5

Le combat de l'Épouvanteur, tome 4 de Joseph Delaney

Posté par Frankie le 29 septembre 2012 à 10:46 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : The Spook's Battle

Résumé :
L'été est revenu a Chipenden mais Tom, Alice et l'Épouvanteur doivent se rendre à Pendle pour mettre fin aux agissements des sorcières locales qui y sèment la terreur. En voulant récupérer les malles laissées par sa mère, Tom découvre la ferme de ses parents dévastée, les malles envolées et son frère, sa belle-soeur et sa petite nièce kidnappés par ces mêmes sorcières...


Mon avis :
Continuant à rythme régulier les lectures communes organisées par Sevmarguerite sur cette saga, c'est avec grand plaisir que j'ai retrouvé Tom, l'apprenti Épouvanteur dans ce 4e tome mêlant action et révélations tout en restant cependant très jeunesse.

Spoilers sur les tomes précédents !

Voilà pratiquement un an que Tom Ward est apprenti Épouvateur chez John Gregory et après un hiver riche en frayeurs, il apprécie le calme de Chipenden en ce mois de juillet entouré d'Alice et de son maître. Mais la quiétude est de courte durée. Les 3 clans des sorcières de Penden, jusqu'ici opposés, menace de s'unir pour invoquer le Mal. C'est le devoir de l'Épouvanteur et de son apprenti de mettre fin à ces agissements. Avant de partir, Gregory charge Tom d'aller récupérer les malles laissées par sa mère. Mais quand il arrive à la ferme, celle-ci est pratiquement brûlée et en ruines, les malles ont disparu et, plus grave encore, sa famille a été enlevée par les sorcières qu'il doit aller combattre...

Au bout du quatrième tome difficile de faire un chronique originale par rapport aux précédentes, je risque fort de répéter ce que j'ai déjà dit par ailleurs.

J'ai trouvé ce roman dans la lignée des précédents, c'est à dire un roman qui se lit bien, très vite, qui a beaucoup d'action, qui est assez sombre et parfois macabre et où l'on ne s'ennuie jamais mais qui reste très jeunesse, même si ce n'est pas désagréable.

Encore une fois, il arrive des choses terribles à ce pauvre Tom Ward qui, non content d'avoir vu mourir son père et partir sa mère dans le tome précédent, voit le reste de sa famille qui vivait à la ferme enlevée par des vilaines sorcières et qui menacent des la tuer ! Et vilaines, elles le sont ! Des vrais saletés sinistres et fourbes ! Dans le tome précédent, on avait déjà vu une race de sorcières, les Lamias, mais ici vous prenez la méchante sorcière de Blanche-Neige et vous aurez une idée de ce à quoi il faut s'attendre ! Prêtes à tout pour vous égorger ! Des saletés, je vous dis !

Bref, il va encore falloir bien du courage à notre jeune héros pour les affronter et espérer libérer son frère, sa belle-soeur et sa petite nièce et récupérer ses précieuses malles et surtout empêcher les vilaines sorcières de mettre leur plan à exécution, à savoir invoquer ZE Mal !

J'ai parlé du côté macabre de l'histoire et c'est vrai que ce roman est assez sombre, parfois terrifiant (sans faire hurler de peur non plus), mais l'auteur ne prend pas de pincettes avec ses personnages et les confrontent aux réalités de la vie. Et la fin, dont je ne dévoilerai rien promet des jours encore plus sombres pour nos héros.

Dans ce tome, on en apprend davantage sur la maman de Tom, des choses qu'on devinait déjà fortement depuis longtemps !

Comme j'ai dit plus haut, il faut bien des ressources et du courage à Tom pour affronter les épreuves de ce tome. Il s'est passé un an depuis le début de son apprentissage et il a  pris un peu d'expérience mais il ne faut pas oublier qu'il n'a que 14 ans et est bien jeune pour toutes ces aventures ! C'est un garçon que je trouve très attachant.

John Gregory est un peu moins présent dans ce tome, pas intentionnellement mais, même si je ne sais pas ce que les tomes suivants nous réservent, j'ai l'impression que Tom doit plus compter sur lui-même que sur son maître.

Heureusement qu'il y a Alice dont on sait toujours pas quoi penser. C'est une sorcière, de la lignée de certaines sorcières présentes dans ce roman et on sait qu'elle pourrait tomber dans le côté obscur de la force. Mais je crois qu'elle tient véritablement à Tom et qu'elle ne lui ferait aucun mal, du moins pas intentionnellement.

Une autre jeune sorcière fait son apparition, Marb, qui est une sorte d'Alice version dark side et qui éprouve un intérêt certain pour notre Tom. Ce n'est pas un personnage que j'ai trouvé sympathique.

On fait également connaissance avec un autre frère de Tom, James, garçon que j'ai trouvé bien agréable et sympathique, pas du tout comme son frère Jack !

Pas grand chose à dire de plus sur le style de l'auteur qui écrit bien, qui reste dans le ton jeunesse des autres romans mais qui sait accrocher son lectorat. Je pense que les jeunes lecteurs doivent adorer ses histoires !

En conclusion, un bon tome qui reste dans la lignée des précédents et qui m'a bien plu pour une lecture détente et rapide. Et si vous voulez savoir si Tom, Gregory et Alice empêcheront les sorcières d'accomplir leurs méfaits et faire naître le mal sur terre ou ce que recèle les malles de la maman de Tom, lisez ce tome 4 !

Note :



C'est une lecture commune organisée par Sevmarguerite avec Pimousse et Arcaalea.

Ce livre fait partie du Big Challenge 2012 de Livraddict
14/12

Et son auteur étant anglais, ce titre fait partie 
du Challenge God Save the Livre d'Antoni.
9/5

0

Lectures communes du 2e semestre 2012 - Partie 2

Posté par Frankie le 28 septembre 2012 à 19:16 - Catégorie : ,
Depuis mon dernier billet sur mes lectures communes du 2e semestre, quelques lectures sont venues se rajouter à mon planning pour les derniers mois de l'année 2012.

Continuant notre lecture de la série l'Épouvanteur de Joseph Delaney, Sevmarguerite nous propose de lire le tome 4, Le combat de l'Épouvanteur, pour le 29 septembre. C'est aussi avec Pimousse et Arcaalea.








Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness est un livre qui a fait parler de lui sur la blogosphère. Anastasia.B nous en propose la lecture pour le 6 octobre. C'est aussi avec Arcaalea, Faustine, LesYeuxPlusGrosQueLeTemps, lily la puce, harmo20, lulubel, Enigma78, LIZI, Kincaid40, Natiora, (Avalon), Ritw, Salsera15, nane42, Nelly17, lamiss59283, morgaxia, Stelphique, Babynoux, Cline612, antilope973, soevangeline, Felina, Luna, Yana, (Gr3nouille2010), Melisende, Kalea, Serega, MadlyDam, meldc, *judy*, Kaegen, FadaOfBooks, _ananas_, frenchbooklover, Elahbulle, Bykiss, (Elenah) 

 Le 15 octobre, j'organise la lecture commune du tome 9 des Dossiers Dresden de Jim Butcher, White Night. Je la ferai en compagnie d'Heclea, Yumiko et Taliesin (s'il a lu le tome 8).








Le 30 novembre, Kincaid40 nous propose de lire Ellana, le tome 1 du Pacte des Marchombres de Pierre Bottero. Ce sera également en compagnie de nane42,Yana, Felina, Titepousse, ExtraVagance, Hillel, Salsera15, lamiss59283, DarkToy, nekoanne-so.






Vampire et célibataire, Queen Betsy, tome 1 (Undead and Unwed) de MaryJanice Davidson fait partie du Baby Challenge Chick-lit de Livraddict aussi quand Malvina75 a proposé d'organiser une lecture commune dessus, je m'y suis jointe. Nous le lirons pour le 15 décembre en compagnie de skyangel, harmo20, Candyshy, Yogi, Mamz'elle Amandine, salsera15, Olnapac, Michou, joe, Liçou10, Mariejuliet, (samlor), bebere, beckbeck, Ellcrys, s0-kelly, Kirkou3000, (nessa). 





 Et je finirai l'année avec un livre totalement différent du précédent puisque ce sera La confusion des sentiments de Stefan Zweig, une lecture commune proposée par Coconut pour le 28 décembre. Nous la ferons en compagnie de Piplo, Bookine, Nefertari, Kaegen, Snowy.







 Voilà, c'est tout (et bien suffisant !) pour le moment. Si je rajoute une ou deux autres LCs d'ici la fin de l'année, je vous tiendrai bien sûr au courant ! Par ailleurs, je devais lire Le passage de Justin Cronin avec Heclea, malheureusement je n'ai pas pu (et ne pourrai pas) la faire cette année, donc ce sera plutôt en 2013 !

22

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (96)

Posté par Frankie le 24 septembre 2012 à 09:40 - Catégorie : ,
Dernier C'est lundi du mois de septembre, l'automne est arrivé, en tout cas, sur le papier, puisqu'ici à Tunis (je suis rentrée vendredi et sans encombres), il a fait 41° hier ! Bref, dans ce rendez-vous imaginé par Mallou et repris par Galleane, on parle de nos lectures de la semaine passée, du jour et de la semaine à venir.

- La semaine dernière, j'ai suivi mon programme à la lettre ! :) J'ai fini Dream Chaser dès lundi, j'ai lu Le combat de l'Épouvanteur (le tome 4) de Joseph Delaney, le tome 1 d'Aurélie Laflamme, Extraterrestre... ou presque d'India Desjardins, un petit livre ado que j'ai trouvé très sympathique. Ces deux livres jeunesse se sont lus très rapidement. J'ai lu également les 3 premières nouvelles de Side Jobs de Jim Butcher. Et j'ai commencé A Discovery of Witches (Le livre perdu des sortilèges) de Deborah Harkness.

- Aujourd'hui, je lis A Discovery of Witches. Je l'ai commencé hier et ai lu moins de 40 pages. C'est donc 688 pages en VO, écrit si petit que mes yeux pleurent et, du coup, vu que ça me donnait mal à la tête de lire aussi petit (même Le seigneur des anneaux n'était pas écrit aussi minuscule), je me le suis procurée en ebook, c'est quand même nettement plus confortable à lire !

- Cette semaine, je vais déjà lire A discovery of Witches qui va bien me tenir la semaine. Au cas où j'aurais fini d'ici lundi prochain, je commencerai Trois hommes dans un bateau de Jerome K. Jerome.

Bonne semaine !


15

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (95)

Posté par Frankie le 17 septembre 2012 à 08:27 - Catégorie : ,
Me revoilà pour un nouveau C'est lundi, que lisez-vous, petit rendez-vous sympathique imaginé par Mallou et repris par Galleane.

- La semaine dernière, comme prévu, j'ai eu beaucoup de choses à faire. Déjà le retour en France a été épique puisque mon avion a eu 8h de retard (pour deux heures de vol) et je ne suis arrivée en France qu'au petit matin de mardi. J'aurais pu en profiter pour bien lire lors de cette interminable attente mais j'étais un peu stressée ! :) Bref, j'ai donc fini (vendredi) Métronome de Lorànt Deutsch puis j'ai entamé Dream Chaser, le tome 14 des Dark Hunters de Sherrilyn Kenyon.

- Aujourd'hui, je lis donc Dream Chaser. J'en suis à 75 %, je pense donc le finir aujourd'hui. Après tant d'année, j'ai été très contente de replonger dans le monde des Dark Hunters et des Dream Hunters. C'est une lecture qui détend bien et fort sympathique.

- Cette semaine, je ne vais pas continuer avec Aurélie Laflamme, comme prévu mais lire Le combat de l'Épouvanteur, tome 4 de la saga de Joseph Delaney. En effet, retournant en Tunisie vendredi, j'aimerais l'avoir fini d'ici là pour ne pas à avoir à l'emmener dans mes bagages. Ensuite, soit je lirai Le Journal d'Aurélie Laflamme, Tome 1 : Extraterrestre... Ou presque ! d'India Desjardins soit les 3 premières nouvelles de Side Jobs de Jim Butcher. Ensuite, on sera déjà lundi prochain et j'espère avoir commencé Le livre perdu des sortilèges de Deborah Harkness que je vais lire en VO, qui est un beau pavé et que je dois lire d'ici le 6 octobre pour une lecture commune.

Bonne semaine à tous !

4

Métronome de Lorànt Deutsch

Posté par Frankie le 15 septembre 2012 à 19:46 - Catégorie : , , , ,
Résumé :
À raison d'une station de métro par chapitre et par siècle, Lorànt Deutsch nous conte l'histoire de Paris et de France, de la Lutèce gauloise bâtie sur les bords de la Seine à Nanterre au premier siècle avant J.C., aux tours de verre de la Défense du XXIe siècle...






