3

Ce que le jour doit à la nuit d'Alexandre Arcady

Posté par Frankie le 31 octobre 2012 à 17:28 - Catégorie : , , , ,
avec Nora Arnezeder, Fu'ad Ait Aattou, Anne Parillaud, Vincent Perez

Résumé :
Algérie, fin des années 30, Younès a 9/10 ans quand il est confié à son oncle. Younès devient Jonas et grandit dans la petite ville de Rio Salado au milieu de la communauté pied-noire, entouré de sa bande de copains qui ne pensent qu'à s'amuser. Mais son amour pour Émilie et les premiers soubresauts de la guerre d'Algérie vont venir faire voler cette joyeuse insouciance en éclats...



Mon avis :
 Dire que j'attendais ce film avec impatience est un doux euphémisme ! Si vous lisez mon blog régulièrement, vous savez qu'il me tient particulièrement à coeur, puisque d'une part, j'ai adoré le livre et d'autre part, il fut tourné là où je vis avec un grand nombre de français expatriés dont des amis à moi et surtout mon cher mari ! J'ai eu la chance d'être en France lors de sa sortie - il n'est toujours pas programmé en Tunisie, nous n'avons même pas eu droit à une petite avant-première (même si d'après les dernières nouvelles, il sortirait en Tunisie en novembre...) - et j'ai donc pu courir le voir, avec ma fille, lors de sa semaine de sortie. Finalement, même si je l'ai trouvé assez bien (mais je fais preuve d'indulgence, je pense), j'ai quand même été déçue par de nombreux points...

Algérie à la fin des années, Issa, n'arrivant plus à faire vivre sa famille, confie son fils Younès à son frère, mariée à une pied-noire et bien implanté dans la communauté française. Younès, rebaptisé Jonas, va donc grandir avec toute sa bande de copains, dans un cocon dans une petite ville près d'Oran, Rio Salado, dans l’insouciance, les flirts et les bals de village. Sa rencontre avec Emilie va bouleverser sa vie tandis que les prémices de la guerre d'Algérie se font sentir, le tiraillant entre ses origines et sa vie actuelle.

Un ami m'a dit qu'Arcady avait voulu faire une fresque romanesque à la Autant en Emporte le vent. Fresque romanesque sûrement mais n'est pas Victor Fleming qui veut et Nora Arnezeder et Fu'ad Ait Aattou ne sont pas Scarlett O'Hara et Rhett Butler. Et si les 4 heures de Gone with the Wind se justifiaient, il n'en est pas de même pour les 2h39 que dure Ce que le jour doit à la nuit !

Car le film est très long, trop long, ce qui fait qu'on finit par s'ennuyer souvent. Et certains dialogues sont d'une platitude, mais mon dieu que c'est cliché parfois ! Ma fille et moi avons même parfois laisser échapper des rires tellement certains dialogues étaient ridicules ! Et si les acteurs sont plutôt bons, ce n'est pas le cas de certains, mais j'en reparlerai en temps voulu.

Cependant, si l'on fait abstraction de ces défauts, le film est plutôt bon. Il est fidèle au livre (même si je trouve que les événements historiques sont moins bien exploités que dans le roman) et on sent que le réalisateur a vraiment mis son coeur dans son film. Les scènes de la vie à Rio Salado, qui montrent la vie de ces français ici depuis plusieurs générations et qui considèrent cette terre comme la leur, sont réussies, ainsi que celles de Jonas avec ses amis qui sont vraiment agréables à suivre.

L'histoire d'amour est belle, belle parce que contrariée même si elle ne m'a qu'à moitié convaincue. Mais elle ne m'avait pas non plus convaincue dans le livre. Je trouve qu'elle manque un peu de souffle. Mais bon c'est l'histoire qui veut ça, elle est toute en déchirements et non-dits...

Et comme dans le livre, j'ai beaucoup aimé les scènes se passant de nos jours et comme pour le livre, j'ai versé ma larme.

Fu'ad Ait Aattou est vraiment beau garçon :) et il est très bien dans le rôle de Younès/Jonas, ce garçon tiraillé entre ses origines algériennes et son éducation pied-noire. On pourrait lui reprocher un certain détachement mais c'est le rôle qui veut ça. C'est aussi le même reproche que j'avais fait pour le Younès du livre.

Ni dans le livre ni dans le film, je n'ai été fan d'Emilie. Je ne sais pas pourquoi, car c'est un personnage touchant mais je trouve qu'elle est trop lointaine, comme une icône... Cependant Nora Arnezeder la joue plutôt bien.

J'aime beaucoup, d'habitude, Anne Parillaud, mais franchement ici qu'est-ce qu'elle joue mal ! Je ne sais pas comment expliquer ça mais franchement elle dit ses dialogues avec un manque de conviction qui fait mal !

Vincent Perez, lui, joue un propriétaire terrien plutôt convaincant et convaincu que la terre qu'il a fait fructifier est la sienne.

La bande de copains est tout à fait sympathique, tous les acteurs jouent avec justesse.

Et puis, il y a toutes ces silhouettes, tous ces figurants, qui passent en arrière plan et qu'on ne remarque jamais, qui sont flous la plupart du temps et parmi lesquels, ma fille et moi nous sommes amusées à reconnaître les amis et les connaissances ! :) C'était vraiment sympathique et amusant de les découvrir au détour d'une scène.

Et une chose qui m'a fait particulièrement plaisir, c'est que les deux scènes dans lesquelles jouent mon mari sont présentes à l'écran ! :) Donc si vous allez voir le film et que vous voyez le contremaître odieux, c'est lui ! ^^
Photo prise sur le vif par ma fille :)

Même si le film est long, on ne peut nier que la réalisation soit belle. Les images sont splendides, même si j'ai trouvé que les décors de Rio Salado faisaient un peu factices parfois, mais c'est peut-être parce que je me suis promenée au milieu d'eux ! ;)

En conclusion, une fresque romanesque donc, fidèle au livre et intéressante, mais qui aurait gagné à voir sa durée nettement raccourcie. Enfin, si vous voulez savoir pourquoi l'amour de Jonas et Emilie est contrarié et quelles vont être les conséquences de la guerre sur bien des personnages, allez le voir.

Note :



Un autre avis que le mien, celui de Géraldine qui a trouvé aussi quelques défauts au film.

4

Ma vie d'autiste de Temple Grandin

Posté par Frankie le 30 octobre 2012 à 12:03 - Catégorie : , , , ,
Titre original : Emergence : Labeled Autistic

Résumé :
La vie de Temple Grandin, diagnostiquée autiste et qui a réussit à déjouer les pronostics en arrivant à faire des études supérieures et à faire une carrière internationale comme spécialiste d'équipements agro-alimentaires.




Mon avis :
C'est en voyant un reportage à la télévision (Envoyé Spécial, il me semble), il y a 18 mois, que j'avais découvert cette femme autiste qui m'avait beaucoup plu. J'ai vu ensuite qu'elle avait publié cette autobiographie qui date de 1986. Je me la suis donc procurée dans l'espoir de la lire rapidement mais ce n'est que maintenant que j'ai pu découvrir la vie de Temple Grandin. Une femme admirable qui a su surmonter son handicap, vivre une vie à peu près normale et utiliser son expérience pour améliorer le confort des animaux d'élevage.

Temple Grandin, née en 1947, a eu très tôt un comportement différent des autres enfants. Diagnostiquée autiste à une époque où ce handicap est encore mal connu, elle va arriver à le surmonter, grâce notamment à l'amour de sa mère et à la patience d'un professeur. Ayant remarqué que les "machines à serrer" employées sur les animaux de bétail leur procuraient un certain calme, elle a eu l'idée de l'essayer sur elle puis sur les animaux d'abattage. Grâce à son courage et sa ténacité, elle est devenu spécialiste internationale de produits agro-alimentaires.

Voilà donc un récit très touchant et très instructif sur les mécanismes de l'autisme car vu de l'intérieur sur le combat d'une enfant puis d'une femme pour surmonter ce handicap et en faire un atout professionnel.

Temple Grandin nous raconte donc son enfance ponctuée de colères, de renfermement sur soi, de besoin d'affection sans pouvoir l'exprimer, et l'incompréhension des autres face à ses réactions. C'est attachant, assez triste mais porteur d'espoir puisque l'on voit que les autistes arrivent, avec de l'aide et des stimulations, à mener une vie presque normale.

La stimulation est venue, pour Temple, de cette machine à serrer les animaux, qui lui a procuré un bien fou, même si cette obsession était jugée malsaine par beaucoup (imaginez une jeune adulte à quatre pattes dans une de ces machines et vous voyez le tableau). Mais grâce à cela, elle a pu en faire un atout et son métier. Mais elle explique aussi que ce genre de stimulation ne marche pas sur tous les autistes.

Le livre n'est pas seulement une autobiographie de l'auteur. Il comporte également une approche scientifique de l'autisme (en préface et dans le récit), nous expliquant ses mécanismes, les façons de se comporter avec un enfant autiste, la façon de le soigner. De prime abord, cela semble moins intéressant mais j'ai finalement beaucoup aimé que Temple Grandin nous en parle de cette façon-là car cela nous permet de bien comprendre ce handicap de l'intérieur. En annexe, on trouve des grilles d'évaluation de l'autisme de Temple.

Temple Grandin est donc une personne qui m'a beaucoup touchée, dont j'ai admiré le courage et l'envie de dépasser son handicap.

Mais j'ai aussi beaucoup aimé sa mère, une femme admirable, qui avec tout l'amour qu'elle pouvait donner à sa fille, et sa compréhension, a su l'aider à grandir et à se dépasser. On la sent vraiment aux côtés de sa fille, à un époque où l'autisme était mal connu et où elle aurait très bien pu se reposer sur des instituts spécialisés. Au contraire, elle a toujours veillé à donner à sa fille la vie la plus normale qui soit, même si ce n'était pas toujours facile.

Le livre est bien écrit. En fait, je n'ai pas grand chose à dire sur le style qui est narratif et assez méthodique.

En conclusion, une histoire vraiment intéressante sur une femme admirable. Et si vous voulez découvrir Temple Grandin et la façon dont elle est devenue une spécialiste renommée, lisez ce livre.

Note :



Ce livre fait partie de mon Challenge ABC 2012 de Nanet pour la lettre G
21/26


27

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (101)

Posté par Frankie le 29 octobre 2012 à 08:38 - Catégorie : ,
En ce lundi bien frisquet (oui, même en Tunisie, même s'il fait quand même 13° ce matin) me revoici pour faire le point sur mes lectures de la semaine dans ce rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane.

- La semaine dernière, j'ai fini La fin du monde tombe un jeudi, le tome 1 de Thomas Drimm de Didier Van Cauwelaert,  puis j'ai lu Les âmes croisées de Pierre Bottero, (très jolie lecture). Ensuite, j'ai lu Monstrueux, le tome 5 de Walking Dead de Robert Kirkman, pour être fin prête pour le nouvel épisode de la série qui passait hier soir (et dont la bande-annonce présentait un personnage emblématique que je n'avais pas encore rencontré) et, enfin, j'ai commencé Howl's Moving Castle (Le château de Hurle) de Diana Wynne Jones.

