22

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (69)

Posté par Frankie le 27 février 2012 à 02:59 - Catégorie : ,
C'est en regardant la cérémonie des Oscars (oui oui, en pleine nuit !) que je vous retrouve pour un nouveau C'est lundi, que lisez-vous, le rendez-vous imaginé par Mallou et repris chez Galleane.

- La semaine dernière, j'ai fini Shadowfever (Fièvre d'ombres), le tome 5 des Chroniques de MacKayla Lane de Karen Marie Moning et j'ai adoré. J'ai aussi lu I am Number Four (Numéro Quatre) de Pittacus Lore, mon premier livre en ebook et j'ai vraiment aimé lire sur mon Kindle ! Le livre est sympa et agréable à lire. J'ai ensuite commencé (samedi), Et pour quelques démons de plus, le tome 5 des aventures de Rachel Morgan de Kim Harrison.

- Aujourd'hui, je lis Et pour quelques démons de plus. C'est encore un pavé donc il va me prendre quelques jours.

- Cette semaine je vais déjà finir Et pour quelques démons de plus et je vais essayer de lire également Untamed (Rebelle), le tome 4 de Maison de la Nuit de PC et Kristin Cast vu que j'ai une lecture commune dessus lundi prochain.

Bonne semaine !

9

Fièvre fatale, Les chroniques de MacKayla Lane, tome 4 de Karen Marie Moning

Posté par Frankie le 26 février 2012 à 13:43 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : Dreamfever

Résumé :
Laissée en bien mauvaise posture à la fin du tome 3, Mac est sauvée par Dani et par Barrons qui va la faire revenir à la réalité. Dans un monde apocalyptique envahi par les Faës, Mac essaie toujours de retrouver le Sinsar Dubh, de trouver des réponses à ses questions multiples, de forger des alliances et de savoir qui est allié ou ennemi...



Mon avis :
Ma lecture du 3e tome remonte à quelques mois (fin août exactement) et si la fin de ce tome me donnait envie de me replonger dans les aventures de Mac, je n'avais pas eu encore le temps de lire ce tome 4. Avec la sortie du tome 5 imminente, une LC a été lancée sur toute la série et j'en ai profité pour prendre le train en marche et de lire les tomes 4 et 5 avec les copinautes. Si jusqu'à présent, j'avais beaucoup aimé l'histoire de Mac, il me manquait quelque chose pour être totalement séduite, même le tome 3 m'avait convaincue. Avec ce tome 4 palpitant et haletant, Karen Marie Moning est arrivée à me conquérir totalement et je n'ai eu qu'une envie en le refermant, lire la suite ! Ce que j'ai d'ailleurs fait ! ^^

Risque de spoilers sur les tomes précédents.

À la fin du tome 3, les murs entre notre univers et celui des Faës s'étaient effondrés et les Unseelies avaient commencé à envahir Dublin. Mac avait été enlevée par le Lord Master et jetée en pâture aux princes faës du sexe. Quand le tome 4 commence, Mac est en bien mauvaise posture (sans vilain jeu de mots) et ne doit son salut qu'à Dani puis à Barrons qui va tout faire pour la faire émerger de l'état dans lequel elle se trouve. C'est alors une Mac plus forte que jamais qui sillonne les rues de Dublin dévasté pour trouver un moyen de de trouver le livre maudit, le Sinsar Dubh et de renvoyer les Faës de son monde. Pourra-t-elle compter sur les Sidhe-Seer alors que Rowena, leur Grande-Maîtresse, la déteste, sur V'lane le Seelie, sur Barrons, toujours présent mais dont on ne connait pas les motivations ? Et que lui veut vraiment le Lord Master ? Mac ne sait toujours pas très bien en qui elle peut avoir confiance et elle doit gérer alliés et ennemis et essayer de ne pas se faire tuer...

 On peut dire que ce tome 4 démarre fort ! Très très fort, même, pendant une soixantaine de pages ! :) Sans en dire trop, on peut même dire que c'est hot, tout en étant touchant par moments. Ensuite, une trame plus classique prend place avec Mac qui tente de trouver le livre maudit, et qui essaie de trouver des réponses à ses questions, qui en trouve pour certaines, notamment sur ses origines mais qui inévitablement amènent d'autres questions.

Ce tome 4 est sans temps mort et vraiment palpitant ! Même lorsque Mac est seule, ce n'est pas ennuyeux comme cela l'avait pu être en début de tome 2. Car les questions qu'elle se pose, on se les pose aussi et ses analyses nous permettent d'avancer avec elle et c'est bien de voir tout ça écrit noir sur blanc ! :) J'ai peut-être trouvé deux petites longueurs au cours du livre, une fois au milieu et vers la fin mais comme ça reste toujours intrigant, ça ne m'a pas vraiment gênée.

L'auteur nous plonge dans un monde vraiment sombre avec ce tome-là. La chute des murs entre les réalités a apporté l'apocalypse, le désespoir et avec le Sinsar Dubh et les Unseelies en roue libre dans Dublin, on ne sait plus très bien à qui se fier. On craint que chaque personne croisée ne soit un traitre.

J'ai beaucoup aimé qu'on passe plus de temps à l'abbaye avec les Sidhe-Seer et qu'on en apprennent un peu plus sur cet ordre plutôt mystérieux et dont Mac ne sait pas grand chose, tout comme nous. Je vous rassure, ce n'est pas parce qu'on en apprend davantage qu'on a toutes les réponses ! Comme j'ai dit plus haut concernant les origines de Mac, des réponses amènent d'autres questions et d'autres mystères et c'est aussi le cas ici, comme c'est le cas pour le monde des Faës (qu'on découvre ici un peu plus et qui est très intrigant), pour les Seelies et Unseelies, pour le Sinsar Dubh, pour Barrons, pour le Lord Master et que sais-je encore ! L'auteur n'arrête pas de nous balader et à peine croit-on deviner quelque chose que, pouf ! une autre théorie surgit ! Cette Karen Marie Moning est diabolique ! :D Et je ne vous parle même pas de la fin qui nous laisse une fois de plus en transe ! Mieux vaut avoir le tome 5 sous le coude, croyez-moi ! Même moi qui aime espacer chaque tome d'une série pour ne pas me lasser, je me suis jetée sur le 5e tome dès que j'ai refermé celui-ci ! :)

