18

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (141)

Posté par Frankie le 30 septembre 2013 à 09:32 - Catégorie : ,
Dernier jour de septembre et nouveau C'est lundi que lisez-vous, rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane.

- La semaine dernière, j'ai lu Funérailles célestes de Xinran, une superbe histoire que j'ai vraiment beaucoup aimée. Puis j'ai lu Potion Macabre, Rebecca Kean, tome 3 de Cassandra O'Donnell, tome sympa.

- Aujourd'hui, je commence Ghost Story, Dresden Files tome 13 de Jim Butcher.

- Cette semaine, je vais donc lire Ghost Story, il fait presque 600 pages en VO, il va me tenir la semaine, je pense. Si je l'ai fini d'ici lundi, j'entamerai La complainte d'Irwam d'Anna Combelles que les blogueurs connaissent sous le pseudo de Nanet.

Voilà, c'est tout pour cette semaine ! À lundi prochain !

5

Side Jobs de Jim Butcher

Posté par Frankie le 29 septembre 2013 à 12:40 - Catégorie : , , , , ,
Résumé :
Un recueil de nouvelles se passant entre les différents tomes des Dresden Files...








Mon avis :
Il y a presque un an, avec Heclea et Yumiko, on a décidé de s'attaquer aux nouvelles de l'univers des Dresden Files. En effet, Side Jobs regroupait plusieurs nouvelles se passant avant, pendant et après les romans 1 à 12 et on s'est dit que ce serait une manière sympathique de rester avec ce cher Harry entre deux gros romans. On a commencé par lire les nouvelles se passant avant les tomes qu'on avait lus et ensuite on a attaqués les suivantes au gré des tomes en cours. Et je dois dire que j'ai beaucoup aimé ces histoires qui me semblent presque nécessaires à lire car j'ai remarqué que Harry (enfin Jim Butcher, l'auteur) parlait parfois dans ses romans d'événements s'étant déroulés dans les nouvelles, notamment des infos sur Gard, la garde du corps de Marcone.

L'anthologie contient donc 11 nouvelles :

- Restoration of Faith - Vignette - Something Borrowed - It's My Birthday Too - Heorot - Day Off - Backup (from Thomas' point of view) - The Warrior - Last Call - Love Hurts - Aftermath

Restoration of Faith se passe avant le tome 1 et on découvre Harry avant qu'il n'ait sa propre agence d'investigation et on assiste à sa première rencontre avec Murphy.
Je dois dire que j'ai trouvé cette nouvelle fort sympathique même si elle est moins aboutie que d'autres car ce sont les tout débuts de Harry...

*******************************

Vignette se passe entre les tomes 5 et 6, Harry essaie d'écrire une annonce avec l'aide de Bob (ou pas).
La moins bonne des nouvelles, mais c'est l'occasion de voir Bob ! :)

*******************************
Something Borrowed se passe entre les tomes 7 et 8 et Georgia et Bill, les amis loups-garous de Harry vont se marier mais rien se passe comme prévu avant le mariage.
C'est une nouvelle bien écrite, sympathique et il y a un moment sympa entre Harry et Murphy ! :)

*******************************
It's my Birthday too se passe entre les tomes 9 et 10. C'est l'anniversaire de Thomas et Harry décide de lui apporter un cadeau là où Thomas fête son anniversaire dans un centre commercial dans un jeu de rôles ayant pour thème les vampires. Mais la fête tourne mal quand des vampires de la cour noire décide de débarquer...
Nouvelle très sympa, bien structurée, Jim Butcher arrive à construire une vraie histoire en peu de pages, j'ai beaucoup aimé.

*******************************
Heorot, toujours entre les tome 9 et 10 et se passe pendant un festival de la bière durant lequel une jeune femme disparait le jour de son mariage. MacAnally fait appel à Harry qui se fait aider de Miss Gard la femme de main de Marcone.

Une très bonne nouvelle encore avec de l'action et l'humour de Harry toujours bien présent. Le duo qu'il forme avec Gard est très sympa et on en apprend davantage sur les origines de la dame ce qui est très intéressant.

*******************************

Day off, se passe entre les tomes 10 et 11. Harry veut profiter d'une journée de détente bien méritée avec Luccio mais rien ne se passe comme prévu. Molly manque de faire sauter son labo en faisant des expériences, deux loups-garous, amis de Georgie et Bill, débarquent et ont un comportement complètement fou et manquent de détruire l'appartement de Harry quand Mouse commencent à les poursuivre.

Une nouvelle très courte (de 23 pages) et un long résumé :)) Pas la meilleure nouvelle mais elle est très amusante et on passe un moment agréable.

*******************************

Back-up se passe aussi entre les tomes 10 et 11. Thomas doit aider Harry sans que celui-ci le sache...

Une très bonne nouvelle aussi, une histoire bien construite en une trentaine de pages et narrée par Thomas au lieu de Harry. C'est l'occasion d'en apprendre davantage sur Thomas, de revoir un peu Justine et il y a aussi dans cette nouvelle, des révélations sur certains Dieux qui me paraissent assez importantes.

 *******************************

Warrior, toujours entre les tomes 10 et 11, se passe pratiquement un an après les événements du tome 10 Small Favor. Michael Carpenter a remisé son épée et s'en trouve très bien. Mais quelqu'un s'en prend à une de ses filles, qu'il kidnappe et veut échanger contre deux des épées magiques des Chevaliers...

Cette nouvelle est l'occasion de revoir Michael qu'on avait laissé en mauvaise posture à la fin de Small Favor. Une très bonne nouvelle encore et à mon avis indispensable quand on lit les Dresden Files. C'est aussi l'occasion d'en savoir davantage sur l'ordre auquel appartient le père Forthill, ami de Harry et de Michael.

*******************************

Last Call, encore entre les tomes 10 et 11, parle de bière trafiquée par une ménade et qui rend les gens qui en boivent complètement fous avec un comportement violent. Murphy tombe sous la coupe de la ménade, le drague et finalement Harry n'aura jamais la bière dont il rêvait au départ.

Une nouvelle amusante mais gentillette et sans grand intérêt mais avec des moments savoureux entre Murphy et Harry.
*******************************

Love Hurts se passe entre les tomes 11 et 12. Harry et Murphy enquêtent sur la mort de deux amants qui s'avèrent être frère et soeur. Leur enquête les mènent sur la piste d'un charme qui rend les gens attirés l'un par l'autre et Harry et Murphy subissent le sort... mais arrivent se débarrasser de celui qui l'a créé. Leur attraction disparaît...

Une très bonne nouvelle qui donne l'occasion à Harry et Murphy de repenser à leur relation. C'est toujours un bonheur de les voir travailler ensemble et de constater la complicité et l'amitié (voire un peu plus) qu'ils ont l'un envers l'autre. J'ai trouvé cette nouvelle presque trop courte.

*******************************

Aftermath se passe après le tome 12, Changes. Attention spoilers... Comme Harry a disparu, c'est vers Murphy que se tourne Bill (enfin Will car il ne veut plus qu'on l'appelle Bill qui fait trop gamin) le loup-garou car sa femme Georgia a disparu. Elle tombe sur une organisation kidnappant les créatures surnaturelles et désireuse de s'implanter à Chicago.