- Aujourd'hui, je lis donc Howl's Moving Castle. J'en suis tout juste à la moitié et ça me plaît beaucoup.

- Cette semaine, je vais déjà finir Howl's Moving Castle et lire Le labyrinthe de Pharaon de Serge Brussolo. Ensuite, soit je lirai Macbeth de Shakespeare soit L'appel de l'ange de Guillaume Musso. Ce sera mes retrouvailles avec cet auteur que je n'ai pas lu depuis des années pour cause de désamour et de ras-le-bol. Mais il fait partie du Baby Challenge Thriller de Livraddict donc je vais bien voir si ce qui m'agaçait dans ses derniers romans (facilités, intrigues qui se ressemblent un peu toutes) est toujours le cas.

Voilà, bonne semaine à tous !

6

Le joueur d'échecs de Stefan Zweig

Posté par Frankie le 28 octobre 2012 à 13:47 - Catégorie : , , , ,
Titre original : Die Schachnovelle

Résumé :
Le grand champion d'échec Czentovic affronte sur un bateau un illustre inconnu qui dit ne pas avoir joué aux échecs depuis 20 ans mais qui arrive à en remontrer au maître. Qui est cet homme mystérieux et quelle est son histoire..?




Mon avis :
Si vous lisez régulièrement mon blog, vous savez que cet auteur et ses livres ne font pas partie de mes lectures habituelles. Et je dois dire que sans la perspective d'obtenir une médaille d'or au Baby Challenge Classique (où il figure par deux fois), je pense que je ne l'aurais jamais lu. Et j'aurais eu tort car, sans être exceptionnelle, j'ai trouvé cette lecture tout à fait abordable et intéressante.

Sur un bateau, le grand joueur d'échec Czentovic, homme antipathique et rustre, et un illustre inconnu, s'affronte dans une partie mémorable. Qui est cet homme qui dit n'avoir pas joué depuis 20 ans ? C'est son histoire, terrifiante, qu'il va raconter à une tierce personne...

Dans cette nouvelle (le livre ne fait que 94 pages plus une biographie de l'auteur), il y a deux histoires. L'histoire "actuelle" qui se passe sur le paquebot et où se joue une partie entre deux hommes et l'histoire de l'un deux qui la coupe en deux, ou comment l'enfermement par la Gestapo (juste avant la seconde guerre mondiale) et la découverte d'un livre d'échecs l'ont poussé à une obsession qui confine à la folie.

En peu de mots, l'auteur donc à nous intéresser au parcours de ce mystérieux M.B... à nous faire entrer dans son histoire, dans sa quête pour échapper à la folie pour finalement y tomber quand même...  Je ne suis pas très férue de psychologie donc je ne vous ferai pas une thèse sur le sujet mais j'ai trouvé très intéressant le parcours de cet homme emprisonné quelques mois, non pas dans une prison mais une chambre d'hôtel.

L'autre partie, celle du paquebot et des parties d'échecs est tout aussi intéressante, même si je n'y connais rien aux échecs (j'y ai joué un peu étant ado mais ça s'arrête là) et presque tout aussi intense, surtout dans sa deuxième moitié, lorsque Czentovic et M.B. se retrouvent face à face et où ressurgissent les vieux démons...

Le livre étant très court, il se lit très vite mais, à mon avis, il n'avait pas besoin d'être plus long. En moins de 100 pages, tout est dit et c'est très bien comme cela.

Évidemment, cela empêche aussi de faire vraiment connaissance avec les personnages mais on en a une assez bonne idée générale en refermant le livre.

La façon dont est décrit Czentovic donne l'image d'un homme rustre, obtus, méprisant et sûr de lui, un personne peu recommandable en sorte.

Quant à M.B. on ne connaît de lui que cette période où il fut mis en isolement, pas facile de cerner alors le personnage.

Quant au narrateur, nous ne saurons jamais qui il est.

J'ai particulièrement aimé la façon dont l'auteur écrivait. C'est très agréable à lire, bien tourné et franchement, je ne me suis pas ennuyée lors cette lecture alors que c'était ma crainte. Concernant l'auteur, il faut savoir qu'il s'est suicidé en 1942 et que ce livre fut publié à titre posthume...

En conclusion, une lecture intéressante même si pas exceptionnelle mais une chronique que j'ai eu du mal à faire car finalement je n'avais pas grand chose à dire ou ne savait pas comment le dire (oui ça arrive ! ^^). Et si vous voulez assister à la partie d'échecs entre Czentovic et M.B. et savoir comment ce dernier est devenu un génie à ce jeu, lisez cet petit ouvrage. Quant à moi, cette rencontre avec l'auteur ne sera pas la dernière puisque je lirai La confusion des sentiments en décembre.

Note :



Ce livre fait partie du Baby Challenge Classique 2012 de Livraddict
18/20

9

La Cité des Jarres, Une enquête du commissaire Erlendur Sveinsson, d'Arnaldur Indridason

Posté par Frankie le 25 octobre 2012 à 09:26 - Catégorie : , , ,
Titre original : Mýrin

Résumé :
L'inspecteur Erlandur est appelé sur ce qu'il croit être une banale histoire de meurtre mais qui prend un tour plus compliqué quand son enquête le mène sur la piste de secrets enfouis depuis des décennies...




Mon avis :
Cela fait un bout de temps que j'ai ce livre dans ma Pal puisqu'il était déjà inscrit à mon challenge ABC de 2011 ! Mais je n'avais pas eu le temps de lire. C'est maintenant chose faite et je dois dire que j'ai passé un très bon moment avec ce polar nordique de facture assez classique.

Quand l'inspecteur Erlandur est appelé sur une scène de crime, il croit être devant un de ces meurtres "typiquement islandais, un truc bête et méchant". Mais tout se complique quand il mène son enquête et qu'il découvre des secrets cachés depuis des dizaines d'années...

Je ne mets jamais la quatrième de couverture en résumé et ici, je la mettrais encore moins puisqu'elle est erronée !  Non, "les photos pornographiques retrouvées chez la victime ne révèlent pas une affaire vieille de 40 ans" ! Et non "elles ne le conduisent pas à la Cité des Jarres une abominable collection de bocaux renfermant des organes" ! Il y a bien des photos pornos mais elles n'ont rien à avoir avec le coeur de l'histoire, à part révéler le caractère pervers de la victime. Quant à la Cité des Jarres, franchement, ce n'est pas le coeur du sujet même si un des éléments l'est, lui... D'ailleurs le titre original du livre veut dire Marais, pas vraiment Cité des Jarres. Enfin bon...

Il y a quelques années, j'avais vu la bande-annonce du film tiré ce ce livre (écrit en 2000) et elle m'avait bien plu. Mais je n'ai jamais eu l'occasion de le regarder. Mais c'est ce qui m'a donné envie de lire ce livre à l'origine.

Nous avons ici affaire à un polar tout à fait classique dans sa construction et bien ficelé. Un meurtre, une enquête, des secrets et peut-être la découverte du meurtrier. Ce n'est donc pas un thriller haletant avec des retournements de situations toutes les deux pages et il n'y a pas de scènes trop sanglantes. Mais c'est un très bon polar, qui tient la route, qui se lit très facilement et dont on a envie de connaître le dénouement. Surtout que si ce n'est pas gore, il a des choses bien sordides dedans ! :) À commencer par ces secrets révélés, puis par cette cité des jarres ou par la personnalité de la victime.

J'ai juste regretté que le dénouement soit un peu rapide.

Mais j'avoue ne pas m'être ennuyée une seconde à suivre l'inspecteur Erlandur, vieux (enfin bon, la cinquantaine) flic fatigué et archétype de tous ces flics de polars qu'on peut rencontrer. Assez désabusé, vivant seul, ne prenant pas soin de lui, ayant des problèmes familiaux, n'hésitant pas à sortir des sentiers battus pour faire avancer son enquête, il m'a fait penser par certains côtés à Bernie Gunther, le flic de La trilogie Berlinoise de Philip Kerr.

Concernant les autres personnages, pas grand chose à en dire, il y a la fille d'Erlandur, qui lui pose bien des problèmes, son collègue de boulot Sigurdur Oli, assez sympathique au demeurant même si on ne connaît pas grand chose de lui.

L'Islande en arrière plan est presque un personnage à part entière avec sa pluie continue et ses noms imprononçables (rappelez-vous le volcan !). J'ai eu l'occasion de passer une semaine en Islande en juillet 2001 (et c'est marrant parce que l'histoire se passe quelques mois plus tard) et je n'ai pas trop été perdue par les noms de lieux car j'en connaissais certains (comme Keflavik - où se trouve l'aéroport) ou Husavik où je suis allée. En tout cas, cette île particulière ajoute une certaine pesanteur à l'histoire.

Le style de l'auteur est très fluide et agréable à lire.

En conclusion, un très bon polar, pas exceptionnel mais qui vous fera passer un bon moment. Et si vous voulez découvrir quelle est cette Cité des Jarres ou ces secrets mis au grand jour, lisez-le.

Note :



Ce livre fait partie du Challenge ABC 2012 de Nanet
20/26

Et du Challenge Thrillers et Polars de Liliba
7/12

2

Amour et mort, Walking Dead, tome 4 de Robert Kirkman

Posté par Frankie le 23 octobre 2012 à 09:07 - Catégorie : , ,
Titre original : The Heart's Desire
Illustrations : Charlie Adlard

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé 
Installés dans un pénitencier, Rick et les survivants ont dû faire face à d'autres survivants, dont un serial-killer. Voulant établir ses propres règles de survie, Rick se heurte à ses amis tandis qu'une femme mystérieuse qu'ils viennent d'accueillir sème la zizanie...

Mon avis :
Aussitôt le tome 3 lu, j'ai enchaîné avec ce tome 4 qui se lit tout aussi vite. Je ne sais pas si c'est le fait d'avoir lu les deux à la suite mais je l'ai tout de même trouvé un peu moins bien, même s'il reste de très bonne facture.

Rick et les survivants ont trouvé refuge dans un pénitencier et pensaient pouvoir s'y poser. Mais c'était sans compter sur la présence d'autres survivants, anciens prisonniers dont un serial-killer dont Rick est venu à bout. Mais son leadership et ses actions sont remis en question et la tension au sein du groupe est à son comble et l'arrivée d'une jeune femme mystérieuse, traînant deux zombies enchaînés, n'arrange pas les choses...

Dans ce tome, l'adage "l'homme est un loup pour l'homme" prend vraiment tout son sens. Ici, ce ne sont pas les zombies qui sont les ennemis des survivants (même s'il y en a, je vous rassure) mais les relations entres les hommes eux-mêmes. Essayant d'établir des règles de survie (qui ne sont pas sans rappeler celles du far-west...), Rick se heurte à l'opposition de ses compagnons d'infortune tandis que des histoires d'amour et de sexe se font et se défont.