Mon avis :
Ma soeur m'avait offert ce livre il y a bien deux ans mais je n'avais encore jamais eu l'occasion de le sortir de ma Pal. Du coup, je l'ai inscrit à mon Challenge ABC afin de me booster à le lire et quand Iluze a proposé une lecture commune dessus, j'ai bien sûr sauté sur l'occasion ! :) Voilà donc un livre qui change un peu de mes lectures habituelles puisque ce n'est pas un roman et qui a su m'emporter avec beaucoup de plaisir sur les bords de la Seine.

En 52 avant JC, un peuple Gaulois, les Parisii, construit un petit village sur les bords de la scène, non pas sur l'île de la Cité comme on l'a souvent cru, mais là où se trouve l'actuelle Nanterre. Ce village prendra le nom de Lutèce. Au fil des siècles, Lutèce, qui s'est déplacée, est devenue Paris et connaîtra bien des transformations, des déboires, des modifications pour devenir l'actuelle capitale que l'on connaît. Au rythme des stations de métro qui marquent, pour chaque siècle, un événement majeur de l'Histoire de Paris et de la France en général, Lorànt Deutsch nous promène à travers les dédales d'une Histoire et d'une ville toujours en mouvement...

J'ai toujours aimé lire des romans historiques, souvent des romances comme les Angélique de Serge & Anne Golon ou les livres de Juliette Benzoni mais aussi les Rois Maudits et les Robert Merle (je vous dis pas comme j'étais bonne ensuite en Histoire au lycée ! :)) et j'avoue que le livre de Deutsch se lit presque comme un roman d'aventures. On sent le jeune comédien passionné par son sujet et on le suit avec gourmandise au fil des siècles et des tourments qui ont agité la bonne ville de Paris.

Le métro n'est qu'un prétexte pour remonter le temps, ce n'est pas l'histoire du métropolitain que nous raconte Lorànt Deutsch mais bien celle de Paris et par extension de la France. Mais c'est une bonne idée d'avoir choisi une station pour chaque siècle et chaque chapitre et de se faire rencontrer notre époque actuelle et le passé.

Je ne suis pas parisienne (tiens ça me rappelle une chanson ;)) et j'ai donc parfois été un peu perdue dans les descriptions très précises de certains lieux quand l'auteur nous emmène dans des petites ruelles. J'ai vraiment regretté qu'il n'y ait pas de cartes ou d'illustrations. Une version illustrée du livre est disponible mais je ne l'avais pas. Je pense me la procurer afin de retrouver en images ce que j'ai lu ou regarder les documentaires passés récemment et disponibles en DVD (c'est deux fois moins cher que le livre illustré !). Enfin, bon, sans tout à fait connaître tous les lieux, j'ai quand même beaucoup apprécié la visite !

 Concernant le côté historique de la ville et de la France, j'ai remarqué que Lorànt Deutsch préférait  se concentrer sur des épisodes moins connus plutôt que sur les grands événements comme la fin des Templiers ou la Révolution et ses suites. Ça ne m'a pas gênée car j'ai beaucoup aimé toutes les histoires qu'il contait et qui sont bien souvent terribles mais ô combien intéressantes !

J'ai beaucoup aimé la façon dont écrivait Lorànt Deutsch. On ne s'ennuie pas une seconde, il fait preuve d'un certain humour et j'ai beaucoup aimé les encarts qui reprenaient certains événements ou lieux de façon plus détaillée.

En conclusion, une jolie balade au fil des siècles qui m'a fait connaître l'histoire d'une ville que je connaissais finalement peu. Et si vous voulez savoir comment s'est construite la ville de Paris au fil des siècles et comment la Lutèce du premier siècle avant Jésus-Christ est devenu la forêt de tours en verre de la Défense au XXIe, lisez ce livre !

Note :



C'est donc une lecture commune proposée par Iluze avec Aaliz, Iluze, Jellydragon, Mamzellebulle, MamZelle_Sweety, (Reveline), Shunrai, (Tetedelitote)

Et c'est ma lettre D du Challenge ABC 2012 de Nanet
17/26



19

La communauté de l'Anneau, Le Seigneur des Anneaux, tome 1 de J.R.R. Tolkien

Titre original : The Lord of the Rings : The Fellowship of the Ring

Résumé :
La Terre du Milieu, des Hobbits, des Elfes, des Nains, des Hommes, un Gollum et un Anneau Unique que Sauron le maléfique veut absolument retrouver... Une communauté disparate qui se forme pour aller porter cet anneau à la montagne du Destin et empêcher les ténèbres de s'abattre...



Mon avis :
Qui ne connaît pas J.R.R. Tolkien et sa saga emblématique écrite il y a déjà 60 ans et référence absolue en matière de fantasy ? Pour ma part, ma rencontre avec l'auteur a débuté il y a un peu plus de 30 ans quand j'ai lu Bilbo le Hobbit et vu le dessin animé tiré du Seigneur des Anneaux et réalisé par Ralph Bakshi (sorti en 1978). Puis vint la superbe trilogie de Peter Jackson (à voir en version longue et en VO, bien sûr !) qui m'a emballée et que j'ai vu plusieurs fois. Mais j'hésitais toujours à me lancer dans la lecture des livres (que j'avais achetés à mon fils). Du coup, j'ai relu Bilbo que j'ai trouvé bien sympa. Puis l'an dernier, j'ai rencontré Les enfants de Húrin, lecture plaisante mais assez longuette. Et cette année, enfin, grâce à Arcaalea qui a organisé une lecture commune sur Livraddict (et le fait que je l'avais aussi inscrit dans ma liste du Challenge ABC de Nanet), j'ai enfin lu le premier tome. Qui est une excellente surprise et qui m'a énormément plu, presqu'à mon corps défendant ! :D

Lors de son grand voyage avec Gandalf et les 13 nains, Bilbo Sacquet avait pris un anneau magique à Gollum, une créature rencontré lors de ses pérégrinations. Désireux de se retirer à l'âge avancé de 111 ans, il lègue cet anneau à son neveu, Frodon. Ce qu'il ne sait pas, c'est que cet anneau est l'Anneau Unique, forgé par Sauron, le Seigneur des Ténèbres, que cet anneau lui fut volé autrefois et qu'il cherche à tout prix à le retrouver pour asseoir définitivement son pouvoir. Pour éviter cela, Frodon doit partir et Gandalf révèle que le seul moyen d'empêcher les ténèbres de s'abattre est de détruire l'Anneau là où il fut forgé, sur la Montagne du Destin, en plein territoire de Sauron. En compagnie de Gandalf, de 3 amis Hobbits, Sam, Pippin et Merry et bientôt accompagnés par un Elfe, Legolas, un nain, Gimli et deux hommes, Aragorn et Boromir, Frodon part vers une quête qui s'annonce très dangereuse... La compagnie de l'Anneau survivra-t-elle aux périls qui la guette ?