Cette nouvelle est un peu particulière car elle est narrée par Murphy et parle directement des événements s'étant déroulés dans Changes. Il faut donc absolument avoir lu le tome 12 avant de lire la nouvelle.
Une nouvelle assez longue et bien construite avec une vraie histoire. Murphy est complètement badass et elle m'a fait rire par certains moments mais Jim Butcher a du mal à s'affranchir de son héros, Harry car ici Murphy n'est pas très différente de notre sorcier préféré. C'est aussi l'occasion de revoir Gard dont je vous ai parlé plus haut.


Dans l'ensemble donc, ce sont des nouvelles très agréables à lire, qui a mon avis sont indispensables quand on a lu tous les tomes des Dresden Files car elles apportent, à quelques exceptions près, de vrai plus. J'ai passé un super moment à les lire au fil des mois. Les toutes premières nouvelles sont peut-être moins maîtrisées que les suivantes mais Jim Butcher arrive à chaque fois à créer de vraies histoires et le seul regret qu'on puisse avoir est que ce ne soit pas plus long.

On y retrouve au fil des nouvelles tous les personnages qu'on connaît et qu'on aime (ou déteste), Harry bien sûr et son humour, Murphy et sa fidélité et son amitié envers Harry, les loups-garous, les vampires, Marcone et sa clique.

Le style de l'auteur est bien reconnaissable avec cet humour toujours présent.

En conclusion, je ne peux que vous recommander ces 11 nouvelles si vous êtes fans de Harry Dresden. J'espère qu'il y en aura d'autres entre les prochains tomes car cela va me manquer de ne plus avoir ma petite dose de Harry entre chaque tome !

Note :



Lu en lecture commune avec mes copines Heclea et Yumiko qui ont également bien apprécié ces nouvelles.

Ce livre fait partie du Challenge Version Originale d'Avalon
  34

7

Un jour de David Nicholls

Titre original : One Day

Résumé :
Dex et Em, Em et Dex... Pendant 20 ans, Dexter et Emma vont s'aimer, se chercher, se déchirer, se perdre, se retrouver...






Mon avis :
En janvier dernier, j'avais découvert, pour le ciné-club de Seriebox, le film Un jour que j'avais beaucoup aimé. Et qui m'avait donné envie de lire le roman dont le film était tiré. Et c'est justement ce livre-là qui a été choisi pour le Book-club de Livraddict de septembre dont le thème était "les livres à lire sur la plage". J'ai bien sûr sauté sur l'occasion de le lire et je ne sais pas si c'est le fait d'avoir vu le film avant mais, si l'histoire est fidèle et très touchante, j'ai moins accroché au roman...

Le 15 juillet 1988, Emma et Dexter finissent leurs études, passent la nuit ensemble et décident de rester amis. Vont s'ensuivre 20 ans pendant lesquels la sage et complexée Emma et l’insouciant Dexter vont passer leur temps à se retrouver, s'éloigner, se fâcher, s'aimer pour peut-être s'apercevoir au bout du compte qu'ils sont vraiment faits l'un pour l'autre...

C'est un peu difficile de refaire une chronique sur une histoire dont on a déjà parlé, sans avoir l'air de faire le perroquet :) Car en relisant la chronique que j'avais faite du film, je me suis aperçue que je pourrais pratiquement faire un copier-coller ! ^^ Mais heureusement, mon avis diverge quelque peu sur le roman.

Le roman tire son titre du fait que l'auteur a choisi un jour par an, le 15 juillet en l'occurrence, pour raconter son histoire. Chaque année, nous retrouvons donc Dexter et Emma sur une journée, importante ou pas (mais apparemment cette date est un moment clé dans la vie de nos personnages) et d'années en années, on les voit évoluer. C'est une façon originale de raconter des tranches de vie mais ça a ses limites également. Plusieurs événements importants surviennent entre deux dates et j'ai trouvé qu'ils perdaient de leur force à être simplement évoqués, comme - spoilers - la mort de la mère de Dexter qui a forcément un impact sur ce dernier mais qui est amoindri car il ne se passe pas un 15 juillet.

Dans ma chronique du film, j'avais dit que c'était une émouvante histoire d'amour. À la lecture du livre, c'est toujours vrai mais j'ai été surtout marquée par le fait que c'est une histoire faite de rendez-vous manqués et que pendant trop longtemps les protagonistes se cherchent, hésitent, ne sont pas forcément prêts au même moment et vivent autre chose. Du coup, c'est super triste car on voit bien qu'ils perdent énormément de temps...

Ce qui fait la force du roman, ce sont ses deux personnages principaux et si l'alchimie entre Anne Hathaway et Jim Sturgess était évidente dans le film c'est parce que Emma et Dexter sont deux personnages forts, attachants et complexes.

Enfin surtout Emma. Tout au long de ces vingt ans, on la voit se prendre en charge, devenir une jeune femme accomplie qui prend sa vie en main alors qu'au début, c'était une jeune fille complexée et pleine de doutes. Elle aime Dexter, sans aucun doute mais leur relation ou plutôt l’absence de relation amoureuse va lui faire prendre son indépendance.

Dexter, lui, c'est un peu le contraire. C'est un homme attachant mais trop enfant gâté au début, volage, incertain et attiré par tout ce qui brille. Il est assez faible et chaque année le voit pratiquement toujours bourré ou drogué. Emma est un peu comme sa bouée de sauvetage, de nombreux passages le prouvent et lorsqu'ils s'éloignent, on sent bien sa dérive. Il lui faudra arriver à la maturité pour devenir un homme plus posé.

Les autres personnages sont vraiment secondaires mais pas inintéressants. Mais comme l'histoire se concentre sur un jour par an, il est normal qu'elle se focalise sur Em et Dex.

Le style de l'auteur est très bien, clair, assez facile à lire en VO. Même si je n'ai pas toujours réussi à m'immerger totalement dans le roman, j'ai aimé la façon dont il racontait son histoire et faisait prendre vie à ses personnages.

En conclusion, un très joli roman sur le temps qui passe et les actes manqués qui m'a moins convaincu que le film mais qui a su me toucher. Et si vous voulez rencontrer Emma et Dexter, faire un bout de chemin avec eux, ensemble ou séparés, lisez-le.

Note :



D'autres avis sur Logo Livraddict

Ce livre fait partie du Challenge Version Originale d'Avalon
  33

Il fait également partie du Challenge God Save the Livre d'Antoni
6/5

20

Le passage de Justin Cronin

Posté par Frankie le 26 septembre 2013 à 11:58 - Catégorie : , , , , , ,
Titre original : The Passage

Résumé :
Années 2020, dans un complexe secret du Montana, des condamnés à mort se voient inoculer un mystérieux virus dans le cadre d'un projet gouvernemental. Amy, une petite fille de 6 ans se voit également injecter le virus. Mais le projet tourne mal et l'apocalypse est lâchée sur le monde. Cent ans plus tard, une communauté tente tant bien que mal de survivre face à des monstres assoiffés de sang et voit apparaître une jeune fille mystérieuse. Cette dernière va entraîner une poignée de ces survivants à rechercher la vérité sur ce qui est arrivé et surtout trouver le moyen de faire survivre l'humanité...

Mon avis :
Voilà déjà un an que j'aurais dû lire ce livre car si vous me suivez depuis un moment, vous savez qu'il était déjà à mon programme de lectures communes en août 2012. Mais Heclea et moi avons dû remettre cette LC plusieurs fois. C'est donc cet été qu'enfin nous avons pu lire ce livre en compagnie d'autres copinautes (dont vous trouverez les noms en bas de l'article) et je dois dire que j'ai énormément apprécié cette histoire post-apocalyptique prenante, palpitante et qui est pratiquement un coup de coeur.