C'est peut-être pour cela que le tome est un tout petit peu moins palpitant que les précédents car il met énormément l'accent sur la psychologie des personnages, leurs réactions face au différents situations et leur différents points de vue sur la façon de maintenir l'unité du groupe. Plus qu'une question de survie, c'est la cohésion du groupe qui est en jeu.

Mais je vous rassure, il y a quand même de l'action et des drames. Comme d'habitude, personne n'est à l'abri et l'auteur n'hésite pas à faire le ménage dans ses personnages.

Rick, ici, est bien malmené. Il est même un peu seul contre tous. Mais bon, je pense que cela va lui faire du bien, car il commençait vraiment à se comporter en petit dictateur.

Lori est un peu moins pénible dans ce tome, surtout parce qu'elle est un peu à l'écart (ou du moins, je l'ai ressenti comme cela).

Michonne est la femme qui arrive au pénitencier et je dois dire que je n'ai pas aimé du tout ce personnage ! D'après certains commentaires à la fin de la saison 2 de la série télé, je m'attendais vraiment à un femme hors du commun et son arrivée au pénitencier donne vraiment cette impression, vite balayée car en fait elle devient une vraie fouteuse de merde, pas mieux que Lori ou Carol !

Je n'ai rien à dire de plus sur les dessins de Charlie Adlard par rapport aux tomes précédents. C'est très réaliste et gore et je me mélange toujours les pinceaux entre les différents personnages masculins.

Pour ce qui est du texte, Robert Kirkman ici encore, creuse un peu plus la psychologie des personnages, leurs rivalités, leurs attentes et on se demande bien où tout cela va mener.

En conclusion, encore un très bon tome, un peu en-dessous du 3e mais je pense que c'est parce que je les ai lus l'un à la suite de l'autre. Dorénavant, je les lirai au coup par coup. En tout cas, j'ai très envie de continuer et de lire le tome 5. Enfin, si vous voulez savoir qui est cette mystérieuse Michonne ou comment Rick va gérer les contestations contre lui, lisez ce tome 4.

Note :




2

Sains et saufs ?, Walking Dead, tome 3 de Robert Kirkman

Posté par Frankie à 09:03 - Catégorie : , ,
Titre original : Safety Behind Bars
Illustrations : Charlie Adlard

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Ayant dû fuir la ferme de Herschel envahie par les zombies, Rick Grimes et la troupe de survivants trouvent refuge dans un immense pénitencier. Enfin un endroit où se poser ? Pas si sûr...

Mon avis :
Ayant lu les deux premiers tomes au mois de mai dernier, j'avais très envie de continuer cette série dont j'aime beaucoup la série télé.  La diffusion de la saison 3 commençant le 14 octobre, j'ai donc décidé de lire ce tome juste avant. Il était tellement bien que j'ai enchaîné ensuite avec le tome 4.

Après être restés quelques semaines à la ferme de Herschel, Rick Grimes et les autres survivants, ainsi que les habitants de la ferme encore vivants, ont été obligés de fuir. C'est dans un pénitencier qu'ils trouvent refuge avec le secret espoir de pouvoir y rester un peu, d'autant plus que la grossesse de Lori avance. Mais outre des zombies assoiffés de chair fraîche, ils vont y trouver également d'autres survivants bien peu recommandables...

Je dois dire que j'ai lu ce tome d'une traite et que je l'ai trouvé bien trop court ! C'est l'ennui avec les comics, c'est que ça se lit très vite et qu'à peine commencé, c'est déjà fini ! Je dois dire que Sains et Saufs est vraiment haletant, sans temps mort et qu'il y a encore un maximum d'action et de violence.

Si les survivants espéraient trouver un endroit sûr et où poser leurs maigres affaires quelques temps, c'est un peu raté ! Ce n'est pas tant contre les zombies qu'ils doivent se battre (même s'il faut bien faire le ménage), mais aussi composer avec quelques survivants du pénitencier. Et qui dit pénitencier dit prisonniers ayant commis des atrocités...

Voilà donc ce que doivent gérer Rick et ses amis. Ce tome apporte encore son lot de drames, de morts et certaines scènes sont vraiment terribles. Certaines révélations font également froid dans le dos...

Rick, de par sa position de flic, se pose en leader naturel de l'équipe. Ce n'est pas toujours facile pour lui car il doit prendre des décisions parfois difficiles, gérer les conflits et faire survivre tout le monde.

Lori, sa femme, m'a énervée au possible ! Une vraie tête à claques, toujours à chouiner ! Punaise, parfois j'aimerais bien qu'elle rencontre un zombie affamé !

Pour les autres personnages, ils sont égaux à eux-mêmes, vaillants parfois, fourbes d'autres. J'ai plus apprécié Herschel dans ce tome que dans le précédent.

Depuis qu'il ne reste plus que Charlie Adlard au commande des illustrations, j'ai un peu de mal avec le dessin. C'est assez taillé à la serpe, parfois un peu brouillon, mais très réaliste également. J'ai un peu de mal avec les personnages masculins, je trouve qu'ils se ressemblent tous ! Sauf Tyreese parce qu'il est noir mais à un moment, Dale avait enlevé son chapeau et je le confondais avec les autres également !

Le style de Kirkman est brut de décoffrage, pas de sentimentalisme, ça gueule, ça jure. Comme j'avais dit pour les tomes précédents, les bulles sont de vrais dialogues, qui permettent d'approfondir la psychologie des personnages et de donner une véritable histoire.

En conclusion, encore un excellent tome de cette saga choc, qui m'a vraiment plu. Et si vous voulez savoir quels seront les survivants que Rick & co découvriront dans ce pénitencier et quels sont les drames qui vont y survenir, lisez-le !

Note :


24

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (100)

Posté par Frankie le 22 octobre 2012 à 10:19 - Catégorie : ,
100e numéro, oui 100e (!) de ce rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane, que le temps passe vite !

- La semaine dernière a été une très bonne semaine en terme de lectures ! Ça aide de lire des livres qui ne font pas 600 pages ! ^^ Bref, j''ai fini La cité des Jarres d'Arnaldur Indridason dès lundi dernier, puis j'ai enchaîné avec Le joueur d'échecs de Stefan Zweig que j'ai lu en une journée (il ne faisait que 93 pages). Ensuite, j'ai lu Ma vie d'autiste de Temple Grandin, vite lu également et j'ai enfin lu Fille noire, fille blanche de Joyce Carol Oates que j'ai fini hier. Et hier soir, j'ai commencé Thomas Drimm, la fin du monde commence un jeudi de Didier Van Cauwelaert. Toutes mes lectures ont été plutôt bonnes, aucune déception.

- Aujourd'hui, je lis donc Thomas Drimm, tome 1. Ça se lit hyper vite, car je l'ai commencé hier soir et j'en suis déjà à 40 % (je le lis en ebook) ! C'est hyper sympa !

- Cette semaine, je vais déjà finir Thomas Drimm (si je continue sur ma lancée, ce sera sûrement demain ! :)) et je continuerai avec Les âmes croisées de Pierre Bottero. Ensuite, je lirai Howl's Moving Castle (Le château de Hurle) de Diana Wynne Jones. J'avais vu le film Le Château ambulant de Miyazaki, avec les enfants, à sa sortie il y a des années. Je suis curieuse de découvrir ce livre. et je pense que ce sera tout pour la semaine. Sinon, j'irai piocher dans la mini-pal que j'ai sortie, il s'agit de livres que je dois lire pour différents challenges ou LCs d'ici la fin de l'année.



Bonne semaine à tous !

5

Zombie Thérapie, tome 1 de Jesse Petersen

Posté par Frankie le 19 octobre 2012 à 09:49 - Catégorie : , , , ,
Titre original : Living with the Dead, Book 1 : Married with Zombies

Résumé :
Pour sauver leur couple, David et Sarah consulte une conseillère conjugale. Mais ce jour-là, en entrant dans le cabinet, ils découvrent leur thérapeute en train de manger les patients précédents. Le couple découvre alors qu'une terrible épidémie transforme les gens en morts-vivants. Bien décidés à s'en sortir, ils partent sur la route, bien décidés à dégommer tout ce qui bouge...


Mon avis :
Sans le Baby Challenge Chick-lit de Livraddict, je pense que je n'aurais pas lu ce livre. Car déjà, j'évite de commencer de nouvelles sagas alors que j'en ai tant déjà en cours (précepte que je suis peu finalement ! ^^) et parce que le livre ne me disait pas plus que ça. J'ai profité de l'opération 200K de Bragelonne en septembre dernier pour me le procurer en ebook. Si j'ai passé un moment sympa avec Sarah et David, ce n'est pas non plus l'histoire de l'année.

Pour sauver leur mariage qui bat de l'aile, David et Sarah consultent une conseillère conjugale depuis 6 mois. Mais ce jour-là, en entrant dans son cabinet, il la trouve en train de dévorer les patients d'avant, et le couple n'a juste que le temps de se sauver avant qu'il ne soit également attaqué. En rentrant chez eux, Sarah et David s'aperçoivent que nombreux sont ceux qui sont devenus des morts-vivants. Ne cherchant qu'à sauver leur peau, ils décident de partir et se mettre à l'abri dans un coin plus tranquille.

Dégommer du zombie comme moyen de rabibocher un couple, il fallait y penser ! C'est ce que fait Jesse Petersen avec ce petit roman humoristique qui allie chick-lit et horreur. Par certains côtés, on pense à Bienvenue à Zombieland ou Shawn of the Dead, dont l'auteur se réclame ouvertement puisqu'elle en parle dans son roman. J'ai également eu l'impression de voir des scènes de The Walking Dead, notamment quand ils se trouvent sur une autoroute avec plein de voitures abandonnées...

Bref, voilà un roman qui se lit très vite, qui est sans temps mort et qui est effectivement assez amusant. Bon, en revanche, ça ne va pas plus loin que ça. Et heureusement que le livre est assez court. Ça reste superficiel et léger et il faut dire que les scènes sont assez redondantes : Les zombies attaquent, il faut les tuer et rester vivant, entre deux engueulades et réconciliations.

Je n'ai pas trouvé les deux personnages principaux particulièrement attachants. Sarah est assez superficielle de prime abord, David est le genre de mecs qui passe son temps devant les jeux vidéos. On peut dire quand même qu'ils ont de la ressource puisqu'ils arrivent à survivre, grâce à la passion justement de David pour les jeux vidéos (ça aide d'avoir déjà virtuellement buté des morts-vivants, apparemment).

Le style de l'auteur est léger, amusant, on sourit souvent. Chaque début de chapitre est agrémenté d'un petit conseil de Sarah. C'est presque ce qui m'a le plus plu !

En conclusion, pas grand chose à dire de plus, voilà un livre divertissant, sympathique, pas prise de tête, vite lu, vite oublié aussi et qui montre que sortir de la routine permet aux couples de durer ! ;) Et si vous voulez savoir comment Sarah et David réussiront à rester en vie avec tous ces zombies qui grouillent partout, lisez-le. Quant à moi, j'ai aussi le tome 2 acheté lors de la même opération que pour le premier, je le lirai à l'occasion...