Avouons-le de suite, j'ai eu très très peur au début ! Le prologue porte sur la vie des Hobbits et franchement, j'ai rarement lu quelque chose d'aussi ennuyeux ! Du coup, je me suis dit que si tout le livre était comme cela, ma lecture était vouée à l'échec. Mais dès le premier chapitre, j'ai été prise par l'histoire, par ses personnages et le style de l'auteur.

Je ne vais pas faire une thèse sur ce premier tome, beaucoup l'ont fait avant moi et avec plus de talent sûrement. Disons simplement que je m'attendais vraiment à souffrir lors de cette lecture et que finalement je me suis embarquée sans problème au côté de cette communauté disparate, des petits Hobbits surtout, que ne rien ne destinait à vivre autant d'aventures.

Certains trouveront ce premier tome trop lent, trop long et effectivement le roman n'est pas exempt de passages plus longuets que d'autres (l'histoire de Tom Bombadil que Peter Jackson a bien fait d'abandonner dans le film) et il n'a pas une action très importante. C'est une grosse introduction qui voit tous les éléments se mettre en place. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié prendre mon temps, me balader dans la Comté, me cacher des méchants Cavaliers Noirs qui font froid dans le dos, faire connaissance avec les Elfes à Fondcombe, ou m'arrêter au Poney Fringant et faire connaissance avec Grands-Pas. Je trouve certaines scènes très visuelles. Sans tout dévoiler, la montée des Monts Brumeux et la traversée des Mines de la Moria restent gravées dans ma mémoire.

Je suis franchement subjuguée par la qualité et la densité du monde créé par l'auteur ! Certains réussissent leur monde fantasy pratiquement aussi bien (le Westeros de George R.R. Martin, par exemple) mais là, tout est précis, détaillé, une langue a été créée, ainsi que de multiples chansons, des noms imprononçables (et que je n'arrive jamais à retenir ! ^^) inventés, tout cela est d'une richesse, pfiou, quelle imagination ! :D

Concernant les personnages, vous vous étonnez peut-être que je dise Bilbo et Frodon alors que je devrais faire un choix, soit écrire les deux noms en anglais (Bilbo et Frodo) soit en français (Bilbon et Frodon). Le fait est que je n'ai pas d'explication à cela et donc je ne me pose pas la question et les appelle comme cela ! :D

J'ai bien aimé le personnage de Frodon, ce gentil Hobbit qui n'avait qu'une envie vivre en paix dans la Comté et qui se retrouve investi d'une mission trop lourde pour lui. Je le trouve bien courageux !

J'ai aussi beaucoup aimé ses amis aussi, le gentil (et chouineur, il faut le reconnaître) Sam, tout dévoué à Frodon, Merry et Pippin, les bout-en-train de la bande qui apportent un peu d'humour dans une atmosphère peu propice à l'amusement.

Gandalf est, bien sûr, un de mes personnages préférés, j'adore ce vieux magicien, sage mais un peu fou quand même de lancer Frodon dans toute cette aventure ! Tout comme j'aime beaucoup Aragorn qui semble porter un poids sur les épaules et qui me fait finalement de la peine.

J'ai moins accroché à Boromir. Je l'ai trouvé coléreux, envieux, condescendant, j'avais moins cette impression dans le film !

Quant à Legolas et Gimli, je ne les trouve pas assez développés dans ce tome 1 pour en dire quoi que ce soit ! :)

J'ai lu beaucoup de critiques négatives sur la traduction française du Seigneur des Anneaux. Alors, franchement, je n'ai rien à y redire ! J'ai trouvé que ça se lisait très bien et le style de l'auteur, à travers cette traduction, m'a franchement plu. C'est parfois poétique, facile à lire, bon ok, un peu long parfois mais, franchement, j'ai bien accroché. Le seul hic est que je l'ai lu en édition Pocket écrit en tout petit et mes yeux ne m'ont pas dit merci ! C'était parfois fatigant de lire longtemps et du coup, j'ai mis 10 jours à lire le roman. D'un autre côté, ça m'a permis de bien le savourer. Et les cartes incluses dans le livre sont si petites aussi que je n'y ai rien compris ! Je me demande si, lorsque je lirai le tome, je ne prendrai pas la version Folio Junior que j'avais offerte à mon fils. Il y a plus de pages mais écrites en plus gros et c'est plus reposant pour les yeux.

Avant de conclure, je veux dire deux mots sur l'adaptation de Peter Jackson. J'ai déjà eu l'occasion de dire en préambule que j'adorais ses films et franchement, c'est en lisant le tome 1 que je me suis vraiment rendue compte combien son adaptation était de qualité ! Pendant ma lecture, je revoyais des scènes du film et avait l'impression d'y être ! Bien souvent, les adaptations de livres sont moins bonnes, ce n'est absolument pas le cas ici et Jackson a superbement su retranscrire la Terre du Milieu et les aventures qu'il s'y passe.

En conclusion, une très bonne surprise pour moi et et une lecture passionnante (sans être un coup de coeur, cependant) qui m'a vraiment beaucoup plu. Et si vous voulez suivre Frodon et ses amis dans leurs aventures épiques, voir se former la Communauté de l'Anneau et découvrir ce qui se cache dans les Mines de la Moria, lisez vraiment ce tome 1 ! Quant à moi, je lirai avec plaisir le tome 2 !

Note :



C'est donc une lecture commune organisée par Arcaalea avec Auudrey, helloudu59, AgatheK, nanapomme, Gabyelle, Ritw, Myiuki, Myu01, (Salsera15), Kyeira, Sylly, Luna, _ananas_, Gr3nouille2010, miamjr, looleenette, Chtitepuce, Séfo, Kincaid40, nemyi, Ninouche2109, BouQuiNeTTe


Ce livre fait partie du Challenge ABC 2012 de Nanet
16/26
Et son auteur étant anglais, ce titre fait partie 
du Challenge God Save the Livre d'Antoni.
8/5

17

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (94)

Posté par Frankie le 10 septembre 2012 à 09:08 - Catégorie : ,
J'ai l'impression que les semaines passent à tout allure car c'est déjà le retour de ce petit rendez-vous hebdomadaire créé par Mallou et repris ensuite par Galleane. Pour moi, ce lundi est synonyme de retour en France pour 10 jours, pour la rentrée universitaire de ma fille. J'espère que j'aurai le temps de bien lire car je vais avoir pas mal de choses à faire !