Années 2020,  une expérience secrète menée sur des condamnés à mort et une fillette de 6 ans, dans un complexe du Montana, tourne mal et les condamnés se transforment en monstres vampiriques détruisant une bonne partie de l'humanité et transformant l'autre partie en Viruls (Virals en VO). Seule la petite fille, Amy, semble avoir échappé à la dangerosité de ce virus et est sauvée par un homme du FBI, Wolgast. Un siècle plus tard, une petite communauté d'humains essaie de survivre face aux Viruls. Pour autant qu'ils sachent, ils sont peut-être les seuls rescapés de cet apocalypse. Mais une jeune fille mystérieuse parvient à leur porte et tout va changer pour eux, notamment Peter, Alicia, Anna, Mausami, Michael et Caleb, qui vont quitter le cocon protecteur de leur communauté pour suivre la jeune fille dans une quête à priori sans espoir...

Voilà donc un roman de presque 1000 pages en VO (1200 dans la version poche française) qui se lit avec une facilité déconcertante ! Si l'intrigue est peut-être un peu longue à se mettre en place (il faut bien présenter les choses et leurs conséquences), passée la moitié, vous ne pourrez plus lâcher votre livre ! J'en sais quelque chose, puisque je me suis endormie plusieurs soirs à pas d'heure (2h du mat en fait) pour lire alors que je me levais très tôt le matin !

Je dis que l'intrigue est un peu longue à commencer mais ne croyez pas qu'on s'ennuie une seconde. Que nenni ! C'est dense et intense. L'auteur prend le temps de bien placer son histoire et de nous immerger dans le monde qu'il a créé. Le roman commence comme un roman de science-fiction avec expériences scientifiques, savants fous et militaires bornés pour basculer dans une atmosphère post-apocalyptique avec des vilains monstres pas beaux et des pauvres humains qui paraissent bien démunis face à cette menace. On se demande même comment ils arrivent à survivre.

Parfois, vous vous direz que ce n'est pas forcément original, que ça a des relents de séries connues comme Jéricho, TerraNova (d'après mes copines de lectures), de Walking Dead voire de Falling Skies mais finalement on oublie bien vite ces comparaisons pour apprécier l'histoire en elle-même qui nous prend au coeur et nous fait passer par des états de stress pas possibles ! :)

Car ce filou d'auteur sait manier l'art du cliffhanger ! On tremble pour certains personnages, il leur arrive des choses dramatiques et pouf, il les laisse en plan pour passer à d'autres persos ou situations, nous laissant hurler de frustration ! Et la fin m'a laissée angoissée à mort pour certains d'entre eux !

Comme c'est un roman américain, les côtés religieux et militaires sont assez présents mais cela n'est pas gênant. En revanche, ce qui est un peu gênant est la place de la femme dans la communauté où vivent Peter and Co, puis à un autre moment. Dans 100 ans, les femmes sont encore considérées comme des pondeuses ou des ispices di counasses affectées aux tâches subalternes. Ça m'a moins choquée que dans Ravage de Barjavel mais à croire que les instincts macho reviennent au galop lors d'une apocalypse ! :) ET heureusement qu'il y a des personnages féminins forts comme celui d'Alicia.

Mais ce ne sont que des petits bémols car Le passage c'est bien plus que ça, c'est un roman d'action, d'aventures, d'amitié et d'amour. Il y a des scènes chocs, sanglantes, tristes, heureuses, des rebondissements improbables, bref tout ce qui fait vibrer quand on lit un bon bouquin de ce genre. J'aimerais vous en raconter plus, vous dire tout ce qu'on peut y trouver mais ce serait dommage, n'est-ce pas ?

Outre une histoire extrêmement bien ficelée (même si c'est parfois rocambolesque et un peu tiré par les cheveux), l'auteur a su créer des personnages très attachants, que ce soit Peter, le leader de la petite troupe de survivants qui va oser partir, Alicia la forte tête (qui m'a fait énormément penser à Maggie de Falling Skies pour ceux qui connaissent), Michael, le technicien, Caleb le jeune chien fou, Sara la jeune infirmière et bien d'autres encore.

Paradoxalement, Amy, considérée souvent comme le personnage principal (bon la quatrième de couverture révèle que c'est elle la jeune fille mystérieuse qui va emmener Peter & co donc je ne vais pas le cacher) est un peu en retrait. Elle d'ailleurs sert davantage de catalyseur, mais son rôle est malgré tout très important à l'intrigue.

Un personnage que j'ai beaucoup aimé également c'est Wolgast, l'agent du FBI qui, au début de l'histoire, a une relation particulière avec Amy, très touchante et attachante.

Le style de Justin Cronin est agréable à lire en anglais, pas tellement compliqué à comprendre même si dans certaines situations il faut un peu s'accrocher car il est plein de fougue :) Son roman est découpé en plusieurs parties, avec des chapitres plus ou moins longs, certains faisant quelques pages, d'autres 30 à 40. La première partie porte sur l'avant apocalypse pour basculer presque 100 ans plus tard. Au milieu de la narration sont glissés des extraits de journaux intimes de certaines personnages ce qui permet d'avancer dans l'histoire de façon plus rapide.

Il ne faut pas se fier à la quatrième de couverture qui dit que le roman commence en 2010 (et à Wikipédia qui avance la date de 2014) car suivant les indices qui sont glissés ici et là (notamment que le début du livre se passe 20 ans après la fin de X-Files :), soit 2002), c'est davantage au début des années 2022 qu'on se situe. Ce n'est pas très important mais j'aime bien qu'on soit précis :D

En conclusion, c'est assez difficile de parler de ce livre car il contient énormément de choses et je ne veux pas trop en dévoiler (quitte à rester dans le vague) mais je voudrais que vous ayez envie de le lire. En tout cas, sachez qu'il m'a passionnée, que la fin laisse pantois et avec une envie de se plonger dans la suite ! Et si vous voulez savoir davantage sur les Viruls, sur le rôle d'Amy dans tout cette aventure et comment nos amis réussiront à survivre (s'ils survivent), lisez-le ! Quant à moi, je me suis déjà procurée The Twelve (les Douze) que je lirai dans les prochains mois.

Note :



Lecture commune organisée par Heclea avec Iluze, Mallou et Lelf.

Ce livre fait partie du  Challenge Version Originale d'Avalon
   32

Le roman se passe dans de nombreux états
mais j'ai choisi le Colorado (qui est très important dans le roman)
pour le Challenge 50 États - 50 billets de Sofynet
 29/50

Le Colorado fut le 38e état à intégrer l'Union en 1876. Sa capitale est Denver. C'est le seule état des États-Unis à se trouver entièrement au-dessus de 1000 mètres d'altitudes. On y trouve de grandes plaines (mais à plus de 1000 mètres) mais aussi les fameuses Montagnes Rocheuses. Dans le roman, l'apocalypse part d'un complexe secret situé près de Telluride, ville fondée en 1878, une petite ville de 2300 habitants (en 2005)

11

Entre chiens et loups de Malorie Blackman

Titre original : Noughts & Crosses

Résumé :
Callum et Sephy sont amis depuis l'enfance et à l'adolescence leurs sentiments évoluent. Mais leur amour est-il possible dans un monde où les Crosses (de race noire) comme Sephy dirigent les Noughts (les blancs) comme Callum qui sont considérés comme des citoyens de seconde zone ?