Note :



Ce livre fait partie du Baby Challenge Chick-lit de Livraddict
14/20


6

Mes meilleures amies de Paul Feig

Posté par Frankie le 18 octobre 2012 à 10:01 - Catégorie : , ,
Titre original : Bridesmaids
avec Kristin Wiig, Rose Byrne, Maya Rudolph, Melissa McCarthy, Chris O'Dowd

Résumé :
Annie n'a pas de chance, sa pâtisserie a fait faillite il y a quelques années, elle vient de perdre son boulot et son amant est un salaud. Aussi, quand sa meilleure amie, Lilian, décide de se marier et la fait première demoiselle d'honneur, elle s'en trouve ravie. Mais c'est sans compter sur les autres demoiselles d'honneur, surtout la snob Helen, qui ont aussi décidé d'y mettre leur grain de sel...

Mon avis :
Voilà un film que j'ai eu envie de voir à sa sortie en août 2011 mais le temps m'ayant manqué, ce n'est que maintenant que j'ai pu le regarder. Je dois dire que j'ai passé un bon moment devant cette comédie potache, pas prise de tête, assez triste sur le fond.

Annie est au plus bas depuis que sa pâtisserie a dû fermer à cause de la crise. C'est encore pire quand elle perd son nouveau boulot (pour cause de caractère trop affirmé). En plus son amant est un goujat. Mais quand sa meilleure amie, Lilian lui annonce son mariage et décide de faire d'elle sa première demoiselle d'honneur chargée des préparatifs, cela lui redonne goût à la vie ! Mais voilà que la perfide et snob Helen, femme du patron du marié, et demoiselle d'honneur elle aussi, entend bien prendre les choses en main et faire les choses en grand pour gagner l'amitié de Lilian...

Tout d'abord une petite précision. En anglais, il y a la maid of honor, la demoiselle d'honneur principale qui est généralement chargée d'organiser le mariage du côté de la mariée (tenues des demoiselles d'honneur, enterrement de vie de jeune fille, etc...) et il y a les bridesmaids (d'où le titre en VO), qui sont les autres demoiselles d'honneur. Chez nous, il n'y a qu'un terme, si tant est qu'on ait encore des demoiselles d'honneur (je n'en ai pas eu !) et je pense que c'est le témoin de la mariée qui fait office de demoiselle d'honneur principale. Bref, aux États-Unis, dans un mariage très codifié, le rôle de la maid of honor est trèèèès important ! Qui est maid of honor a le pouvoir !

C'est donc sur cela que porte le film, la lutte de pouvoir et pour l'amitié de Lilian, entre sa meilleure amie Annie et la bitch de service, Helen, sur le mode humoristique, bien sûr !

Judd Apatow (En cloque mode d'emploi, 40 ans toujours puceau) est le producteur du film et ça se sent ! C'est un film assez potache avec des blagues salaces et parfois en-dessous de la ceinture. On n'aime ou pas. Il n'empêche qu'on passe de bons moments à voir Annie se crêper le chignon avec Helen.

Cependant, si le film est amusant, je l'ai trouvé aussi bien triste dans le fond. Il n'arrive finalement que des malheurs à la pauvre Annie, pendant une grande partie du film et même si c'est raconté sur un ton humoristique, j'y ai plus vu un fille qui perd tout peu à peu et qui a du mal à s'en sortir. Mais ça c'est mon ressenti, comme je l'ai dit c'est quand même une comédie, pas un drame ! :D

Je ne connaissais pas du tout Kristin Wiig (enfin si puisqu'apparemment elle a joué dans des films que j'ai vus !) et j'ai beaucoup aimé cette actrice.

Rose Byrne a un rôle complètement différent de ceux qu'elle incarne habituellement, dont Ellen Parsons dans Damages. Ici elle est vraiment imbuvable et très amusante !

J'aime beaucoup Melissa McCarthy que j'ai pu voir dans la série Samantha Who, elle a un réel abattage comique et le montre ici encore.

Je suis très fan de Chris O'Dowd, qui jouait dans la série anglaise The IT Crowd. Ici il a le rôle d'un flic gros nounours qui en pince pour Annie, il est chou comme tout !

La réalisation est classique pour un film de comédie, alternance de scènes amusantes et d'émotion, un peu guimauve sur la fin. La bande-son est très bien.

En conclusion, une bonne petite comédie, un tantinet triste par moment, à voir entre copines (ou entre mère-fille, comme je l'ai fait), un samedi soir. Et si vous voulez savoir si Annie va remonter la pente, clouer le bec à cette *ù%!§µ d'Helen et finalement s'imposer comme Maid of honor, regardez-le !

Note :



Vu en version originale sous-titrée

Le film se passe dans le Wisconsin
et fait donc partie du Challenge 50 États - 50 billets de Sofynet
 19/50
Le Wisconsin se trouve au bord des lacs Supérieur et Michigan. Il fut le 30 état à entrer dans l'Union en 1848. Un peu plus de 5 millions et demi d'habitants y vivent.


17

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (99)

Posté par Frankie le 15 octobre 2012 à 09:49 - Catégorie : ,
Nous sommes lundi et c'est donc le jour de retrouver ce rendez-vous créé par Mallou et repris par Galleane.

- La semaine dernière, j'ai donc continué et fini White Night de Jim Butcher, encore un excellent tome des Dresden Files. J'ai publié ma chronique aujourd'hui. Ensuite, comme j'avais fini plus vite que prévu, j'ai lu les tomes 3 et 4 des comics de Walking Dead puisque la saison 3 de la série télé a repris hier. Je voulais avoir un aperçu de ce qui nous attendrait ! ^^ Deux très bons tomes qui se lisent hyper vite. J'ai ensuite commencé La Cité des Jarres d'Arnaldur Indridason.

- Aujourd'hui, je lis donc La Cité des Jarres et je pense le finir aujourd'hui, il me reste moins de 100 pages. C'est un bon polar, ça se lit tout seul !

- Cette semaine, je vais enchaîner avec Le joueur d'échecs de Stefan Zweig, il est court, il devrait se lire vite. Ensuite, je lirai Ma vie d'autiste de Temple Grandin. Il y a 18 mois, j'avais vu un reportage sur cette femme autiste admirable et j'ai eu envie de lire sa biographie. Ce sera chose faite cette semaine. C'est aussi un livre de moins de 200 pages donc je devrais vite le lire. Et enfin, si on n'est pas déjà lundi, je lirai ensuite Fille noire, fille blanche de Joyce Carol Oates. Je vais découvrir cette auteur avec ce roman. Comme vous pouvez le constater, ça va être une semaine sérieuse ! ^^

Sinon, rien à voir avec les livres (mais c'est un article qui me tient à coeur vu le temps que j'y ai passé, alors j'en fait la pub un max ;)), si vous êtes fans de séries TV (US et anglaises), j'ai publié mon bilan séries 2011-2012.

Bonne semaine à tous !

3

White Night, Les Dossiers Dresden, tome 9 de Jim Butcher

Posté par Frankie à 09:13 - Catégorie : , , , ,
 Spoilers sur les tomes précédents !

Résumé :
Appelé par Murphy pour une affaire de suicide, Harry découvre en fait qu'il s'agit d'un meurtre et que plusieurs autres ont été commis parmi la petite communauté Wicca. Malheureusement tout semble indiquer que Thomas, son frère vampire, serait en cause. Pour le disculper, Harry part sur les traces des meurtriers et va se retrouver au sein d'un lutte de pouvoirs...


Mon avis :
Je l'ai déjà dans mes billets précédents mais c'est toujours une immense joie de retrouver Harry Dresden tous les 3 mois et je dois dire que ce héros attachant est vraiment mon préféré en Urban Fantasy (oui, plus que Rachel Morgan ou Mercy Thompson). Il faut dire qu'avec Jim Butcher chaque tome est un bonheur à lire et franchement celui-ci ne déroge pas à la règle.

Murphy, rétrogradé Sergent après ses ennuis du tome 8, fait appel à Harry pour qu'il vienne lui donner son avis sur ce qui s'apparente à une banale affaire de suicide. Mais Harry découvre bientôt qu'il s'agit d'un meurtre, que la victime est une wiccan et qu'un message a été laissé à l'attention de celui qui seul pourrait le découvrir, un sorcier. Mais voilà qu'apparemment d'autres affaires similaires ont eu lieu et un homme ressemblant étrangement à Thomas Raith, le jeune vampire de la Cour Blanche et frère de Harry, a été vu en compagnie de certaines victimes. Ne croyant pas un seul instant que son frère est coupable,, Harry se lance dans l'enquête et sa vie va se retrouver bientôt en danger dans une lutte de pouvoirs...

Au début, j'ai eu un peu peur car le tome 6, Blood Rites, qui mettait déjà en scène la Cour Blanche m'avait un tantinet moins plu que les précédents et à l'instar de ce dernier, White Night commence doucement. Mais rassurez-vous, on est vite embarqués dans l'histoire, ses multiples ramifications, les retournements de situations et l'action monte crescendo pour nous offrir un dernier tiers explosif qui nous laisse en apnée !

Je ne veux pas trop parler de l'histoire car ce serait dommage de trop en dévoiler la teneur mais bien évidemment le roman ne porte pas seulement sur l'enquête des meurtres de wiccans, l'intrigue est plus importante que ça, explore des horizons déjà connus, lance de nouvelles pistes et de nouvelles interrogations, bref, il y a encore de quoi faire pour les prochains tomes !

Cette fois-ci, pas de créatures surnaturelles nouvelles (même si je ne sais pas si on avait déjà vu des goules), pas de lieux improbables, on reste à Chicago avec des gens connus et vus précédemment comme Marcone ou Lara Raith, la vénéneuse soeur de Thomas. En revanche, pas de Michael Carpenter ni de Bill le loup-garou.

Harry est vraiment un personnage de plus en plus attachant et complexe. Toujours à faire de l'humour à deux balles quand la situation s'y prête le moins mais on découvre un peu plus sa part d'ombre qui fait de lui un sorcier puissant et qui lui permet de se mettre dans la poche des gens disparates et souvent peu recommandables. Mais ce que j'aime chez lui, c'est son coeur, qu'il a profondément bon, attentionné envers les autres (je ne sais pas si on peut dire qu'on a un coeur attentionné, mais bon... :D) et qu'il essaie de créer toujours quelque chose de positif. Sa position de Gardien de la Blanche Confrérie est comme une épine dans le pied mais ça lui permet de canaliser une espèce de fougue qu'il a du mal à maîtriser et qui fait parfois peur...

Murphy est là, une présence toujours amicale et une personne sur laquel Harry peut entièrement se reposer. J'aime toujours ce petit bout de femme qui sait trouver les mots pour parler à Harry, lui dire des choses qu'il n'écouterait peut-être pas forcément venant d'autres.