Mac, notre petite Rainbow Girl, a bien changé ! Elle est devenue Mac 4.0 comme elle aime le dire. Les épreuves ne l'ont pas détruite, bien au contraire et ont renforcé sa détermination, son courage et surtout ses pouvoirs. Elle semble de plus en plus invincible et, surtout, on se demande jusqu'où elle peut évoluer. C'est vraiment une jeune femme attachante et sympathique, qui sait qu'elle a une mission, mais au fond d'elle subsiste quand même la jeune fille élevée à Ashford, Géorgie. C'est dans ces racines qu'elle puise la force d'avancer et, de la force, elle en a besoin pour combattre les dangers qui l'entourent ou ne serait-ce que pour gérer Barrons qui lui en fait bien voir ! :)

Je ne suis toujours pas raide dingue de ce mystérieux Barrons mais je dois avouer qu'il me plaît bien dans ce tome 4 ! C'est toujours un mec hargneux, égoïste et condescendant qui malmène Mac la plupart du temps et la traite de haut mais certaines de ses actions au début du livre et à la fin laisse entrevoir autre chose. C'est peut-être un moyen pour arriver à ses fins (trouver le livre maudit) mais mon coeur de midinette espère que Mac ne le laisse pas vraiment indifférent ! Parfois, j'ai envie de lui gueuler de laisser tomber le masque et de traiter la jeune femme avec plus de douceur et d'attentions et pas seulement quand elle est sur le point de mourir ! Quant à ce qu'il est, alors là, mystère ! J'avais échafaudé une théorie dans les tomes précédents (la même que tout le monde dont Mac, à vrai dire), mais comme je l'ai dit, l'auteur aime brouiller les pistes si bien qu'on ne sait plus trop ! :)

Je suis très fan de la petite Dani, la jeune Sidhe-Seer hyperspeed. Je l'avais déjà dit dans le tome précédent mais là, je me suis vraiment attachée à ce petit bout de jeune fille au franc-parler qui voue une amitié sans faille à Mac et qui n'hésite pas à se dresser contre ceux qui lui veulent du mal. En plus, elle apporte une fraicheur bienvenue dans ce monde devenu très sombre.

Peu de V'lane dans ce tome mais il est toujours très prévenant envers Mac ! :)

Une que je ne supporte pas, c'est Rowena, celle qui dirige les Sidhe-Seer ! Quelle vieille peau celle-là ! Depuis le début, elle a Mac dans le collimateur et au lieu d'apporter un soutien à la jeune femme, elle fait tout pour lui mettre des bâtons dans les roues au risque de tout mettre en péril y compris ses précieuses Sidhe-Seer ! J'ai envie de lui mettre des claques quand Mac la croise ! :)

Quant au Lord Master, c'est tout simplement une ordure ! Quoi qu'il fasse, ses motivations sont douteuses et je ne souhaite qu'une chose, le voir disparaître à jamais qu'il laisse notre Mac tranquille !

Le style de l'auteur est très agréable à lire. C'est un style propre au genre, pas vraiment recherché mais qui est fluide et je dois dire que le livre, en VO, se lit très facilement. L'auteur nous propose également une mythologie de plus en plus complexe mais on n'est jamais perdu. J'aime beaucoup naviguer dans les mondes qu'elle nous propose.

En conclusion, un super tome qui enfin me conquiert vraiment et qui m'a plu de bout en bout malgré deux petites longueurs. Et si vous voulez savoir comment Mac réchappera du Lord Master et de ses sbires des princes Unseelies et quel est cet événement qui nous laisse en transe à la fin du tome, lisez-le !

Note :



C'est donc une lecture commune organisée par Sabruhu avec ChicaNessita, Simi, Pommette, basset, sofiaportos, everbook, Tsuki, (Chtitepuce), Naminé, Fantine, LOvecats, Yumiko, rozetta, Lilichat, Sharon, Vampilou, LefsÖ, Helene Stackhouse.

Il fait partie du Big Challenge 2012 Livraddict
 4/12

J'ai lu ce livre en anglais,
il fait donc partie du Challenge Read in English de Petit-lips
25

15

L'empire ultime, Fils-des-Brumes, tome 1 de Brandon Sanderson

Posté par Frankie le 24 février 2012 à 08:34 - Catégorie : , , , , , ,
Titre original : Mistborn : The Final Empire

Résumé :
Voilà 1000 ans que le Seigneur Maître règne par la terreur sur un monde envahi par les cendres le jour et les brumes la nuit. Aidé par une noblesse acquise à sa cause et qui pratique la magie des métaux et des Inquisiteurs tout puissants, il asservit la population skaa tenue en esclavage. Kelsier, un voleur revenu de l'enfer, a le projet fou de renverser l'Empire. Pour cela, il s'entoure de gens prêts à lutter pour sa cause. Parmi eux, Vin, une jeune fille qui a grandi dans la rue et qui est spéciale...

Mon avis :
J'avais eu envie de lire ce livre après avoir lu l'article de Nathalie en septembre 2010. J'avais d'ailleurs acheté, à cette époque-là, les 3 tomes, en VO, qui composent la saga Mistborn. Et puis le temps a passé et je n'ai jamais trouvé le temps de les lire. C'est à l'occasion d'une lecture commune proposée par Heclea que j'ai pu enfin lire ce livre et je me demande encore comment j'ai pu attendre autant pour le lire ! Mais qu'est-ce que c'est bien !

Il y a 1000 ans, le Seigneur Maître a triomphé des ténèbres et il règne depuis sur un monde où il pleut des cendres le jour et où des brumes mystérieuses et terrifiantes envahissent la nuit. Réputé immortel, le Seigneur Maître est entouré de gens acquis à sa cause comme les terrifiants Inquisiteurs, les Obligateurs corrompus et la noblesse heureuse de profiter des richesses que leur octroie l'empire. Chaque révolution menée par les Skaa, le peuple réduit en esclavage a été réprimée. Mais l'espoir réside peut-être en Kelsier, un voleur de génie qui veut en finir une bonne fois pour toutes avec l'Empire Ultime. Sa route croise alors celle de Vin, une douce jeune fille élevée dans la rue et qui possède, comme lui, la magie des métaux, l'Allomancie, d'ordinaire réservée à la seule noblesse. Avec leurs amis acquis à la cause, parviendront-ils à réaliser l'impossible ?