Mon avis :
Ce livre était dans ma pal depuis au moins trois ans et je n'étais pas arrivée à l'en sortir jusqu'à présent. Pourtant, à l'époque, je l'avais acheté parce qu'il faisait déjà partie des challenges Livraddict. Alors cette année, je me suis dit que c'était l'année ou jamais ! :) Et même si au début de ma lecture, je n'ai pas été emballée, j'ai fini par trouver l'histoire très prenante, très sombre et je l'ai dévorée en à peine trois jours.

Dans une société où les Crosses (les noirs) dominent les Noughts (les blancs), il ne fait pas bon se mélanger. Sephy, une Cross et Callum, un Nought, s'aiment depuis toujours mais leur amour est-il viable dans ce monde marqué par une escalade de la violence entre ces deux communautés ?

Je suis désolée de ne pas employer les termes français pour Noughts et Crosses (qu'on pourrait traduire par les zéros et les plus), je ne les connais pas, n'ayant pas lu le livre en français. En tout cas, je dois avouer que ce n'est pas ce monde uchronique (ou parallèle) qui m'a le plus convaincue dans ce roman. En effet, quel est l'intérêt d'avoir interverti la ségrégation raciale ? Montrer aux ados blancs que l'apartheid ce n'est pas bien ? Essayer de sortir des sentiers battus en essayant de trouver une nouvelle lutte de pouvoirs ? Car l'histoire de ce livre, plus que la couleur de la peau de chacun, est vraiment, comme dans toute bonne uchronie ou dystopie, une question de dominants et de dominés et peu importe qu'ils soient blancs, noirs ou rouges. Ce sont ceux qui ont le pouvoir qui règnent et décident face à une communauté opprimée qui se bat pour acquérir des droits. Donc, à mes yeux, l'apartheid n'est ici qu'accessoire.

J'avoue qu'au début du roman, je me suis demandée dans quoi je m'embarquais. L'intrigue se focalisait principalement sur les atermoiements de la petite fille riche qu'était Sephy face au pauvre Callum, le pauvre jeune homme blanc qui essaie de s'intégrer dans un monde régit par la communauté noire. C'était très ado et peu intéressant. Puis un événement survient (qui est mentionné d'ailleurs sur la quatrième de couverture en VO) et le roman prend une tout autre tournure. Tout devient très sombre, dur même et l'auteur aborde des sujets peu réjouissants comme le terrorisme, le combat des opprimés pour leur liberté quel qu'en soit le prix et les deux personnages évoluent à mesure que l'histoire avance et que les mois passent et la fin n'est pas du tout guimauve, ce qui est très bien. Du coup, j'ai trouvé que c'était plus mature et beaucoup plus prenant et j'ai fini par beaucoup aimer l'histoire.

Il y a de la romance mais j'ai trouvé qu'elle n'était pas gnan-gnan comme souvent dans ce genre de romans. C'est plutôt une sorte de Roméo et Juliette, avec amours contrariées et drames et ce n'est finalement pas le sujet principal du roman.

Callum est un personnage que j'ai beaucoup aimé et qui est très attachant. Tiraillé entre son désir d'évoluer et sa condition de blanc pauvre et opprimé, l'auteur retranscrit bien ses doutes, ses peurs, ses révoltes et son évolution est très intéressante.

C'est un peu plus difficile de s'attacher à Stephy car de prime abord elle est assez naïve et superficielle (mais au début elle n'a que 14 ans). Mais au fil des pages, son personnage évolue assez bien et on finit par l'aimer.

Je n'ai pas grand chose à dire sur les autres personnages qui sont assez manichéens, à part la mère de Callum. La mère de Stephy a aussi des côtés intéressants mais ils ne sont pas assez exploités à mon sens.

Le style de l'auteur est assez agréable à lire, très facile à comprendre en VO. J'ai lu le livre très vite sans difficultés particulières.

En conclusion, même si l'univers ne m'a pas vraiment convaincue, j'ai trouvé que l'auteur avait réussi à rendre son histoire très prenante et à nous intéresser au sort de Callum et Sephy. Et si vous voulez savoir si Callum et Sephy arriveront à se trouver malgré tout ce qui les oppose, lisez-le. Il y a deux suites à ce premier tome mais je ne sais pas si je les lirai, je trouve que ce roman se suffit tout à fait à lui-même.

Note :



Retrouvez d'autres avis sur Logo Livraddict

Ce livre fait partie de nombreux challenges :

Tout d'abord du Big Challenge 2013 de Livraddict
14/12

du Baby Challenge Jeunesse 2013 de LA
8/20
(6 + 2 jokers)
 Ce qui me donne la médaille en chocolat pour le moment

du Baby Challenge Science-fiction 2013 toujours de Livraddict
16/20
(13 + 3 jokers)
médaille d'argent atteinte

du Challenge ABC 2013 de Nanet
18/26

du Challenge Version Originale d'Avalon
   31

Et comme l'auteur est britannique,
il fait aussi partie du Challenge God Save the Livre d'Antoni
5/5
Challenge atteint 

Et du du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle et Kalea
20/20
Challenge terminé

5

Réunis dans la tome, Chasseuse de la nuit, tome 5 de Jeaniene Frost

Posté par Frankie le 24 septembre 2013 à 13:25 - Catégorie : , , ,
Titre original : This Side of the Grave

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Cat & Bones doivent affronter des Goules dissidentes qui en veulent à notre nouvelle vampire et ils vont plus ou moins s'allier avec la terrifiante Reine des goules de la Nouvelle-Orléans.


Mon avis :
Si vous suivez mon blog, vous savez que cela fait un bail que je n'ai pas lu de Chasseuse de la nuit, hormis les deux spin-offs lus récemment. En fait, cela faisait 3 ans que j'avais laissé Cat & Bones pour me consacrer à d''autres héros/héroïnes d'urban fantasy/bit-lit. Grâce à une lecture commune, j'ai pu enfin renouer avec le couple et j'avoue avoir été très contente de les retrouver.

Depuis qu'elle est devenue 100 % vampire, Cat doit gérer sa nouvelle condition et qui fait d'elle une vampire un peu spéciale (pour savoir de quoi il retourne, il faut lire les livres :)). Enquêtant avec Bones sur la disparition de vampires, elle s'aperçoit que des goules essaie de provoquer des tensions avec les vampires et sont plus particulièrement après elle, quitte à provoquer une guerre entres les espèces. Pour se débarrasser de cette menace, Cat et Bones vont devoir aller demander de l'aide auprès de la mystérieuse reine des goules de la Nouvelle-Orléans, aide qui pourrait s'avérer à double tranchant...

Je dois dire qu'après un tome 4 qui m'avait ennuyée dans sa première partie et les deux spin-off qui ne m'ont pas convaincue j'ai été la première surprise à autant apprécier retrouver ce couple explosif. Déjà, les retrouver, même succinctement, lors des deux spin-off m'avait fait plaisir et là j'ai eu l'impression de retrouver des vieux copains :)

Ce qui m'a plu, c'est que leur relation est apaisée. Ils forment un vrai couple, solide et amoureux et on n'a pas à se farcir les moments guimauves de gens qui se rencontrent, comme c'était le cas avec Spade/Denise et Mencheres/Kira. Et on n'a pas non plus à subir leurs doutes et leurs disputes comme dans le tome 4 et qui m'avait un peu plombée. Du coup, j'ai trouvé que c'était plutôt agréable de le voir ensemble

Concernant l'intrigue, bon ce n'est pas hyper exaltant mais je ne me suis pas ennuyée du tout. Il n'y a pas d'action à tout va, le méchant n'est pas hyper charismatique et terrifiant et la résolution de l'affaire est sans doute un peu rapide et décevante mais cela donne l'occasion de voir d'autres créatures surnaturelles comme les goules (qu'on connaissait déjà) et les fantômes qui ne sont pas forcément de gentils esprits hantant les cimetières.