Harry continue l'apprentissage de Molly, la fille des Carpenter et je dois dire que de côté-là c'est pas gagné ! Mais j'ai beaucoup aimé la jeune fille dans ce tome qui fait l'expérience de ce qu'est être sorcier...

Butters fait une apparition, Mouse est toujours là et on en apprend un peu plus sur sa race, Bob est là aussi ainsi que Ramirez, peut-être le seul ami que Harry possède au sein de la Confrérie.

Marcone, le mafieux, est toujours aussi serpent mais on découvre des aspects de lui assez surprenants, tout comme Lara Raith qui a des scènes assez amusantes (et hot !) avec Harry. Hmm ne vous emballez pas non plus, je ne veux pas trop spoiler mais ça ne va pas bien loin ! ^^

Un personnage que j'aime beaucoup depuis qu'on l'a rencontré la première fois, c'est Lasciel, la démone qui vit dans l'esprit de Harry. La cohabitation donne lieu à des choses vraiment très intéressantes et assez émouvantes en plus...

J'aime toujours autant lire les Dresden Files en VO ! Franchement, je ne le redirai jamais assez, mais merci à Milady d'avoir arrêté la parution VF ! C'est dommage pour ceux qui ne lisent pas l'anglais mais au moins, ça m'a permis de découvrir ces romans dans leur langue d'origine et franchement j'aime beaucoup ! J'ai déjà parlé du style Dresden mais franchement, c'est vraiment très sympa à lire.

Je veux vraiment remercier aussi mes deux copines de LC avec lesquels j'ai échangé des mails pendant cette LC : Heclea et Yumiko. Ça donne vraiment un plus à la lecture de pouvoir partager les émotions que nous fait vivre ce cher Harry !

En conclusion, encore un excellent tome qui nous fait découvrir Harry sous un côté plus sombre mais ô combien attachant. Et si vous voulez savoir s'il réussira à savoir qui se cache derrière les meurtres des wiccans et comment il va réussir à se dépêtrer des pièges dans lesquels il se met, lisez ce tome 9 ! Quant à moi, j'ai déjà hâte de retrouver Harry dans le tome 10 !

Note :



Lu en compagnie de Heclea, Yumiko et Taliesin.


Ce livre fait partie du Challenge Version Originale d'Avalon

3

6

Trois hommes dans un bateau (sans parler du chien !) de Jerome K. Jerome

Posté par Frankie le 14 octobre 2012 à 10:40 - Catégorie : , , ,
Titre original : Three Men in a Boat (to say nothing of the dog)

Résumé :
Jerome et ses deux amis, George et Harris, ainsi que Montgomery, le fox-terrier de Jerome, s'embarquent pour un voyage d'une quinzaine de jours en canot sur la Tamise. Une occasion pour les 3 hommes de vivre bien des péripéties...




Mon avis :
C'est après avoir lu Sans parler du chien de Connie Willis que j'ai eu envie de lire ce livre. Il a traîné presque un an dans ma Pal avant que je décide de l'en sortir. J'aurais mieux fait de m'abstenir car franchement, je n'ai pas aimé du tout. Moi qui adore l'humour anglais, que ce soit dans les séries, les films ou les livres, je suis restée franchement hermétique à celui de Jerome Kapla Jerome...

Jerome et ses deux amis, George et Harris, lassés de la vie londonienne, décident de partir 15 jours en canot sur la Tamise. Ils embarquent avec eux Montgomery, le chien de Jerome. Ce qui devait être une partie de plaisir devient vite un voyage semé d'embûches et c'est l'occasion pour Jerome de se rappeler d'autres événements et péripéties.

Je dois dire que l'idée de base était alléchante et pensant qu'il s'agissait d'un livre dans la même veine de celui de Connie Willis (sans le côté SF), je me réjouissais d'avance.  Hélas... Tout d'abord le livre est bourré de digressions et d'anecdotes qui n'ont absolument rien à voir avec le voyage lui-même et qui m'ont énormément ennuyée. Que ça ait à voir avec le voyage ou non, tout à coup, Jerome pense à un événement passé ou à une scène dont il se rappelle et il brode ensuite dessus. L'auteur est même capable de parler d'un chien en porcelaine pendant plus d'une page ! Pfff...

Rien que pour cela leur départ prend je ne sais combien de pages ! J'ai même cru qu'ils étaient partis deux fois avant qu'ils ne partent vraiment, tellement il s'écartait du sujet ou pensait à ce qu'il se passerait s'il faisait beau... ou s'il pleuvait ! ^^

Puis, tout au long de ce voyage qui prend finalement très peu de place dans le livre, les lieux traversés (et chargés d'histoire) et qui auraient pu être intéressants sont noyés sous des digressions sans fin...
Et quand il ne digresse pas, il s'emballe dans des descriptions qui se veulent poétiques mais que j'ai trouvées lourdes...

Ceci dit, cette balade au fil de l'eau permet de montrer une certaine Angleterre de la fin du XIXe siècle avec ces hommes en blazer et canotier, les femmes élégantes, les petite auberges semées de-ci, de-là...

J'avoue cependant que, très vite, mon attention s'est complètement mise en veille et que j'ai tourné les pages machinalement n'ayant qu'une envie, celle d'en finir. Heureusement, le livre est très court, la préface prend déjà presque 50 pages et l'histoire elle-même ne comporte que 173 pages. Je dis heureusement car aurait-il été plus long que j'aurais abandonné, je pense !

Aucun personnage ne m'a plu. Les trois supposés amis n'arrêtent pas de s'engueuler et de te tirer dans les pattes, Jerome est un hypocondriaque de première (le début du livre le voit d'ailleurs recenser toutes les maladies existantes et dont il pense être atteint, à part une, réservée aux femmes) et m'a franchement agacée, les deux autres copains sont assez inexistants, il faut le reconnaître. Je n'ai strictement rien à dire sur eux ! Il n'y a que le chien qui m'a fait sourire !

Pour ne pas être complètement négative, je dois reconnaître que c'est plutôt bien écrit, ça se veut effectivement humoristique, même si je n'ai pas ri une fois (enfin peut-être une ou deux fois quand même). L'auteur fait parler ses personnages de façon un peu canaille parfois, ça m'a un peu surprise.
Chaque début de chapitre comportent des petites phrases résumant les moments-clés dudit chapitre.

En conclusion, voilà donc un livre que j'ai pas aimé du tout et qui m'a fortement déçue. Ceci dit, ce n'est que mon avis ! Je ne veut pas dire qu'il est nul, c'est juste que je n'ai pas accroché à cette forme de narration et les digressions et anecdotes m'ont laissée de marbre. Je sais cependant que beaucoup ont aimé cette histoire, l'ont trouvé amusante donc je suppose que je suis passée complètement à côté. Aussi, ne condamnez pas ce livre à la lecture de mon avis. Donc, si vous voulez savoir quelles aventures vivront les 3 hommes (sans parler du chien) sur leur canot sur la Tamise (ou en dehors), lisez-le !

Note :



Ce livre fait partie du Challenge ABC 2012 de Nanet
19/26


4

Combat d’auteurs : Serge Brussolo vs Pierre Bottero - Du 1er au 15 novembre

Posté par Frankie le 13 octobre 2012 à 16:04 - Catégorie : ,

Le Combat d'auteurs créé par Iluze revient pour un 5e round, et bien entendu je vais y participer (pour la 3e fois) ! Les votes ont tranché en faveur de la SFFF (science-fiction, fantasy, fantastique) à la française et ce combat verra s'affronter Serge Brussolo contre Pierre Bottero.

J'ai lu pas mal de Brussolo il y a quelques années (mais en thrillers) et j'aimais bien. Quant à Pierre Bottero, les deux trilogies que j'ai lus sur Ewilan m'ont enchantée !

La session se déroulera entre le 1er et le 15 nov embre 2012 et le principe reste le même :
Pour participer, il suffit de poster une chronique d’un livre écrit par un de ces 2 auteurs entre les dates données ci-dessus.
Plusieurs variantes existent :
- Soit on choisit un auteur et on lit un de ses livres
- Soit on choisit un auteur et on lit plusieurs livres pour augmenter ses chances
- Soit on lit un même nombre de livres des auteurs. on reste donc neutre.
- Soit on lit des livres des 2 auteurs mais en privilégiant un des deux auteurs.
On n'est pas obligé de garder sa lecture secrète. Pour ma part, je ne sais pas si je pourrai lire un livre des deux auteurs, ces prochaines semaines s'annonçant chargées au niveau lectures si je veux réussir mes autres challenges. Cependant, ayant dans ma Pal, un livre de chaque auteur, je vais faire au mieux !

Les participants sont :
Charabistouilles
DeL
Galleane
Iluze
Malorie
Nathalie
Rose
Sharon
(Thalia)
Yumiko

Rendez-vous en novembre pour voir si j'ai réussi à lire au moins un livre !

3

Destination... Finlande

Posté par Frankie à 15:43 - Catégorie : ,


Vous commencez à bien connaître ce rendez-vous régulier où Evertkhorus nous propose de partir pour une nouvelle destination littéraire tous les 3 ou 4 mois. Après La Nouvelle-Zélande et l'Égypte pour les deux dernières destinations, c'est en Finlande que nous poserons nos valises le 19 janvier prochain.

Vous connaissez le principe, il s'agit de lire un livre d'un auteur originaire du pays ou se passant dans le pays, d'en garder cette lecture secrète jusqu'à la publications de nos articles, le même jour.

Pour cette nouvelle escale, nous avions le choix entre les Pays-Bas, le Danemark, la Pologne, la Bulgarie et donc la Finlande, qui est arrivée en premier d'une courte tête devant le Danemark.

Je ne connais pas du tout ce pays, très peu ses auteurs (je ne connais que Mika Waltari que j'aime beaucoup) ce sera donc une découverte pour moi. J'ai déjà regardé ce que je pourrais bien lire et j'ai déjà ma petite idée.

Les participants à cette nouvelle destination sont Evertkhorus – Aproposdelivres – Paikanne – Vagabondes – Salsera15 – Achille49 – Bambi_slaughter – Lynnae – mimi54 – jostein – Sylly – Mili – Mikael – Natiora – Bouquinette

Rendez-vous le 19 janvier pour savoir ce que j'ai lu et ce que mes copains de voyages ont découvert également !


 

6

Extraterrestre... Ou presque, Le journal d'Aurélie Laflamme, tome 1 d'India Desjardins

Posté par Frankie à 11:19 - Catégorie : , , , ,
Résumé :
Aurélie a 14 ans, a perdu son papa il y a 5 ans et comme toutes les ados de son âge, elle se pose des questions existentielles sur les garçons, ses relations parfois houleuses avec sa mère qui a du mal à se remettre de la mort de son mari, sur sa meilleure amie ou sur l'école, questionnements qu'elle consigne dans son journal intime, tout en se demandant si elle ne serait pas une extraterrestre...