C'est toujours difficile pour moi d'avoir des coups de coeur quand je lis des livres, même si cela m'arrive, et je dois dire que ce tome 1 en est un pour moi ! Tout m'a plu dans ce roman, l'histoire, le monde créé par l'auteur et les personnages attachants et hauts en couleurs !

L'histoire peut paraître classique de prime abord pour qui connaît Le seigneur des anneaux, Les Bannis et les Proscrits voire StarWars. :) Un empereur règne par la terreur sur le monde et écrase d'une main de fer toute forme de rébellion. Une petite troupe d'inconscients et que rien ne prédispose à devenir des héros se dresse contre le-dit empereur pour en venir à bout. Mais si l'histoire de base semble donc peu originale, il n'en est rien du tout !

Il n'en est rien parce que le monde que l'auteur a créé autour de cette histoire est, lui, tout à fait original. Cette histoire de cendres et de brumes est tout à fait intrigante (et j'aurais aimé en savoir plus sur le pourquoi du comment, peut-être dans un tome prochain) mais le plus passionnant est cette magie des métaux, l'allomancie qu'utilise ceux qui la maîtrise ou la ferrochimie qui est une autre forme de cette magie. Je ne veux pas en dire davantage car c'est une partie intégrante à  l'histoire mais c'est vraiment judicieusement trouvé et très intéressant. La façon dont ces magies sont utilisées, les avantages, les inconvénients, j'ai vraiment beaucoup aimé, même si, parfois, il faut s'accrocher (surtout quand on lit en anglais ! :)) Cela donne aussi des scènes très visuelles, très virevoltantes, parfois.

Pour en revenir à l'histoire, on alterne les passages sérieux de la préparation du complot à des scènes plus légères et bienvenues, concernant surtout Vin. Certains passages sont cependant terribles, certains protagonistes, à commencer par Le Seigneur Maître, n'étant pas des enfants de coeur ! L'action s'emballe dans les deux cents dernières pages (VO) du roman et accrochez-vous alors tellement il y a de rebondissements ! Votre petit coeur risque fort de manquer un battement plus d'une fois ! C'est passionnant (je ne l'ai pas déjà dit ? ;)) ! Je voudrais pouvoir vous en raconter davantage pour expliquer pourquoi j'ai tant aimé ce roman mais je préfère ne pas en dire plus et que vous le découvriez par vous-mêmes.

Ce qui fait aussi la force de ce roman, ce sont ses personnages, très très attachants. À commencer par Vin, cette jeune fille élevée dans la rue, qui ne fait confiance à personne au début et qui va découvrir qu'on peut compter sur autrui sans forcément être trahie. Au début du livre, elle est touchante, telle une petite souris qui se cache dans son coin mais elle va évoluer pour devenir une jeune femme plus sûre d'elle et de ce qu'elle est. C'est un peu notre guide dans le livre vu qu'elle découvre beaucoup de choses en même temps que nous, particulièrement tout ce qui touche l'allomancie.

Le deuxième personnage emblématique de ce roman est bien sûr Kelsier, le prince des voleurs, pourrait-on dire, une sorte de Robin des bois de la Fantasy qui court après ce qui est à priori une chimère mais qui arrive si bien à entraîner les autres à sa suite. C'est vraiment un personnage que j'ai beaucoup aimé, tout en fêlures et nuances mais qui montre un visage souriant en toute occasion. J'ai beaucoup aimé sa relation très douce avec Vin, la façon dont il s'en occupe et la forme à l'allomancie.

J'ai également adoré le personnage de Sazed, un homme de Terris et qui sert de protecteur à Vin. Son histoire et son passé sont passionnants et c'est un homme dont j'ai beaucoup apprécié la droiture et la fidélité.

Elend Venture est le personnage qui apporte la petite touche romantique qui permet d'alléger l'histoire. Fils de noble, bad boy sur les bords, il est d'emblée sympathique mais on se demande pendant pratiquement tout le livre s'il est vraiment honnête ou s'il cache son jeu... En tout cas, il plaît bien à notre petite Vin d'ordinaire si méfiante !

Le style de l'auteur est vraiment très agréable à lire. Je m'attendais à avoir des difficultés à comprendre en VO et pas du tout ! C'est fluide, bien écrit, et je me suis vraiment régalée à suivre les aventures de Vin et Kelsier en anglais. Même les descriptions de la magie et de son utilisation, un peu obscures à cerner au début, m'ont paru limpides au fur et à mesure de ma lecture. J'ai rarement eu autant de plaisir et de facilité à lire en VO et pourtant le style n'est absolument pas simpliste comme il peut l'être, par exemple, quand on lit certains romans young adult. Là, c'est juste que les mots coulaient tout seuls et je n'ai pas eu l'impression de lire dans une langue étrangère. C'est vraiment un plus pour ce livre car rien n'est plus pénible quand on lit en anglais que de peiner sur certains termes ! L'auteur a su décrire un monde complexe avec des mots simples et agréables à lire. Vraiment super !

En conclusion, voilà un superbe premier tome sur une saga fantasy qu'il faut absolument découvrir si vous aimez ce genre et qui vous emmènera dans des aventures palpitantes et sans temps mort. Et si vous voulez savoir si Vin et Kelsier arriveront à se défaire du maléfique Seigneur Maître, si Elend est bien un bad boy au grand coeur et ce que sont l'allomancie et la ferrochimie, lisez ce livre ! Quand à moi, je vous retrouverai en avril pour le tome 2 !

Note :



Lecture commune faite en compagnie d'Heclea (notre G.O :)) et Iluze.