- La semaine dernière, j'ai fini La communauté de l'Anneau, le tome 1 du Seigneur des Anneaux de Tolkien, une très bonne surprise car je ne m'attendais pas à aimer autant ! Et, comme prévu, j'ai commencé Métronome de Lorànt Deutsch.

- Aujourd'hui, je lis donc Métronome. J'ai très peu lu (une cinquantaine de pages) depuis que je l'ai commencé samedi mais pour le moment c'est assez sympa et instructif à lire.

- Cette semaine, je vais déjà finir Métronome puis je changerai complètement de genre avec Dream Chaser de la saga des Dark Hunters/Dream Hunters (en Français, Le cercle des immortels : Le traqueur de rêves). de Sherrilyn Kenyon. Si vous ne connaissez pas, c'est basé sur le même principe que La confrérie de la Dague Noire de J.R. Ward. C'est de la romance paranormale/bit-lit, un nouveau couple à chaque histoire, pas mal de sexe, une mythologie qui s'approfondit au fil des tomes, et on retrouve les autres personnages régulièrement. C'est ici le 14e tome de l'univers. Pour moi, les Dark Hunters et les Dream Hunters ne forment qu'une saga puisque chronologiquement les histoires se suivent. J'avais lu les 13 premiers il y a plus de 3 ans et, j'ai décidé de reprendre enfin cette série ! Si jamais j'ai fini le roman d'ici lundi prochain, je lirai Le Journal d'Aurélie Laflamme, Tome 1 : Extraterrestre... Ou presque ! d'India Desjardins. Je viens de le commander et devrais l'avoir dans ma Bal cette semaine.

Bonne semaine à tous !



7

L'âge de glace 4 : La dérive des continents de Steve Martino et Mike Thurmeier

Posté par Frankie le 8 septembre 2012 à 11:36 - Catégorie : , , ,
Titre original : Ice Age : Continental Drift
avec les voix de Vincent Cassel, Elie Semoun, Gérard Lanvin

Résumé :
Comment Scrat, en poursuivant un gland, provoque la dérive des continents... lançant Sid, Diego et Manny dans des aventures risquées.





Mon avis :
Bien qu'étant adulte, je ne dédaigne pas aller voir des films d'animation de temps en temps. J'ai vu tous les Âge de glace au cinéma et cherchant un film détente à aller voir avec ma (grande) fille, nous nous sommes décidées à aller ce 4e opus. Je n'ai pas grand souvenir de L'âge de glace 3 (à part les dinosaures) mais j'ai passé un très bon moment avec celui-ci.

En pourchassant un gland, Scrat l'écureuil provoque illico la dérive des continents qui se détachent les uns des autres. C'est ainsi que Manny, Diego et Sid, ainsi que la grand-mère de ce dernier, se retrouvent séparés du reste de leur groupe et surtout de la famille de Manny sur une terre qui se remodèle sans cesse, en créant canyons et murs gigantesques. Leur périple pour essayer de retrouver leurs famille va leur faire vivre de nombreuses aventures haletantes et les mettre sur la route d'une groupe de redoutables pirates...

Je dois dire que ce 4e film est vraiment sans temps mort ! Beaucoup d'action, d'aventures, on rit beaucoup et on ne s'ennuie pas un seul instant. C'est vraiment un très bon moment de cinéma, pour peu qu'on laisse notre âme d'enfant prendre le dessus.

J'ai trouvé très agréable que les 3 compères du début de L'âge de glace, à savoir Manny, Diego et Sid se retrouvent ensemble une grande partie du film, c'était presque comme un retour aux sources ! ^^ Même si l'intenable grand-mère de Sid est du voyage ! Il leur arrive toutes sortes de péripéties et on se demande s'ils arriveront à retrouver Ellie, la femme de Manny et Pêche, sa fille ado.

Toutes les aventures que vivent les 3 amis sont pleines d'action et franchement, c'est une réussite. Les pirates ont un air de Pirates des Caraïbes et certains sont très amusants.

Les scènes de la fille ado de Manny sont moins intéressantes. Au lieu d'une ado humaine, vous prenez une ado mammouth et vous la mettez dans les mêmes situations que les jeunes de son âge, rébellion contre l'autorité parentale, admiration pour le beau mammouth méché de la bande etc... Ce n'est pas très original.

Et puis bien sûr, il y a les scènes de l’inénarrable Scrat qui n'en loupe pas une en poursuivant son gland. C'est toujours amusant de voir tout ce qu'il fait se transformer en catastrophe planétaire (saviez-vous que c'était lui qui était à l'origine de la disparition de l'Atlantide ? :D) et ses apparitions émaillent joyeusement l'histoire.

Un nouveau personnage fait son apparition ici, la grand-mère de Sid, une sorte de Tatie Danielle des paresseux aux réparties qui font mouche et qui est à mourir de rire.

La mise en scène est très soignée pour un film d'animation. Les couleurs sont éclatantes et les dessins très bien faits, je trouve la texture des mammouths très bien rendue par exemple. J'ai pris le partie de ne pas aller le voir en 3D et je dois dire que je m'en suis fort bien passée. :)

En conclusion, un des meilleurs de la série, une histoire sans temps morts qui ravira petits et grands ! Et si vous voulez savoir si Manny arrivera à retrouver sa famille, si Diego succombera aux beaux yeux de la belle Shira, une tigresse pirate au caractère bien trempée et si la Mémé de Sid arrivera à se taire 5 minutes, allez voir ce film !

Note :




6

Blanche-Neige et le Chasseur de Rupert Sanders

Posté par Frankie le 6 septembre 2012 à 18:21 - Catégorie : , ,
Titre original : Snow White and the Hunstman
 avec Kristen Stewart, Charlize Theron, Chris Hemsworth

Résumé :
Blanche-Neige, la méchante reine, le chasseur... On connaît tous l'histoire, ce qu'on sait moins c'est que Blanche-Neige s'est alliée au chasseur pour fomenter une rébellion avec les nobles du coin pour combattre la vilaine souveraine...



Mon avis :
Je me suis tâtée longtemps avant de me décider à aller voir ce film. Entre les avis dithyrambiques et ceux carrément négatifs, difficile de se faire une idée. C'est, je crois, l'avis de Nelfe, qui m'a décidée et la bande-annonce qui accompagnait sa chronique. Au final, un film visuellement magnifique avec un gros défaut, Kristen Stewart, miss-yeux de poisson mort-gobe mouche !