Mon avis :
Participant au Baby Challenge Chick-lit de Livraddict, je cherchais un titre parmi la liste, en plus de ceux qui je compte lire (pour espérer arriver à la médaille d'argent). N'ayant pas envie de lire un Gossip Girl ou je ne sais quoi d'autre encore, j'ai porté mon choix sur ce petit livre jeunesse à la couverture flashy et girly, surtout que j'avais lu de bons échos sur la blogosphère. Je dois dire que ce court roman est une très bonne surprise car j'ai passé un excellent moment, malgré son côté très ado, en compagnie d'Aurélie et de son entourage !

Aurélie a 14 ans et a du mal à trouver sa place, si bien qu'elle pense être peut-être une extraterrestre ! Son papa est décédé il y a 5 ans et depuis, sa mère a du mal à remonter la pente mais voilà que dernièrement, son comportement change et Aurélie se demande si son directeur de collège ne serait pas derrière tout ça... Quant à sa meilleure amie, elle a la tête dans les nuages depuis qu'elle est amoureuse alors qu'Aurélie trouve les garçons bien peu intéressants... Dans son journal, Aurélie consigne tous les événements, petits ou grands, qui jalonnent sa vie de jeune adolescente...

J'ai laaargement passé l'âge de l'adolescence (même mes enfants l'ont passé, c'est dire ! ^^) et je pensais vraiment ne pas accrocher du tout à ce livre. Et curieusement, j'ai beaucoup aimé ! C'est très frais, amusant, ça se lit vite et on ne s'ennuie pas une seconde en compagnie de la jeune Aurélie qui vit les tourments de son âge, c'est à dire les disputes et les réconciliations avec sa mère, celles avec sa meilleure amie qu'elle sent s'éloigner car elle aime un garçon, les garçons, justement, qui l'intriguent tout en déclarant qu'ils sont nuls ou encore sa vie de collégienne quand il faut répondre aux attentes des uns et des autres et qu'on n'a pas la tête à ça !

L'auteur arrive à vraiment prendre sur le vif cet âge si particulier et j'avais vraiment l'impression de voir ma fille au même âge ! :D

Et puis il y a le côté moins fun de l'histoire, l'absence du père, qu'Aurélie a du mal à considérer comme mort et qui préfère croire qu'il est un extraterrestre reparti sur sa planète ce qui ferait d'elle une extraterrestre également et expliquerait bien des choses. Le livre montre aussi les difficultés de la maman à mener le double rôle de père et de mère face à une ado en pleine poussée hormonale. Bon je vous rassure, ce n'est pas pesant et tout est raconté sur le ton de la comédie !

Aurélie est follement sympathique même si parfois je l'ai trouvée un petit peu écervelée ! :) mais elle est très très attachante et on passe trois-quatre mois très amusants (le temps que dure ce premier tome) en sa compagnie.

Son amie, Kat, est dans la même veine.

Quant à la mère, comme elle est vue à travers les yeux de sa fille, on a parfois l'impression d'une mère un peu stricte mais qui a du mal à se faire obéir. Mais on sent qu'elle aime profondément sa fille. Il y a une vraie complicité entre elles deux.

Le style est tout à fait ado et c'est vraiment le charme de ce livre léger. India Desjardins a vraiment réussi à se mettre dans la peau d'une jeune fille de 14 ans avec ses sautes d'humeur et son langage excessif, jamais dans la modération, où tout est génial ou trop nul ! Le livre en tant qu'objet est d'ailleurs à l'image de l'histoire. La couverture est très sympa avec son  illustration et sa couleur girly. il y a même un petit elastique d'argent pour le fermer comme un vrai journal intime (on le voit sur la photo de la couverture, plus haut). À l'intérieur, pour chaque mois, il y a des petits dessins très chouettes.

En conclusion, une jolie découverte et une histoire qui m'a fait passer un moment très très agréable et sympathique. Et si vous voulez découvrir Aurélie, son amie Kat et les voir vivre au quotidien, lisez ce tome 1 ! Quant à moi, je pense que je lirai le tome 2 sans problème !

Note :



De nombreux autres avis sur Logo Livraddict


Ce livre fait partie du Baby Challenge Chick-Lit de Livraddict
13/20

Ce livre fait aussi partie du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle et Kalea
1/20

9

Une saison de séries télé : de juin 2011 à septembre 2012

Posté par Frankie le 12 octobre 2012 à 18:46 - Catégorie : , ,
Lors de mes deux précédents bilans de séries TV, j'avais pris le partie de les faire de juin à juin, une fois la saison des grands Networks terminée. Mais comme j'étais toujours en retard et que je ne les publiais qu'en septembre, je me retrouvais à parler de séries estivales passées un an auparavant et j'ai trouvé cela aberrant. J'ai donc décidé, dorénavant, de faire mes bilans de septembre à septembre avant le grand retour des séries hivernales et donc de vous parler des séries d'été fraîchement diffusées. Pour cette année, et être "raccord", mon bilan court de juin de l'an dernier à septembre de cette année, c'est pour cela que parfois, vous y trouverez deux saisons de séries.

Je dois dire que par rapport à l'année 2010-2011 qui avait été décevante, l'année 2011-2012 a été un excellent cru ! J'ai vu de très bonnes nouvelles séries (qui grimpent d'ailleurs d'entrée dans le haut du classement), les anciennes ont tenu toutes leurs promesses et j'espère que la nouvelle saison qui s'annonce sera aussi bien (mais j'en doute...). En revanche, il y a eu des séries pour lesquelles je n'ai pas dépassé quelques épisodes comme The Secret Circle, abandonné au bout du premier épisode et Terra Nova pour laquelle je n'ai pas dépassé 4 épisodes. D'ailleurs les deux séries n'ont pas eu de saison 2 !

Bien sûr, comme je ne peux pas tout voir, certaines séries sont toujours en attente de visionnage comme Gossip Girl, Weeds, Medium, Damages ou 30 Rock que je n'ai toujours pas revues et d'autres que je n'ai pas encore commencées et dont les saisons s'accumulent. En tout, j'ai 54 séries en retard ou à commencer... En revanche, il y  en a que j'ai fini par regarder comme Friday Night Lights.

Bon eh bien, comme dirait notre cher Doctor Who (Ten), allons-y !




Alors voilà LA claque de l'année ! J'étais complètement passée à côté de Game of Thrones lors de sa diffusion et n'en entendant que du bien, j'ai décidé de regarder avec mon homme à l'automne dernier ! La saison 1 fut vite engloutie, la 2 a suivi au printemps et franchement c'est excellent à tout point de vue. Du coup, je me suis lancée dans les intégrales, en VO, la première est lue et je dois dire que vraiment la série télé en est une excellente adaptation ! Un must see pour ceux qui aiment les épopées et la fantasy. Les acteurs sont excellents ! On a d'ailleurs recommencé à regarder la saison 1 récemment ! :)



Sherlock est l'autre claque de l'année ! Comme GOT, j'avais zappé la première saison mais devant les avis dithyrambiques, on s'y est mis également à l'automne. Vraiment cette version moderne de Sherlock Holmes est superbe, Benedict Cumberbatch excellent en Sherlock, Martin Freeman fait un Watson adorable et vraiment 3 épisodes par saison c'est vraiment trop peu ! On a vu la saison 2 au printemps et elle était encore meilleure, surtout le premier épisode ! Vivement la suite !

La BBC a repris la diffusion de la 2e partie de la saison 6 de Doctor Who (je vous avais parlé de la première partie dans mon bilan précédent) à l'automne dernier. Partie 2 un tantinet en-dessous de la première mais bon Doctor Who est une série cinq étoiles, no matter what. La 7e est en cours de diffusion, je vous en reparlerai l'an prochain.


Cette année aura vu le départ de mon petit chouchou, Chuck, de Sarah, des Jeffster etc... Une très bonne saison de 13 épisodes qui clôt une excellente série fun et intelligente. Elle va me manquer.



J'adore Fringe, j'ai adoré la saison 4 ! Certains épisodes sont certainement moins prenants que d'autres mais j'ai vraiment aimé comment cela tournait ! Cette année verra le départ de cette série. Déjà, qu'elle ait été renouvelée pour une saison 5 tient du miracle vu les audiences alors on va profiter de ces 13 derniers épisodes en espérant qu'ils clôtureront bien la série.

Une agente de la CIA bipolaire qui pense que le soldat américain récemment libéré et revenu en héros est en fait un espion retourné par des terroristes planifiant un attentat sur le sol américain, voilà le point de départ de Homeland, cette excellente série que j'ai adoré. La première partie de la saison 1 est un cran au-dessus de la deuxième mais franchement, elle est à voir ! Elle a d'ailleurs raflé plein d'Emmy Awards dernièrement ! La saison 2 vient de commencer.

Person of Interest est une série qui m'a accroché de bout en bout. Jim Caviezel en agent de la CIA présumé mort et recruté par un mystérieux milliardaire joué par Michael Emerson (Ben Linus dans Lost), une mystérieuse machine qui crache les numéros de sécu de gens qui vont être tués (ou vont tuer), les épisodes sont de mieux en mieux au fil de la saison, je l'ai trouvée excellente ! Elle a obtenu une saison 2 pour mon plus grand plaisir !

Je n'ai vu la saison 6 de Dexter que cet été, n'ayant pas eu le temps de la regarder avant. Quand j'ai vu le premier épisode de cette saison, je me suis dit Ouh là... Mais finalement, j'ai trouvé cette saison excellente. J'avais peur du fait que la religion soit omniprésente mais finalement, cela donne une très bonne histoire et la fin se termine sur un cliffhanger insoutenable ! :) La saison 7 vient juste de commencer et je n'ai pas attendu l'été prochain pour la regarder !

Cette année, j'ai enfin fini de regarder Friday Night Lights et la saison 5 ! C'est une série que j'adore, que je trouve très juste et elle m'aura passionnée tout au long de ces cinq saisons, même si certaines étaient moins bonnes que d'autres. Le gros plus de FNL, les Taylor. J'ai trouvé que c'était un couple d'une très grande justesse (même si Coach Taylor m'a énervée dans les derniers épisodes...). Dommage que la série n'ait pas continué et j'ai dit adieu à regret à la ville de Dillon, ses Lions et ses Panthers... Clear Eyes, Full Hearts, Can't Lose !



Once Upon a Time était une série dont j'attendais beaucoup avant même sa diffusion et que j'ai vraiment énormément aimé ! Des personnages de contes de fées qui vivent dans une petite ville du Maine en ayant aucun souvenir de leur vie féérique, la méchante sorcière (excellente Lana Parilla), Blanche-Neige, Charming, le nébuleux Rumpelstiskin (superbe Robert Carlyle), tout cela donne une série magique, qui j'espère saura maintenir sa qualité en deuxième saison.

L'an dernier, Nikita était la seule nouveauté qui m'avait plu et elle a confirmé tout le bien que je pensais d'elle en saison 2 et elle obtient donc la même note. J'aime beaucoup cette série chic, sexy et prenante avec ses acteurs attachants. Elle a obtenu une saison 3 pour mon plus grand plaisir.