Ce livre fait partie du Big Challenge 2012 de Livraddict
3/12

Il entre aussi dans le Baby Challenge Fantasy de Livraddict
5/20

Il fait également partie du Challenge ABC 2012 de Nanet
5/26

Il fait également partie du Challenge Read in English de Petit-lips
24

18

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (68)

Posté par Frankie le 20 février 2012 à 12:52 - Catégorie : ,
Bonjour bonjour ! En ce début de semaine, c'est l'heure de notre petit rendez-vous hebdo, initié par Mallou et qui se trouve chez Galleane maintenant.

- La semaine dernière, j'ai fini Dragons et serpents, Les cités des anciens, tome 1 de Robin Hobb, j'ai lu Shadowfever (Fièvre fatale), le tome 4 des chroniques de MacKayla Lane de Karen Marie Moning (que j'ai dévoré) et j'ai enchaîné avec Shadowfever (Fièvre d'ombres), le tome 5 de ces mêmes chroniques !

- Aujourd'hui, je lis Shadowfever. Je l'ai commencé samedi et j'en suis déjà à la moitié et pourtant c'est un pavé, en VO, de presque 700 pages (672 exactement). Je ne peux m'empêcher de le dévorer tellement j'ai envie de savoir de quoi il retourne ! Finalement c'est avec les tomes 4 et 5 que cette série m'aura vraiment conquise !

- Cette semaine, je termine Shadowfever et je vais lire I am Number Four (Numéro Quatre) de Pittacus Lore en ebook. Je vais récupérer mon nouveau Kindle ce soir et ce sera donc le premier ebook que je lirai ! Si mon rythme de lecture reste comme il est en ce moment, je devrais aussi commencer Et pour quelques démons de plus, Rachel Morgan, tome 5, de Kim Harrison !

Rendez-vous dans une semaine !


7

Destination... Nouvelle Zélande

Posté par Frankie le 17 février 2012 à 18:00 - Catégorie : ,

Après Israël, c'est en Nouvelle Zélande qu'Evertkhorus nous emmènera le 5 mai prochain. Comme pour les autres Destination, il s'agit de lire un auteur originaire de ce pays, d'en garder la lecture secrète et de publier notre article le même jour.

Nous avions le choix parmi l'Indonésie (mon vote), les Philippines, la Birmanie, la Thaïlande et donc la Nouvelle Zélande qui est arrivée largement en tête.

Je rêve d'aller en Nouvelle Zélande depuis que j'ai découvert ses magnifiques paysages dans les films du Seigneurs des Anneaux de Peter Jackson. Ma lecture me donnera l'occasion de découvrir ce pays. Je ne sais pas encore quel auteur je vais choisir mais j'espère que son livre saura me plaire ! Ce n'est pas toujours facile de choisir un bon livre.

Je ferai le voyage en compagnie d'Evertkhorus – Achille49 – Méloë – Paikanne – Nelfe – Jostein – Mel loves travels – Aproposdelivres – Mimipinson – Iluze – Vagabondes – Lynnae – Flof13

Rendez-vous donc le 5 mai !

6

Les infiltrés de Martin Scorsese

Posté par Frankie le 15 février 2012 à 12:56 - Catégorie : , , ,
Titre original : The Departed
Avec Leonardo Di Caprio, Matt Damon, Jack Nickolson, Vera Farmiga, Mark Wahlberg, Martin Sheen

Résumé :
Boston, un flic infiltré dans la mafia irlandaise, un homme élevé par le parrain local et infiltré dans les forces de police. Leur objectif : découvrir qui est la taupe du camp adverse et le démasquer avant qu'il ne soit trop tard...


Mon avis :
Je n'ai pas vu tous les films de Scorsese mais je suis rarement déçue quand j'en vois un (Shutter Island, Gangs of NY, Casino, entre autres). Je dois dire que Les infiltrés ne fait pas exception car j'ai trouvé ce film vraiment excellent et palpitant de bout en bout !

À Boston, la pègre irlandaise fait la loi sous la férule de son parrain, Frank Costello. Afin de le faire tomber, la police fait infiltrer le gang par un jeune flic irlandais, Billy Costigan, qui va vivre sous couverture pendant des mois. Ce que la police ne sait pas c'est que Costello a fait entrer dans la police un jeune homme qu'il a en partie élevé et façonné, Colin Sullivan. Tandis que celui-ci informe Costello de toutes les actions qui pourraient lui nuire, Billy essaie de faire son trou. Bientôt, les deux parties apprennent qu'elles logent une taupe en leur sein et une course contre la montre s'engage et ce sera à celui qui découvrira l'autre en premier...

De prime abord, c'est un film de flics/gangsters tout ce qu'il y a de plus classique et comme on peut voir dans de nombreuses productions. Mais Scorsese a su (comme bien souvent) dépasser ce concept vu et rabâché pour en faire un film sombre, tragique et qui porte surtout sur la destinée de deux hommes qui ne savent plus très bien s'ils sont flics ou voyous.

Car c'est avant tout la destinée parallèle de deux jeunes hommes issus du même milieu et dont le premier a choisi le camp de la loi et le second l'autre camp, mais qui se retrouvent finalement à la place de l'autre ! C'est assez clair ? :) On voit que chacun vacille dans ses certitudes à un moment, ne sachant pas trop ce qu'il est et aspirant peut-être à devenir ce qu'il est en train de jouer. On le sent dans le personnage de Colin, qui même si c'est une couverture, aspire à être ce flic intègre, amoureux de la jeune psy avec laquelle il vit. Quant à Billy, on le voit fasciné par Frank Costello et, même si ses certitudes sont intactes, on sent qu'il commence à se perdre.

C'est donc ce cheminement que nous montre le réalisateur avec tout son talent. Mais l'intrigue policière n'est pas en reste puisqu'il s'agit également d'un jeu du chat et de la souris, trouver qui trahit dans chaque camp et faire surtout tomber le parrain local. Cette partie, bien que classique comme je l'ai dit plus haut, n'en reste pas moins passionnante et on tremble que Billy (oui c'est mon personnage préféré dans le film) soit découvert et tué !

