresseur, complètement déjanté et que j'ai adoré !

Saviez-vous que ce ne fut pas Oppenheimer qui découvrit la bombe atomique mais Allan Karlsson, un obscur artificier suédois ? Que ce fut lui encore qui porta Mao et Franco au pouvoir et fraya avec les grands de ce monde tout au long du XXe siècle. C'est pourquoi ne supportant pas plus longtemps sa maison de retraite et les règles de soeur Alice, il s'enfuit le jour de ses 100 ans pour s'embarquer dans une aventure complètement folle qui va lui faire rencontrer des gens tout aussi tordus que lui et lui faire retrouver le goût de vivre...

Avec son titre à rallonge et sa couverture assez spéciale, le livre annonce de suite la couleur, on se doute bien que ce ne sera pas une histoire ordinaire que va nous raconter Jonas Jonasson. Et effectivement, c'est vraiment un roman complètement décalé qu'il a écrit. Le roman mêle le présent, à partir du moment où Karl se sauve de la maison de retraite, et le passé qui revisite les 100 ans de la vie du vieux monsieur. Je dois dire que je ne savais pas vraiment que ce pan de la vie de Karl serait évoqué (j'ai lu la 4e de couverture en diagonale) et ce fut une excellente surprise.

Je n'ai d'ailleurs aucune préférence sur ces deux parties de l'histoire. J'ai adoré que la grande Histoire soit revisitée de cette façon avec Karl présent dans tous les événements majeurs qui ont jonché le XX siècle et je dois dire que j'ai gloussé plus d'une fois en lisant les frasques de Karl Karlsson, l'artificier. C'est difficile de parler de ce livre car tout est tellement rocambolesque et savoureux qu'il vaut mieux le lire que se l'entendre raconter. Mais la façon dont Karl intervient à chaque fois est vraiment extra !

Quant au présent, c'est tout autant déjanté ! Karl et ses amis se mettent dans des situations complètement folles, s'en sortent à chaque fois et l'on assiste à toutes leurs aventures avec un énorme plaisir. Là aussi, je ne veux pas en dire trop car tout est tellement énorme et décalé que vous ne me croiriez même pas ! :D

J'ai adoré Karl Karlsson, qu'il soit jeune ou vieux. C'est un personnage vraiment hors du commun par sa façon d'arriver à se sortir de toutes les situations dans lesquelles il se fourre. Ce que j'ai aimé, c'est qu'il est malin mais ce n'est pas un méchant gars, et que ce soit consciemment ou non, il sait tirer partie de ses mésaventures. En tout cas, pour 100 ans, le gars est vraiment en forme ! :)

Ses compagnons de voyage, que ce soit Julius, Benny ou encore Gunilla, sont tout aussi truculents. Comme Karl, ils arrivent à se dépêtrer de toutes leurs mésaventures avec bonhomie.

Le style de l'auteur est vraiment savoureux. Par certains côtés, son ton décalé et humoristique m'a rappelé Paasilinna dont j'avais lu Le lièvre de Vatanen il y a quelque mois. On ne peut nier qu'il y a un côté "conte de fées" à ce qu'il fait vivre à ses héros mais c'est tellement naturel et sympathique que ça passe tout seul.

En conclusion, j'aimerais savoir vous parler mieux de ce roman qui a été un vrai prozac pour moi et qui est à lire dès que le moral est un peu en berne. Il vous fera passer de super moments de franche rigolade et vous attacherez à des personnages peu conventionnels. Et si vous voulez savoir où va mener la cavale de Karl, comment il a influencé l'Histoire pendant des décennies et surtout pourquoi il y a un éléphant en peluche sur la couverture du roman (très important ! ^^), lisez-le ! Quant à moi, j'ai hâte de lire son nouvel ouvrage de l'auteur, L'analphabète qui savait compter, qui vient de sortir !

Note :



Lecture commune organisée par Prettybooks avec mysweetlies, Gagathe, Amanite, Fofie, AntRacith, serieshome, Joe, Miloupio, dorothzz, Mlle Mathilde, nadou_971

D'autres avis sur Logo Livraddict


Ce livre fait partie du du Challenge ABC 2013 de Nanet
23/26

2

Que la meilleure gagne d'Elizabeth Young

Titre original : Fair Game

Résumé :
Harriet Grey rencontre le beau John MacKenzie et il l'attire immédiatement. Mais celui-ci semble déjà engagé envers Nina, son ennemie de lycée. Ayant déjà fort à faire avec ses amis proches, Harriet n'a pas de temps à consacrer aux choses du coeur mais John semble s'incruster dans sa vie...



Mon avis :
L'année dernière, déjà, j'avais lu un titre d'Elizabeth Young pour le challenge ABC, livre qui m'avait plu sans m'avoir totalement convaincue. Cette année, je ne me suis pas cassée la tête et j'ai remis un nouveau titre de cette auteure dans ma liste. Même si je suis bon public en ce qui concerne la chick-lit, je dois dire que j'ai trouvé ce Fair Game (paru sous le titre A promising Man en 2002) très moyen...