L'an dernier, je découvrais The Walking Dead, cette série parlant de survivants dans un monde envahi par des zombies et j'avais adoré. La saison 2, bien que très bien, a été un tantinet en-dessous de la première, à cause de storylines trainant en longueurs et pas toujours franchement intéressantes (oui il fallait bien remplir les 13 épisodes contre 6 en saison 1 !) mais ça reste une très très bonne série ! J'espère que la saison 3 diffusée bientôt se débarrassera de ces travers pour nous offrir le meilleur. Cette année, j'en ai profité pour découvrir les deux premiers tomes du comics et c'est vraiment bien !


Eureka a tiré sa révérence cette année et c'est bien dommage car c'était une série SF amusante et que j'aimais beaucoup ! L'an dernier, je ne vous avez parlé que de la première partie de la saison 4 qui était très bien et la qualité n'a pas faibli avec une saison 4 - part 2 l'été 2011 et une saison 5 cette année, vraiment bonnes. Le talent de cette série a été de trouver toujours quelque chose d'original à raconter, que ce soit dans le fond ou la forme. C'est une série qui m'aura fait rire et pleurer et je regretterai Carter, Allison et les autres doux dingues de la ville d'Eureka.

Comme Eureka, White Collar a gagné une demi-étoile cette année, car franchement j'adore cette série que je trouve toujours aussi élégante ! La saison 3 diffusée l'été 2011 et début 2012 a été très bien, autour d'un trésor mettant l'amitié entre Peter et Neal à rude épreuve. Moz est toujours mon chouchou et j'adore la relation de couple entre Peter et Elizabeth. La première partie de la saison 4 vient d'être diffusée mais je vous en parlerai l'an prochain une fois la 2e diffusée. À noter que la série vient d'être renouvelée pour une saison 5, yeah !

Après avoir mis Merlin en pause pendant un an, je me suis décidée à m'y remettre en septembre dernier, j'ai avalé la saison 3 en un rien de temps et j'ai pu regarder la saison 4 en direct. J'adore toujours autant la série, la relation Merlin/Arthur et j'ai trouvé les épisodes (assez sombres parfois) encore mieux que les deux premières saisons. Mais, petit spoiler, j'aimerais bien que quelqu'un de l'entourage de Merlin (à part Gaïus qui le sait, bien sûr) apprenne que Merlin est l'enchanteur que l'on connaît ! La saison 5 vient de débuter, il se dit que ce serait la dernière... À suivre donc...





L'année dernière, ma série de l'été fut Alphas. Une série très prenante, qui ne se regarde pas le nombril, sur un groupe de mutants ayant des capacités paranormales (comme dans Heroes ou X-Men) et menés par un psychiatre, le Dr. Rosen et qui enquêtent sur leurs congénères criminels en essayant de les canaliser. J'aime beaucoup le personnage de Rosen, j'adore encore plus Gary, le jeune autiste.  En fait, toute l'équipe est attachante. Une vraie bonne surprise et une saison 2 encore en cours de diffusion et dont je vous parlerai l'an prochain.


Les fans lecteurs de la saga de Charlaine Harris attendaient beaucoup de la saison 4 de True Blood puisque le tome 4 est cher à leur coeur et de ce côté-ci, ils ne furent pas déçus puisqu'elle reprend la trame du livre. Mais comme d'hab avec True Blood, il y a eu du très bon, du bon, du mauvais et du ridicule. Heureusement, la storyline avec Jason fut abandonnée au bout de quelques épisodes, ainsi que l'histoire du frère de Sam que je ne supportais pas. Sook' dite Snookie ^^ est toujours aussi cruche et arrive à nous pourrir sa storyline avec Éric et à nous le rendre marshmallow écoeurant ! Heureusement qu'il nous revient en très grande forme sur la fin ! Bill, paradoxalement, est devenu tout à fait présentable dans cette saison, voire sexy ! Pam, j'adore et Lafayette a abandonné ses délires pour nous servir des prestations de premier choix. J'ai même aimé son petit ami Jesus. Je passe sur Arlène et Terry ainsi qu'Andy, storylines moyennes. Une saison sur laquelle je suis donc assez mitigée mais dont les deux derniers épisodes et surtout les 6 dernières minutes sont excellents ! Ce n'est pas toujours bon, mais c'est une série qui ne se prend pas au sérieux, qui ose beaucoup de choses et qui n'hésite pas à pratiquer le ridicule !

La saison 5 est un peu à l'image de la 4. De très bonnes choses, surtout en début de saison, des storylines inintéressantes (Terry ou les loups-garous), du ridicule, du jouissif et des personnages que je suis ravie de retrouver chaque été. J'ai adoré Pam cette année, Tara aussi, bizarrement, Sookie est un peu en retrait et c'est bien comme ça. Je suis un peu perplexe sur la fin de saison, attendons de voir ce que ça donnera en saison 6. En tout cas, True Blood est mon guilty pleasure et c'est pour cela que je lui mets 4 étoiles.


À l'instar d'Alphas l'an dernier, Continuum a été ma découverte de cet été. C'est l'histoire de Kiera une flic de 2077 qui se retrouve piégée en 2012 avec un groupe de terroristes qui ont réussi à remonter dans le temps juste avant leur exécution. Leur projet est d'intéragir sur le préset de 2012 afin de modifier le futur pour qu'il soit à leur idéologie, le but de Kiera est de les en empêcher et de rentrer chez elle. C'est super sympa à regarder, Kiera qui fait un peu Robocop au début, s'humanise peu à peu et la fin nous donne envie d'être déjà à l'été 2013 pour voir la suite. La série a obtenu une saison 2, j'en suis ra-vie !

Lost Girl, que je vous avais fait découvrir l'an dernier, fait aussi partie de ces séries pas prises de tête, attachante et que j'ai beaucoup de plaisir à suivre. Pour cette saison 2, elle obtenue 22 épisodes, ce qui est finalement dommage car certains épisodes étaient un peu en-dessous des autres. Cependant, ça reste une série que j'aime beaucoup, j'adore toujours autant l'adorable Kenzi, ou Bo, notre succube préférée et Dyson, le loup-garou est toujours aussi graou ! :) En revanche, si Lauren la médecin et love interest intermittent de Bo pouvait disparaître, ça m'irait très bien ! Bref, une saison avec pas mal de révélations, de rebondissements et une fin qui donne envie de voir la suite. La saison 3 sera diffusée en janvier 2013, à priori. Elle comportera 13 épisodes ce qui est très bien.

L'année dernière, j'avais regardé les deux premières saisons de Drop Dead Diva, série que j'aime énormément. C'est l'histoire de Dab, jeune mannequin, qui au lieu de rester tranquillement au paradis le jour de sa mort, revient dans le corps de Jane une avocate. C'est drôle, attachant, enlevé. Entre l'été 2011 et celui de 2012, j'ai pu voir les saisons 3 et 4 et j'ai toujours autant apprécié. En saison 4, l'ange gardien de Jane, Fred, a laissé la place à Luke que j'ai nettement moins aimé. Mais bon... La fin de la saison 4 est "aaargh" et donne envie de savoir la suite. À l'heure actuelle, la série n'a toujours pas été renouvelée pour une saison 5. Mais qu'attend la chaîne pour le faire ?!

Je mets Glee au même niveau que l'année dernière car franchement, j'ai beaucoup aimé la saison 3. Je reproche toujours le play back trop voyant mais j'ai eu l'impression qu'ils faisaient moins usage d'autotune dans cette saison (à part pour Artie et Finn !). En tout cas, pour cette série, je pleure pratiquement un épisode sur deux ! ^^ Surtout s'il y a des scènes entre Kurt et son père, là c'est systématique. Et Santana chantant Someone like you d'Adele, j'en ai encore les larmes aux yeux. Comme d'hab, certains épisodes étaient mieux que d'autres mais dans l'ensemble une bonne saison et le départ vers d'autres horizons pour certains. La saison 4 vient de commencer aux US.


J'ai beaucoup aimé cette saison 3 de Vampire Diaries riche en rebondissements et en personnages intéressants (oui, Klaus, c'est à toi que je parle). Damon a moins roulé des yeux dans cette saison, ce qui est très bien ! Stefan a été plutôt intéressant et Bonnie m'agace de plus en plus. La fin est un game changer qui donne bien évidemment de voir la suite. La saison 4 vient d'ailleurs juste de commencer





Au bout de 6 saisons (la 7e est en cours de tournage), Psych est une série que j'aime toujours autant ! Comme dans les saisons précédentes, certains épisodes sont des parodies d'autres séries ou films et j'adore l'inventivité des scénaristes. Shawn est toujours aussi immature, Gus amusant, Lassiter ronchon et Juliet charmante. Vivement la repris, à priori en février prochain.


Comme Once Upon a Time, Grimm parle de contes de fées mais version les frères Grimm (d'ailleurs les créatures de la série ont toutes des noms allemands à coucher dehors !). J'avoue avoir été dubitative quand cette série a commencé car je la trouvais un peu molle, le personnage de Nick (perso principal) trop lisse et je n'étais pas convaincue. À vrai dire, j'ai persisté grâce au personnage de Monroe, un loup-garou sarcastique joué par Silas Weir Mitchell (qui jouait dans Prison Break) mais petit à petit, la série est devenue vraiment très bonne au point d'avoir envie de la regarder dès sa diffusion. J'aime beaucoup ! La saison 2 a repris cet été.

The Big Bang Theory est la comédie qui me fait le plus rire. Même après 5 saisons ! Certains personnages avancent, d'autres restent les mêmes, franchement, je m'amuse beaucoup à suivre cette bande de geeks ! Évidemment, la série vient de revenir pour une saison 6 !


Smash est une série qui a débuté au printemps dernier et qui aurait pu être un vrai coup de coeur sans des storylines parallèles qui sont venues gâcher l'ensemble. C'est l'histoire d'une comédie musicale sur Marilyn Monroe qui se monte à Broadway. Le premier épisode était génial, après ça se gâte un peu avant de reprendre du poil de la bête ! Et, par pitié si le fils de Julia, un des persos principaux, pouvait disparaître, ce serait très bien ! Je n'ai jamais vu un ado jouer aussi mal ! Mais vraiment mal ! C'en est gênant !

J'ai failli ne pas vous parler de cette 8e (et ultime) saison de Desperate Housewives cette année, car je ne l'ai regardée que cet été, à cause d'un emploi du temps chargé en terme de séries. Les deux dernières années, je n'avais mis que 3 étoiles à cette série par lassitude. Là, j'ai trouvé cette dernière saison vraiment bien. Bien sûr, elle n'avait plus le peps des premières (et certaines storylines étaient pénibles donc celles de Susan avec son prof de dessin) mais franchement, j'ai passé un super moment à la regarder ! J'ai vraiment été triste de dire adieu à Wisteria Lane et ses habitantes ! Sans elles, les saisons de séries télé ne seront plus tout à fait pareil.