Les acteurs sont tous vraiment excellents et très justes. À commencer par DiCaprio et Matt Damon vraiment impeccables. Enfin surtout DiCaprio. :) Enfin tous deux jouent à merveille ces types au double visage qui doivent tout faire pour ne pas être pris. DiCaprio montre sans doute plus ses fêlures mais c'est parce que son personnage veut ça. Je trouve le personnage de Billy Costigan plus complexe et torturé que celui de Colin Sullivan et on le retrouve dans le jeu des acteurs.

Jack Nicholson est une fois de plus formidable dans le rôle du vieux parrain irlandais mais son jeu n'est pas tellement différent de celui qu'on peut voir dans de nombreux films ! Il fait du Nicholson, quoi ! :)

Les autres acteurs sont tous très bons également, que ce soit Martin Sheen, Alec Baldwin ou Mark Wahlberg. Mention spéciale à la jolie Vera Farmiga qui est une actrice que j'adore depuis In the Air et Source Code et qui ici encore joue un joli personnage pris entre deux hommes ou entre sa loyauté et son amour.

La réalisation de Scorsese est impeccable, assez classique du réalisateur avec des scènes chocs et bien saignantes. On ne s'ennuie pas une seconde et pourtant le film fait 2h30 ! Je pourrais lui reprocher sa fin car, sans rien dévoiler, j'ai trouvé que ça partait un peu dans tous les sens et que ce n'était pas vraiment à la hauteur du reste du film. mais le reste est tellement bien qu'on lui pardonne.

En conclusion, un excellent film de Scorsese qui nous plonge encore une fois dans les méandres de la pègre et du banditisme mais toujours avec brio. Et si vous voulez savoir qui de Billy ou de Colin sera démasqué le premier ou si chacun gardera sa double vie, regardez sans faute ce film.

Note :



Vu en version originale sous-titrée

Ce film fait partie du Ciné Challenge 2012 de Seriebox
1/13
81/100

et du Mini challenge policier toujours de Seriebox
2/5
37/50

7

Dragons et serpents, Les cités des Anciens, tome 1 de Robin Hobb

Posté par Frankie le 14 février 2012 à 17:51 - Catégorie : , , ,
Titre original : Dragon Keeper, Book One

Résumé :
Dans le désert des pluies, Tintaglia, la dernière dragonne, emmène les serpents s'encoconner afin qu'ils deviennent des dragons. Hélas, en sortent des créatures affaiblies et difformes dont les humains doivent s'occuper. Alise est une jeune Terrilvillienne qui a fait un mariage de raison mais qui rêve d'aller étudier les dragons sur place. Thymara, née dans le désert des pluies et née différente, va accepter un contrat qui lui permettra de s'échapper à sa vie frappée d’ostracisme.

Mon avis :
Si vous me suivez, vous savez combien je suis fan de la saga L'assassin royal créée par Robin Hobb. Les lectures communes sur les 7 derniers tomes nous ont tellement passionnées que mes copines de LCs et moi avons décidé de continuer l'aventure sur cette nouvelle saga qui a lieu à la suite de L'assassin royal et des Aventuriers de la mer. Si j'ai eu du mal avec la première partie de ce tome 1, je dois avouer que j'ai finalement été séduite par l'univers proposé par l'auteur même si sans Fitz, le Fou, le Vif et l'Art, les romans de Robin Hobb ont beaucoup moins de saveur.

Voilà bien longtemps qu'il ne reste plus qu'un dragon dans le ciel de Terrilville. Aussi quand Tintaglia, la dernière dragonne, aide les serpents à aller s'encoconner dans le Desert des Pluies, l'espoir renaît. Hélas les créatures qui en émergent sont difformes et ne peuvent pas survivre sans les humains qui supportent de plus en plus difficilement leur présence. Alise est une jeune femme de Terrilville passionnée par les dragons et qui rêvent de les étudier de près. Ayant fait un mariage de raison et menant une vie morne auprès d'un mari qui la méprise, elle espère aller voir les créatures sur leur lieu de vie. Thymara est née avec des différences physiques propres à certains habitants du Désert des Pluies et ses parents n'auraient jamais dû la laisser vivre. Subissant l'ostracisme des habitants, elle accepte de faire partie de ceux qui accompagneront les dragons sur leur nouveau lieu de résidence.

Je dois avouer que pendant la première moitié, je me suis demandée si je n'allais pas abandonner ! Je m'ennuyais énormément et ne trouvais aucun intérêt à l'histoire surtout quand elle concernant un capitaine de Vivenef, Leftrin (dont je n'ai pas parlé dans mon résumé) dont je ne voyais pas pourquoi il était là (j'ai même lu en diagonale les pages le concernant). Mais il faut croire que Robin Hobb a du talent pour nous accrocher car j'ai petit à petit été touchée par l'histoire pour finir par avoir envie de continuer à lire la suite.

Mon principal problème vient que je n'ai jamais donné sa chance aux Aventuriers de la mer. J'avais lu le tome 1 après avoir fini les 6 tomes de L'assassin royal il y a 10 ans et je n'avais pas été emballée par l'histoire et je n'avais pas continué plus loin. Quand j'ai commencé Dragons et serpents et que j'ai vu qu'on partait dans le même monde que Les aventuriers de la mer, j'ai eu un gros à priori. D'où ma lecture laborieuse en début de roman.

Pourtant, ces histoires de dragons, de vivenefs, d'êtres qui naissent avec des écailles et des griffes à cause du Désert des Pluies, d'Anciens et de leurs cités fabuleuses ont tout pour attirer. Et finalement je suis contente d'avoir lu le premier tome des Aventuriers en son temps et ne pas être totalement en terrain inconnu.

Il faut donc voir ce Dragons et serpents comme un tome d'introduction et reprocher aux éditions françaises un découpage à la hache des tomes en VO. En effet, ce tome 1 français n'est en fait qu'une partie du premier tome original et comme c'est une introduction à une histoire qui ne commence finalement qu'à la fin et qui donne cette impression de lenteur. Je suppose que le tome 2 sera de la même veine que la dernière partie et nettement plus intéressante.