Étant un soutien sans faille pour ses amis alentours, Sandy, mère célibataire, Jacko, un jeune homme un peu volage qui se remet d'un accident ou encore Helen femme divorcée et débordée, Harriet n'a pas beaucoup de temps à consacrer à la recherche du prince charmant. Mais quand celui-ci se présente sous les traits du beau John Mackenzie, la jeune femme semble près de succomber à son charme. Le seul inconvénient est qu'il semble déjà le chevalier servant de Nina, une ancienne ennemie d'école qui lui en fit voir de toutes les couleurs à l'époque...

Quand je lis de la chick-lit, c'est pour me détendre, rigoler et fondre devant une jolie histoire d'amour romantique. Rien de tout cela ici. D'abord, j'ai trouvé le livre looong à lire ! Et s'il n'avait pas été dans la liste de mon challenge ABC, je pense que j'aurais abandonné. Du coup, j'ai fait une pause pour lire autre chose avant de m'y remettre. Et pourtant, il ne faisait que 400 pages, une broutille quand un livre plaît...

Ensuite, l'intrigue est lente. Elle est presque plus centrée sur les personnages secondaires et leur histoire avec Harriet que sur Harriet elle-même, ce n'est qui n'est pas mal en soi (on ne peut pas reprocher à l'auteur de faire dans le conte de fée quand on parle de mère célibataire ou de mère divorcée) mais finalement ça phagocyte l'intrigue principale et on a presque l'impression que l'histoire d'amour arrive comme un cheveu sur la soupe.

Et concernant la romance justement, je dois dire qu'elle ne m'a pas franchement donné de papillons dans le ventre. Ça manque singulièrement de peps. Une grande partie de cette histoire est d'ailleurs assez bizarre, ils se tournent autour sans qu'on ressente de réelle attraction (à part le fait qu'Harriet dit, elle, que John l'attire) et puis tout à coup, on dirait que l'auteur s'est dit "bon, il faudrait ptêt que ces deux finissent ensemble" et pouf, on se retrouve dans un chick-lit classique (vous connaissez le schéma : On se plaît, on sort ensemble, un malentendu/ un événement extérieur ou que sais-je encore nous fait nous séparer, le malentendu est réparé, on se retrouve et hop happy ending, c'est l'amour forever !) mais on est déjà au deux tiers du livre et on a eu le temps de se barber.

Il y a quand même un truc qui m'a fait tiquer c'est que parmi les amies d'Harriet, l'une s'est retrouvée enceinte après une nuit avec un type et l'autre se croit enceinte après une nuit avec un type... Mais on ne fait pas la prévention contre les MST et le SIDA en Angleterre ??? Parce que tomber enceinte, c'est presque un moindre mal, je dirais, quand on ne se protège pas ! Et là, en plus, il ne s'agit pas d'ados mais d'adultes ayant un minimum de jugeote ! Bref, je ne vais pas faire une thèse là-dessus mais ça m'a énervée ! :)

Harriet, c'est avant tout la bonne copine. Celle qui s'occupe de tout le monde avant de s'occuper d'elle. Qui recueille les copains dans la détresse, le chat de la tante morte et le beau mec qui a la crève. Ce n'est pas une fille désagréable, non, elle est même assez sympathique mais même si elle fait 2-3 fantaisies, il lui manque une petite étincelle pour qu'elle soit totalement attachante.

Quant à John Mackenzie, pas grand chose à dire sur lui, c'est le beau mâle attentionné dans toute sa splendeur, qu'on pense goujat mais qui ne l'est pas, bien sûr ! À vrai dire, je ne l'ai pas trouvé très consistant.

Quant à la Némésis d'Harriet, Nina, on ne la voit pratiquement pas (mais on en parle beaucoup).

J'ai bien aimé Sandy et Jacko, les deux amis coloc d'Harriet. J'ai trouvé Sandy presque plus intéressante qu'Harriet, avec son bébé, ses doutes, ses espoirs...

J'avais déjà noté dans Petites embrouilles et pieux mensonges que le style de l'auteur n'était pas toujours évident à lire. C'est encore le cas ici. J'ai eu un peu de mal à me faire son style très britannique, assez familier parfois mais après la pause que je me suis octroyée, j'ai trouvé que c'était plus abordable.

En conclusion, un livre pas vite lu mais assez vite oublié, qui ne m'a pas déplu franchement mais qui ne m'a pas convaincue non plus. Et si vous voulez savoir comment Harriet arrivera à gérer ses amis et l'homme de ses rêves, lisez-le. Quant à moi, c'était la dernière fois que je lisais du Elizabeth Young. Il faudra que je trouve un autre auteur Y pour mon prochain challenge ABC ! :)

Note :



Ce livre fait partie du du Challenge ABC 2013 de Nanet
22/26

du Challenge Read in English d'Avalon
2

Et du Challenge God Save the Livre d'Antoni
7/5

24

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (146)

Posté par Frankie le 11 novembre 2013 à 08:41 - Catégorie : ,
C'est de nouveau lundi et l'on se retrouve donc pour notre petit rendez-vous hebdomadaire créé par Mallou et repris chez Galleane.