Je crois avant tout que ce tome porte sur l'évolution de Cat, l'acquisition et la maîtrise de ses nouveaux pouvoirs, la gestion de ses relations avec sa famille ou ses amis, c'est comme une sorte de transition entre la Cat hybride des premiers tomes et les prochains où elle sera sûrement une vampire accomplie. En cela, ça m'a bien plu.

Lors du tome 4, j'avais trouvé que Cat avait moins de mordant (ce qui est paradoxal quand on est vampire ;)) que précédemment et c'est aussi ce qui m'a frappée ici. C'est toujours une battante, fière avec du caractère mais on la sent plus douce, plus apaisée. D'ailleurs, ses piques avec sa mère Justinia (qu'on retrouve encore ici) me manquent un peu.

Bones, lui, m'a moins agacée qu'avant. Je le trouve même charmant pour une fois :) C'est toujours le vampire dans toute sa splendeur mais il est moins pénible !

On retrouve également les personnages des tomes précédents, Tate, Justinia la mère de Cat, Don son oncle et les anciens de son équipe. Mencheres et Kira ainsi que Spade et Denise sont aussi de la partie donc c'est mieux d'avoir lu les deux spin-off qui leur sont consacrés avant de lire ce tome 5. Vlad est là aussi et c'est vraiment mon chouchou ! J'aime sa causticité, son charme et sa nonchalance et j'espère qu'il ne perdra rien de tout cela dans le spin-off qui lui est consacré.

Un personnage qui me fascine, c'est Marie, la reine des goules de la Nouvelle-Orléans. Elle est mystérieuse à souhait, assez sulfureuse et je me dis qu'on la reverra sûrement. En tout cas, j'espère.

Le style de Jeaniene Frost se lit sans aucune difficulté en anglais.  Ce n'est pas de l'anglais recherché et c'est parfois familier. Mais bon, comme ça c'est facile à suivre ! :) Pas trop de scènes hot, j'en ai compté une (ou deux).

En conclusion, pas grand chose à dire de plus sur ce tome 5 qui m'apparaît comme un tome d'adaptation à sa condition de vampire pour Cat et qui sans être exceptionnel m'a bien plu. Et si vous voulez savoir pourquoi un vilain goule en a après Cat et est prêt à provoquer une guerre entre les espèces, lisez-le.

Note :



Lecture commune organisée par Dex avec Sharon, harmo20, L.J.Duhrel, tigrouloup, (Kassandra), Sokitty, Simi, Lulubel, Audel 
Ce livre fait partie du Challenge Version Originale d'Avalon
   30


18

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (140)

Posté par Frankie le 23 septembre 2013 à 09:29 - Catégorie : ,
Après deux semaines d'absence, me revoici pour un nouveau C'est lundi que lisez-vous, rendez-vous créé par Mallou et qu'on retrouve chez Galleane. Lundi dernier, j'étais en France pour quelques jours, j'en ai "profité" pour attraper la crève et j'étais bien nase en rentrant à Tunis. Du coup, j'ai zappé les c'est lundi.

- Alors ces deux dernières semaines, j'ai lu Noughts & Crosses (Entre chiens et loups) de Malorie Blackman que j'ai trouvé très prenant. Ma chronique sera en ligne ces prochains jours. J'ai également lu One Day (Un jour) de David Nicholls que j'ai bien aimé mais moins que le film et j'ai également lu This Side of the Grave (Réunis dans la tome), le tome 5 de Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost. Je l'ai fini hier soir. J'ai trouvé ce tome 5 plutôt sympa.

- Aujourd'hui, je lis Point de non-retour, le tome 13 de Walking Dead de Robert Kirkman et je vais entamer Funérailles Célestes de Xinran.

- Cette semaine, je vais donc lire Funérailles Célestes et ensuite Potion macabre, le tome 3 de Rebecca Kean de Cassandra O'Donnell. Si j'ai fini ces lectures d'ici lundi prochain, je ne sais pas encore ce que je lirai. Sûrement Ghost Story, le tome 13 des Dresden Files de Jim Butcher que je vais lire en LC avec Heclea et Yumiko.

Bonne semaine !

8

Magic Slays, Kate Daniels, tome 5 d'Ilona Andrews

Posté par Frankie le 22 septembre 2013 à 10:24 - Catégorie : , , , ,
Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Une terrible menace pèse sur toutes les créatures surnaturelles d'Atlanta. Kate aura bien besoin de l'aide de tous ses amis et alliés pour la contrer.





Mon avis :
Il y a quelques mois, j'ai renoué avec Kate Daniels qui fait partie de mes héroïnes d'Urban Fantasy préférées. Puis Heclea a proposé que nous lisions ce tome 5 ensemble et je suis ravie de ne pas avoir tardé à la retrouver car j'ai passé un excellent moment à lire cette nouvelle aventure.

Depuis qu'elle a quitté l'Ordre de l'Aide Miséricordieuse, Kate Daniels a monté sa propre société d'investigation mais pas facile de trouver des affaires quand on est en bisbille avec son ancien employeur et la compagne du Seigneur des bêtes. Aussi quand Ghastek, le Maître des morts, fait appel à elle, elle saute sur l'occasion mais c'est une menace de bien plus grande envergure qui l'attend. Qui attend toutes les créatures surnaturelles en fait...

Voilà un tome qui démarre plutôt gentiment, assez lentement même, pour aller crescendo et finir par être passionnant. Je ne me suis jamais ennuyée, non pas du tout, j'ai beaucoup apprécié mais je suis tellement habituée à ce que ça aille vite dans certaines autres séries, notamment dans les Dresden Files où dès le début Harry manque être tué 1000 fois, que j'ai trouvé là que ça manquait un peu de punch.

Mais la suite nous montre que punch il y a et on est comme sur des montagnes russes à suivre cette nouvelle aventure de Kate. J'ai particulièrement aimé l'intrigue principale qui oppose tech et magie et réunit les créatures surnaturelles alors qu'elles sont antagonistes d'habitude. C'est prenant, on est sur des charbons ardents et cela permet de découvrir d'autres créatures magiques que les habituels métamorphes et autres gens du Peuple (ceux qui pilotent les vampires).

Ce tome est aussi l'occasion d'en découvrir davantage sur les origines de Kate. Pas forcément du côté paternel qu'on connait déjà mais du côté de sa mère et cela donne un mélange détonnant et j'ai hâte de savoir ce que ça va donner pour la suite. J'ai d'ailleurs été très touchée par ce qu'apprend Kate sur sa vie passée et l'effet que ça a sur elle.

En marge de l'intrigue principale, Kate doit aussi gérer sa vie personnelle, que ce soit avec son matou de Curran ou sa pupille, Julie. D'ailleurs, concernant cette dernière, il y a des passages très intenses...