En tout cas, j'ai finalement beaucoup aimé faire connaissance avec ces pauvres dragons qui rêvent de devenir comme leurs aînés, fiers et bien formés, et qui souffrent de devoir lutter pour survivre. J'ai également aimé les histoires d'Alise et Thymara, deux femmes différentes et tout autant attachantes et les descriptions de la vie dans le Desert des Pluies avec les maisons dans les arbres sont vraiment intéressantes.

Ce qui est intéressant sont aussi les échanges épistolaires avant chaque chapitre entre deux gardiens d'oiseaux, l'un basé à Terrilville, l'autre à Trehaug dans le Désert des pluies, et qui permet de faire le lien entre le début et les années qui passent au cours du roman.

J'ai aussi aimé qu'il y ait une petite référence à L'assassin royal quand il est fait mention de la cause du départ de Tintaglia et des conséquences que ça peut avoir pour les Dragonneaux.

Alise est un personnage que j'ai beaucoup apprécié. Dans ce premier tome, elle n'a pas choisi la vie la plus facile mais j'ai quand même aimé sa volonté et sa passion pour les dragons.

Thymara m'a beaucoup plu aussi. Les parties qui la concernent sont intéressantes à lire et j'ai hâte de mieux suivre ce personnage.

Dans la première scène où l'on voit Hest, le futur mari d'Alise, je me suis demandée pourquoi la quatrième de couverture disait qu'il était méprisant envers la jeune femme car il me paraissait sympathique. Ouh là, j'ai vite déchanté ! C'est vraiment un personnage désagréable voire carrément odieux !

Je suis assez circonspecte concernant Sédric, l'ami d'enfance d'Alise et assistant de Hest. Je ne veux pas trop m'avancer mais j'ai eu le sentiment qu'il agissait plus comme un amant envers Hest à un moment que comme un ami...

Difficile de s'attacher aux autres personnages car on les voit très peu dans ce tome 1, comme Tatou et Kanaï, deux jeunes gens qui vont accompagner Thymara mais ils me semblent sympathiques.

Et puis, il y a les dragons, qui parlent, qui pensent et qui sont des personnages à part entière. Pas facile de se faire une idée sur eux (à part qu'ils ont une haute idée d'eux-mêmes :)) mais j'ai hâte de les retrouver pour voir ce qu'il advient d'eux.

Le style de l'auteur est vraiment très agréable à lire. Il n'est pas aussi passionnant à lire que dans L'assassin royal mais je pense que c'est grâce à ce style très fluide que j'ai réussi à apprécier ma lecture. Par ses mots, l'auteur réussit à nous intéresser à son histoire, à ses descriptions du Désert des Pluies et j'ai vraiment bien aimé finalement être emportée par ce qu'elle écrivait.

En conclusion, une lecture qui partait mal mais grâce à l'histoire, aux personnages et à la plume de l'auteur, j'ai réussi à passer outre ma première impression et à partir à la suite d'Alise et de Thymara. Et si vous voulez savoir si Alise réussira à partir pour le Désert des Pluies étudier les dragons, lisez ce tome 1 !

Note :



Lecture commune organisée par Petitrolle avec didikari, Iani, lebbmony, livrons-nous, Marmotte, (Minidou), Niënor, Quaidesamoureux, Rose. 

Ce livre fait partie du Challenge Le tour des genres en 365 jours du Reading Corner 
3/20
1/2 en catégorie Fantasy

19

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (67)

Posté par Frankie le 13 février 2012 à 08:35 - Catégorie : ,
C'est à nouveau lundi et en ce début de semaine voici le moment de faire le point sur nos lectures dans ce rendez-vous initié par Mallou et repris par Galleane.

- La semaine dernière, j'ai lu et fini L'empire ultime, le tome 1 de Fils-des-Brumes de Brandon Sanderson. Ce livre, lu en VO, est un vrai coup de coeur. J'ai également commencé Dragons et serpents, Les cités des Anciens tome 1 de Robin Hobb.

- Aujourd'hui, je lis Dragons et Serpents de Robin Hobb.

- Cette semaine, je termine Dragons et serpents, j'espère le finir aujourd'hui, sinon demain. Pour le moment, je ne suis pas hyper emballée. Sans le Fou, Fitz, l'Art et le Vif, j'aime nettement moins les romans de Robin Hobb. Je vais enchaîner ensuite, en VO, avec Dreamfever (Fièvre Fatale), le tome 4 des Chroniques de MacKayla Kane de Karen Marie Moning. Et avec Shadowfever (Fièvre d'ombres), le tome 5 de la même saga si j'ai fini le précédent.

Bonne semaine !

2

Braquage à l'anglaise de Roger Donaldson

Posté par Frankie le 9 février 2012 à 10:21 - Catégorie : , , ,
Titre original : The Bank Job
avec Jason Statham, Saffron Burrows, Daniel Mays

Résumé :
Terry, petit magouilleur sans envergure, se voit proposer par une ancienne amie, Martine, le braquage des coffres d'une banque. Ce qu'il ne sait pas c'est que ce ne sont pas pour les bijoux ou l'argent que Martine est sur cette affaire mais parce que des documents compromettant un membre de la famille royale s'y trouvent et que les services secrets anglais entendent bien les récupérer sans se mouiller...

Mon avis :
Cela faisait longtemps que j'avais envie de voir ce film, car 1) il est anglais 2) il y a Jason Statham et 3) une histoire de braquage à l'ancienne n'est pas pour me déplaire. J'ai donc acheté le DVD il y a déjà quelques temps et je dois dire que j'ai eu quelques déboires avec. Quand j'ai voulu le regarder, il n'y avait pas de sous-titres, ni français ni anglais ! Et sans sous-titres, j'avais vraiment du mal à comprendre certains dialogues (certains accents anglais sont gratinés !). J'ai donc dû me procurer le film par des moyens que la loi réprouve afin de le voir dans de bonnes conditions ! Grrr ! Bref, j'ai trouvé le film très bien et j'ai passé un excellent moment.