- La semaine dernière, j'ai fini Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson, un vrai coup de coeur, une histoire qui fait du bien au moral et mieux que des anti-dépresseurs ! :) Et j'ai commencé Black-out de Connie Willis.

- Aujourd'hui, je lis donc Black-out. J'ai eu un peu de mal à vraiment l'apprécier au début, je ne suis pas particulièrement fan de la guerre de 39-45 et les intrigues portent sur cette période mais là j'arrive à la moitié et j'avoue que ça me plaît bien.

- Cette semaine, je vais déjà finir Black-out (il me reste quand même 350 pages à lire) et ensuite je lirai One Grave at a Time (D'outre tombe), le tome 6 de Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost. Je pense que ces deux lectures me tiendront la semaine !

Bonne semaine à tous !

4

Les gamins de Anthony Marciano

Posté par Frankie le 8 novembre 2013 à 09:10 - Catégorie : ,
Avec Alain Chabat, Max Boublil, Sandrine Kiberlain

Résumé :
Gilbert et Suzanne, mariés depuis trente ans, subissent la crise de la cinquantaine. Tandis que Gilbert se comporte comme un ado et entraîne son futur gendre, Thomas, dans ses extravagances, Suzanne verse dans le new age...




Mon avis :
J'avais vu la bande-annonce de ce film en avril dernier et je dois dire qu'elle m'avait bien plu surtout qu'elle me touchait de près, mon homme et moi étant dans la tranche d'âge concernée (mais je vous rassure sans les excès de Gilbert et Suzanne ! :)) Aussi quand j'ai vu qu'il était proposé dans l'avion qui nous emmenait à New-York en juillet, homme et moi en avons profité pour le regarder. Je dois dire que sans casser quatre pattes à un canard, c'est une petite comédie sympathique.

Thomas, jeune homme idéaliste, veut épouser Lola, qui est plus terre à terre et voudrait bien se poser. Quand Thomas rencontre les parents de Lola, ils sont en pleine crise de la cinquantaine, Gilbert le père, déprimé, décide de retrouver les émois de son adolescence et veut entraîner Thomas avec lui tandis que Suzanne est en pleine période bio new age...

J'ai trouvé que le film démarrait très bien, qu'il était très sympathique et c'était vraiment amusant de voir Gilbert se comporter comme un adolescent. Pour être dans la tranche d'âge comme je vous ai dit en préambule, j'en vois autour de moi des hommes mûrs qui ont peur de la vieillesse qui approche et qui se remettent à sortir comme à leurs vingt ans et qui rêvent de devenir star du rock ;) Et j'ai trouvé que ce côté-là était très bien rendu, de façon comique, par le comportement de Chabat/Gilbert. J'ai trouvé en revanche, que la 2e moitié se perdait un peu en route et était nettement moins intéressante... Et que le personnage de l'immature Thomas avait un peu de mal à exister face au survitaminé Gilbert.

Alain Chabat est impeccable dans ce rôle qui lui va comme un gant, mélange de déconne et de clown triste.

Je ne connaissais pas Max Boublil acteur, juste le chanteur, enfin chanteur si l'on peut dire ! ^^ Je l'ai trouvé sympathique comme tout mais tout comme son personnage est en retrait par rapport à celui de son futur beau-père, Max a du mal à tenir la comparaison avec Alain mais leur tandem fonctionne pas mal.

Une qui est vraiment extra, c'est Sandrine Kiberlain ! Je l'ai trouvé géniale dans ce rôle de femme qui s'adonne au new age et qui a l'air complètement à l'ouest parfois ! Elle m'a d'ailleurs fait penser à une copine ! ^^ J'aime bien l'actrice déjà, même si elle a toujours un petit côté distant mais là, elle est super !

La réalisation est classique d'un film français de comédie. Le problème c'est que ça commence fort mais que ça retombe un peu comme un soufflé. Je ne connais pas le réalisateur et apparemment c'est son premier film.

En conclusion, un film de comédie sympathique comme tout, qui aurait parfait s'il était resté dans la même veine pendant ses 1h35 mais qui s'effiloche en seconde moitié. Il aurait fallu porter un regard plus grinçant je pense plutôt que de le faire virer en film comique sans grande imagination. Heureusement Chabat et Kiberlain sont vraiment bien et rien que pour eux, il faut voir le film ! :)

Note :

21

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (145)

Posté par Frankie le 4 novembre 2013 à 08:32 - Catégorie : ,
Nous revoici pour un nouveau C'est lundi que lisez-vous, rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane.

- La semaine dernière, j'ai fini Fair Game (Que la meilleure gagne) d'Elizabeth Young, que j'ai trouvé très moyen, j'ai lu Succubus Shadows, le tome 5 de Georgina Kincaid de Richelle Mead qui était bien et j'ai commencé Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle de Jonas Jonasson.

- Aujourd'hui, je lis Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. Ça se lit très bien et c'est complètement loufoque ! :)

- Cette semaine, je vais donc continuer Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et si je l'ai fini suffisamment tôt, je lirai Black Out de Connie Willis.

Bonne semaine !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.