J'avais un peu peur que Kate et Curran soient moins intéressants en devenant un couple mais il n'en est rien, heureusement ! Même s'ils s'aiment, leur amour n'est pas un long fleuve tranquille et la confiance est difficile à s'installer, surtout lorsqu'on connaît l'esprit d'indépendance de Kate. J'adore la façon dont elle le titille, lui raccroche au nez, l'engueule alors que c'est quand même un énorme lion terrifiant quand il se transforme ! :) Et j'adore les petits surnoms qu'elle lui donne, comme His Furryness (de furry, en peluche), ou His Fluffiness (de Fluffy, duveteux, pelucheux) :))

Comme on le constate, Kate est toujours égale à elle-même, forte tête, battante et prête à tout pour les gens qu'elle aime. Dans le tome précédent, j'avais fait la remarque qu'en faisant entrer des gens dans sa vie, elle s'était adoucie, je ne sais pas trop si c'est le terme mais le fait est qu'elle est plus vulnérable lorsqu'on touche à ses amis, comme Andrea ou à sa famille, comme Curran ou Julie. Et le fait d'être la compagne de Curran lui apporte de nouvelles responsabilités qu'elle a du mal à assumer.

Curran est toujours égal à lui même, c'est le Seigneur des bêtes, j'attaque et je réfléchis après, mais on lui découvre des côtés plus vulnérables et sensibles. Il me plaît beaucoup ce matou-là ! :)

Un nouveau personnage m'a bien plu, il s'agit d'Evdokia, une sorcière d'origine russe que l'on sera sûrement amenés à revoir.

Sinon, on retrouve les amis habituels de Kate, Andrea qui a toujours des soucis à accepter sa condition de métamorphe, et Derek. Il y a aussi un petit nouveau, Ascanio, un jeune chien fou de 15 ans qui donne du fil à retordre à tout le monde mais qui est super sympathique.

La lecture VO de ce tome ne m'a pas posé particulièrement de problème mais, sur certains passages, j'ai quand même eu l'impression que c'était parfois un peu plus compliqué que d'habitude (ou alors j'étais fatiguée ! :)) Mais sinon le style de l'auteur est sympa.

En conclusion, voilà encore un très bon tome des aventures de Kate Daniels où l'on retrouve tous les ingrédients qui nous fait aimer cette saga. Et si vous voulez savoir quelle est la menace touchant toutes les créatures magiques et quelles sont les révélations sur Kate, lisez-le.

Note :



Lecture commune faite avec Heclea

Ce livre fait partie du Challenge Version Originale d'Avalon
   29


3

La femme en vert, Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson, d'Arnaldur Indridason

Posté par Frankie le 21 septembre 2013 à 09:59 - Catégorie : , , , ,
Titre original : Graforpögn

Résumé :
Un cadavre vieux de plus d'un demi-siècle est retrouvé dans les fondations de nouvelles constructions. L'enquête d'Erlendur et son équipe les mène sur les traces d'une famille qui vivait là autrefois...




Mon avis :
L'année dernière, j'avais découvert le commissaire Erlendur avec La cité des jarres. Un polar nordique qui m'avait beaucoup plu. Voulant poursuivre ses aventures, c'est tout naturellement que j'ai inscrit La femme en vert à ma liste du Challenge ABC 2013. Et je dois dire que j'ai passé un très bon moment à lire ce roman policier assez classique mais très intéressant.

Sur un chantier près de Reykjavik, un enfant découvre les ossements d'un cadavre qui semble vieux de plusieurs décennies. Le commissaire Erlendur et son équipe, Elinborg et Sigurdur Oli, peinent à trouver des indices mais remontent jusqu'à une famille qui vécut là pendant la seconde guerre mondiale, famille victime de la misère sociale et de la violence ordinaire...

Ce que j'aime avec ce genre de polars, c'est qu'ils ne ne font pas d’esbroufe. Certains thrillers ou romans policiers se veulent trop malins (oui c'est à toi que je parle L'invisible !) avec des twists censés laisser bouche bée et qu'on a vus venir dès le début et qui ratent donc leur coup. Pas de ça avec La femme en vert. C'est un polar bien classique, une enquête méthodique, pas forcément haletante, mais très intéressante. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde avec ce livre et je l'ai même lu assez vite et je l'ai refermé avec un vrai sentiment de satisfaction. J'ai apprécié, même si la résolution de l'enquête n'est pas forcément surprenante, de ne pas avoir tout deviné.

Il y a trois histoires dans ce roman. L'enquête proprement dite dont je vous ai touché deux mots, l'histoire de la famille en lien avec l'enquête et les vies personnelles de nos enquêteurs.

Je dois dire que les parties sur la famille vivant pendant la guerre m'a beaucoup touchée voire émue. C'est la misère sociale dans toute sa splendeur, la violence conjugale d'un mari envers sa femme et je dois dire que c'est assez sordide.

Quant aux vies de nos flics, elles ne sont pas lui réjouissantes. Que ce soit Erlendur qui gérer sa fille Eva Lind ou Sigurdur Oli sa petite amie.

Après avoir lu deux livres d'Indridason, je dois dire qu'il donne une image assez glauque de l'Islande. Quand j'avais visité ce pays, j'en avais eu une vision assez idyllique avec ses paysages magnifiques et sa capitale toute tranquille et sympa. Il faut croire que la vie quotidienne n'est pas si reluisante que ça ! :)

Ce livre est l'occasion d'en apprendre davantage sur le commissaire Erlendur, ce flic désabusé mais coriace. Que ce soit un pan de sa jeunesse ou son passé conjugal raté, c'est l'occasion de le découvrir un peu plus, de voir l'homme derrière le flic. Il n'est pas forcément sympathique mais de découvrir ses faiblesses, voire ses démons, est intéressant à suivre.

Concernant les autres personnages, je n'ai pas grand chose à dire, soit parce que je ne veux pas en dévoiler trop, soit pas je n'ai rien à dire de plus ! :D

Le style d'Indridason est très agréable à lire. Il est réaliste, prenant et ça n'a pas l'air comme ça mais c'est un vrai page-turner ! :) Comme l'auteur alterne les scènes du présent et celles du passé, on a toujours envie d'en savoir plus et c'est difficile de s'arrêter par moments.

En conclusion, voilà un polar très bien ficelé qui m'a beaucoup plu. Et si vous voulez savoir qui est la dame en vert du titre, lisez-le ! Quant moi, je pense remettre la suite dans ma liste du Challenge ABC de l'année prochaine.

Note :




Ce roman fait partie du Baby Challenge Policier de Livraddict
11/20
(9 + 2 jokers)

du Challenge ABC 2013 de Nanet
17/26

et du Challenge Thrillers et Polars de Liliba
2/8

2

Lectures communes du 2e semestre 2013 - Partie 2

Posté par Frankie à 09:43 - Catégorie : ,
Depuis mon dernier billet en juin dernier, j'ai rajouté quelques lectures communes à ma liste déjà bien fournie :)

Une lecture commune qui est déjà passée et qui a été décidée après mon précédent billet, c'est celle de Pacte de sang, le tome 2 de Rebecca Kean de Cassandra O'Donnell. Elle était organisée par Audel  et à eu lieu le 5 août en compagnie de Sokitty, L.J. Duhrel,








Le 22 septembre (demain donc), Dex nous propose une lecture commune sur le tome 5 de Chasseuse de la nuit, Réunis dans la tombe (This Side of the Grave) de Jeaniene Frost. Après avoir lu les 2 spin-off en LC, nous reprenons donc la saga originelle. Cette LC se fera également en compagnie de Sharon, harmo20, L.J.Duhrel, tigrouloup, (Kassandra), Sokitty, Simi, Lulubel







Le 7 octobre prochain,  Audel nous propose de continuer la saga Rebecca Kean avec Potion macabre le tome 3. Ce sera en compagnie de Lilichat, Sokitty,









Le 12 octobre, j'organise la LC du tome 13 des Dresden Files, Ghost Story de Jim Butcher. Ce sera avec Heclea et Yumiko et nous avons hâte de retrouver Harry après le tome 12 !