Terry est un magouilleur à la petite semaine qui trempe surtout dans le vol de voitures. Quand Martine, une amie, lui propose le braquage d'une banque pouvant les mettre à l'abri du besoin pour longtemps, il n'hésite pas longtemps. Il réunit une bande copains et de spécialistes pour commettre le cambriolage. Or, il ignore que Martine s'est fait arrêter à l'aéroport et que pour sauver sa tête a accepté le marché d'un membre du gouvernement. Il ne s'agit pas seulement de voler de l'argent ou des bijoux mais également de récupérer des photos compromettantes d'un membre de la famille royale que les services secrets, soucieux de ne pas se mouiller ou d'impliquer des personnages hauts placés, ne veulent pas voir tomber entre de mauvaises mains.

Comme j'ai dit plus haut, j'ai beaucoup aimé ce film qui a un petit air rétro. En effet, l'histoire (tiré de faits véridiques) se passe dans les années 70 et cela apporte une certaine patte à ce film plein de charme et à l'humour so British.. Le scénario reste classique avec la préparation du cambriolage, le braquage lui-même et ses conséquences. Autour de la bande de casseurs gravitent les services secrets, prêts à tout pour récupérer ces documents, des membres du gouvernement qui ne veulent pas que certaines de leur turpitudes soient révélées (outre les photos compromettantes) et ceux qui détiennent les documents, à savoir un producteur de films pornos et un leader noir révolutionnaire. Chacun essaie d'arnaquer l'autre et à ce jeu, ce sont peut-être Terry et sa bande qui sont les plus honnêtes.

C'est bien rythmé, on alterne les scènes avec les casseurs et les autres personnages et on se prend à s'attacher à ces pieds-nickelés qui ne semblent pas avoir une chance de s'en sortir. On tremble de les voir se faire prendre quand ils s'attaquent à la banque ou de se faire tuer par plus fort qu'eux et le réalisateur sait bien faire monter la pression pendant le braquage, faisant surgir qui un flic, qui une ambulance pour nous faire trembler pour eux. Ce n'est sûrement pas original mais franchement ça marche bien et ce jeu du chat et de la souris est très agréable à suivre.

Si je devais apporter un bémol, c'est que le creusement du tunnel est bien trop facile !

Je suis fan de Jason Statham que j'ai découvert dans les deux premiers films de Guy Ritchie, Crimes Arnaques et Botaniques et Snatch. J'aime sa nonchalance, son humour et sa gueule de monsieur action man sexy ! ^^ Bon, depuis, il n'a pas joué que dans des bons films (ouh là, j'ai un mauvais souvenir de Hyper Tension, vu à la télé et que j'avais trouvé bien nul) mais si le film s'y prête, je suis toujours ravie de le retrouver. Et c'est le cas ici où il campe ce cambrioleur au grand coeur et pas si méchant que ça. Ce n'est pas avec ce rôle qu'il aura un Oscar mais je dois dire que je l'ai beaucoup apprécié.

Je connaissais Saffron Burrows de nom, je ne l'avais jamais jouée. Elle est mignonnette.

À noter, dans le rôle de l'épouse de Terry, l'actrice qui jouait Alex dans la série, Ashes to Ashes, le spin off de Life on Mars.

De Roger Donaldson, j'ai vu quelques films (Coktail, Guet-apens, La mutante, Le pic de Dante). Ici, sa réalisation n'est pas mal, classique pour un film de ce genre. Le réalisateur a su recréer l'ambiance des 70's et je dois dire qu'il s'en sort plutôt bien. La bande-son est tout à fait bien et s'harmonise bien avec l'esprit du film.

En conclusion, un excellent polar anglais sans temps mort et qui fait passer un très bon moment. Et si vous voulez savoir qui est le membre de la famille royale qui s'est mis dans de sales draps (ce n'est pas la reine) et si Terry et sa bande arriveront à se sortir du merdier dans lequel ils se sont fourrés et à empocher le magot, regardez ce film qui fait une très bonne séance DVD du dimanche soir.

Note :



Vu en version originale sous-titrée

Ce film partie du Mini Challenge Polar de Seriebox
1/5
37/50

23

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (66)

Posté par Frankie le 6 février 2012 à 08:42 - Catégorie : ,
C'est lundi, il fait froid partout (oui même à Tunis, où les températures ont rarement été aussi basses ! 4° ce matin !) et c'est donc l'occasion de lire au chaud et de faire le point sur nos lectures dans ce rendez-vous initié par Mallou et que vous retrouvez dorénavant chez Galleane.

- La semaine dernière, j'ai fini Choisie, le tome 3 de Maison de la Nuit de PC et Kristin Cast. Je l'ai lu très vite. J'ai aussi commencé L'empire ultime, le tome 1 de Fils-des-Brumes (Mistborn en VO) de Brandon Sanderson.
- Aujourd'hui, je lis L'empire ultime et je ne suis pas près de le finir ! Comme je vous avais dit la semaine dernière, je le lis en VO et c'est un pavé de 643 pages ! Il se lit très facilement mais c'est écrit assez petit et je prends mon temps pour le lire. Je lis environ 60 à 80 pages par jour ! Donc, je l'ai commencé mercredi après-midi, et je n'en suis pas encore  à la moitié. Mais c'est super bien et je le savoure !

- Cette semaine, je lis donc L'empire ultime en espérant le finir et il faudra que je lise aussi Dragons et serpents, le tome 1 de La cité des anciens de Robin Hobb. J'ai une LC dessus samedi ! Si jamais j'arrive à lire tout ça d'ici lundi prochain, je commencerai Dreamfever (Fièvre fatale en VF), le tome 4 des Chroniques de MacKayla Lane de Karen Marie Moning.

Voilà ! Très bonne semaine à tous !

9

Choisie, Maison de la Nuit, tome 3 de P.C Kast et Kristin Cast

Titre original : Chosen

Spoilers sur les tomes précédents.

Résumé :
Voilà un mois que Zoey a découvert que Stevie Rae n'était pas vraiment morte mais s'était transformée en un monstre assoiffé de sang. Pendant qu'elle cherche par tous les moyens à la sauver, un vampire adulte de la Maison de la Nuit est tué par des humains. Et pour compliquer le tout, la vie sentimentale de la jeune fille n'est pas de tout repos...