Suburgatory est une nouvelle comédie diffusée l'an dernier. L'histoire d'un père et de sa fille de 15 ans qui vivaient à New York et pour éviter les mauvaises influences, le père décide de déménager en banlieue, au grand dam de sa fille, Tessa. Les premiers épisodes sont super, la fin un peu moins mais j'ai vraiment aimé ! J'adore les personnages de Dallas et Dahlia (sa fille) complètement artificielles mais touchantes. La saison 2 revient bientôt.




J'ai enfin vu les saisons 3 & 4 de Secret Diary of a Call Girl (dont je ne vous avais encore jamais parlé), l'histoire d'Hannah qui devient l'escort Belle, le soir. C'est avec Billie Piper, l'inoubliable Rose de Doctor Who. J'avais beaucoup aimé les deux premières saisons, idem pour la 3e. La 4e et dernière saison m'a paru un peu en-dessous.

New Girl et moi, c'est une drôle d'histoire. J'adore Zooey Deschanel, aussi quand j'ai appris qu'elle allait faire partie d'une série, j'ai été ravie. Malheureusement, au bout de 3 épisodes, je n'accrochais pas du tout, je trouvais ça nul et j'ai laissé tomber. Puis, comme pour The Big Bang Theory (oui j'avais laissé tomber au bout de 7 épisodes en première saison !), j'ai repris et finalement j'ai aimé ! Je me suis attachée aux personnages, j'ai souvent ri et je suis une shippeuse Jess/Nick.

Alcatraz est une série comme je les aime, un peu de fantastique, des mystères et une bonne mythologie. Un peu comme dans les 4400, des personnes mystérieusement disparues (ici les prisonniers d'Alcatraz et leurs gardiens) réapparaissent petit à petit de nos jours. Une agence gouvernementale enquête. Ce n'était pas la série de l'année mais j'aimais bien. Mais bon, la série a été annulée au bout de 13 épisodes. On ne saura jamais la vérité et le dernier épisode nous laisse sur un cliffhanger non résolu... :(

Ringer a marqué le grand retour de Sarah Michelle Gellar (Buffy) à la télé. C'est l'histoire de Bridget, ancienne droguée, témoin clé dans une affaire qui décide de prendre la place de sa soeur jumelle, Siobhan, riche new-yorkaise qu'elle a vu disparaître sous ses yeux. Mais apparemment la vie de Siobhan n'était pas plus tranquille et Bridget se retrouve en danger, d'autant que sa soeur n'est pas morte et tire certaines ficelles... J'ai trouvé cette série plutôt agréable à suivre, intéressante, un peu soap parfois mais elle a été annulée au bout de la première saison ! Bye bye Bridget et sa soeur au nom imprononçable ! ^^

Awake est une série qui a été diffusée début 2012 et que j'ai bien aimé. L'histoire d'un flic qui, après un accident de voiture vit dans deux réalités. Dans l'une, sa femme est vivante et son fils et mort, dans l'autre (qu'il vit quand il dort dans la première), son fils est vivant et sa femme morte. C'est assez mystérieux, assez complexe mais le public n'a pas suivi et la série a été annulée à l'issue de ses 13 épisodes. Dommage...

Touch est une série qui marque le retour de Kiefer Sutherland après 24. C'est l'histoire de Martin Bohm, ancien journaliste, dont le fils autiste ne communique que par nombres et qui grâce à des suites peut prédire (en quelque sorte) l'avenir. Bien sûr, des mauvaises gens s'interessent à ce petit garçon hors normes. J'ai eu beaucoup de mal avec cette série pendant les 6 premiers épisodes, je m'ennuyais un peu et j'ai persisté et aimé. La relation entre Martin et son fils, Jake, est touchante, l'histoire est intéressante et comme la série a eu une saison 2 (qui reviendra en janvier prochain), je pense qu'elle obtiendra 4 étoiles si elle continue comme cela.

 Dans mon bilan précédent, je vous avais parlé de Better Off Ted, une série grinçante se passant dans une multinationale spécialisée dans la recherche et qui m'avait beaucoup plu. J'ai regardé la saison 2 à l'automne dernier et si j'ai trouvé cette saison moins percutante que la première, j'ai quand même aimé. C'est très dommage que cette série ait été annulée.

Modern Family est une série récompensée de nombreuses fois mais avec laquelle j'ai parfois du mal. Je ne nie pas son originalité mais ce n'est pas une série sur laquelle je me jette. J'ai eu un peu de mal à me remettre dedans et je n'ai fini qu'en juin ou juillet mais au final, j'ai bien aimé. La saison 3 était du même acabit que les deux précédentes. La série vient de revenir pour une saison 4.



The Middle est une série que je regarde en binome avec Modern Family et j'avoue avoir une préférence pour elle. L'an dernier, je lui avais mis 4 étoiles, j'ai un peu baissé ma note pour cette saison 3 car même si ça me fait beaucoup rire, je trouve que c'est quand même un peu toujours pareil. La famille Heck n'évolue pas des masses... Mais j'adore quand même cette famille complètement chtarbée avec une préférence pour Brick, le petit dernier qui adore lire. La série vient de revenir pour une saison 4.

Cette année a vu la 6e et dernière saison de Little Mosque on the Prairie, une série canadienne qui m'aura toujours plu, même si les dernières saisons étaient moins percutantes que les 3 premières. Je vais la regretter mais je pense qu'il était quand même temps qu'elle s'arrête avant de devenir ennuyeuse. Adieu donc, Mercy, petite ville du Saskatchewan et ses personnages hauts en couleurs !



J'ai enfin fini de voir la saison 3 de United States of Tara ! J'avais beaucoup apprécié cette série très originale sur cette mère famille possédant plusieurs personnalités avec tous les problèmes que ça engendre au sein de sa famille et si cette saison 3 n'est pas mal, elle fut quand même moins bonne que les précédentes. Cependant, c'est à regret que j'ai dit adieu à Tara car la série a été annulée au bout de cette saison 3.





J'ai enfin vu la saison 9 de Scrubs, la dernière, l'an dernier ! Scrubs était une série brillante, amusante qui l'est devenu de moins en moins au fil des années. On avait l'impression que ça tournait un peu en rond avec J.D et Turk sortant toujours les mêmes conneries ! Comme ça faisait longtemps que j'avais vu la saison 8, j'étais contente de retrouver The Sacred Heart et ses internes et médecins. Mais J.D part au bout de 2-3 épisodes et la nouvelle génération n'arrive pas à la hauteur. Dr Cox n'est plus qu'une caricature de lui-même. J'ai cependant beaucoup aimé Denise qu'on avait vue en saison 8. Bref, la série est finie, tant pis.

 Et hop, encore une demi étoile de moins pour Sanctuary qui est portant une très bonne série que j'ai beaucoup aimé. Mais déjà la saison 3 m'avait moins convaincue et si cette saison 4 a produit d'excellents épisodes, originaux, l'arc sur Hollow Earth m'a franchement barbée. La série a été annulée et n'a pas eu de saison 4, c'est dommage, mais d'un autre côté, il était peut-être temps de s'arrêter là.




Community est une série qui baisse dans mon coeur et mon classement au fil des saisons. La saison 1 était superbe, la 2 un peu moins bien et cette 3e m'a un peu moins plu également. C'est une série inventive, sympathique mais comme l'an dernier, je trouve qu'elle s'auto-parodie un peu trop et ça finit bien souvent pas tomber à plat. La série a été renouvelée pour une courte saison 4 (de 13 épisodes, je crois) et sa date de diffusion, prévue ce mois-ci a été repoussé à on ne sait quand. je serai bien sûr au rendez-vous en espérant qu'elle retrouve son punch d'antan.

Cougar Town suit le même chemin que Community dans mon coeur. C'était une super série en saison 1, un peu moins bonne en saison 2 et j'ai vraiment eu du mal à me mettre à cette saison 3. J'ai même passé les 6 premiers épisodes à me demander si je n'allais pas abandonner. Ensuite, jusqu'au 15e et dernier épisode de la saison, j'ai retrouvé de l'intérêt pour elle et ses personnages. La série a été vendue par ABC à un autre Network, espérons que cela lui fera du bien ! Normalement la saison 4 devrait être diffusée à partir de janvier mais rien de sûr.

Torchwood, anagramme de Doctor Who et série dérivée de cette dernière est une série que j'ai vraiment adoré lors de ses 3 premières saisons et la saison 3 nous avait laissé dans un état émotionnel pas possible ! Pour cette saison 4, la BBC s'est alliée avec une chaine américaine, Starz, et ma crainte de lui faire voir faire perdre son âme britannique s'est vue fondée. J'ai adoré retrouver Captain Jack et Gwen Cooper mais franchement l'histoire est abracadabrante (même pour Torchwood) et finalement pas si intéressante que ça. La série n'a pas été officiellement annulée, disons qu'elle est en stand-by pour le moment mais, enfin, son retour n'est pas à l'ordre du jour en ce moment. Malgré cette saison 4 en demi-teinte, j'aimerais revoir Jack Harkness et Gwenn...

Après une petite remontée en saison 6, How I Met Your Mother perd une demie étoile pour sa saison 7. C'est toujours sympathique à regarder mais franchement ça commence à traîner un peu en longueur, à commencer par cette mère qu'on nous promet depuis le début et qui n'est toujours pas là ! Je continue à regarder parce que, malgré tout, les personnages restent attachants et que je passe un moment agréable en leur compagnie. Mais j'aimerais bien que la saison 8 (qui vient de débuter) soit un peu meilleure.

Breaking In est une série avec Christian Slater que j'avais beaucoup aimé l'an dernier. Annulée dans un premier temps, elle a été reconduite pour une saison 2, ensuite, mais les audiences étant pourries, la Fox a jeté l'éponge au bout de 5 épisodes sur les 13 prévus. Bon, pour tout vous dire, je trouve que, tout en restant sympathique, j'ai trouvé que ce début de saison 2 était assez moyenne.

****************************************
Comme vous pouvez le constater, aucune série ne m'a vraiment déçue cette année puisque je n'en ai pas à 2 étoiles ou moins, alors que l'an dernier il y avait Californication et l'année d'avant Heroes et Gossip Girl. C'est donc un très bon cru, aussi bien en terme de nouveautés qu'en terme de séries anciennes, avec 45 séries vues en entier, soit 8 de plus que les deux années précédentes (mais n'oublions pas que ce bilan court sur 15 mois au lieu des 12 habituels) et une, Breaking In annulée par son network. Parmi ces 45 séries, 9 ont 5 étoiles (4 de plus que l'an dernier), 6 ont 4 étoiles et demi (4 de plus que l'an dernier), 13 ont 4 étoiles (2 de plus que l'an dernier), 11 ont 3,5 étoiles (1 de plus) et 7 ont 3 étoiles (1 de moins que l'an dernier).

J'espère que ce loooong bilan vous a plu. Si vous désirez plus d'infos sur certaines séries, n'hésitez pas à me les demander en commentaires ! Et je vous dis à l'année prochaine pour un nouveau bilan qui sera, je l'espère, tout aussi riche et intéressant !


Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.