Le 25 octobre, je lirai Mille soleils splendides de Khaled Hosseini pour une LC organisée par Prettybooks et à laquelle participeront aussi mysweetlies, Kincaid40, Alison Mossharty, AntRacith, Nelcie  (?)









Et enfin, le 15 novembre, c'est toujours Prettybooks qui propose de lire Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire et se fit la malle de Jonas Jonasson. Les autres participants seront mysweetlies, Gagathe, Amanite, Fofie, AntRacith, serieshome, Joe, Miloupio, dorothzz, Mlle Mathilde, nadou_971









Voilà, c'est fini pour le moment ! :)

5

Wicked de Stephen Schwartz et Winnie Holzman

Posté par Frankie le 20 septembre 2013 à 13:33 - Catégorie :
Titre original : Wicked, the Untold Story of the Witches of Oz
avec Lindsay Mendez, Katie Rose Clarke, Derek Klena.

Résumé :
Avant d'être la méchante sorcière de l'Ouest dans le pays d'Oz, Elphaba fut une jeune fille (presque) comme les autres, avec ses rêves et ses espoirs...


Mon avis :
Il y a quelques mois, je cherchais comment je pourrais bien fêter dignement mes 50 ans (que j'ai eus cet été) et comme j'adore les comédies musicales je me suis dit qu'aller voir un spectacle à Broadway serait une vraiment le top du top. Wicked s'est imposé à moi pratiquement tout de suite. D'abord parce que j'adore Le magicien d'Oz, que je connaissais la bande originale et que ça faisait longtemps que j'avais envie de voir cette comédie musicale. C'est ainsi que le 27 juillet, lors d'une semaine à New York, je me retrouvais au Théâtre Gershwin sur la 51th rue pour assister à un spectacle qui fut un moment d'émerveillement.



On connaît tous la méchante sorcière de l'Ouest, oui celle du Magicien d'Oz, et sa soeur de l'Est (celle à qui Dorothy volait ses souliers rouges). On sait moins qu'avant d'être des méchantes sorcières, ce furent des jeunes filles (presque) comme les autres. Elphaba, (la sorcière de l'Ouest) est née avec la peau verte et a toujours souffert d'ostracisme. Devenue jeune fille, elle est envoyée dans une école de sorcellerie huppée avec sa soeur belle mais handicapée. Là, Elphaba la sérieuse devient amie avec Glinda, une jolie blonde écervelée qui la prend sous sa coupe. Mais des circonstances terribles vont séparer les deux amies et Elphaba va devenir la sorcière que tout le monde hait tandis que Glinda restera la gentille fée à la solde du pays d'Oz...


 Voilà donc le pitch de cette magnifique comédie musicale qui vous emporte pendant 2h30 de pur bonheur. C'est vraiment un régal pour les yeux et les oreilles. J'étais superbement bien placée, à quelques rangs de la scène et en plein milieu et j'en ai pris plein les yeux. J'étais comme une gamine dans un magasin de jouets ! :) Et le fait que ce soit en anglais ne m'a pas gênée, j'ai (presque) tout compris !

L'intrigue parle de sujets divers comme la montée d'un régime totalitaire ou la tolérance envers ceux qui sont différents (Elphaba ou encore les animaux qui parlent et agissent comme des humains et qu'on va peu à peu parquer et faire régresser à leur état animal). Mais je vous rassure, ce n'est pas un drame ! Il y a des passages émouvants et tristes (j'ai eu les larmes aux yeux) mais dans l'ensemble (surtout dans la première partie) on rit beaucoup.

Les comédiens sont vraiment extras. Je connaissais la version audio du cast original avec Idina Menzel (la mère de Rachel dans Glee) et Kristin Chenoweth (la petite blonde de Pushing Daisies et qui a joué dans Glee également) et j'avoue que j'appréhendais de voir le spectacle avec d'autres comédiens mais mes doutes furent vite balayés. Linda Mendez est une formidable Elphaba, touchante qui devient terrifiante, Katie Rose Clarke campe une Glinda écervelée à souhait et très amusante et tous les autres comédiens sont à l'unisson, excellents. C'est là où l'on voit le savoir-faire américain !

Les chansons sont super, j'adore Defying Gravity (qu'on connait si on a vu Glee) ou encore Popular et For Good mais vraiment tout est bien. La mise en scène est sans faute, sans temps mort et je suis ressortie avec l'envie de revoir le spectacle ! Ce qui sera difficile puisqu'aucune version DVD n'existe, sans doute pour créer l'envie. D'ailleurs, pour une représentation l'après-midi, la salle était comble.

Sachez encore que cela fait 10 ans que Wicked est joué sur Broadway et que le spectacle vient de dépasser les 4100 représentations, devenant le 11th show à avoir été joué le plus longtemps. Et comme c'est loin d'être terminé, gageons que d'autres records tomberont !

Il était interdit de prendre des photos durant le spectacle mais j'ai pu prendre vite vite une photo à la fin !

En conclusion, voilà un spectacle que je ne regrette absolument pas d'avoir vu, à Broadway qui plus est ! Ce fut un superbe cadeau pour moi et presque deux mois après, j'ai encore les yeux qui brillent quand j'y repense. Si vous avez l'occasion de le voir et si vous aimez les comédies musicales, courez-y. Plusieurs troupes sillonnent le monde, une à Broadway donc, une parcourant les États-Unis, une basée à Londres (ce qui est moins loin que New York), une au Japon et parfois en Europe. En tout cas, pour ma part, j'ai très envie maintenant de lire le livre écrit par Grégory Maguire en 1995 et dont est tirée la comédie musicale.

Note :
++

3

Challenge Littérature Jeunesse/Young adult - 3e année

Posté par Frankie à 09:42 - Catégorie : ,

Le Challenge Jeunesse/Young Adult revient pour une troisième année et il est toujours proposé par Mutinelle et Kalea. Comme les années précédentes, il s'agit de lire des livres jeunesse et young adult. Il se déroule du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014.

Il existe plusieurs catégories suivant le nombre de livres que chacun lit. Il est bien sûr possible de changer de catégorie en cours d'année. Les GO ont augmenté le nombre de catégories, il y en a 7 au lieu de 5 l'an dernier

• Catégorie 1 : Aux frontières du rêve => Au moins 10 ouvrages
• Catégorie 2 : Badine avec les royaumes de l’enfance => Au moins 20 ouvrages
• Catégorie 3 : À pieds joints dans la marelle => Au moins 35 ouvrages
• Catégorie 4 : A su garder son cœur de mioche => Au moins 50 ouvrages
• Catégorie 5 : Peter Pan dans l’âme => Au moins 65 ouvrages
• Catégorie 6 : Au pays des mille et un livres => Au moins 80 ouvrages
• Catégorie 7 : Vit dans un conte de fées => 100 et plus (pour les livrovores)

Pour ma part, je vais rester dans la même catégorie que cette année, à savoir la 2e, Badine avec les royaumes de l'enfance et il s'agira donc pour moi de lire 20 romans jeunesse ou YA. Je ne pense pas pouvoir faire mieux puisque cette année, je vais tout juste arriver à 20 ouvrages !