Mon avis :
Après deux premiers tomes plutôt sympathiques mais avec des défauts, je suis la première surprise d'avoir autant aimé ce tome 3 ! Certes, certains défauts sont toujours là (comme la vie amoureuse chaotique de Zoey) mais j'ai dévoré ce bouquin en un rien de temps !

Il y a un mois, lors du dernier rituel de la pleine lune, Stevie Rae n'a pas pu accomplir son changement et est morte. Or, Zoey a découvert qu'en fait, elle était devenue un monstre assoiffée de sang se cachant dans des tunnels. Dans le même temps, elle a aussi découvert que Neferet, la grande Prêtresse, n'était pas si affable que ça. Zoey ne peut croire que Stevie Rae soit perdue pour toujours et elle essaie de trouver les moyens de la sauver, sans rien dire à ses amis pour ne pas les impliquer, mais avec l'aide d'Aphrodite qu'elle déteste. Dans le même temps, un meurtre ignoble est commis aux portes de la Maison de la Nuit, un vampire massacré par ce qui semble être des humains. Et avec les retour de Heath, son petit ami humain qu'elle a imprégnée et de Loren Blake, le beau poète qui la trouble, sa vie amoureuse prend un tour compliqué...

Je vais commencer par ce qui ne m'a pas plu ou qui m'a énervée, comme cela ce sera fait ! :) Dans le tome 2, les histoires d'amour de Zoey m'avait gonflée et c'est encore le cas ici ! Ok, je veux bien croire qu'à 17 ans on ait la tête tournée par le premier joli sourire qui passe mais là, franchement Zoey, elle fait fort ! Non seulement, elle a 3 amoureux potentiels mais dès qu'elle rencontre un mâle un peu mignon (en l'occurrence un personnage nommé Darius), elle se demande s'il pourrait faire un petit ami potable ! Holà ma fille, on se calme et on remballe ses hormones ! Bref, ça ne lui fait faire que des conneries et elle est odieuse avec le seule qui soit vraiment sympa et désintéressé, Erik Night !

En revanche, j'ai été très surprise par le fait que les auteurs fassent coucher Zoey avec Loren Blake ! Généralement dans les livres young adult, ça reste très chaste ! Quelques bisous, caresses, les hormones en ébullition et ça en reste là, à moins que l'héroïne et son petit ami soient ensemble depuis toujours !

Même si ces histoires prennent pas mal de place dans le roman, le reste est tellement bien que finalement, j'ai réussi à passer outre. J'ai bien aimé tout ce qui concernait Stevie Rae (Lucie en VF, je le rappelle). J'aimais beaucoup Stevie Rae avant, sa joie de vivre, son amitié pour Zoey et là, j'avoue que le personnage plus complexe me plaît encore plus ! Et surtout le fait que Zoey passe outre les apparences et se batte becs et ongles pour sa meilleure amie. C'est vraiment quelque chose que j'ai aimé.

L'histoire concernant les meurtres de vampires par les humains est intrigante. C'est sûrement une intrigue qui se poursuivra dans le tome 4 et je n'ai aucun spoiler dessus mais j'ai du mal à croire à cette version-là...

Je porte à Zoey des sentiments contradictoires ! C'est une jeune fille très volontaire par certains côtés et souvent attachante mais qui est exaspérante par d'autres ! Je peux comprendre ses motivations à ne pas prévenir ses amis des dangers qui courent mais finalement, ça se retourne contre elle. Et on peut dire la même chose quand elle accorde sa confiance ou son coeur aux mauvaises personnes. Je ne vais pas dire "bien fait pour elle" pour certains événements mais franchement, elle n'est pas futée ! Prendre Neferet de front comme elle l'avait fait à la fin du tome 2 n'était pas très judicieux...

J'aime de plus en plus Aphrodite. Je l'aimais bien déjà dans le tome 2 mais là, je trouve qu'elle acquiert une dimension intéressante ! Son côté bitch systématique est plutôt marrant et on découvre des côtés d'elle qui sont touchants. Hâte de voir comment elle évolue dans le tome 4.

J'ai déjà parlé de Stevie Rae un peu plus haut, je n'ai rien de plus à dire.

La bande de copains de Zoey est toujours bien sympa mais je trouve qu'ils n'évoluent pas ! Damien est toujours chou, les twins font des bons mots mais ça s'arrêtent là. Il faudrait davantage les intégrer dans les histoires, qu'ils prennent une part active au côté de Zoey et non pas qu'ils servent juste à allumer 3 bougies ! Quant à Erik Night, il est gentil comme tout mais sans grande consistance, en fait.

Neferet n'est pas très présente mais elle est toujours aussi venimeuse.

Je dois reconnaître une chose à ce roman c'est qu'il se lit très vite, même en VO. On a l'impression de l'avoir fini alors qu'on l'a à peine commencé et je me dis que les auteurs auraient très bien pu faire un seul tome de deux. Ça aurait eu plus de consistance. Concernant le style, c'est young adult, pas grand chose à rajouter par rapport aux deux tomes précédents. On ne s'ennuie jamais, il y a de l'action, des rebondissements, des surprises et cela m'a plu.

En conclusion, un tome 3 qui m'a vraiment plu même si certaines choses restent convenues et superficielles. Mais ce qui est bien l'est vraiment et compense les histoires d'amour inintéressantes. Et si vous voulez savoir si Zoey arrivera à sauver Stevie Rae ou que concocte la belle Neferet contre Zoey, lisez ce livre !

Note :



C'est une lecture commune organisée par Mia avec Ahrwilyawen ; Petitepom ; Livres-Avis ; Danouna ; Lebbmony ; Lilu ; Mylène ; Kaléa ;

Ce livre fait partie du Challenge Read in English de Petit-lips
23

Avec tous ces vampires, il fait aussi partie
du Challenge Fang's Addict de Choukette/Akasha 
15

Et il fait également partie du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mélo , Nodreytiti et Mutinelle
15/20

 et je le valide également pour
le Challenge Le tour des genres en 365 jours du Reading Corner 
2/20
1/2 en catégorie Young Adult

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.