Le jeune et jolie Blanche-Neige grandissait heureuse au royaume de son père quand sa mère mourut. Lorsque son père se remarie avec la vénéneuse Ravenna et qu'il meurt peu à peu, Blanche-Neige découvre le vrai visage de sa marâtre. Celle-ci voulant la tuer, car elle est devenue plus belle qu'elle, BN réussit à s'enfuir et à s'allier avec le beau chasseur lancé à ses trousses pour la tuer. La jeune fille décide alors de mettre fin aux agissements de Ravenna...

On va commencer par le positif, les costumes et les décors, ils sont vraiment beaux et donnent une touche gothique à ce conte de fée que tout le monde connaît. Ça donne un petit côté fantasy lorgnant du côté de Game of Thrones ou du Seigneur des anneaux.

L'histoire, quelque peu remaniée, est assez intéressante mais il y a quelques longueurs qui ont fait que je me suis parfois ennuyée. En fait, je spoile un peu, mais Blanche-Neige passe plus de temps à se sauver qu'à se battre et l'affaire est finalement réglée en 5 minutes à la fin !

Miroir miroir, qu'elle est la plus belle, eh bien miroir va falloir réviser tes classiques parce que franchement je ne comprend pas comment on peut trouver Blanche-Neige plus belle que Ravenna ! Charlize Theron vole littéralement la vedette (sans mal d'ailleurs) à Kristen Stewart et joue une Reine maléfique, séduisante et complètement folle. J'ai trouvé que parfois elle "braillait" un peu trop, mais sinon, elle est vraiment au top dans ce rôle.

Quant à Kristen Stewart, je pense que je vais m'attirer les foudres de ses fans, mais franchement je trouve son jeu très limité ici. J'ai eu l'occasion de la voir dans Runaways et Into the Wild où elle était plutôt bonne mais dans Blanche-Neige, j'ai eu l'impression de voir Bella Swan chez les nains ! Tout ce que j'ai reproché à sa prestation dans le dernier Twilight, je l'ai retrouvé ici ! Yeux inexpressifs, et c'est peu de le dire, bouche constamment ouverte et on se demande comment elle ne gobe pas tous les insectes qui passent devant ! Bref, un air constamment hébété incapable de montrer une émotion quelconque ! Ah si, à un moment, elle rit, ça m'a surprise ! :D

Les deux beaux gosses du film, Le chasseur et l'ami d'enfance de Blanche-Neige, m'ont bien plu. Je n'ai pas grand chose à dire sur eux deux mais j'ai eu l'impression de voir deux personnages à la Han Solo et Luke Skywalker. L'un bad boy au grand coeur, l'autre gentil garçon. D'ailleurs, j'ai bien cru qu'à la fin, lors d'une scène dans la salle du trône, les grandes portes allaient s'ouvrir pour les laisser entrer tous les deux ! :)

Sinon, on a les nains, bien sympathiques mais qui n'apportent finalement pas grand chose.

La réalisation est honnête, elle comporte de belles scènes, notamment avec Ravenna.

En conclusion, pas grand chose à dire de plus sur ce film qui m'a plu par certains côtés, m'a laissée de marbre par d'autres mais ce n'est pas non plus la daube que j'attendais. Et si vous voulez savoir comment Blanche-Neige va échapper à la méchante sorcière et lever une armée pour lui faire sa fête, allez voir ce film.

Note :



Vu en version originale sous-titrée


0

Challenge Version originale

Posté par Frankie le 4 septembre 2012 à 12:49 - Catégorie : ,





L'année dernière, j'avais participé au Challenge Read in English de Petit-lips, qui consistait à lire un maximum de livre en anglais. Petit-lips n'ayant pas pu reconduire le challenge, c'est Avalon qui reprend le flambeau pour ce challenge qui s'appelle désormais Version originale.

C'est un Challenge qui court du 1er octobre 2012 au 1er octobre 2013 et les inscriptions se font jusqu'au 30 septembre. C'est ouvert aux membres de Livraddict seulement, pour des raisons d'organisation.

Je suis bien sûre ravie de voir ce challenge reprendre du service car j'adore lire en anglais d'une part, comme vous avez pu vous en apercevoir et, en plus, c'est moi qui étais arrivée en tête du premier challenge avec 31 lectures !  :fièredemoi: :D

Rendez-vous donc dans un peu plus d'un an pour voir si j'ai lu plus de 31 livres VO car bien évidemment, mon objectif est de faire mieux ! ^^

20

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (93)

Posté par Frankie le 3 septembre 2012 à 09:44 - Catégorie : ,
Premier lundi de septembre et nouveau numéro de ce C'est lundi créé par Mallou et repris chez Galleane. Les vacances sont bien finies (même si je n'ai aucun enfant qui rentre en classe demain pour la première fois depuis 18 ans !) et mon blog a repris du service, tous les avis sur mes lectures d'août sont publiés.

- La semaine dernière, j'ai fini De fièvre et de sang de Sire Cédric, excellent thriller que je recommande aux amateurs du genre. J'ai ensuite enchaîné directement avec La communauté de l'anneau, le tome 1 du Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien. Side Jobs de Jim Butcher, dont je voulais lire la première nouvelle, attendra fin septembre.

- Aujourd'hui, je lis La communauté de l'anneau. Ça me plaît beaucoup, même si c'est parfois un peu long et je mets un temps fou à le lire car c'est écrit tout petit petit ! Je l'ai commencé mercredi dernier et je n'en suis qu'à la page 214 (sur 538 !).

- Cette semaine, je vais déjà finir La communauté de l'anneau et ensuite je lirai Métronome de Lorànt Deutsch. Je pense que ce sera tout !

Bonne semaine à tous !

14

De fièvre et de sang de Sire Cédric

Posté par Frankie le 2 septembre 2012 à 13:30 - Catégorie : , , , , ,
Résumé :
En sauvant une jeune fille d'un meurtre horrible, le commandant Vauvert et la profileuse Eva Svärta découvrent un véritable charnier de corps ayant servi à des meurtres rituels. Un an après, les meurtres recommencent alors que les deux assassins ont été tués...





Mon avis :
En novembre dernier, j'avais découvert Sire Cédric avec L'enfant des cimetières qui m'avait beaucoup plu dans sa partie thriller mais moins dans la partie fantastique. J'ai acheté De fièvre et de sang en mars dernier au Salon du livre et je profite enfin d'une lecture commune sur Livraddict pour le sortir de ma Pal. Je dois dire que ce fut une lecture palpitante et aussi bien le coté thriller que le fantastique m'ont plu !