Les inscriptions sont possibles les trois premiers mois à savoir du 1er octobre au 31 décembre sur le blog de Mutinelle ou Kalea (liens menant au challenge en début d'article). Seuls les livres lus à partir du début du challenge ou de l'inscription ensuite pourront faire partie du challenge. Tous les romans jeunesse et young adult sont acceptés mais pas les BD et les mangas.

Rendez-vous dans un an pour voir si je suis arrivée à 20 livres !

3

Challenge Read in English 2013-2014

Posté par Frankie le 19 septembre 2013 à 19:58 - Catégorie : ,

Le Challenge Version Originale d'Avalon revient en 2013-2014 sous un nouveau nom, le Challenge Read in English. En fait il reprend son nom premier, celui qu'avait trouvé Petit-lips il y a 2 ans et qui n'avait pas souhaité reconduire le challenge. Comme les autres années, il s'agit de lire le plus de romans en anglais.

Il court du 1er octobre 2013 au 30 septembre 2014 et les inscriptions se font sur Livraddict jusqu'au 30 septembre 2013. Si vous avez déjà participé à ce challenge, l'objectif est de faire mieux que l'année précédente.

Pour ma part, vous qui suivez mon blog, vous savez que j'adore lire en anglais donc je rempile bien sûr avec grand plaisir ! Pour l'année 2012-2013, je sais déjà que je vais faire un tout petit peu mieux que l'année précédente où j'avais lu 31 livres. Je devrais arriver à 32-33 livres (je pensais que j'en aurais lus plus que ça mais apparemment non ! ^^). J'espère bien sûr faire mieux cette année !

Rendez-vous donc dans un an pour voir si j'ai dépassé les 33 livres ! :)

7

Brokeback Mountain d'Annie Proulx

Posté par Frankie à 09:30 - Catégorie : , , , , ,
Résumé :
Été 1963, deux jeunes cowboys gardent des moutons à Brokeback Mountain dans le Wyoming. C'est le début d'une passion amoureuse qui va durer vingt ans...







Mon avis :
Brokeback Mountain (Le secret de Brokeback Mountain en VF) et moi, c'est une grande histoire. J'ai vu le film un dimanche à sa sortie en janvier 2006 et il m'a tellement émue (ainsi que mon mari) que j'ai mis l'après-midi à m'en remettre. Le lendemain, j'achetais la nouvelle en VF que je lisais illico, me faisant tout autant pleurer que le long métrage. Depuis, j'ai revu le film une fois (qui m'a toujours autant fait pleurer), j'ai l'affiche du film chez moi, la BO sur mon Iphone et une de mes sonneries est The Wings tirée de ladite BO. Bref, on peut dire que Brokeback Mountain compte pour moi ! :) J'avais aussi acheté la nouvelle en VO mais je ne l'avais jamais encore lue jusqu'ici. Après la lecture de deux gros pavés, j'ai eu envie d'une lecture courte et je l'ai donc ressortie de ma Pal. Et je dois dire que j'ai une fois de plus retrouvé tout ce que j'aimais dans cette histoire...

Été 1963, Ennis del Mar et Jack Twist partent ensemble garder les moutons sur la montagne de Brokeback dans le Wyoming. La promiscuité et l'alcool aidant, ils entament une relation amoureuse qui se termine à la fin de l'été. Chacun repart de son côté, se marie et a des enfants. Mais quand Jack revient dans la vie d'Ennis quatre ans après, la passion est toujours là, intacte et va durer de façon épisodique pendant vingt ans...

Voilà donc une nouvelle courte (55 pages), âpre, intense et n'a pas besoin de davantage de pages pour vous embarquer et vous toucher. Ce n'est pas vraiment l'histoire de deux homosexuels, c'est avant tout une magnifique histoire d'amour dont la particularité est qu'elle est vécue par deux hommes. Histoire d'amour d'autant plus belle qu'elle est contrariée. Le contexte géographique et historique est particulier. Nous sommes dans les années 60 (puis 70), au milieu des États-Unis, où les hommes qui aiment les hommes sont battus à mort (il y a une scène assez terrifiante à ce sujet d'ailleurs). C'est aussi l'histoire de deux hommes qui vont passer leur vie à s'attendre, à essayer de grappiller des moments de bonheur et d'intimité loin du carcan familial que leur imposent les codes de la société.

C'est bouleversant et j'ai encore fini cette lecture en pleurant à chaudes larmes.

Contrairement à Jake Gyllenhall et Heath Ledger qui les incarne dans le film d'Ang Lee, Jack Twist et Ennis del Mar ne sont pas des beaux gosses. Quand on lit la description qu'en fait l'auteur, ils ne sont même pas très beaux, surtout Jack ! :) Des deux, c'est Ennis mon préféré. Parce qu'il est plus secret, moins démonstratif. On a même parfois l'impression que cette histoire le touche moins que Jack jusqu'à ce que plusieurs passages nous montrent qu'il n'en est rien. Il m'émeut énormément, du début à la fin, car on sent qu'il ne sait pas très bien vivre cette passion, que ce n'est pas dans ses gênes de vivre quelque chose d'aussi fort.

Jack, lui, est plus démonstratif, plus chien fou, sans doute. Pour lui, cet amour devrait être simple, on s'aime on devrait vivre ensemble et faire fi des conventions. Moins attachant qu'Ennis sans doute, je l'aime beaucoup néanmoins.

Les deux épouses des deux hommes sont plus en retrait. Lureen, la femme de Jack n'est qu'un personnage lointain, mentionnée par Jack de ci de là. Quant à Alma, l'épouse d'Ennis, plus présente, on devine une femme qui souffre...

J'aime beaucoup le style d'Annie Proulx sans fioritures avec des mots parfois crus, des tournures pas toujours faciles à comprendre car argotiques mais dans l'ensemble, son anglais se lit très bien. Elle va à l'essentiel, sans trop de détails et c'est ce qui donne cette force à son histoire.

Pour terminer, juste un petit mot sur le film d'Ang Lee. Je suis vraiment admirative de la façon dont le réalisateur a su faire un film de 2h15 à partir de cette nouvelles de 55 pages. Il a su garder l'essence même du livre, toutes les scènes et la plupart des dialogues se retrouvent dans le film et on n'a jamais l'impression qu'il a eu à broder pour le rallonger. La nouvelle et le film se complètent vraiment bien.

En conclusion, vous l'aurez compris, cette nouvelle est un gros coup de coeur pour moi et je ne peux que la conseiller à ceux qui aiment les belles histoires fortes et bouleversantes... Je pourrais lire et relire cette nouvelle sans jamais m'en lasser, juste pour retrouver, un instant, Jack et Ennis là-haut sur Brokeback Mountain.

Note :
++


La nouvelle, lue en anglais,
fait partie du  Challenge Version Originale d'Avalon
   28

Et comme elle se passe dans le Wyoming (même si Brokeback Mountain est un lieu fictif)
Elle fait partie du Challenge 50 États - 50 billets de Sofynet
 28/50
Le Wyoming est un état montagneux de l'Ouest des États-Unis. Il fut le 44th état à rentrer dans l'Union en 1890. C'est le 10th état en terme de superficie mais le moins peuplé des 50 états. Sa capitale est Cheyenne.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.