Une jeune fille enlevée et subissant les pires tortures est sauvée in extremis par le commandant Vauvert et la profileuse Eva Svärta, une flic albinos ayant un lourd passé. Ce qu'ils découvrent à l'endroit où est détenue la jeune fille dépasse leurs pires cauchemars : corps démembrés, visages écorchés, meurtres rituels et des loups qui semblent apparaître et disparaître. Les assassins ayant été tués, ils pensent l'affaire résolue. Mais 13 mois après, des meurtres horribles sont commis sur le même mode opératoire...

Dans ma dernière chronique, j'avais comparé Sire Cédric à un Dean Koontz français et c'est vrai qu'avec ce thriller angoissant et palpitant, mélangeant scènes gores et fantastique, la filiation est encore plus évidente. L'auteur nous livre avec brio, une histoire bien ficelée, vraiment passionnante, qu'il est difficile de lâcher jusqu'à la fin.

Jusqu'à ce que l'on sache de quoi il retourne, on se demande vraiment où tout ça va nous emmener, si les deux héros vont s'en sortir et surtout venir à bout de celui ou celle qui tire les ficelles. Parce que, croyez-moi, ce n'est pas gagné ! :)

Si vous lisez ce livre, il faudra avoir le coeur bien accroché car certaines scènes sont vraiment dures, très sanglantes et l'auteur ne nous épargne aucun détail. Ce n'est pas non plus un livre qui fait vraiment peur, j'ai lu plus angoissant ou avec plus de suspense. Sire Cédric joue plutôt sur le côté visuel et je n'aimerais pas voir cette histoire en film (enfin si, quand même ! :))

J'avais reproché à L'enfant des cimetières son côté fantastique un peu grand guignol qui ne m'avait pas vraiment convaincue, mais là, je dois dire que j'ai trouvé que ça s'imbriquait parfaitement dans l'histoire. Bien sûr, il faut laisser de côté toute rationalité et être ouvert au surnaturel mais même si c'est un peu trop fantasmagorique parfois, ça passe très bien.

J'ai beaucoup aimé les deux personnages principaux, Alexandre Vauvert et Eva Svärta. Nous avions déjà eu l'occasion de suivre Vauvert dans L'enfant des cimetières et sa droiture, son ouverture d'esprit m'avait bien plu. Nous le découvrons ici face à des phénomènes inexpliqués, devant sauver sa peau et celle de sa collègue et j'ai trouvé que c'était un personnage plutôt touchant. Son côté rentre-dedans "je m'en fous des règles, je fais comme je l'entends si c'est pour faire avancer l'affaire" me parle bien ! :) De plus, j'ai beaucoup aimé sa relation avec Eva.

Quant à Eva, la belle flic albinos, que j'ai découverte ici, c'est vraiment un personnage fort et intéressant. Son passé la hante, la rattrape parfois mais elle tire sa force de là. Son talent de profileuse lui donne un instinct hors pair dans les enquêtes et cela m'a beaucoup plu.

Pour ne pas trop en dévoiler, je ne parlerai pas des autres personnages, il faudra lire le roman pour découvrir qui est derrière ces meurtres rituels et ce que cela signifie.

Le style de l'auteur est très prenant, le livre se lit extrêmement vite, on n'a qu'une envie tourner les pages pour savoir de quoi il retourne. J'avais dit pour L'enfant des cimetières que ce n'était pas un style recherché qu'on avait envie de trouver quand on lisait un thriller mais un style qui nous fasse frissonner et et nous embarque dans l'histoire et c'est tout à fait ça ici !

Si vous aimez Sire Cédric et que vous voulez le retrouver, Phooka et Dup de chez Bookenstock lui consacrent justement leur mois de septembre. Vous pouvez l'y retrouver et lui poser des questions !

En conclusion, un thriller prenant et très bien ficelé qui m'a beaucoup plu. Et si vous voulez savoir quel est ce mystérieux passé qui hante la belle Eva et qui est derrière ces meurtres rituels abominables, lisez ce roman !

Note :



C'est une lecture commune organisée par Beautifulvelma avec achille49, lightjok, Vepug, didikari, Joanskingdom, PetiteMarie, Olnapac, Sylly, Gilecture, khanel3, Mademoiselle-Soleil, Petitepom, Yayanoux, Paikanne, QueenOfBlonde, Kaegen


Le livre fait partie du Big Challenge 2012 de Livraddict
13/12

Et du Baby Challenge Thriller Livraddict
11/20

Et il fait partie du Challenge Thrillers et Polars de Liliba 
6/12

10

L'immeuble Yacoubian d'Alaa El Aswany

Posté par Frankie le 1 septembre 2012 à 12:24 - Catégorie : , , , ,
Titre original : Imrat Ya'qubyan

Résumé :
De ses duplex luxueux aux cabanes sur la terrasse, la vie des habitants de l'immeuble Yacoubian au Caire, de Taha, le jeune homme qui voulait devenir policier à Hatem, le jeune homosexuel en passant par Zaki Dessouki, vieil aristocrate homme à femmes, Boussaïna, jeune femme un peu perdue ou encore Azzam, affairiste n'hésitant pas à tremper dans des affaires louches...


Mon avis :
Il m'a été très facile de trouver un livre pour le Destination... Égypte d'Evertkhorus. En effet, j'avais L'immeuble Yacoubian dans ma Pal depuis un bail et je l'avais fait figurer dans ma liste pour le Challenge ABC de Nanet. J'avais vu le film il y a quelques années et il m'avait énormément plu. Malheureusement, cela n'en a pas été de même avec le roman qui, bien que dépeignant de façon très juste la vie au Caire, est long et ennuyeux.

Dans l'immeuble Yacoubian, vieil immeuble au centre du Caire, vivent toutes sortes de gens disparates. C'est ainsi que nous pouvons croiser Zaki Dessouki, vieil aristocrate nostalgique d'un passé qui n'existe plus, Taha fils de gardien, qui voulait devenir policier et qui de par ses origines se voit recaler et tombe dans l'islamisme ou encore Hatem, journaliste homosexuel, Azzam un homme d'affaires prêt à tout pour réussir ou Boussaïna, une jeune femme en butte aux avances des hommes.

J'ai vécu huit ans en Égypte, à Heliopolis, banlieue du Caire. Autant dire que ce que décrit l'auteur dans ce livre m'a tout à fait parlé ! Que ce soit dans les lieux décrits ou les situations, j'ai retrouvé l'ambiance de cette mégalopole de 20 millions d'habitants.

L'histoire se passe pendant la première guerre du Golfe, en 1991 donc, et décrit un microcosme coloré et disparate et une Égypte à deux vitesses, celle des très riches et celle des pauvres et des laissés pour compte. je dois dire cet aspect-là du livre décrit de façon tout à fait juste une certaine réalité de la vie Égyptienne. J'ai vécu dans un immeuble où certaines personnes étaient scandaleusement riches et envoyaient leurs enfants chez le dentiste en Suisse tandis que la petite fille du portier de l'immeuble dormait sur un galetas informe dans l'entrée avec des mouches plein la bouche... Quant à la classe moyenne, elle existait mais restait très discrète.

Bref, l'auteur décrit donc sans concession un univers qu'il connaît bien, marqué par la corruption dans tous les domaines, les affaires et le népotisme ou la montée de l'islamisme. Le problème est que toutes les histoires décrites dans le livre manquent singulièrement de liant, le seul lien étant cet immeuble vieillot. Et puis certains passages sont terriblement longs et ennuyeux, j'avais hâte d'en finir avec le roman ! J'essaie de trouver des moments joyeux et positifs dans ce livre, il y en a, certes, notamment un événement sur la fin, mais dans l'ensemble c'est un récit peu optimiste.

J'ai trouvé les personnages trop caricaturaux pour être vraiment attachants, à part peut-être Zaki l'aristocrate et Boussaïna la jeune femme, qui ont fini par me toucher.

Concernant le style, c'est très bien écrit mais comme je l'ai dit, certains passages ou descriptions sont longues et ennuyeux.

En conclusion, voici un roman très intéressant sur le Caire, ses vices et ses travers mais qui est assez ennuyeux. Mais si vous voulez découvrir l'immeuble Yacoubian et ses habitants, lisez-le !

Note :



C'est donc une lecture faite dans le cadre de Destination... Égypte, voyage effectué en compagnie de Evertkhorus – MickaelAproposdelivresVagabondes – Naelline – JosteinYana (+ 1 autre) – Paikanne – Achille49 – (Méloë) – Tiphanya – LynnaeMimipinson – Sharon – Estellecalim – Sylly – Mandorla – Antomilna – Flof13 – Laurence – Mandorla – Anastasia - Rose



Evert m'a demandé de faire un petit billet sur ma vie là-bas mais je préfère le faire à la suite de mon avis. Comme je l'ai dit en préambule, j'ai vécu 8 ans en Égypte, de 1991 à 1995 et de 1998 à 2002, une expatriation toute en contraste, avec des hauts et des bas. L'Égypte, ce n'est pas seulement ce pays de carte postale, ses pyramides millénaires, Louxor la magnifique, ses déserts magiques, ses fonds marins et ses stations balnéaires où l'on oublie pour un temps qu'on est en Égypte.

Le désert blanc et son fameux champignon et sa poule

C'est aussi une vie au quotidien épuisante, marquée par la surpopulation, une manière de conduire complètement anarchique, la pollution et le poids de la religion. Bien avant l'arrivée des islamistes au pouvoir cette année, il était impossible de sortir dans la rue trop court vêtue et en top à bretelles et quand on prenait le métro, il y avait un wagon spécial femmes pour éviter les contacts inappropriés...

Mais ce sont aussi des gens terriblement gentils et attachants qui se souviennent de toi des années après ! Pour preuve, nous sommes arrivés au Caire en 1991 avec un bébé de 3 mois et à notre retour en 1998, des gens m'ont demandé "fen el baby ?" (où est le bébé ?). Plus marrant encore, mon homme y est allé cette année et il a croisé un ancien serveur d'un endroit où on allait, qui l'a reconnu et qui lui a demandé où était le bébé (pour info, le bébé a 21 ans et est une sorte de grand Duduche ! ;)) !

Désert

Le Caire, c'est aussi une ville aux 12 000 mosquées (et donc 12 000 appels à la prière en même temps ! - La première fois, nous avions un haut-parleur au-dessus de notre chambre, la deuxième nous étions entourés par trois mosquées, ça marque ! ^^) et une Cité des morts (le cimetière de la ville) où vivent 1 million de vivants...

Héliopolis, où l'on a vécu 8 ans

Au point de vue culinaire, rien d'exceptionnel. La cuisine égyptienne s'inspire beaucoup des mezzés libanais avec le Tahina (crème de sésame), le babaganoush (crème de sésame à laquelle on rajoute de la purée d'aubergine et de l’ail). Les plats locaux sont le foul, sort de ragout de fèves que les Égyptiens consomment au petit déjeune, les tameya (galettes de fèves frites), les pigeons farcis et bien sûr les pains baladi, galette de pain plate, que toute la famille adorait consommer. Et il y a bien sûr la Molokheya, plat fait avec une herbe qui lui donne un aspect vert et à vrai dire peu engageant mais fort prisé des Égyptiens. Lisez le Tarbouche de Robert Solé et vous verrez ! :)

Chaque pays maghrébin possède un dialecte différent et c'est difficile de se faire comprendre d'un pays à l'autre. Mais grâce au cinéma égyptien (qui a donné d'excellents réalisateurs comme Youssef Chahine) et aux séries télé qui sont diffusées partout, l'arabe dialectal du Caire peut être compris un peu partout.

De nombreux écrivains se sont passionnés pour ce pays aux 1000 aspects. Christian Jacq surtout, dont on peut penser ce que l'on veut mais qui a su vulgariser l'égyptologie (je me suis passionnée pour ses livres à une époque). Et il y a aussi Robert Solé dont j'ai parlé plus haut et qui a écrit des romans passionnants sur une Égypte plus récente mais pratiquement disparue avec la révolution de 1953 et l'arrivée de Nasser au pouvoir.

Je pourrais encore vous parler longtemps de ce pays à la fois fascinant et épuisant. J'y ai vécu des moments passionnants mais cela n'a pas été non plus été tous les jours facile même s'il faut le reconnaître, la vie d'expat n'y est pas non plus un pensum. Mais je ne peux que vous conseiller d'y aller pour vous vous rendre compte par vous-mêmes tout ce dont je viens de vous parler ! :)

La première pyramide, celle de Djoser

J'ai également lu ce livre dans le cadre du Challenge ABC 2012 de Nanet,
c'est donc ma lettre E
15/26

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.